Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 14:40

 

Prévisions du 20 au 23 février 2010

 

La partie la plus rude de l’hiver est terminée, ce qui n’exclut pas des rechutes éphémères comme celle commencée vendredi.

A Saint Etienne 500 mètres, Après la disparition de jeudi, on atteint 38 jours de neige au sol depuis le début de la saison. Il manque seulement 1 jour pour rentrer dans les 5 années les plus enneigées depuis la fin de la seconde guerre mondiale et 5 jours pour atteindre la médaille de bronze.

Nous restons sous l’influence de perturbations au caractère changeant  en fonction de leur origine et de l’alternance des flux de sud ou de nord qui précèdent ou suivent le passage des fronts.

Le temps connaitra de grosses différences quotidiennes. Après un week-end décevant et froid le thermomètre montera lentement. Le ciel reste agité pendant toute la période avec une succession d’épisodes pluvieux ou neigeux qui affecteront en priorité les montagnes.

 

Samedi :

Les gelées matinales généralisées reviennent, parfois sévères sur les plateaux. Les températures maximales continuent leur baisse. Proches de zéro, la journée peut être sans dégel en altitude.

Une perturbation de nord-ouest apporte quelques précipitations sur les reliefs. Elles sont neigeuses à partir de 500 mètres

 

Dimanche :

Après de petites gelées matinales généralisées, les températures maximales positives amorcent une légère hausse sous l’influence d’un flux de sud qui forcit au cours de la journée

Une perturbation méditerranéenne remonte. Elle arrose fortement les littoraux de la Grande Bleue et déborde sur nos départements à partir de l’axe montagneux du Mézenc au Pilat. Elle arrive à la fin de la journée et continue dans la nuit qui suit.

Le passage de la pluie à la neige s’effectue à des altitudes plus hautes, au dessus de 1000 mètres.

 

Lundi :

Plus de gelées matinales, les températures continuent leur hausse. Les maximales deviennent douces, particulièrement dans les dépressions qui longent la Loire et l’Allier en liaison avec un flux de sud assez fort.

La nouvelle perturbation d’origine océanique arrive en fin de journée. Elle dépose des précipitations en priorité sur les monts volcaniques auvergnats, l’axe du haut Forez aux monts de  la Madeleine et enfin ceux du Pilat au Beaujolais.

 

Mardi :

Les températures restent douces pour la saison. La probabilité de gelées matinales est faible même sur les plateaux

Les précipitations marquent une accalmie avant l’arrivée d’une nouvelle perturbation dans la nuit qui suit.

 

Cette dernière pourrait permettre de découvrir de la neige à des altitudes assez basses mercredi matin. A confirmer par la nouvelle prévision du mardi 23 février


Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 16:26


Prévisions du 16 au 19 février 2010

 

    L’air froid sibérien se replie au-delà du Rhin. Il est remplacé par un flux de sud en provenance des régions méditerranéennes.

Les températures remontent  mais la hausse du thermomètre n’a rien de spectaculaire,  les grands froids sont provisoirement terminés. Les températures maximales deviennent à nouveau positives, sans excès

Cette remontée de sud s’accompagne de très fortes précipitations sur les régions littorales de la Grande Bleue. Ces dernières affectent les Cévennes et débordent  sur nos départements à partir de l’axe montagneux du Mézenc au Pilat  qu’elles dépassent  pour atteindre l’ensemble du Velay et du Forez où l’atmosphère sera très agitée.

Il faut toujours se méfier d’un redoux en altitude au dessus de 1000 m surtout dans le cas où il n’est pas net et massif avec  des phénomènes glissants (verglas ou neige et vent) au début . En dessous les précipitations passeront à la pluie et le manteau nival fondra progressivement.

D’une façon générale le temps sera meilleur sur la partie auvergnate avec moins de précipitations, un peu plus de soleil, et  des températures maximales plus élevées.

 

Mardi :

Dernière journée de gelées sévères généralisées le matin, les températures deviennent faiblement positives dans la journée.

Un premier épisode pluvieux remonte de Méditerranée. Faible, ses précipitations  passent à la neige sur les reliefs du Mézenc au Pilat. Il ne parait pas dépasser nettement cet axe montagneux vers le nord à l’exception de quelques nuages

Vent de sud.

 

Mercredi :

Les petites gelées matinales sont limitées aux plateaux enneigées. Les températures maximales continuent leur hausse dans la journée en particulier sur la partie auvergnate

Le véritable épisode méditerranéen arrose da façon abondante  l’axe montagneux de l’est du Massif central du Mézenc au Pilat et aux Monts du Beaujolais. Les précipitations débordent en arrière  sur le Velay et le Forez et l’ensemble des reliefs.  Il s’agit essentiellement de pluie, le passage à la neige se produit au-delà de 1000m

Avec un vent de sud assez fort, le redoux pourrait apporter une situation difficile en altitude

 

Jeudi :

Les petites gelées matinales sont limitées aux plateaux enneigés de moyenne altitude, les températures maximales continuent leur hausse  et deviennent douces

Les précipitations se terminent dans la matinée

Journée globalement agréable

 

Vendredi

La seconde vague pluvieuse remonte de Méditerranée selon une trajectoire orientale qui risque de concerner plus la vallée du Rhône et les Alpes que le Massif central

Nous en subirons toutefois les conséquences avec des précipitations du Mézenc au Pilat et un faible débordement au delà

Comme nous sommes dans l’air froid situé en arrière de la perturbation, les gelées reviennent sur les plateaux, les températures maximales baissent à nouveau, la neige revient en altitude surtout dans la nuit de vendredi à samedi.

L’Auvergne bénéficie de meilleures conditions que l’ensemble Velay et Forez

 

Ce premier redoux semble marquer le pas pour le week-end  où le froid pourrait revenir, sans les excès de ces derniers jours, et avec une situation météorologique agitée.


A confirmer vendredi 19 février

 

Gérard Staron

 

Partager cet article
Repost0
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 10:56

Prévisions du 12 au 15 février 2010 :

 

La vague de froid et de neige se poursuit jusqu’au début de la semaine prochaine avec un courant de nord-est sibérien attiré par une dépression dans le golfe de Gènes.

Au 23ème jour de chute de neige et au 32ème jour de tenue au sol à Saint Etienne le 11, les statistiques blanches continuent à enfler et à s’approcher des records !

Fortes gelées avec grand froid sur les plateaux  et jours sans dégel pour tous  sont le lot quotidien. Seule incertitude  les niveaux très bas, parfois des records enregistrés en décembre et janvier seront-ils dépassés ?

Burle sur les reliefs du Velay et du Vivarais et mistral en vallée du Rhône, très virulents ce jeudi, continuent tous les jours en s’affaiblissant progressivement

Les précisions quotidiennes sont d’une banalité répétitive :

 

Vendredi :

Les chutes de neige sont encore substantielles sur le nord-est  de nos départements en particulier dans l’angle entre les monts du Forez et les monts de l’Yssingelais  Forez , Lyonnais Beaujolais et Velay sont très concernés.

Grande nébulosité, ciel bas

Gelées sévères, jour sans dégel pour tous. Le seuil du grand froid (-10°) peut être atteint sur les plateaux enneigés.

Burle  et mistral sur les régions sensibles

 

Samedi

Les chutes de neige se limitent à quelques flocons épars sur les mêmes régions et surtout autour du Pilat.

La nébulosité reste très forte surtout sur ce dernier secteur

Propos identiques pour les températures : gelées sévères et  journée sans dégel pour tous. Le grand froid est présent sur le Velay et la Margeride.

Burle et mistral commencent à faiblir

 

Dimanche :

Les chutes de neige sont faibles sur les mêmes régions avec un risque de reprise plus marqué en soirée.

Gelées sévères et journée sans dégel pour tous. Le grand froid (-10°)  concerne les plateaux du Velay, de la Margeride et les confins du Forez et du Livradois

Toujours une burle et un mistral faiblissant

 

Lundi :

La journée pourrait être indemne de chute de neige, mais la nébulosité reste forte  sur les versants nord des montagnes, surtout le Pilat.

Peut être la nuit la plus froide avec grand froid pour tous ou presque ?

Les flux de nord se terminent dans la journée, ce qui provoque l’esquisse de l’esquisse d’un début de remontée des températures  avec une espérance de franchir le zéro dans les zones les plus favorisées.

 

Je devrais être en mesure de vous annoncer de meilleures nouvelles lundi, au moins pour les températures !

 

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 14:58

 

Prévisions du 8 au 11 février 2010

 

Le froid revient plus tôt que prévu dès ce dimanche. Il ne s’agit que de la préparation du second maximum de l’hiver qui se situe habituellement à la mi –février.

Une dépression située dans le golfe de Gènes attire l’air froid en provenance du nord-est  et du nord pour la troisième fois de l’hiver après la mi-décembre et la première quinzaine de janvier.

Les températures baissent jour après jour avec un retour des gelées sévères et même des grands froids sur les plateaux du cœur du Massif central , et aussi des jours sans dégel.

Les chutes de neige descendent à nouveau  aux basses altitudes. Comme leur origine est méditerranéenne, les reliefs du Mézenc au Pilat sont en première ligne  et les couches déposées peuvent être importantes. Attention aux phénomènes glissants sur les routes et aux câbles électriques. D’une façon générale les littoraux de la grande bleue seront très arrosés.

La burle sur les reliefs de l’est du Massif central et le mistral en vallée du Rhône reviennent

 

Lundi :

Les gelées généralisées sont fortes sur les plateaux enneigés du cœur du Massif central. Les températures maximales sont proches de zéro, positives en plaine, négatives sur les reliefs.

Les précipitations sont inexistantes,  mais l’humidité et les nébulosités restent présentes sur les versants septentrionaux des reliefs.

 

Mardi :

La neige méditerranéenne remonte à partir des Cévennes dès la nuit. Elle concerne surtout les hauteurs du Mézenc au Pilat, mais elles débordent dans la journée à l’intérieur du massif sur le Velay et le Forez

Le matin, faibles gelées généralisées, mais températures maximales proches de zéro, au dessus en bas et en dessous en haut.

 

Mercredi :

Les dernières neiges continuent de déborder sur le Velay et le Forez  à partir de l’axe du Mézenc au Pilat avec une intensité plus faible que la veille.

La nébulosité reste très forte après leur arrêt sur les mêmes régions.

Les fortes gelées généralisées sont particulièrement sévères sur les plateaux enneigés du cœur du Massif central. . Journée sans dégel sur les plateaux, et maximum proche de zéro ailleurs.

La burle sur le Velay et le mistral en vallée du Rhône sont vigoureux.

 

Jeudi :

De nouvelles neiges arrivent en provenance du nord-est . Elles affectent en priorité  les reliefs de l’est du Massif central du Mézenc au Pilat et aux monts du Beaujolais et les zones voisines du Velay et du forez.

Le froid s’accentue encore  avec de fortes gelées généralisées accompagnées de grands froids (-10°) sur les plateaux  et des journées sans dégel pour tous.

Burle et mistral continuent

 

Pour confirmer les statistiques, la vague de froid et de neige s’accentue jusqu’à la mi-février !

A confirmer dans la prochaine prévision de jeudi 11 février

 

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 10:41

Prévisions du 4 au 7 février 2010

 

Le mois de février a commencé en fanfare avec -8,8° au matin du premier à Saint Etienne, mais la suite sera moins tonitruante.

Le froid repasse le Rhin

Les perturbations océaniques en provenance de l’ouest occupent le terrain

Pour la première fois depuis longtemps, les anticyclones méridionaux peuvent tenter une légère percée

Les précipitations seront importantes sur les reliefs exposés en particulier les montagnes volcaniques auvergnates, l’axe du haut Forez aux monts de la Madeleine et enfin celui du Pilat aux monts du Beaujolais. Le passage de la pluie à la neige s’effectue à des altitudes supérieures à 1000 mètres et le manteau nival fond progressivement dans les zones plus basses

Les températures seront relativement douces pour la saison. Les gelées modérées concernent surtout les plateaux enneigés. Les maximales sont nettement positives. Le ciel pourrait être clément dans les bassins intérieurs qui longent l’Allier et surtout le fleuve Loire en grande partie à l’abri des influences océaniques

 

Jeudi :

Les gelées matinales concernent surtout les plateaux enneigés du cœur du Massif central. Les températures maximales positives continuent leur hausse surtout dans les dépressions qui longent la Loire et l’Allier en liaison avec un flux de sud qui prend de la virulence dans la journée.

En avant de la  perturbation, une cellule pluvieuse remonte de Méditerranée. Elle ne semble capable de déposer des précipitations que sur les reliefs de l’est du Massif central des Boutières au Pilat. Ses nuages devraient peu déborder sur le versant intérieur du massif.

 

Vendredi :

La perturbation océanique est arrivée dans la nuit précédente et balaie la région dans la journée. Elle dépose ses pluies sur les reliefs en particulier, ceux cités comme sensibles aux influences océaniques. Le passage à la neige s’effectue au dessus de 1000 mètres

Les gelées matinales deviennent rares sauf cuvettes de moyenne altitude enneigées, les trous à froid, mais les maximales baissent un peu sous un ciel très chargé, tout en restant assez douces.

 

Samedi :

Les  précipitations  continuent dans la nuit précédente et une partie de la journée sur les reliefs exposés aux influences océaniques. Les dépressions intérieures le long de la Loire et l’Allier semblent à l’abri

Des gelées modérées reviennent le matin sur les plateaux, surtout s’ils ont gardé leur neige. Les maximales augmentent à nouveau et deviennent  douces

 

Dimanche :

Fin des précipitations. Le ciel se dégage sous l’influence d’une légère poussée anticyclonique

Les gelées matinales progressent sur les plateaux du cœur du Massif central. Les températures maximales sont en hausse,  nettement douces.

Le premier week-end agréable depuis longtemps ?

Pour la semaine qui suit rendez vous Dimanche

 

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 13:24

Prévisions du 31 janvier au 3 février 2010

 

Nous restons sous l’influence des perturbations de nord et de l’air froid en provenance des régions arctiques.

Le temps hivernal (froid et neige) ne quitte pas la France du nord mais nos départements seront souvent en limite du passage de la pluie à la neige et des pulsions froides

Les précipitations neigeuses, dès les plateaux, concernent surtout les reliefs.  Les plus affectés sont les montagnes volcaniques auvergnates, l’axe du haut Forez aux monts de la Madeleine et celui des monts du Lyonnais au Beaujolais Les plaines et dépressions internes du Massif central seront en grande partie à l’abri.

La pulsion froide du week-end s’atténuera progressivement au fil des jours, jusqu’au retour de la suivante pour une prévision ultérieure

Le froid sera intense quand les précipitations seront absentes et vice versa.

Une situation  changeante avec des variations quotidiennes importantes.

 

Dimanche :

Le froid l’emporte

Les gelées sont généralisées et sévères. Le seuil du grand froid (-10°) est atteint sur les plateaux du cœur du Massif central

Les températures ne franchissent pas le zéro, sauf d’extrême justesse dans les plaines

Les précipitations sont absentes

Le mistral en vallée du Rhône et la burle autour du Mézenc soufflent

 

Lundi

Le matin les gelées sont très fortes et généralisées. Le grand froid est atteint sur les plateaux du cœur du Massif central.

Journée sans dégel sur les plateaux, températures proches de zéro en plaine

Le nouvelle perturbation de nord arrive en fin de journée et en soirée. Elle glisse en limite de la région et affecte surtout les reliefs du Roannais, du Beaujolais et du Forez avec des précipitations modérées et neigeuses dès les plateaux.

Mistral et burle reprennent en soirée après une accalmie

 

Mardi :

Après des gelées sévères et généralisées, les températures maximales abordent une légère hausse  et deviennent positives en plaine et dépressions

Le vent d’ouest virulent du nord de la France  lèche la bordure nord de nos départements

Pas de précipitations

 

Mercredi :

Le nouvelle perturbation concerne  les montagnes du nord-est  en particulier celles du Beaujolais, du Roannais et du Forez. La limite pluie neige semble se situer entre plaines et plateaux

Les fortes gelées concernent le cœur du Massif central. les températures maximales continuent leur hausse et deviennent positives

 

En attendant les spasmes du prochain épisode hivernal sur http://gesta.over-blog.com , le 3 février

 

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 11:26


Prévisions du 27 au 30 janvier 2010

 

L’offensive de l’hiver commencée avec la semaine se poursuit, toutefois sa forme va évoluer. L’anticyclone continental d’origine sibérienne va laisser la place  à un temps perturbé de nord en provenance de l’Arctique par les mers de Norvège et du Nord

Les températures continuent de baisser avec des gelées quotidiennes généralisées et des jours sans dégel presque pour tout le monde

Le ciel humide reste encombré de nuages, mais il s’ajoute à partir de jeudi des précipitations neigeuses  persistantes pour tous qui affecteront en priorité la face septentrionale du massif, du Limousin au Roannais et au Beaujolais et surtout les reliefs voisins, montagnes volcaniques auvergnates, axe du haut Forez aux monts de la Madeleine, et monts du Beaujolais.

Attention de jeudi à samedi, les phénomènes glissants reprennent sur les routes

Mistral en vallée du Rhône et burle sur la Haute Loire accompagneront ces quatre jours avec quelques  nuances

 

Mercredi :

Dernier jours de froid sans précipitation notoire, à l’exception de quelques flocons isolés, avec une forte nébulosité sur les reliefs de l’est du Massif central en particulier autour du Pilat.

Les fortes gelées sont généralisées et la journée est sans dégel sur les plateaux. Le thermomètre est proche de zéro dans les plaines

Burle et mistral forts

 

Jeudi

Le temps perturbé de nord amène la première vague de chutes de neige à basse altitude. Toute la région est affectée à partir de la matinée, avec en priorité les zones déjà  citées.

Les gelées sont généralisées, fortes sur les plateaux, modérées dans les plaines. La journée est sans dégel sur les reliefs avec un thermomètre proche de zéro dans les plaines

Mistral et burle faiblissent dans la journée

 

Vendredi :

Le temps perturbé de nord continue. Les précipitations neigeuses connaissent une légère accalmie dans la journée avant de reprendre en soirée avec une plus grande intensité.

Les températures changent peu :

Gelées généralisées, sévères sur les plateaux

Journée sans dégel  et proche de zéro dans les plaines.

 

Samedi :

Les précipitations neigeuses fortes dans la nuit précédente, s’atténuent progressivement en cours de journée

Les fortes gelées sont généralisées

Journée sans dégel pour tous

Mistral et burle reprennent

 

La vague hivernale continue pendant et après le week-end avec des températures qui n’auraient pas atteint leur point le plus bas ! A confirmer par la nouvelle prévision de samedi.

 

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 11:18


Prévisions du 23 au 26 janvier 2010

 

L’anticyclone continental sibérien  passe à nouveau à l’offensive  dans les prochains jours  selon un axe Allemagne, France, Espagne.

Ses effets ne se feront pas sentir immédiatement, mais nous vivrons nos dernières heures de redoux avant  une nouvelle baisse des températures. Les gelées seront présentes chaque jour, mais les températures maximales attendront le début de la nouvelle semaine pour redevenir froides.

La dernière perturbation océanique tente de se frayer un chemin difficilement dans la masse froide pendant le week-end avant que la neige ne précède l’arrivée du véritable air froid,

 

Samedi :

La perturbation annoncée précédemment  pour la nuit de vendredi à samedi est retardée. Il faudra encore l’attendre.

Après de fortes gelées matinales sur les plateaux du Massif central, surtout le Velay et le Forez, les températures maximales restent clémentes sous l’effet de l’ensoleillement, mais surtout d’un flux de sud qui forcit  à l’avant de la perturbation, visible par ses nuages, qui progresse très lentement en provenance du nord-ouest.

 

Dimanche :

Les gelées matinales sont plus étendues que le veille avec une intensité beaucoup plus faible.

La perturbation arrive à passer affaiblie. Ses précipitations  concernent surtout le Limousin les hauteurs volcaniques auvergnates, l’axe du Haut Forez aux monts de la Madeleine  et le Beaujolais. Pluie au début et dans les zones de plaine, on passe peu à peu à la neige à des altitudes de plus en plus basses.

Les températures maximales, encore positives commencent une légère baisse.

 

Lundi :

Dans la nuit  le passage à la neige s’est généralisé. Après une accalmie, les chutes de neige reprennent à basse altitude à l’avant du véritable air froid.

La baisse des températures est confirmée avec des gelées généralisées et sévères sur les plateaux, une baisse sensible des maxi.

Le flux de nord s’installe avec le retour du mistral en vallée du Rhône

 

Mardi :

L’air sibérien est revenu avec des gelées généralisées et sévères et une journée sans dégel sur les plateaux du Massif central. Maximales proches de zéro dans les plaines.

Les chutes de neige, basse altitude comprises,  continuent toute la nuit précédente  mais elles cessent progressivement dans la journée.

Une forte nébulosité reste accrochée aux versants nord des montagnes surtout le Pilat

Le vent de nord-est forcit  avec le mistral en vallée du Rhône et la burle sur les reliefs de l’est du Massif central.

 

Ce retour de l’hiver rigoureux semble moins tenace qu’au début du mois, il s’accompagnerait plutôt d’une suite d’avancées et de reculs. A confirmer mardi 26 janvier

 

Gérard Staron
Partager cet article
Repost0
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 11:55

Prévisions du 15 au 18 janvier 2010

 

Le redoux de mercredi  s’est effectué dans les meilleures conditions possibles  surtout sur les deux départements ligériens, ce qui n’était pas acquis au départ et fera l’objet de la prochaine chronique.

Nous entrons dans la seconde quinzaine de janvier qui marque souvent un adoucissement des conditions hivernales. Ceci se confirme dans les 4 jours prochains

Le week-end  pourrait être relativement agréable dans les plaines et bassins, comparé au précédent, mais en altitude les conditions restent assez rudes.

Les températures maximales seront légèrement positives, mais de faibles gelées continuent surtout sur les plateaux et  les surfaces enneigées.

Le manteau blanc fond très progressivement et remonte en altitude.

L’analyse des précipitations est plus complexe et variable selon les journées, dès ce jeudi où la seconde perturbation du redoux est moins favorable que celle de la veille, avec des pluies importantes surtout sur le Velay  et le passage à la neige en altitude .

 

Vendredi :

Accalmie dans les précipitations pluvieuses ou neigeuses en altitude, mais les nuages restent accrochés sur les versants nord  de nos montagnes, surtout le secteur Forez et Pilat.

Des petites gelées subsistent sur les plateaux enneigés et les températures maximales restent proches de zéro, positives dans les plaines et bassins.

Mistral dans la vallée du Rhône.

 

Samedi :

Après de faibles gelées généralisées surtout sur le secteur Forez et Velay,  les températures maximales connaissent une légère hausse sous l’effet d’un vent de sud  qui forcit au fil des heures. Au niveau du ressenti, le rôle du vent pourrait compenser largement celui du réchauffement du thermomètre surtout en altitude !

Pas de précipitations, la nouvelle perturbation s’annonce seulement avec ses nuages, mais n’apporte pas de pluie avant la nuit

 

Dimanche :

La perturbation apporte ses précipitations dès la nuit précédente et continue dans la journée avec une dominante de pluie jusqu’à des niveaux d’altitude supérieurs à 1000 mètres.

Pas de gelées sauf dans les cuvettes de moyenne altitude enneigées «  les trous à froid », hausse des températures positives dans les zones basses

 

Lundi :

Les précipitations cessent  mais laissent des résidus nuageux sur les versants nord des montagnes

De faibles gelées matinales reviennent sur les plateaux, les températures maximales continuent une légère hausse avec un timide retour du soleil surtout dans la partie auvergnate.

Le vent du nord, et le mistral en vallée du Rhône reviennent

 

A lundi 18 janvier pour la prochaine prévision

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 14:27


Prévisions du 11 au 14 janvier 2010

 

   L’air froid sibérien est sorti victorieux ce week-end  de la 3ème tentative  de l’air doux océanique et surtout méditerranéen  de le chasser.

La bataille a été très rude dans l’angle nord-est de nos départements et a déposé à Saint Etienne-ville une couche comprise en 38 cm et 50 cm dans les congères, ce qui situe l’événement neigeux entre la seconde et la 4ème place depuis la seconde guerre mondiale après 54 cm le 2 janvier 1971, 42 cm le 1er décembre 1990 et 41 cm le 27 novembre 1982. De quoi alimenter la prochaine chronique, mais aussi exciter les puristes de la mesure de neige puisque cette dernière doit être prise à une épaisseur moyenne qui n’existe pas en raison des congères. L’air froid tient le terrain jusqu’à la prochaine tentative de l’air doux  de le déloger qui devrait intervenir mercredi !

Jusque là, températures très basses, grand froid (-10°) et jours sans dégel pour tout le monde, mais sans chute de neige

Ensuite l’issue de la bataille est particulièrement incertaine. Si l’air doux l’emporte sans problème dans les zones de plaines de la France de l’ouest et du sud, sur le bastion que constitue les reliefs du Massif central, grossi du réfrigérateur de la couche de neige, l’air froid a encore les moyens de tenir et le redoux ne sera pas de tout repos chez nous, surtout sur les plateaux, chute de neige, vent de sud, températures encore négatives.

 

Lundi :

Froid sec avec des températures très basses au cœur du Massif central dans la partie auvergnate autour des Limagnes. Grand froid et jours sans dégel pour tout le monde.

Pas de nouvelle neige mais le manteau ne fond pas. On ne peut exclure quelques percées d’un soleil froid. Mistral et burle finissants

 

Mardi

Situation sans changement au niveau thermique, toujours aussi froid, et pour la neige, pas  de nouvelle chute mais l’ancienne reste

En soirée, la direction des vents s’inverse. Un flux de sud remplace celui de nord.

 

Mercredi :

La nouvelle offensive de l’air doux a commencé dans la nuit précédente. En raison de l’altitude, de l’enneigement précédent, elle débute par une chute de neige surtout en altitude où au dessus de 1000 m l’arrivée d’un redoux provoque souvent des conditions dantesques, vent, neige, froid.

Après des gelées encore sévères, Il n’est pas sur que dans nos départements le thermomètre franchisse le zéro même dans les zones basses

Cette journée risque d’être à haut risque pour les communications, une de plus.

 

Jeudi :

La poursuite de l’offensive de l’air doux se poursuit avec une autre perturbation en provenance du sud-ouest.

L’issue de la bataille est particulièrement indécise  surtout sur les plateaux.

Au départ les précipitations seront de la neige surtout en altitude, le passage à la pluie est ensuite incertain

Après des gelées d’intensité bien plus faibles que les jours précédents, le thermomètre a quelques chances de franchir le zéro dans les dépressions. Prudence quand même !

Prochaine prévision jeudi 14 janvier

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...
  • prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche. Temps restera globalement...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195