Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 11:03

Prévision du 27 février au 1er mars 2012

 

Nous restons sous l’influence de l’anticyclone hérité de la période froide antérieure qui se centre de plus en plus sur la France.

Les précipitations sont quasiment nulles à l’exception de quelques bruines sur les reliefs en particulier ceux de l’angle nord-est, Haut Forez et Pilat. Les nuages sont  abondants au début sur tous les versants nord en particulier celui de la crête de l’est du Massif central. Au fil des jours le soleil retrouve une place plus importante.

L’air se réchauffe lentement, les gelées s’estompent au fil des jours et les températures maximales augmentent peu à peu.

Le manteau nival se retire progressivement à des altitudes de plus en plus élevées

Le vent du nord avec burle sur les plateaux de la Haute Loire et mistral en vallée du Rhône est très présent au début puis il s’estompe et disparait

 

Dimanche

Prévision globalement confirmée avec beaucoup de nuages sur les versants nord et quelques goutes possibles sur les reliefs de l’angle nord-est Forez Pilat.

Températures maximales assez douces

 

Lundi :

Risque de précipitations très faible, sauf crachin sur l’axe Pilat Haut Beaujolais avec réserves

Après des gelées matinales sur l’ensemble de la partie Massif central, les températures maximales, assez douces,  connaissent une très légère hausse (1 à 2°)

Le vent du nord avec burle et mistral reste présent

 

Mardi :

Pas de précipitations, moins de nuages et plus de soleil

Toujours des gelées matinales, moins intenses que la veille, sur une large partie Massif central. Les températures maximales, assez douces, connaissent une très légère hausse.

Le vent du nord et ses acolytes faiblissent

 

Mercredi :

Pas de précipitations, sauf risque faible de crachin accompagnant les nébulosités matinales, sur les reliefs, surtout Pilat et haut Forez

Les gelées matinales sont réduites en intensité et en extension géographique par rapport à la veille, plateaux du cœur du massif central, surtout Margeride. Les températures maximales poursuivent leur légère hausse et deviennent nettement douces sous un soleil de plus en plus présent

Vent faible, la direction de nord n’est plus prépondérante

 

Jeudi :

Pas de précipitations

Les gelées sont réduites aux plateaux du cœur du massif central surtout Margeride. Les températures maximales connaissent une nette hausse et atteignent la douceur printanière dans les sillons de la Loire et de l’Allier avec un vent faible plutôt de sud et un soleil de plus en plus persistant.

 

Il n’est toutefois pas sûr que l’hiver ait définitivement lâché prise : à confirmer jeudi

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 12:20

Prévision du 23 au 26 février 2012

 

Nous restons sous l’influence de l’appendice de l’anticyclone continental maintenant coupé de ses origines froides.

L’air se réchauffe progressivement. Les gelées matinales s’atténuent progressivement. Les températures maximales remontent lentement.

Le risque de précipitations est faible. Il concerne surtout les reliefs de la bordure septentrionale, montagnes volcaniques auvergnates, axes du haut Forez à la Madeleine et du Pilat au haut Beaujolais. Les bassins surtout ceux internes au Massif central semblent à l’abri.

La zone enneigée recule lentement en remontant en altitude avec une opposition de plus en plus marquée entre adrets rapidement déneigés et ubacs.

La présence de la dépression du golfe de Gènes attire l’air et provoque un vent du nord récurent surtout la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône.

 

Mercredi :

Prévision antérieure confirmée en totalité : soleil et températures maximales en hausse

 

Jeudi :

Après des gelées matinales moins sévères et limitées à la partie Massif central, les températures maximales sont plutôt en baisse ou stables en raison d’un ensoleillement moins abondant.

Une perturbation moribonde arrive, elle apporte beaucoup de nuages, mais ses précipitations sont faibles et ne concernent que le nord de la région et ses reliefs déjà cités. Les dépressions surtout internes restent à l’abri avec un temps meilleur et plus de soleil.

Reprise de la burle sur les plateaux de la Haute Loire et du mistral en vallée du Rhône.

 

Vendredi :

Les températures reprennent leur hausse. Les gelées matinales en net recul sont limitées aux plateaux enneigés, les températures maximales deviennent douces.

Risque de précipitations très faibles, sauf, avec réserves, sur les crêtes océaniques. Les nuages s’accumulent sur les versants nord des montagnes et les bassins bénéficient d’un temps meilleur plus ensoleillé

Toujours burle et mistral sur les zones déjà citées.

 

Samedi :

Les températures continuent leur hausse très lente : gelées matinales faibles limitées aux secteurs enneigés les plus exposés du Massif central : Margeride, Velay, maximales assez douces. Les bassins internes du Massif central bénéficient d’un temps meilleur

Pas de précipitations sauf un risque faible en soirée en provenance du nord-est sur l’axe du Pilat au haut Beaujolais et avec réserves sur le haut Forez.

Le vent du nord avec la burle et le mistral forcissent

 

Dimanche :

Les gelées matinales sont de retour sur la partie Massif central, sauf dans les dépressions . Les températures maximales connaissent aussi une légère baisse

Risque de précipitations faible sur les montagnes

Le vent du nord avec burle, mistral et même une petite tempête en Méditerranée est plus virulent.

 

Dans les jours suivants l’hiver semble continuer à atterrir en douceur : à confirmer dimanche 26 février

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 20:43

Prévision du 19 au 22 février 2012

 

Après une nouvelle perturbation de nord, nous repassons progressivement sous l’influence  d’une immense masse de hautes pressions extrémité  de l’anticyclone russo-sibérien.

Le froid revient mais sans comparaison possible avec celui du début du mois. Les fortes gelées  parfois généralisées sont quotidiennes. Les journées sans dégel sont limitées aux plateaux enneigés du cœur du Massif central.

A l’exception du passage perturbé de dimanche sous forme de neige dès les premiers plateaux, pas de précipitations importantes.

Nouvel épisode de vent de nord avec burle sur les plateaux de la Haute Loire et mistral dans la vallée du Rhône.

 

Samedi :

Prévision antérieure confirmée : fortes gelées, douceur de la journée avec plus de soleil, pas de précipitations

 

Dimanche :

La nouvelle perturbation de nord arrive dans la nuit précédente et continue sa traversée de la région dans la journée en s’attardant sur le haut Forez et le Pilat.

 Les précipitations passent à la neige sur les plateaux du Massif central.

Les gelées généralisées et moins sévères que la veille épargnent quelques bordures bourbonnaises, roannaises et rhodaniennes. Les températures maximales baissent, proches de zéro dans les dépressions et journée sans dégel en altitude..

Le vent du nord revient avec ses acolytes burle et mistral.

 

Lundi :

Risque de précipitations faibles, sauf derniers flocons sur les montagnes de l’est. La nébulosité reste très forte sur tous les versants nord en particulier celui de la crête du Mézenc au Pilat.

Les gelées généralisées sont fortes. Journée sans dégel sur les plateaux du Massif central , températures maximales légèrement positives dans les dépressions surtout celles ouvertes sur l’extérieur des montagnes

Le flux de nord-est attiré par la dépression du golfe de Gènes, provoque, vent du nord, burle et mistral.

 

Mardi :

Pas de précipitations, plus de chances de voir le soleil.

Après des gelées généralisées sévères pouvant atteindre le seuil du grand froid sur les plateaux enneigés du cœur du Massif central, la journée est sans dégel sur ces derniers reliefs et aux maximales légèrement positives dans les dépressions, surtout celles ouvertes sur l’extérieur.

Burle et mistral faiblissent

 

Mercredi :

Pas de précipitations, ensoleillement abondant probable.

Après des gelées généralisées sévères pouvant atteindre le seuil du grand froid sur les plateaux enneigés, les températures maximales augmentent un peu.

Burle et mistral de plus en plus faibles.

 

Le froid moins sévère toutefois, n’a toujours pas renoncé en particulier sur la partie montagneuse, à confirmer mercredi 22 février.

Gérard Staron

 

Partager cet article
Repost0
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 12:11

Prévision du 15 au 18 février 2012

 

Le grand froid est terminé, l’anticyclone sibérien s’est replié, nous revenons à une situation proche de celle de janvier en bordure de perturbations qui descendent du nord, mais un tel épisode ne part pas sans laisser quelques séquelles.

Amélioration lente : Patience, surtout en altitude !

Les précipitations reviennent, elles affectent surtout les parties océaniques du nord de la région et les montagnes de même tendance, anciens volcans auvergnats, axes du Haut Forez à la Madeleine et du Mézenc au Pilat et au haut Beaujolais. Exclusivement neigeuses au début, elles diminuent au fil des jours, les dépressions en sont progressivement exclues et le passage de la pluie à la neige remonte sur les plateaux où le manteau se renforce.

Le redoux est très lent à s’installer. Les gelées nocturnes quotidiennes subsistent, souvent généralisées. Les maximums franchissent le zéro en commençant par les dépressions, mais les journées restent sans dégel en altitude dans les zones très enneigées

Le vent du nord, virulent du début, s’affaiblit progressivement. Naturellement il est le plus fort sur les plateaux de la Haute Loire , burle, et dans la vallée du Rhône , mistral.

Le soleil est lent à revenir et les nuages restent accrochés aux versants nord

 

Mardi :

Prévision antérieure confirmée, avec une nuance, l’amélioration est lente à venir, chutes de neige sporadiques, maxi proches de zéro, ciel couvert, burle mistral

 

Mercredi :

Les chutes de neige continuent de façon sporadique en affectant surtout les montagnes déjà citées et en délaissant les bassins. Elles prennent à nouveau de la vigueur sur les plateaux dans la nuit qui suit.

Après des gelées généralisées et fortes (-5°) sur la partie Massif central, les températures maximales continuent leur hausse très légère en confirmant leur passage au positif dans les dépressions surtout en bordure du massif. Journée sans dégel en altitude de justesse toutefois.

Le vent du nord est très fort, burle, mistral, et même petite tempête en Méditerranée

 

Jeudi :

Après la chute de la nuit, la neige continue de façon sporadique sur les montagnes surtout celles déjà citées. Les bassins, sont en grande partie à l’abri ou reçoivent quelques gouttes de pluie pour ceux en situation bordière, Roannais,  Limagnes du nord.

Après des gelées plus faibles, limitées à la partie Massif central, les températures maximales positives continuent leur lente hausse. La journée sans dégel est limitée aux montagnes les plus froides, Margeride par exemple.

Le vent du nord commence à faiblir.

 

Vendredi :

Le ciel reste très couvert sur tous les versants nord, quelques gouttes ou flocons sont encore possibles selon l’altitude dans les zones les plus exposées déjà citées.

Les gelées sont presque générales sauf sur les bordures bourbonnaises roannaises et rhodaniennes, les températures maximales sont positives presque partout

Le vent du nord continue de faiblir

 

Samedi :

Pas de précipitations

De plus grandes chances de ciel dégagé et d’ensoleillement avec les conséquences thermiques !

Les gelées sont généralisées et bien plus sévères que la veille, les températures maximales positives redeviennent douces presque partout !

 

Après, nous revenons à un temps océanique comme en janvier mais avec une opposition entre les montagnes de plus en plus enneigées et les dépressions protégées : à confirmer samedi !

 

Gérard Staron

 

Partager cet article
Repost0
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 10:31

Prévision du 11 au 14 février 2012

 

       Un changement s’amorce avec une transition d’un hiver de type sibérien froid et sec à une phase plus océanique.

Les températures augmentent progressivement  mais on ne se débarrasse pas facilement d’un air glacial et le redoux est très limité. Les températures matinales passent du grand froid (en dessous de -10°) à la gelée forte (-5°) ou simple (0°). Les journées restent sans dégel sur les reliefs, seules les bordures du Massif central, puis les bassins évoluent vers le positif.

Les perturbations reviennent, après quelques flocons de nord-est,  elles déposent surtout de la neige  sur les reliefs océaniques en début de semaine prochaine. Les couches sont faibles mais les Alpes reprennent leur forte accumulation.

Le grand soleil de ces derniers jours sera de plus en plus caché.

Le vent du nord, fort, avec burle sur les plateaux et mistral en vallée du Rhône persiste de façon quotidienne.

Les risques liés au froid laissent la place à ceux de la neige en particulier sur les routes ! Un redoux limité de ce type est parfois plus dangereux, surtout au dessus de 1000 mètres que le froid intense ensoleillé que nous venons de connaitre.

 

Vendredi :

Prévision antérieure confirmée en tous points, quelques flocons en montagne, journée sans dégel, vent du nord.

 

Samedi :

Le changement n’est pas amorcé.

Après un grand froid matinal généralisé aussi intense, la journée reste sans dégel, avec des températures très basses sur le cœur du Massif central.

Quelques chutes de neige en provenance du nord-est continuent de façon sporadique sur les reliefs de la Haute Loire et du Forez. Les bassins ont seulement les nuages et peut-être quelques rares flocons.

Vent du nord, burle et mistral, forts

 

Dimanche :

Dernière journée d’hiver de type sibérien.

Après un grand froid matinal toujours aussi intense, les températures maximales, encore sans dégel sur le Massif central, amorcent un début de radoucissement sur les basses bordures bourbonnaises roannaises et rhodaniennes.

Pas de neige, retour du soleil

Toujours vent du nord, burle et mistral, moins sensibles et assez limités à leurs zones favorites (plateaux de la Haute Loire et vallée du Rhône)

 

Lundi :

Une perturbation de nord-ouest aborde la région. Sa neige est surtout forte sur les Alpes, mais les montagnes océaniques, anciens volcans auvergnats, axes du haut Forez aux monts de la Madeleine  et du Mézenc au haut Beaujolais reçoivent une couche substantielle.

Le grand froid suivi d’une journée sans dégel commence à reculer. Les bordures citées plus haut ont une chance de passer dans le positif dans la journée après des gelées plus modérées le matin.

Le vent du nord avec burle et mistral reprennent de la vigueur

 

Mardi :

Les précipitations neigeuses sont plus fortes et généralisées que la veille. Les reliefs déjà cités sont toujours en première ligne et les bassins internes assez peu affectés

Les températures continuent leur faible remontée, simples gelées matinales à la place du grand froid, les journées sans dégel sont réduites au cœur du Massif central.

Toujours vent du nord avec burle et mistral !

 

Ensuite, l’évolution du temps ne parait pas encore très claire selon les modèles. Après l’épisode neigeux classique de la mi-février, confirmation ou non du redoux ? On en saura peut-être mieux mardi !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 11:36

  Prévision du 7 au 10 février 2012

 

 

       La vague de froid continue. Nous restons sous l’influence de l’anticyclone sibérien.

Grand froid (températures inférieures à -10°) avec des journées sans dégel en dépit d’un soleil parfois abondant. Les conditions sont plus sévères sur la partie Massif central.

Risque de précipitations très faible, mais la neige déjà au sol persiste. Les perturbations océaniques ne sont pas capables d’atteindre la région et la réaction méditerranéenne en liaison avec la dépression du golfe de Gènes ne peut au maximum qu’apporter des nuages et quelques flocons sur les montagnes de l’angle nord-est.

Notre région est dans l’axe du flux de nord-est en provenance de Russie. Dévié en nord par les reliefs, il donne une burle dangereuse sur les plateaux de la Haute Loire pour toute personne égarée, attention et un mistral parfois virulent en vallée du Rhône

 

Lundi :

Prévision maintenue : journée glaciale sous un soleil froid, burle mistral

 

Mardi :

Températures glaciales inchangées : grand froid matinal, journée sans dégel partout

Vent du nord, burle et mistral violents, attention sur les plateaux.

Le soleil abondant le matin est peu à peu masqué de nuages en provenance du nord-est, quelques flocons sont possibles sur les montagnes dans la nuit qui suit.

 

Mercredi :

Toujours une journée glaciale : grand froid pas de dégel.

La perturbation tente sans grand succès depuis la nuit précédente de pénétrer à partir du nord-est, réussira-t-elle ?  Risque possible de nuages et de flocons épars sur les montagnes surtout le haut Forez, les monts de l’Yssingelais et le Pilat. Les quantités déposées sont très faibles.

Vent du nord, burle et mistral plus faibles

 

Jeudi :

Toujours une journée glaciale : après un grand froid matinal quasiment inchangé, le retour du soleil pourrait provoquer l’esquisse d’un début de remontée des températures maximales, tout en restant nettement négatives.

Vent du nord, burle et mistral reprennent de la vigueur

 

Vendredi :

Nouvelle tentative d’une perturbation en provenance du golfe de Gènes de revenir par le nord-est. Ses chances d’atteindre notre région et de déposer de la neige sont plus fortes que pour celle de la nuit de mardi à mercredi. L’angle nord-est de la région et ses montagnes, Forez, Pilat sucs de l’Yssingelais, axe des monts du Lyonnais au Beaujolais sont en première ligne. A 4 jours d’écart il est difficile de prévoir précisément  l’ampleur du phénomène

Toujours le grand froid suivi de la journée sans dégel,  peut-être un peu atténués !

Vent du nord, mistral et burle toujours présents !

 

Selon toutes vraisemblances, la vague de froid se poursuivra en s’atténuant très lentement jusqu’à la mi-février, traditionnellement l’un des maximums de l’hiver, surtout pour la neige ! À confirmer vendredi 10 février.

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 13:33

Prévision du 3 au 6 février 2012

 

   La vague de froid continue, elle devrait atteindre son maximum à la fin du week-end et les modèles ne voient pas le retour de la douceur!

Après des gelées généralisées dépassant le seuil du grand froid (-10°), le reste de la journée est sans dégel parfois de façon sévère sur le Massif central.

L’anticyclone Sibérien bloque les tentatives des perturbations océaniques comme méditerranéennes sur les reliefs auvergnats d’un côté et l’axe des Boutières au Pilat de l’autre, ces dernières viennent déposer des flocons qui débordent peu au-delà des montagnes citées. Le sol garde sa couche antérieure, donc attention aux phénomènes glissants sur les chaussées.

La dépression du Golfe de Gènes attire un vent de nord parfois virulent, avec burle sur les plateaux de la Haute Loire et mistral en vallée du Rhône. Attention le cocktail froid, neige, congères, vent est très dangereux pour toute personne qui s’égare à l’extérieur en montagne surtout sur la Chaine des Boutières !

Un soleil froid a des difficultés à disperser un couvercle de nuages bas abondants

 

Jeudi :

  Prévision confirmée journée sans dégel  sous la grisaille avec le vent du nord et des flocons qui arrivent par Nord-est de retour de la dépression du Golfe de Gènes. L’angle nord-est au-delà des monts du Forez et du Pilat est concerné en priorité

 

Vendredi :

Gelées généralisées avec grand froid sur le Massif central , suivies d’une journée sans dégel

Les flocons continuent une partie de la journée dans l’angle nord-est de la région et sur les Montagnes. Ciel couvert

Le vent du nord, avec burle et mistral sur leurs régions favorites, devient dangereux

 

Samedi :

Gelées généralisées avec grand froid suivies d’une journée sans dégel, le tout un peu plus sévère que la veille !

Vent du nord très fort avec tempête de burle et mistral en vallée du Rhône. Attention danger

Une perturbation neigeuse vient s’empaler sur le nord de la région et affecte surtout la partie auvergnate et la Margeride avec des flocons

 

Dimanche :

La vague de froid devrait atteindre son maximum, gelées généralisées, grand froid, journée sans dégel. Le seuil de -20° peut être dépassé localement.

Toujours le vent du nord avec burle et mistral , un peu moins forts que la veille

Une perturbation océanique vient s’empaler sur les montagnes volcaniques auvergnates. Les flocons ont peu de chance de pénétrer au-delà

 

Lundi :

Toujours le même cocktail, gelées généralisées avec grand froid, journée sans dégel, burle et mistral forts.

Pas de nouvelle neige.

Peut-être une tentative du soleil de percer la grisaille ?

 

La prochaine prévision de lundi devrait confirmer la poursuite d’une vague de froid susceptible d’atteindre la mi-février : à confirmer !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 12:34

Prévision du 30 janvier au 2 février 2012

 

   L’épisode hivernal arrive ce week-end s’intensifie. A dominante neigeuse au début, il devient de plus en plus froid et continental. Nous passons sous l’influence de l’anticyclone de Russie Sibérie.

Les gelées matinales généralisées sont de plus en plus sévères. Les journées sans dégel occupent une partie de plus en plus importante de la région.

Les précipitations se font sous forme de neige. Après celles de dimanche, celles en provenance de l’océan comme de la Méditerranée butent sur les reliefs qui limitent notre ensemble, montagnes volcaniques auvergnates, Margeride d’un côté , chaines des Boutières au Pilat. Leur pénétration à l’intérieur est incertaine, possible surtout en Haute Loire.

Le vent de nord-est est dévié et accéléré par les reliefs avec la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le Mistral en Méditerranée. Danger : attention à ne pas s’égarer en montagne surtout de la chaine des Boutières au Pilat, le vent accentuant les effets du froid et provoquant des congères  !

La grisaille est encore présente mais elle pourrait peu à peu être percée par le soleil surtout en montagne

 

Dimanche :

Prévision antérieure confirmée en particulier chutes de neiges sur les régions de l’angle nord-est.

 

Lundi :

Après de fortes gelées matinales généralisées,  la journée est sans dégel  sur la partie Massif central, seuls quelques bassins bordiers, surtout les Limagnes échappent aux maximums négatifs

Après une longue accalmie, les chutes de neige reprennent en fin de journée sur les montagnes volcaniques auvergnates. Dans la nuit elles débordent sur la Haute Loire, en particulier la Margeride.

Le vent du nord, burle et mistral sévissent.

 

Mardi :

Les chutes de neiges commencées dans la nuit continuent de contourner la région par le sud, le risque de pénétration concerne surtout la Haute Loire et parait faible au nord

Après de fortes gelées généralisées, la journée est sans dégel sur la partie Massif central. Seules les bordures bourbonnaises, roannaises et rhodaniennes ont quelques chances d’y échapper

Burle et mistral suite

 

Mercredi :

Après de fortes gelées généralisées, le risque  de journée sans dégel est un peu plus faible  en raison d’un retour possible du soleil susceptible de percer la grisaille dans l’après-midi mais les températures maximales restent très proches de zéro partout.

La réaction neigeuse à partir de la Méditerranée atteint le sud de la Haute Loire mais ses chances de déborder au-delà sont faibles.

Vents plus faibles

 

Jeudi :

Après des fortes gelées généralisées, la journée est sans dégel presque partout sous la grisaille.

La nouvelle tentative neigeuse à partir de la Méditerranée peut atteindre l’axe de la Chaine des Boutières au Pilat avec un faible risque de pénétration sur le Velay et le Forez.

Le vent du nord reprend et forcit

 

Jeudi le maximum de la vague de froid ne semble pas atteint. Au plus loin que les modèles donnent des informations (9 jours) on n’entrevoit pas de sortie de cet épisode hivernal pour l’instant. Un hiver du type de celui de 1956, janvier doux et février avec une vague de froid historique devient vraisemblable : à confirmer jeudi !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 12:21

Prévisions du 26 au 29 janvier 2012

 

Nous connaissons le début d’un épisode hivernal sous une forme qui reste à dominante humide et neigeuse.

Les perturbations de nord-ouest viennent buter sur l’air froid qui s’est installé au delà de la frontière germano suisse. Les précipitations qui affectent surtout les montagnes passeront cette fois à la neige  dès que l’on monte sur les plateaux du Massif central.

L’air froid piaffe d’impatience au delà du Rhin. Sa progression jusqu’à nous sera lente, les gelées matinales s’installent progressivement, les températures maximales baissent aussi au fil des jours. Proches de zéro partout, des journées sans dégel deviennent possibles sur les montagnes du cœur du Massif central.

Si les vents faibles hésitent pour leur direction au début, le flux de nord l’emporte ensuite de façon de plus en plus forte avec burle sur les plateaux de la Haute Loire et mistral en vallée du Rhône

Le soleil continuera sa très grande discrétion avec une couverture nuageuse qu’il aura peu l’occasion de percer

Mercredi :

Plus doux et pluvieux qu’annoncé initialement sous un ciel couvert

Après les pluies de la nuit (2.6 mm à Saint Etienne)  des gouttes sont encore possibles surtout dans l’angle nord-est au-delà des monts du Forez et du Pilat.

Les températures maximales sont à peine plus élevées que les minimales

Burle et mistral modérés

 

Jeudi :

Après de petites gelées  limitées à la partie la plus à risque du Massif central, c’est la dernière journée douce, légère hausse des températures maximale, avec un petit vent faible de sud-ouest qui précède l’arrivée de la perturbation de nord-ouest.

Les pluies de cette dernière abordent la région en soirée par les Combrailles avant de la traverser pendant la nuit. En lien avec le refroidissement nocturne, l’arrivée du front froid provoque le passage à la neige en commençant par les montagnes.

 

Vendredi :

Les chutes de neige ont commencé dans la nuit, elles continuent dès l’amorce des plateaux dans la matinée avant de remonter un peu en altitude ensuite.

Le cœur du Massif central, surtout la Haute Loire parait le plus concerné par la neige. Les précipitations s’attardent ensuite pendant le reste de la journée de la Chaine des Boutières, au Pilat et au haut Beaujolais.

Les gelées matinales sont encore faibles et peu étendues mais les températures ne montent pas dans la journée avec des maximales qui restent proches de zéro, possibilité de jours sans dégel en montagne

Le vent du nord et ses acolytes burle et mistral reviennent.

 

Samedi :

Retour des gelées généralisées le matin, sévères sur le cœur du Massif central, ensuite les températures maximales restent proches de zéro avec possibilité de jour sans dégel en altitude.

Après une accalmie, de petites chutes de neige éparses sont possible en fin de journée en montagnes, surtout celles d’influence océanique.

Le vent du nord forcit

 

Dimanche :

Les gelées généralisées sont un peu plus sévères que celles de la veille en particulier sur le cœur du Massif central. Dans la journée le thermomètre reste proche de zéro, avec absence de dégel sur les montagnes et plateaux

Les précipitations reprennent dans la journée, plus abondantes que la veille, sous forme de neige dès l’amorce des plateaux.

L’angle nord-est de la région au délà des montagnes du Forez, de l’Yssingelais et du Pilat est affecté en priorité.

 

Selon toutes vraisemblances, cette dégradation  n’est que le hors d’œuvre de l’épisode hivernal qui devrait continuer début février ! A vérifier par la prévision de dimanche

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 11:34

Prévision du 22 au 25 janvier 2012

 

Après un week-end doux et océanique, le temps évolue peu à peu vers le retour à des conditions hivernales

Notre région est de moins en moins concernée par  les perturbations qui descendent de la Mer du Nord au Golfe de Gènes.

Les précipitations affectent les reliefs océaniques  du Sancy aux Combrailles et surtout l’angle nord-est avec les axes des monts du Forez à la Madeleine et du Pilat au haut Beaujolais. Elles se raréfient de jours en jours. Les bassins surtout ceux de l’intérieur du Massif central sont à l’abri. Ils verront aussi bien plus le soleil.

La neige tombe abondamment sur les Alpes, mais chez nous il faut monter dans les zones sommitales pour trouver les rares flocons

Les températures sont très douces pendant le week-end, elles baissent ensuite, les gelées reviennent peu à peu

Le vent du nord prédomine avec burle sur les plateaux de la Haute Loire et mistral en vallée du Rhône, il s’agit selon les jours d’un vent d’ouest ou d’est dévié par les reliefs dans la partie méridionale de notre région.

 

Samedi :

Plus doux et océanique qu’annoncé initialement, les précipitations affectent surtout l’angle nord-est au-delà des monts du Forez et du Pilat.

 

Dimanche :

Journée douce et océanique. Pas de gelées matinales, mais maximums limités sous les nuages persistants sur les versants nord

De petites précipitations affectent encore les montagnes océaniques, les bassins internes du massif sont à l’abri.

Le vent d’ouest sur la bordure nord de la région est dévié par les reliefs en une origine du nord avec burle sur les plateaux de la Haute Loire et mistral en vallée du Rhône.

 

Lundi :

Risque faible de précipitations sauf sur les reliefs sous influence océanique. Les bassins sont à l’abri

Les températures amorcent leur baisse surtout les minimales du matin  avec un faible risque de gelées dans les cuvettes de moyenne altitude les plus exposées, les maximales changent peu

Toujours le vent du nord, la burle et le mistral

 

Mardi :

Risque faible de précipitations sauf quelques flocons le matin sur les zones sommitales. Bassins à l’abri.

Les températures accentuent leur baisse avec le retour des gelées matinales sur le cœur du Massif central et des maximums qui restent faiblement positifs

Le vent du nord avec burle et mistral forcit

 

Mercredi :

Pas de précipitations sauf givre ou brouillards givrants le matin

Retour des gelées sévères sur le cœur du Massif central, quasiment généralisées à l’exception de quelques bordures roannaises, bourbonnaises et rhodaniennes, risque de brouillards dans les dépressions et vallées le matin.

La plus grande présence du soleil permet une certaine douceur des températures maximales

Le ciel se calme, vent faible.

 

Mercredi devrait siffler la fin de la douce récréation :  à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Prévision Spéciale Tour de France 2022 (1er au 3 juillet au Danemark)
    Prévision spéciale Tour de France 2022 Etapes du Danemark (1er au 3 juillet 2022) 1er Juillet : étape contre la montre à Copenhague Une perturbation arrive de la Mer du Nord et traverse le Danemark à partir de la mi-journée. Il existe donc un risque de...
  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195