Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 20:34

Prévision spéciale : Critérium international de la route (24 et 25 mars 2012)

 

Cette année, le Critérium International de la Route va se dérouler pendant ce prochain week-end dans le sud de la Corse autour de Porto Vecchio.

Il ne faut pas toujours aller en Méditerranée pour trouver le beau temps, et ce dernier sera souvent meilleur sur le continent que dans l’Ile de Beauté

 

Des cellules pluvio-orageuses circulent en provenance de la mer Tyrrhénienne. Elles viennent déposer leurs averses sur le versant  sud-est des montagnes de la Corse justement celles où se déroule la course. Elles peuvent l’affecter à deux moments :

1)      Lors de l’épreuve en ligne du samedi matin, les pluies de la nuit précédente ne seront peut être pas terminées au moment du départ de l’épreuve.

2)      En fin de l’étape du dimanche qui se termine au col de l’Ospédale. Ces pluies sont susceptibles de reprendre dans l’après-midi en particulier à partir du secteur de Bonifacio jusqu’à l’arrivée sur un versant particulièrement exposé

L’étape contre la montre du samedi après-midi est celle qui a le plus de chance d’échapper à la pluie, sans garantie complète.

Les températures seront agréables pour faire du sport cycliste (environ 15 à 20°), mais elles seront moins chaudes que sur certaines régions de la métropole

 

Le vent en provenance de l’est souffle samedi à des vitesses de l’ordre de 30 à 40 km/h en rafales.

Il suffit de regarder le tracé de l’étape en ligne du matin pour constater qu’il est presque toujours de coté ou 3/4 par rapport à son itinéraire globalement méridien avec une partie aller et une autre retour. Il y a donc une probabilité d’un éclatement du  peloton en bordures, surtout sur la partie retour, toutefois la vitesse du vent parait un peu limite, le seuil de déclenchement des éventails se situant souvent entre 40 et 50 km/h. Le risque parait le plus important sur la RN 198 le long de la mer, après le virage de Foni entre la D168 et la RN198.

Le samedi après-midi, le vent est globalement favorable au départ de l’étape contre la montre et de coté ensuite. Près de l’arrivée il devient à nouveau favorable après un bref passage de face.

 

Dimanche le vent parait bien plus faible que la veille avec une direction plutôt de nord ou nord-est. Il ne semble pas capable d’avoir un impact majeur sur une course qui connait de multiples changements de caps.

 

Gérard Staron

 

Partager cet article
Repost0
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 10:30

 

 

   La région se situe en bordure d’un anticyclone qui s’installe de l’Europe centrale à la mer du Nord

Des cellules pluvieuses remontent chaque jour des régions méditerranéennes. Dans l’après-midi et en soirée, elles arroseront l’encadrement montagneux de la région : reliefs volcaniques auvergnates, Margeride, et l’axe du Mézenc au Pilat et au haut Beaujolais, mais leur pénétration à l’intérieur dans les bassins de la Loire et de l’Allier est à la fois peu probable et géographiquement difficile à prévoir. Leur présence faiblit pendant le week-end.

   Les températures remontent un peu , fin des gelées sauf dans les trous à froid des cuvettes de moyenne altitude du Massif central ou les plateaux de la Margeride, températures assez agréables dans l’après-midi avec de gros contrastes en fonction de la présence ou non de l’ensoleillement.

   La couverture nivale va disparaitre progressivement sur les plateaux et ne subsister que sur les sommets les plus élevés.

   Les vents  sont assez faibles sauf sur les crêts de la Margeride au Sancy avec une dominante d’est et ses variantes sud-est, plutôt au début ou nord-est pendant le week-end.

 

Mercredi :

Prévision confirmée toutefois le vent est moins présent qu’annoncé et les remontées pluvieuses sont en grande parties stoppées par l’encadrement montagneux de la région.

 

Jeudi :

C’est la journée où les pluies qui remontent de Méditerranée ont le plus de chance de pénétrer dans la région, surtout la Haute Loire après avoir arrosé l’axe Mézenc Pilat, en perdant de leur vigueur toutefois

Absence de gelées sauf secteurs à risques. Températures assez agréables dans l’après-midi vers 15° au dessus dans les dépressions, en dessous sur les plateaux.

 

Vendredi :

Toujours un risque de remontées de cellules pluvieuses méditerranéennes. L’axe du Mézenc au Pilat et haut Beaujolais semble localement le plus exposé.

Températures inchangées par rapport à la veille

 

Samedi :

Toujours un risques de cellules pluvieuses localisées en fin de journée sur l’axe Mézenc Pilat et Beaujolais.

Risque de gelées plus important que les jours précédents sur les secteurs sensibles déjà cités. Températures maximales sans changement, peut être une légère hausse !

 

Dimanche :

Toujours un risque limité de cellules pluvieuses sur l’axe Mézenc Pilat en fin de journée.

Pas de gelées matinales et températures maximales sans changement par rapport à la veille

Le vent modéré passe à l’est ou au nord-est

 

Ce temps très printanier avec des cellules pluvieuses assez difficiles à localiser devrait continuer. A vérifier

Les régions méditerranéennes peu arrosées depuis décembre, vont re constituer leur ressource en eau !

 

Gérard Staron

 

Partager cet article
Repost0
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 10:26

neige18mars12

 

La réminiscence de l'hiver est même plus forte qu'annoncée avec un passage à la neige dès 850 mètres d'altitude sur le Pilat ce dimanche matin 18 mars 2012 vers 9 heures. Elle tient au sol même sur la route sur la crête de Saint Romain Lachalm au dessus de 900 mètres d'altitude avec une température de 1°.

Au dessus de Saint Etienne, les hauteurs de Salvaris sont blanches !

Plus rude est la chute!

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 11:09

Prévision du 18 au 21 mars 2012

 

L’anticyclone se retire sous la pression des perturbations en provenance du nord de l’Atlantique.

Le temps se dégrade avec une  réminiscence de l’hiver.

Les précipitations reviennent  avec 2 phases, l’océanique d’abord qui affecte plus fortement le nord de la région et ses montagnes avec les axes du Sancy aux Combrailles, du haut Forez à la Madeleine et du Pilat au haut Beaujolais., après un intermède, la réaction méditerranéenne ensuite, avec les reliefs du Mézenc au Pilat en première ligne.

Le passage à la neige concerne les régions d’altitude

Plus dure est la chute des températures avec le retour des gelées matinales sur le Massif central et l’effondrement des maximales

Les vents s’inversent, passage du sud au nord après le passage de la perturbation de dimanche, retour au sud lors de la remontée des pluies méditerranéennes !

 

Samedi :

Prévision confirmée : vent du sud, arrivée des nuages, baisse des maximales dans l’attente de la perturbation

 

Dimanche

La perturbation a commencé la traversée de la région dans la nuit précédente. Elle déverse ses pluies d’abord des Combrailles au Roannais , puis elle traverse la région dans la journée pour s’attarder ensuite du Mézenc au Pilat. L’arrosage est général mais les reliefs océaniques déjà cités sont plus copieusement servis

Si les températures du matin sont encore douces, sans gelées, le passage dans l’air froid empêche le thermomètre de monter et les maximales plongent par rapport à la veille

Le vent s’inverse avec passage au nord en fin de journée.

 

Lundi.

Les précipitations continuent de façon plus modérée avec le matin les dernières effluves de la perturbation et, après une accalmie, une reprise avec des giboulées de nord en fin de journée.

Ces dernières affectent en priorité le Roannais et les Combrailles avec les reliefs océaniques déjà cités.

Le passage à la neige est probable dans les deux cas dès les plateaux de moyenne altitude.

Les gelées matinales reviennent sur la partie Massif central , sévères sur le secteur Velay Margeride. Seules les dépressions ouvertes sur l’extérieur du massif y échappent.

Les températures maximales sont basses sur la saison ,  positives sans plus.

Vent du nord avec burle sur les plateaux de la Haute Loire et mistral en vallée du Rhône.

 

Mardi :

Accalmie dans les précipitations, Celles qui remontent de Méditerranée semblent atteindre la Haute Loire en fin de journée. L’axe du Mézenc au Pilat est arrosé en priorité.

Les gelées matinales sont quasiment généralisées à l’exception de quelques bordures bourbonnaises, roannaises et rhodaniennes.

Les températures maximales amorcent une remontée tout en restant très fraîches pour la saison.

Les vents modérés s’inversent à nouveau. De nord le matin, ils repassent au sud pendant la journée.

 

Mercredi :

Depuis la nuit précédente,  les pluies qui remontent de Méditerranée ont continué leur route sur la région en s’atténuant progressivement. L’axe du Mézenc au Pilat reçoit les plus fortes pluies.

Le vent du sud forcit au fil des heures surtout sur les plateaux de la Haute Loire.

Fin des gelées matinales sauf pour quelques secteurs très sensibles : trous à froid,  cuvettes de moyenne altitude en Margeride et Velay

Les températures maximales accentuent leur hausse et reviennent à des niveaux de saison.

 

Les remontées pluvieuses de Méditerranée ne semblent pas terminées avec cette première réaction et pourraient continuer jusqu’au week-end. A confirmer mercredi !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 11:09

Prévision du 14 au 17 mars 2012

 

Nous restons pour le reste de la semaine sous l’influence de l’anticyclone des Açores, remonté sur notre pays.

Beau temps ensoleillé

Pas de précipitations jusqu’au week-end

Températures en hausse avec une très grande amplitude entre la fraîcheur matinale accompagnée de petites gelées dans les cuvettes de moyenne altitude du cœur du Massif central (Margeride Velay) et des maximales élevées avec même certains jours un petit coup de chaleur dans les dépressions qui longent la Loire et l’Allier

Vent faible avec un changement de direction, fin du nord, passage au sud

Très peu de variantes d’un jour à l’autre jusqu’au week-end.  Elles figurent ci après sans répétition de la trame générale ci-dessus.

 

Mardi :

Prévision antérieure confirmée. Assez belle journée avec un vent d’est plus affirmé du Roannais aux Combrailles

 

Mercredi :

Assez beau temps ensoleillé avec une légère hausse des températures maximales agréables

Vent très faible avec une direction qui s’inverse : fini le nord ou nord-est, début du sud

Possibilités de brouillards matinaux dans les vallées

 

Jeudi :

En raison d’un petit vent du sud, les températures continuent leur hausse. Quasiment pas de gelées le matin sauf sur les secteurs les plus à risques du Massif central et petit coup de chaleur dans les dépressions qui longent la Loire et l’Allier dans l’après-midi.

 

Vendredi :

Très peu de changement par rapport à la veille

 

Samedi :

Prémices d’une dégradation du temps.

Elle commence par un vent du sud plus virulent.

Elle continue par une plus forte nébulosité accompagnée dans l’après-midi et en soirée de cellules pluvio-orageuses instables susceptibles de déborder sur nos départements. C’est un début de situation estivale à confirmer.

Si quelques gelées sont possibles le matin sur les secteurs les plus à risque du Massif central (Margeride , Velay), les températures maximales, tout en restant élevées, en particulier dans les dépressions qui longent la Loire et l’Allier, baissent un peu.

 

La véritable dégradation du temps devrait suivre avec le retour des perturbations et de la pluie : à confirmer samedi.

Gérard Staron

 

Partager cet article
Repost0
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 10:43

Prévision du 10 au 13 mars 2012

 

L’anticyclone revient, mais nous restons longtemps sur son flanc oriental.

On évolue lentement vers le beau temps, mais…

Cette situation permet le maintien d’un flux de nord évoluant au nord-est puis à l’est. Dévié par les reliefs, il donne un vent du nord avec ses acolytes la burle sur les plateaux du Massif central et le mistral en vallée du Rhône.

Ceci freine la remontée des températures sous l’effet d’un soleil généreux. Les gelées sont de moins en moins générales et les maximales deviennent peu à peu agréables

Le risque de précipitations est faible et le plus souvent nul.

Déjà rejetée vers 1000 m d’altitude, la neige de jeudi matin fond et le manteau  ne se maintient qu’à des altitudes de plus en plus élevées

 

Vendredi:

Prévision antérieure confirmée

 

Samedi :

Les gelées faibles sont encore généralisées, les températures maximales augmentent un peu, encore de la fraîcheur et du froid en altitude

Pas de précipitations

Le vent du nord avec burle et mistral reprend de la vigueur

 

Dimanche

Pas de précipitations importantes, mais une perturbation moribonde est susceptible d’apporter quelques bruines ou gouttes sur les montagnes, surtout celles de la retombée septentrionale du Massif central ( Haut Forez, Monts de la madeleine et Pilat au  Haut Beaujolais), mais la présence de ses nuages est plus certaine.

Les gelées sont limitées aux secteurs les plus à risques ( trous à froid, cuvettes de moyenne altitude du Massif central). Les températures maximales changent peu par rapport à la veille : encore fraiches sur les plateaux

Le vent du nord-est est dévie en nord sur les plateaux de la Haute Loire (burle ) et en vallée du Rhône (mistral)

 

Lundi :

Pas de précipitations

Toujours du vent du nord-est dévié en nord, plus faible toutefois.

Les gelées matinales concernent les plateaux du cœur du massif central surtout la Margeride. Sous le soleil, les températures maximales reprennent une légère hausse, agréables dans les bassins et dépressions.

 

Mardi :

Pas de précipitations

Enfin la fin du vent du nord, les températures maximales en profitent pour réaliser une forte hausse. Elles deviennent printanières.

Toujours des gelées sur les plateaux du cœur du Massif central, Margeride, Velay.

 

Reste à savoir combien de temps cet anticyclone tiendra ! Réponse mardi, peut être…

Gérard Staron

 

Partager cet article
Repost0
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 20:16

Prévision spéciale Paris-Nice ( 2ème partie,  Onet le Château – Nice)

 

En approchant de la Méditerranée les conditions climatiques s’améliorent le plus souvent, sauf l’an dernier.

Cette année ne faillira pas à la tradition :

La dernière journée à présenter quelques contraintes climatiques est jeudi en direction de Mende

Fin des précipitations sur la course, il subsiste un petit risque jeudi mais selon toute vraisemblance la perturbation pluvio-neigeuse en provenance du nord franchira peu la ligne de reliefs du sud de la Margeride aux Cévennes.

Les températures augmentent au fil des jours,  deviennent à nouveau agréables à la fin

Seul le vent constitue le dernier facteur susceptible d’influencer la course

 

Jeudi :

Etape Onet le Chateau - Mende

Dernière journée présentant quelques inconvénients :

Risque de pluie ou de neige faible ou nul au moment de la course en raison d’une situation géographique protectrice derrière les reliefs principaux du Massif central de la Margeride aux Cévennes et d’une perturbation en fin de passage. Toutefois cette dernière aura déposé des flocons au sommet de la montée Jalabert dans la nuit qui précède, des restes sont possibles !

Les conditions climatiques seront très contrastées entre les secteurs en vallées le long du Tarn puis au voisinage du Lot et ceux sur les Causses.

Les températures restent correctes en vallée mais les secteurs sur les Causses seront froids (températures légèrement positives)

Le vent du nord ne pourra guère gêner dans les vallées mais il reprend de la vigueur  sur les Causses avec des vitesses de l’ordre de 60 ou 70 km/h en rafales (comme lundi dans la Beauce) avec deux secteurs sensibles plats et dégagés :

1) La première traversée du causse de Sauveterre entre  la côte de la malène et Laval du Tarn. Le changement de direction située au milieu pourrait être trompeur avec un secteur défavorable d’abord puis de côté et enfin ¾ arrière dans le retour vers la vallée du tarn

2) Le trajet deuxième trajet de plateaux sur le même Causse entre la côte de l’Estrade et Balsièges. Le vent y sera très défavorable.

 

Vendredi :

Etape Suze la Rousse - Sisteron

Pas de précipitations

Températures acceptables

Le vent de nord fort au départ faiblit progressivement au fil de l’étape dans la traversée des Préalpes.
Dans la vallée du Rhône, près du départ, le mistral de l’ordre de 50 km/h sera de côté par rapport à l’itinéraire

 

Samedi :

Etape Sisteron - Nice

Conditions satisfaisantes pour la course :

Pas de précipitations

Températures agréables

Vent d’est globalement défavorable, assez faible sur l’ensemble du tracé

Attention dans les derniers kilomètres le long de la grande Bleue, le vent d’est défavorable risque de surprendre par sa vitesse les coureurs quand ils sortiront de la vallée du Var pour suivre le littoral. Ils sortiront d’une position d’abri pour suivre une côte exposé.

 

Dimanche:

Etape Nice - Col d'Eze

Bonnes conditions de course

Températures agréables

Pas de précipitations

Vent assez faible d’est, soit défavorable sur le haut du col seul point sensible.

 

Gérard Staron

 

Partager cet article
Repost0
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 10:28

Prévision du 6 au 9 mars 2012

 

L’épisode hivernal annoncé est au rendez vous mais d’une intensité et d’une durée limitée avant un retour de l’anticyclone.

Nous subissons des précipitations modérées qui se transforment en neige dès les plateaux et concernent surtout les reliefs en particulier ceux exposés aux influences océaniques, montagnes volcaniques auvergnates, axe du haut Forez aux monts de la madeleine et du Mézenc aux monts du Beaujolais

Des gelées quasiment généralisées le matin laissent la place à des températures à peine positives dans l’après-midi

Le vent du nord avec ses acolytes, la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône reviennent

 

Lundi :

Prévision antérieure globalement confirmée, températures maximales nettement positives

 

Mardi

Après les précipitations de la nuit, les chutes de neige se poursuivent de façon éparse une grande partie de la journée sur les reliefs dès les plateaux. Les bassins semblent en grande partie à l’abri.

Après des gelées généralisées, assez modérées, les températures maximales sont légèrement positives, mais en montagne, la journée sans dégel est possible.

Toujours vent du nord, burle et mistral assez forts

 

Mercredi :

Pas de précipitations pendant une grande première partie de la journée, mais une nouvelle perturbation arrive. Elle traverse la région à partir de la soirée avec des chutes de neige dès les plateaux. Sa trajectoire plus orientale concerne plus les Alpes que le massif central en bordure.

Après des gelées généralisées, les températures maximales nettement positives sont en  hausse

Moins de vent du nord, de burle et de mistral.

 

Jeudi :

Journée incertaine où les différents modèles sont pour l’instant en contradiction parfois incohérente, sur la suite du  passage de la perturbation qui termine de traverser la région dans la matinée en s’attardant avec ses flocons, sur les reliefs du Mézenc aux monts du Beaujolais

Voici le plus vraisemblable :

Des giboulées éparses de neige peuvent les continuer ensuite  surtout sur les reliefs en alternance avec quelques éclaircies sensibles dans les bassins.

Après des gelées généralisées assez modérées le matin, les températures montent très peu dans la journée et restent proches de zéro. Risque de journée sans dégel en altitude.

Vent du nord, burle et mistral sont particulièrement virulents, attention aux plus fortes rafales en vallée du Rhône.

 

Vendredi :

Retour de l’anticyclone.

Après des gelées généralisées, plus intenses que la veille sous un ciel dégagé, les températures maximales positives sont en légère hausse avec un début de retour du soleil

Pas de précipitations. Vent du nord, burle et mistral perdent de l’intensité.

 

L’épisode hivernal semble terminé : à confirmer vendredi. 

 Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 11:17

Prévision spéciale Paris-Nice 2012 (1ère partie)

 

La course au soleil correspond à l’arrivée d’une des dernières manifestations de l’hiver, classique au début du mois de mars avec des temps de nord ou nord ouest perturbés.

Bien que l’itinéraire semble cette année  éviter au maximum le risque climatique, les premiers jours jusqu’à mardi inclus seront soumis à des aléas variables qui au minimum durciront la course et au maximum sont susceptibles de gêner son déroulement.

 

Dimanche : Dampierre en Yvelines à Saint Rémy de Chevreuse

Le risque principal est la pluie avec une perturbation océanique qui traverse l’Ile de France dans l’après-midi. Les premiers concurrents à partir sont ceux qui ont le plus de chance, sans vraie garantie, d’avoir une route sèche. Ensuite le risque de pluie augmente au fil des heures.

Le vent est aussi assez fort avec des rafales susceptibles d’atteindre 60 km/h. sa direction de sud  parait de côté par rapport à la course mais son rôle est surtout à prévoir sur le secteur de plateau après la côte.

Les températures sont satisfaisantes pour une compétition sportive (10 à 13° environ)

 

Lundi : Etape Mantes la Jolie à Orléans

Le risque principal est le vent de nord-ouest fort, de l’ordre de 60 à 70 km/h en rafales. L’orientation est globalement de ¾ arrière par rapport à la course. Cette dernière traverse aussi des zones de plateaux dégagés sans protection. Toutes ces conditions sont très favorables à la formation de bordures. Le point le plus sensible pourrait être la traversée de la Beauce après la côte, mais les possibilités de faire éclater le peloton en éventails seront multiples avec un tel temps et un tel parcours

Attention au changement de direction après avoir traversé la Loire à Jargeau. Le retour vers Orléans risque de se faire face au vent dans les derniers kilomètres, mais il est possible qu’à cet endroit il ait un peu faibli

Les précipitations commencées la veille devraient s’évacuer vers l’est en début d’après-midi. Il n’est pas certain qu’elles soient terminées au moment du départ, mais ensuite elles s’arrêtent

Certains modèles ont prévu un passage à la neige dans la nuit précédente. Déjà peu probables, ces flocons ne tiendraient pas au sol.

Les températures sont bien plus froides que la veille, 3 à 8°

 

Mardi :  Etape Vierzon- Lac de Vassivière

Des précipitations faibles liées à une perturbation de nord déposent des flocons sur le plateau de Millevaches depuis la nuit précédente. L’altitude du passage de la pluie à la neige se situe aux niveaux d’altitude de la fin de la Course sur le Limousin. A quelques centaines de mètres près, cette situation peut gêner l’épreuve en particulier dans les derniers kilomètres.  Une incertitude qui pourrait être levée avec un peu de chance !

Le vent aura bien moins d’impact sur la course que la veille avec une vitesse bien plus faible et une origine de nord globalement favorable par rapport au tracé de la course

Les températures sont froides : 3 à 5° au mieux.

 

Mercredi :

Etape de Brive la gaillarde à Rodez

La localisation géographique de l’étape sur le flanc sud-ouest du Massif central a toutes les chances de protéger l’épreuve du mauvais temps en provenance du nord qui sévit encore sur une grande partie de la France

Risque de précipitations faible sur la course

Températures en nette hausse, peut-être du soleil

Vent de nord-ouest assez faible , forcissant un peu vers l’arrivée, de sens favorable par rapport à l’itinéraire,

 

Tendance pour jeudi, l’éloignement de 5 jours introduit une forte incertitude dans les modèles

Etape Onet le Château - Mende

La localisation géographique de l’étape semble encore une protection contre les effets de la perturbation qui apporte encore de la neige sur une partie de la France.

Risque de précipitations faible, toutefois la seule incertitude concerne le sommet de la montée Jalabert. Que restera-t-il de la neige des jours précédents sur le Causse ?

Températures en hausse surtout dans les vallées, Tarn et Lot

Par contre le vent de nord-ouest pourrait reprendre de la force (30 à 50 km/h) et avoir un impact sur la course dans la traversée des Causses en particulier celui de Sauveterre qui présente en outre un changement de trajet au milieu !

 

A confirmer mercredi : prévision pour la seconde partie de l’épreuve

Gérard Staron

 

Partager cet article
Repost0
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 11:45

Prévision du 2 au 5 mars 2012

 

   L’anticyclone  actuel vit ses dernières journées sur la France avant une nouvelle offensive perturbée d’origine arctique surtout sensible au début de la semaine prochaine, un zeste de retour d’hiver classique dans la première décade de mars.

Nous vivons donc une transition météorologique changeante d’une journée à l’autre.

Après des températures élevées pour la saison jusqu’au début du week-end, plus dure sera la chute ensuite

Le soleil encore généreux au début se cache avec le retour des précipitations. Elles affectent surtout les hauteurs océaniques : reliefs volcaniques auvergnats, axe du haut Forez à la Madeleine. C’est d’abord de la pluie, la neige sera pour après

Le vent faible plutôt de sud, laisse la place en seconde partie à un retour de la burle sur les plateaux de la Haute Loire et du mistral en vallée du Rhône

 

Jeudi :

Prévision antérieure confirmée : beau temps ensoleillé, températures maximales agréables

 

Vendredi :

Encore dans l’anticyclone, les températures sont élevées sous un soleil généreux, sauf  brouillards matinaux dans les vallées

Risque de gelées matinales faible sauf dans les cuvettes de moyenne altitude du cœur du Massif central (Margeride). Petit coup de chaleur dans les sillons de la Loire et de l’Allier lié à l’effet d’un petit vent de sud

 

Samedi :

La journée du changement commence comme la veille avec un risque de gelées matinales faible  sauf dans les secteurs les plus exposés déjà cités, suivies de températures assez élevées surtout dans les sillons de l’Allier et de la Loire.

Mais une nouvelle perturbation de nord-ouest arrive avec ses nuages puis ses précipitations abordent en fin de journée les massifs volcaniques auvergnats et l’axe du haut Forez à la Madeleine et traversent la région dans la nuit. Au début c’est de la pluie partout, mais dans la nuit qui suit le passage à la neige est possible sur les zones sommitales élevées ( Sancy, Forez, Mézenc)

Petit vent d’ouest des Combrailles au Roannais

 

Dimanche :

Sous un ciel encombré de nuages, de petites précipitations sont possibles sur les reliefs surtout d’influence océanique. Le passage à la neige est limité aux zones sommitales élevées

Après des températures minimales assez douces, avec un risque de gelées faible, celles de l’après-midi subissent une chute très marquée et ne progressent pas par rapport au matin.

Retour de la burle sur les plateaux de la Haute Loire et du mistral en vallée du Rhône

 

Lundi :

La chute des températures continue avec le retour de gelées matinales généralisées et des maximales à peine positives, risque de journée sans dégel en montagne.

Les précipitations de la nouvelle perturbation commencent par de la pluie l’après-midi, mais le passage à la neige s’effectue à des altitudes de plus en plus basses en soirée et dans la nuit suivante

Toujours le vent du nord et ses acolytes la burle et le mistral.

 

C’est le début d’un épisode hivernal qui pourrait occuper une grande partie de la semaine prochaine : à confirmer lundi 5 mars

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Prévision Spéciale Tour de France 2022 (1er au 3 juillet au Danemark)
    Prévision spéciale Tour de France 2022 Etapes du Danemark (1er au 3 juillet 2022) 1er Juillet : étape contre la montre à Copenhague Une perturbation arrive de la Mer du Nord et traverse le Danemark à partir de la mi-journée. Il existe donc un risque de...
  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195