Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 12:56

Prévision du 18 au 21 novembre 2012

 

L’anticyclone continental russe résiste avec un certain succès à la progression des perturbations en provenance de l’Atlantique nord

Il en résulte des vents de sud dominants lors de l’approche des perturbations ou faibles quand l’anticyclone occupe le terrain

Les températures sont globalement agréables pour la saison, on ne peut exclure des brouillards persistants dans les bassins quand l’anticyclone maintient un temps calme.

La France sera très arrosée mais les pluies buteront sur l’encadrement de reliefs de nos départements, au sud l’axe Mézenc Pilat et à l’ouest les montagnes volcaniques auvergnates. Elles auront de grosses difficultés à pénétrer à l’intérieur en particulier les bassins.

 

Samedi :

La remontée des précipitations venant de Méditerranée bute sur l’axe du Mézenc au Pilat et ne le franchira pas, peut-être  l’approchera à peine.

Températures maximales douces pour la saison avec un petit vent de sud surtout dans les dépressions qui longent la Loire et l’Allier

 

Dimanche :

Les pluies de la perturbation océanique butent à l’ouest sur l’axe des reliefs volcaniques auvergnats, la partie interne de nos départements devrait rester à l’abri sauf quelques nuages et quelques gouttes sur les reliefs.

Avec un vent de sud modéré, pas de gelées matinales et des maximales agréables pour la saison (plus de 10°)

 

Lundi :

Toujours un risque de précipitations modérées  sur la bordure océanique de la région, Sancy et dans une moindre mesure axe  du Hauts Forez Monts de la Madeleine et Haut Beaujolais.

Dans un ciel plus calme, vents faibles, quelques gelées sont possibles dans les cuvettes de moyenne altitude, et les températures maximales sont agréables pour la saison sans grands changements.

 

Mardi :

Pas de précipitations, l’anticyclone résiste encore

Après quelques gelées matinales limitées aux plateaux du cœur du Massif central, les températures maximales sont agréables avec même une légère hausse par rapport aux jours précédents

Le vent du sud revient dans la journée, assez modéré toutefois.

 

Mercredi :

Les pluies de la nouvelle perturbation en provenance de l’Atlantique nord ont plus de chance de pénétrer dans la région après avoir arrosé les monts volcaniques auvergnats

Hausse des températures minimales, risque très faible de gelées matinales même dans les cuvettes les plus exposées, températures maximales sans changements.

 

Il est probable que mercredi marque le début d’une dégradation du temps : à vérifier

Gérard Staron

 

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 12:31

Prévision du 14 au 17 novembre 2012

 

Nous connaissons un intermède de beau temps d’automne sous l’influence d’un anticyclone continental centré sur l’Europe orientale.

Pas de précipitations sauf crachins faibles sous les brouillards

Les températures remontent, les gelées disparaissent et les températures maximales deviennent agréables, mais dépendent de la dispersion ou non des couvercles de grisaille dans l’après-midi

Le temps est globalement calme, mais un petit flux de sud s’installe en fin de période

L’inconvénient de ce type de situation reste le brouillard et la grisaille. Présents tous les matins, ils auront de plus en plus de chance de se dissiper dans l’après-midi au fil des jours. beau temps ensoleillé en montagne au-dessus de la masse des stratus

 

Mardi :

Dans l’attente de la dispersion du couvercle de grisaille, les reliefs sont déjà sortis de son influence avec un beau soleil, mais cette dispersion est très hypothétique dans les fonds des bassins. les températures de l’après-midi restent basses dessous et agréables au-dessus

 

Mercredi :

Pas de précipitations

Pas de gelées sauf dans quelques trous à froid

Les brouillards matinaux très présents le matin ont plus de chance de se disperser que la veille

Les températures maximales continuent leur hausse mais elles restent basses dans les dépressions où cette dispersion n’a pas lieu. Beau temps en montagne

 

Jeudi :

Pas de précipitations

Les températures continuent leur hausse, pas de gelées le matin , elles sont agréables dans l’après-midi en Montagne et dans les secteurs où la grisaille se disperse

La grisaille et les brouillards sont présents le matin mais ils ont plus de chance que la veille de disparaitre ensuite.

 

Vendredi :

Pas de précipitations

Les températures continuent leur hausse , pas de gelées matinales et après-midi agréables

Un petit flux de sud contribue à la dispersion des brouillards et du couvercle  de grisaille du matin.

Le beau temps des montagnes a tendance à se généraliser dans l’après-midi.

 

Samedi :

Un changement s’amorce

L’anticyclone s’efface devant l’arrivée d’une perturbation, mais si les nuages sont visibles à partir du nord-ouest, les pluies ne semblent pas encore atteindre la région.

Le vent du sud modéré continue, les températures agréables sont sans changements avec peu de brouillard ou de grisaille.

 

L’atmosphère devrait s’agiter à nouveau ensuite (à confirmer samedi)

Gérard Staron

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 14:23

Prévision du 10 au 13 novembre 2012

 

L’été de la Saint Martin se termine par un épisode pluvieux méditerranéen d’importance et au débordement  assez limité sur nos départements, suivi par une chute sensible des températures lors du rétablissement des anticyclones.

 

Vendredi soir :

Avec des températures assez douces, le vent du sud forcit au fil des heures, les pluies n’abordent la région que dans la nuit suivante

 

Samedi :

Les fortes  rafales de vent du sud  accompagnent le début des précipitations. Généralisées à partir de la nuit précédente, elles se concentrent ensuite sur l’axe du Mézenc au Pilat et les secteurs voisins du Velay et du Forez

Les températures minimales sont douces le matin et les maximales restent assez élevées pour la saison surtout dans les dépressions qui suivent la Loire et l’Allier.

 

Dimanche :

Les dernières pluies traversent la région surtout sur l’axe du Mézenc au Pilat et leurs régions proches, les nébulosités s’accumulent sur les versants nord

Le vent du nord et ses acolytes la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône s’installe et forcit d’heures en heures

Si la matinée est encore relativement douce pour la saison, les températures n’augmentent pas dans la journée et les maximums de la journée s’écroulent.

 

Lundi :

Pas de précipitations , l’anticyclone revient.

Avec le ciel plus clair, dans l’air froid, les gelées matinales reviennent sur l’ensemble du Massif central.  Seules quelques dépressions bordières (Roannais, Lim   agnes de l’aval, bordures rhodaniennes) y échappent. les températures maximales continuent leur baisse, quelques degrés à peine sur les plateaux.

Le vent du nord est au maximum de sa force.

 

Mardi :

Toujours des gelées matinales en particulier sur la partie auvergnate du Massif central, les températures maximales amorcent une très légère remontée, quelques degrés au plus tout en restant assez froides.

Le vent du nord commence à faiblir

Le risque de précipitations est faible sauf sur les plateaux du sud de la Haute Loire. Il est peu probable que les nouvelles précipitations qui affectent le pourtour de la Méditerranée pénètrent à l’intérieur du Massif central.

 

Nous entrons par à-coups dans l’hiver : à confirmer mardi

 

Gérard Staron

 

 

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 12:41

Prévision du 5 au 8 novembre 2012

 

Le temps reste très agité en début de semaine avant le passage au traditionnel été de la Saint Martin, souvenir du beau temps qui avait régné entre la mort du Saint le 8 à Candé  et ses obsèques à Tours le 11 en l’an 397.

Les pluies généralisées dimanche  s’estompent au fil des jours. Elles affectent encore lundi et mardi les secteurs d’influence océanique, bordure des Combrailles au Roannais et les reliefs , Sancy, axes du haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat au haut Beaujolais.

Les températures s’effondrent jusqu’à mercredi avec retour des gelées matinales, puis remontent ensuite en commençant par les maximums

Episode de vent du nord en milieu de semaine !

 

Dimanche :

Mauvais temps 

Après le vent de la nuit, Les pluies généralisées arrivent du sud–ouest , et s’attardent le reste  de la journée

Les températures maximales commencent leur baisse tout en restant de saison.

Ciel couvert

 

Lundi :

Les précipitations plus faibles que la veille affectent surtout les régions océaniques déjà citées. Les bassins internes du Massif central restent au moins partiellement à l’abri avec un ciel moins couvert.

Encore un vent de sud-ouest assez fort au nord d’une Ligne Clermont-Lyon.

Les gelées sont possibles dans les cuvettes de moyenne altitude des plateaux du cœur du Massif central (trous à froid). Les températures maximales accentuent leur baisse , inférieures à 10° le plus souvent.

 

Mardi :

Les dernières précipitations affectent en priorité les régions océaniques déjà citées et délaissent les bassins internes en grande partie à l’abri.

Après des températures matinales acceptables, peu de gelées sauf trous à froid, celles de l’après midi baissent par rapport à celles du matin et deviennent nettement froides.

Le vent du nord s’installe conjointement avec ses acolytes , la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône.

 

Mercredi :

Journée froide

Pas de précipitations, l’anticyclone pousse par l’ouest.

Les gelées sont généralisées, sauf quelques basses bordures (Roannais , Limagnes aval) et sévères sur les plateaux du cœur du Massif central.

Avec un ciel encore couvert sur les versants nord, les températures maximales restent basses.

Le vent du nord fort le matin commence à faiblir en fin de journée

 

Jeudi :

Pas de précipitations avec un temps anticyclonique. Le soleil revient après la dissipation des brouillards matinaux des dépressions et vallées

Les gelées matinales sont moins généralisées (dépressions bordières exclues) et moins intenses que la veille. Les températures maximales amorcent une remontée tout en restant très fraîches.

Vent faible

 

Vendredi :

L’amélioration s’accentue

Pas de précipitations, les pluies méditerranéennes n’atteignent pas encore la région

Les gelées matinales sont limitées aux plateaux du cœur du Massif central.

Les températures maximales continuent leur hausse et dépassent 10°

Le vent du sud revient

 

Si le Val de Loire reste dans l’été de la Saint Martin, un épisode cévenol avec vent de sud violent et pluies intenses pourrait y mettre fin prématurément chez nous pendant le week-end : à confirmer

 

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 11:54

Prévision week-end de la Toussaint (1-4/11/2012)

 

Les perturbations en provenance des hautes latitudes, avec une dépression sur les Iles britanniques, imposent leur loi sur la France du nord, un peu moins chez nous.

Après les pluies méditerranéennes de mercredi, Les précipitations concernent surtout la bordure des Combrailles au Roannais et les hauteurs océaniques (massif du Sancy,  axes du Haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat aux monts du Beaujolais. Leur pénétration à l’intérieur du Massif central est variable et les bassins internes bénéficieront au moins partiellement de leur position d’abri.

Les températures de saison présentent une tendance à la hausse, les gelées matinales s’estompent au fil des jours  et les températures maximales sont de plus en plus douces

Des coups de vents de sud-ouest qui traversent la France du nord, affectent la bordure septentrionale au-delà d’une ligne Clermont Ferrand Feurs. Au sud déviés selon une direction méridienne ils perdent de leur vigueur.

 

Mercredi :

Les fortes pluies méditerranéennes ont plus de chance qu’annoncé d’atteindre l’axe du Mézenc au Pilat, mais leur débordement au-delà parait très faible, mais prudence !

Avec une forte nébulosité sur la partie méridionale, les températures maximales restent stationnaires vers 10°

Peu de vent.

 

Jeudi :

Temps de toussaint dans les secteurs océaniques, meilleur dans les bassins internes

Un coup de vent de sud-ouest balaie la bordure nord de la région avant l’arrivée des précipitations de la nouvelle perturbation qui concerne surtout les secteurs signalés dans l’introduction.

Les températures continuent leur légère hausse, les gelées sont limitées aux secteurs sensibles des plateaux du cœur du Massif central et les maximums dépassent 10° dans les dépressions

 

Vendredi :

Peu de changements

Un nouveau coup de vent de sud-ouest en bordure de celui qui traverse la France du nord

 Les nouvelles pluies semblent se limiter plus que la veille à la bordure nord et aux reliefs océaniques et les bassins internes bénéficient de leur position à l’abri

les températures continuent leur légère hausse , très peu de gelées le matin sauf secteurs à risque, maximums le plus souvent au-dessus de 10°.

 

Samedi :

Le coup de vent fort plus nettement de sud intéresse plus l’ensemble de nos départements. Il précède une nouvelle perturbation pluvieuse en fin de journée et la nuit suivante, qui touche surtout les secteurs océaniques mais semble traverser l’ensemble .

Les températures continuent leur hausse , pas de gelées matinales, douceur généralisée,  les maximums peuvent approcher 15° dans les dépressions externes du massif

 

Dimanche

Toujours des pluies avec la même répartition géographique

Toujours des températures assez douces sans changements

 

La région semble pour l’instant  assez bien tirer son épingle dans la rubrique des inondations et des vents violents qui risque encore d’alimenter les chroniques en France du sud (mercredi) et du nord (après)!

Un nouvel épisode hivernal semble revenir les jours suivants : à confirmer dimanche !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 13:28

Prévision : derniers jours d’octobre 2012

 

Comme nous l’avions annoncé depuis mardi dernier, l’épisode hivernal est bien arrivé samedi !

Les précipitations qui ont accompagné son arrivée, 15.3 mm à Saint Etienne et forts orages avec inondations dans le midi, se terminent progressivement pendant le week-end en passant à la neige en altitude. Il neige même en Normandie ce samedi matin. Après, il faudra ensuite attendre début novembre pour d’autres arrosages.

La chute des températures est sévère avec le retour de gelées matinales généralisées et des maximums proches de zéro pendant le week-end, mais le milieu géographique pas encore assez refroidi atténue au fil des jours le froid.

Un fort épisode de vent du nord avec burle sur les plateaux de la Haute Loire, mistral virulent en vallée du Rhône et même tempête en Méditerranée s’atténue en début de semaine.

 

Samedi :

Le mauvais temps annoncé est bien là, encore quelques pluies ou neige surtout sur l’axe Mézenc, Pilat, haut Beaujolais, beaucoup de nuages, froid, vent du nord.

 

Dimanche :

Journée hivernale

Les ultimes précipitations se terminent

Après des gelées généralisées le matin, sévères sur les plateaux du cœur du Massif central, les températures maximales sont à peine positives, journée sans dégel possible sur les hauts reliefs enneigés

Vent du nord très violent, burle, très fort mistral, attention en vallée du Rhône, tempête en Méditerranée.

 

Lundi :

Pas de précipitations, la perturbation n’atteint pas la région sauf ses nuages sur la bordure nord

Après des gelées matinales généralisées, sévères sur les plateaux du cœur du Massif central, les températures maximales amorcent une timide remontée sans dépasser 10°, même dans les dépressions,  avec un peu plus de soleil

Le vent du nord s’atténue au fil des heures

 

Mardi :

Pas de précipitations

Les gelées matinales amorcent un léger recul, moins généralisées, quelques bordures des Limagnes ou de la plaine de Roanne peuvent y échapper, moins sévères ailleurs.

Les températures maximales continuent leur remontée et dépassent nettement 10° dans les dépressions avec plus de soleil

Les vents faibles s’inversent

 

Mercredi :

Pas de précipitations, il est peu probable que les fortes pluies de Méditerranée atteignent la région, sauf peut-être le Mézenc !

Toujours des gelées matinales moins généralisées, abandonnant les dépressions externes du Massif central, moins sévères ailleurs.

Les températures maximales continuent leur hausse, surtout dans les sillons qui longent la Loire et l’Allier, en effet un vent de sud revient et forcit au fil des heures. Il pourrait être virulent dans la nuit de la Toussaint !

 

Un nouvel épisode venteux puis pluvieux est possible pour la Toussaint , à confirmer mercredi !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 12:43

Prévision du 24 au 27 octobre 2012

 

Le retrait progressif de l’anticyclone continental, laisse la place à une descente d’air arctique selon un axe Scandinavie golfe de Gènes qui vient affronter une perturbation qui remonte de Méditerranée.

Après 48 heures d’un temps doux pour la saison sans précipitations, la dégradation est importante :

Précipitations surtout sur un axe du Mézenc au Pilat, pouvant se terminer par la première chute de neige sur les sommets de nos reliefs

Chute des températures avec le retour de gelées généralisées

Episode de vent du nord avec burle et mistral.

 

Mardi :

L’air calme de l’anticyclone facilite le maintien des brouillards dans toutes les dépressions. Les reliefs les plus élevées sont au-dessus de la couche avec du soleil

L’absence de soleil provoque une chute des températures maximales

Pas de précipitations sauf humidité sous les brouillards

 

Mercredi :

Encore l’anticyclone, pas de précipitations mais beaucoup d’humidité sous les brouillards blottis dans les dépressions, ces derniers sont moins nombreux que mardi et la partie dégagée s’étend dans l’après-midi.

Après une matinée assez douce, le thermomètre remonte dans les secteurs libérés des brouillards

 

Jeudi

Pas encore de précipitations, la perturbation qui remonte de Méditerranée n’aura pas encore atteint la région avant la nuit, sauf ses nuages annonciateurs

Le flux de sud qui précède son arrivée dégage le ciel des brouillards matinaux encore moins nombreux que la veille et provoque des maximums élevés des températures dans les sillons qui longent la Loire et l’Allier

 

Vendredi :

Dans la dégradation pluvieuse

La perturbation traverse la région, l’axe du Mézenc au Pilat et les régions voisines du Velay au Forez et Roannais sont les plus exposés à des cumuls abondants

Les vents s’inversent et celui du nord revient en fin de journée avec ses acolytes la burle sur les plateaux de la haute Loire et le mistral en vallée du Rhône.

Après une matinée encore douce  les température ne montent pas dans la journée et les maximums connaissent une chute sévère

 

Samedi :

Les précipitations se terminent avec un risque de passage à la neige dans la nuit précédente sur les hauteurs  en particulier celles du Mézenc, du Forez et du Pilat.

Retour des gelées généralisées le matin, fortes dans les cuvettes de moyenne altitude

Les températures maximales continuent leur chute

Episode de fort vent du nord avec burle et mistral dans les secteurs sensibles

 

Un pallier vers l’hiver est franchi, à confirmer samedi !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 12:08

Prévision du 20 au 23 octobre 2012

 

L’épisode méditerranéen continue.  Cette fois l’anticyclone centré derrière les Alpes repousse la perturbation et a commencé à déplacer sur d’autres régions les calamités liées au vent et ensuite aux pluies.

La phase venteuse virulente se termine après s’être déplacée sur la région toulousaine. Le vent du sud continue mais ses vitesses n’approchent plus le seuil de la tempête  comme depuis mercredi sur les hauteurs de l’est du Massif central

La phase pluvieuse a commencé, mais les fortes précipitations frappent plus au sud et à l’ouest du pays avec des inondations. Chez nous, elles butent sur l’axe du Mézenc au Pilat et seuls les nuages et la portion congrue réussissent à déborder sur nos départements

Les températures restent élevées, douces le matin et assez chaudes sur les sillons qui longent la Loire et l’Allier.

 

Vendredi

Prévision confirmée pour le vent de sud qui baisse d’intensité et les températures élevées, mais le risque des fortes pluies est écarté, elles affectent l’ouest du Pays basque à la Normandie

 

Samedi :

Le vent du sud est toujours présent mais il continue à s’apaiser

Les températures restent élevées douces le matin et assez chaudes dans les sillons qui longent la Loire et l’Allier

Beaucoup de nuages, c’est le jour où les précipitations ont le plus de chance de déposer des cumuls importants sur la crête des Boutières au Pilat et de pénétrer modérément à l’intérieur des départements ligériens

 

Dimanche :

Toujours du vent du sud, il connait une reprise de virulence sans atteindre les niveaux des derniers jours

Toujours des nuages et des pluies sur les reliefs des Boutières au Pilat mais le risque de débordement sur le reste de la région est limité

Les températures restent élevées avec les mêmes caractéristiques géographiques

 

Lundi :

L’anticyclone l’a emporté

Fin du vent du sud

Pas de précipitations, sauf quelques restes faibles

Les températures restent élevées sur les mêmes régions

 

Mardi :

L’anticyclone rétablit un temps calme avec des éclaircies abondantes

Vent faible, de nord cette fois

Pas de précipitations

Les températures baissent, minimums comme maximums !

 

Ce pourrait être un retour du calme très éphémère : à confirmer mardi

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 10:52

Prévision du 16 au 19 octobre 2012

 

L’agitation de l’atmosphère continue. Si nous avons échappé à celle de dimanche, nous subissons une situation de conflit entre une dépression au large de la Bretagne et un anticyclone continental tenace au-delà des Alpes, avec en vue une grosse pluie méditerranéenne en fin de semaine (à confirmer).

Le vent du sud revient et forcit jusqu’au niveau de la tempête jeudi avec des rafales dangereuses de l’ordre de 100 km/h sur un axe du Velay au Forez. Attention

Les fortes pluies se font attendre, remontant de Méditerranée, elles butent longtemps sur la barrière des Cévennes au Pilat et ne devraient commencer à la franchit massivement qu’à partir de la nuit de jeudi à vendredi, sur le Velay et le Forez mais avec ce type de situation évolutif dépendant du blocage de l’anticyclone derrière les Alpes, le timing et l’importance de la pénétration pluvieuse sont difficile à évaluer à l’avance. Risque possible de crue des rivières à partir de vendredi (sous réserves)

Après le rafraichissement du week-end, les températures remontent , les minimums deviennent doux et les maximums élevés surtout dans les sillons qui longent la Loire et l’Allier.

 

Lundi :

Prévision antérieure confirmée : températures basses, vent du nord, nuageux le matin avec éclaircies ensuite.

 

Mardi :

Journée de transition

La direction du vent s’inverse, celui de nord est remplacé par celui de sud qui forcit au fil des heures.

Après une matinée froide avec des gelées matinales sur les plateaux du cœur du Massif central, les températures remontent fortement dans l’après-midi en particulier dans les sillons qui longent la Loire et l’Allier

La nouvelle perturbation de nord-ouest n’est capable que d’effleurer le nord de la région des Combrailles au Roannais avec les reliefs d’influence océanique, en fin de journée, mais elle ne semble pas en mesure  de pénétrer dans le massif. Ses bassins internes bénéficient d’un assez beau temps.

 

Mercredi :

Le vent du sud est de plus en plus fort, surtout sur l’axe du Velay  au Forez.

Les températures continuent leur remontée. La douceur revient le matin, pas de gelées. Les maximums sont élevés dans les sillons de la Loire et l’Allier.

Les pluies remontant de Méditerranée ne semblent pas encore capables de dépasser la crête du Mézenc au Pilat

 

Jeudi :

La situation semble bloquée :

Le vent du sud forcit encore et approche le seuil de la tempête : attention !

Les températures douces le matin et élevées dans la journée sur les mêmes sillons

La pluie remontant de Méditerranée devient plus pressante sur les sommets du Mézenc au Pilat mais ne parait pas encore en mesure de déborder  massivement au-delà !

 

Vendredi :

Risque de débordement sur le Velay et le Forez des pluies intenses cévenoles, mais ce type de situation réserve parfois des surprises

Toujours du vent du sud, mais le maximum des rafales semble passé

Toujours des températures élevées sans changements

 

Si la phase tempétueuse semble passée, la situation à risque ne parait pas terminée pour les pluies intenses susceptibles de provoquer des crues cévenoles ! la prudence s’impose, situation à suivre,  confirmation vendredi !

 

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 10:22

Prévision du 12 au 15 octobre 2012

 

Les dépressions et perturbations en provenance des hautes latitudes deviennent plus pressantes selon un axe Iles britanniques Italie, avec deux dégradations successives du temps de plus en plus fortes qui se déroulent selon les mêmes étapes

1)      Vent du sud et températures agréables

2)      Episode  pluvieux

3)      Vent du nord et refroidissement

Les précipitations plus importantes et généralisées déposent les plus gros cumuls sur les reliefs d’influence océanique : Sancy, axes du haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat au haut  Beaujolais. Les bassins internes du Massif central sont affectés de façon moindre, plus par les aspects nuageux que pluvieux.

Les températures baissent avec deux paliers. La chute commence par les températures maximales puis continue par les minimales. Des gelées sont à nouveau possibles dans les cuvettes de moyenne altitude des plateaux du cœur du Massif central.

 

Jeudi :

Début de la première dégradation

Avec un léger vent de sud, les températures maximales sont encore élevées, plus de 20° dans les dépressions, surtout les sillons de la Loire et de l’Allier

Les pluies abordent la partie auvergnate à partir de l’après–midi, puis traversent la région en soirée et dans la nuit suivante. Les précipitations généralisées semblent assez modérés même sur les reliefs.

 

Vendredi :

Après les pluies de la nuit, ces dernières s’arrêtent dans la matinée mais laissent une forte nébulosité sur les versants nord

Après une matinée assez douce, les températures montent peu dans la journée et la chute des maximums est importante.

Les vents s’inversent, celui du nord revient avec burle sur les plateaux de la Haute Loire et mistral en vallée du Rhône

 

Samedi :

Répit entre les deux dégradations du temps.

Pas de précipitations, celles de la perturbation suivante ne devrait pas atteindre la région avant la nuit

Sous un ciel plus dégagé, la chute des températures minimales est sévère. Le retour de gelées est possible dans les cuvettes des plateaux du cœur du Massif central. Les températures de l’après-midi remontent un peu par rapport à celle de la veille (vers 15° dans les dépressions)

Les vents s’inversent, celui de nord s’atténue progressivement pour laisser la place à celui de sud-ouest, fort au nord d’une ligne de Clermont Ferrand à Feurs

 

Dimanche :

Les précipitations de la deuxième vague ont atteint nos départements dans la nuit précédente et continuent une grande partie de la journée. L’épisode dépose des cumuls généralisés importants selon la répartition géographique présentée en introduction.

Sous les nuages les températures du matin remontent un peu, pas de risque de gelées, et celles de l’après-midi amorcent une seconde baisse.

 

Lundi :

Les pluies se terminent mais elles laissent beaucoup de nuages en particulier sur les versants exposés au nord

Les températures accentuent leur baisse, le matin les gelées sont à nouveau possibles dans les cuvettes de moyenne altitude des plateaux du Massif central, l’après-midi les maximums connaissent un second palier de baisse.

Nouveau renversement de la direction du vent, celui du nord revient avec la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône.

 

Et les dégradations du temps ne semblent pas terminées : à confirmer lundi

 

Gérard Staron

 

Partager cet article
Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Prévision Spéciale Tour de France 2022 (1er au 3 juillet au Danemark)
    Prévision spéciale Tour de France 2022 Etapes du Danemark (1er au 3 juillet 2022) 1er Juillet : étape contre la montre à Copenhague Une perturbation arrive de la Mer du Nord et traverse le Danemark à partir de la mi-journée. Il existe donc un risque de...
  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195