Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mars 2018 6 24 /03 /mars /2018 19:54

Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 mars 2018 (42, 43, 63, 69)

 

Prolongation larvée de l’hiver

L’anticyclone des Açores tente une incursion sur la France dans notre direction mais en raison de sa faiblesse :

 Il ne peut pas nous protéger des perturbations venant du nord   qui faiblissent de jour en jour. Il s’agit essentiellement de pluie modérée, sauf un peu de neige  sur les hauts sommets, qui affectent en priorité des reliefs océaniques (monts volcaniques auvergnats, monts du Forez et de la Madeleine, axe du Pilat au haut Beaujolais)

Les bassins internes du Massif central (le Puy, Limagnes du sud) sont en grande partie à l’abri.

Le vent reste le plus souvent de nord sur le flanc des hautes pressions  

Les températures restent assez basses et ne remontent que lentement

 

Dimanche :

Les gelées sont limitées le matin aux reliefs du cœur du Massif central, les minimums des plaines sont positifs

Les maximums de la journée  restent bas, à peine supérieurs à 10° dans les plaines, un peu plus (14°) dans les  Limagnes et moins de 10° sur les reliefs

Le soleil reste rare en raison d’averses de pluies qui arrivent à partir de l’après-midi sur la région, surtout  les reliefs d’influence océanique déjà cités

 Vent du nord modéré

 

Lundi :

Avec un vent du nord qui forcit, surtout le mistral en vallée du Rhône et la burle en Haute Loire, une perturbation traverse la région et dépose de la pluie en priorité sur les reliefs avec passage à la neige sur les montagnes au-dessus de 1200 m  

Si les gelées sont rares, sauf trous à froid, les minimums restent très bas même en plaine

Les maximums connaissent une baisse dans les Limagnes (vers 10°), et une hausse dans les plaines du Rhône et de la Saône. Ils restent bas sur les reliefs.

 

Mardi :

La nouvelle perturbation passe plus au nord, sa bordure méridionale touche les reliefs océaniques déjà cités avec quelques pluies

Les températures changent peu :

Peu de gelées mains minimums faiblement positifs en plaine

Les maximums dépassent 10° en plaine mais sont en dessous en montagne

Toujours le vent du nord

 

Mercredi :

Nouvelle perturbation de moins en moins active affectant les mêmes reliefs en priorité

Depuis la nuit précédente le vent d’ouest fort  souffle sur les crêtes du Massif central

Les températures connaissent enfin une hausse significative

Pas de gelées et minimums supérieurs à 5° en plaine

Les maximums approchent de 15° en plaines surtout celles de l’axe Rhône Saône !

Partager cet article
Repost0
19 mars 2018 1 19 /03 /mars /2018 23:06

Prévision de Gérard Staron du 20 au 23 mars 2018 (42, 43, 63, 69)

 

Nous sommes dans l’air froid descendu des zones polaires et nous y restons dans le flux de nord-est sur le flanc oriental de l’anticyclone atlantique remonté sur les Iles britanniques !

Sa présence limite l’arrivée des chutes de  neige sur notre région, ces dernières se limiteront à des flocons sur les reliefs pendant la nuit

SI les gelées sont généralisées, même en plaine, et sévères sur les reliefs le matin, le soleil qui commence à être efficace pendant la journée permet aux maximums de rester positifs pendant la journée sauf sur les montagnes les plus hautes

Le vent du nord est fort avec la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral dans la vallée du Rhône

Peu de changements dans cette situation avant vendredi !

 

Mardi :

Quasiment pas de chute des neiges et de précipitations car celles de lundi sur le sud-ouest  butent sur les reliefs volcaniques auvergnats  et il faut attendre la nuit suivante pour que des flocons en provenance du nord  s’infiltrent jusqu’à nous avec des quantités limitées

Les gelées sont généralisées même en plaine et sévères (en dessous de -5°) sur les plateaux

Les maximums dépassent 5° en plaine, sont en dessous sur les plateaux avec possibilité de journée sans dégel sur les montagnes les plus hautes

Le vent du nord souffle de plus en plus fort au fil des heures surtout le mistral en vallée du Rhône proche du seuil de la tempête

 

Mercredi :

Pas de précipitations après les derniers flocons de la nuit précédente

Températures inchangées par rapport à la veille

Toujours vent du nord fort surtout le mistral

 

Jeudi :

Pas de précipitations avant la soirée et la nuit suivante où arrive une perturbation neigeuse sur l’angle nord-est de la région au-delà de l’axe du Mézenc au Monts du Forez  (Lyonnais, Forez Yssingelais, Roannais)

Températures inchangées par rapport à la veille sauf légère hausse des maximums dans la vallée du Rhône et les Limagnes (8°)

Le vent du nord faiblit un peu

 

Vendredi :

Enfin un peu de changement avant l’arrivée d’une perturbation significative de léger redoux

Cette dernière n’est pas encore capable de donner des précipitations avant la nuit suivante

Avec un petit flux de sud avant la perturbation, les gelées sont plus faibles que la veille sur la partie Massif central et elles épargnent les plaines, les maximums dépassent 10° en plaine et sont positifs partout même sur les reliefs

 

Le redoux sera très relatif pendant le week-end  surtout il sera gêné par des chutes de neige

Partager cet article
Repost0
15 mars 2018 4 15 /03 /mars /2018 22:06

Prévision de Gérard Staron du 16 au 19 mars 2018 (42, 43, 63, 69)

 

Une descente polaire continentale descend sur le flanc d’un anticyclone scandinave et les prochains jours sont ceux de son arrivée compliquée !

Face à elle des perturbations océaniques arrivent de l’Atlantique et nous affectent surtout la nuit. avant l’arrivée de l’air froid, elles apporteront surtout de la pluie sauf sur les sommets, puis ensuite de la neige à des altitudes de plus en plus basses et enfin elles seront repoussées  

Les températures baissent progressivement car il faut bien 4 jours à cet air froid pour s’imposer et donner des gelées généralisées avec des jours sans dégel sur les reliefs. Ces derniers ne semblent pas toucher les plaines

Le vent de sud au début, passe ensuite à l’ouest sur les crêtes et enfin celui de nord revient avec la burle sur les plateaux de la Haute Loire et e mistral en vallée du Rhône

 

Vendredi :

La perturbation apporte encore surtout de la pluie, la neige ne concerne que les sommets des monts du Forez et du Mézenc

Le matin très peu de gelées sauf trous à froid et plateaux du cœur du Massif central, les plaines gardent des minimums vers 5°

Les maximums restent doux sur l’axe Rhône Saône avec plus de 10° alors que les plaines de la Loire et de l’Allier sont nettement en dessous

Le vent d’ouest souffle sur les crêtes  du Massif central et forcit dans la nuit qui suit

 

Samedi :

Le froid commence son implantation

Les précipitations de la nuit précédente ont commencé à donner des chutes de neige à des altitudes de plus en plus basses et elles continuent dans la journée avec la lutte entre air doux et froid en déposant une couche substantielle sur le Massif central. Le matin le passage se fait vers 800 à 1000m et le soir encore plus bas vers 600 m.

Le matin les gelées affectent l’ensemble des plateaux en particulier ceux de l’Auvergne alors que les minimums des plaines descendent en dessous de 5°

Dans l’après-midi, les maximums sont encore globalement positifs partout et de l’ordre de 10° en plaine

 

Dimanche :

Le froid poursuit son impact

Les chutes de neige plus faibles que la veille se produisent à des altitudes de plus en plus basses dès les plateaux

Les gelées s’étendent aux bassins internes du Massif central, seuls y échappent de justesse les plaines donnant sur l’extérieur (Rhône, Saône, Roanne, Limagnes de l’aval avec des minimums

Les maximums sont encore positifs, de justesse en montagne, de l’ordre de 5° en plaine

Le vent du nord s’installe avec burle et mistral

 

Lundi :

Le froid occupe la région

Encore  des chutes de neige éparses

Les gelées sont généralisés le matin, plaines y compris

Journée sans dégel en montagne, maximums à peine positifs en plaine

 

Le froid s’accentue encore ensuite et tient une grande partie de la semaine

Partager cet article
Repost0
10 mars 2018 6 10 /03 /mars /2018 00:11

Prévision de Gérard Staron  du 10 au 13 mars 2018 (42, 43, 63, 69)

 

Nous allons connaitre un épisode assez agité avec l’affrontement entre une dépression dans le golfe de Gascogne et des hautes pressions sur les Balkans

Le vent sera  fort sur les crêtes du Massif central. Ce sera d’abord celui de sud en particulier dans la nuit de samedi à Dimanche où les rafales pourraient approcher le seuil de la tempête (100 km/h) puis celui d’ouest dans la journée de Lundi et enfin celui de nord plus faible dans celle de mardi

Cette situation est habituellement celle des pluies Cévenoles mais en cette saison la Méditerranée n’est pas assez chaude. Toutefois les pluies seront importantes pendant le week-end en particulier sur l’axe du Mézenc au Pilat  avant  de se calmer ensuite.

Nous allons connaitre une brève bouffée de chaleur printanière avant que les températures ne retombent à des niveaux de saison

 

Samedi

Une première perturbation apporte des précipitations surtout sur les reliefs volcaniques auvergnats dans la nuit de vendredi à samedi mais toutes les régions  auront leur part

Dans la journée des averses éparses se produiront encore avant l’arrivée de la nouvelle perturbation dans la nuit suivante

Le vent du sud est fort en particulier sur les reliefs du Massif central, il approche du seuil de la tempête dans la nuit suivante

Les températures connaissent une forte hausse

Les minimums atteignent  10° dans les Limagnes et les plaines de Roanne et du Forez, ils sont plus faibles dans celles du Rhône et de la Saône

Les maximums sont élevés pour la saison de l’ordre de 16 à 17° en plaine et environ 10° sur les montagnes

 

Dimanche :

La journée la plus pluvieuse

Les fortes pluies de la nuit se continuent une grande partie de la journée. Le secteur le plus arrosé est l’axe du Mézenc au Pilat avec débordement sur les secteurs voisins. Surveiller la réaction des rivières.

Les minimums de températures restent très doux pour la saison avec plus de 10° en plaine et un peu moins sur les plateaux. 5° sur les sommets des reliefs.

Les maximums baissent sous les précipitations pas plus de 13° en plaine et moins de 10° sur les reliefs

Le vent du sud reste fort

 

Lundi :

Les vents commencent à s’inverser avec l’arrivée des restes d’une tempête d’ouest qui a sévi dans le golfe de Gascogne. Les rafales restent fortes sur les reliefs.

Les précipitations se limitent à des averses sur les reliefs, les bassins internes du Massif central sont en grande partie à l’abri : le Puy, Limagnes du sud, plaine du Forez.

Les températures sont en nette baisse avec un retour à des niveaux de saison

Minimums vers 5° en plaine  et à peine positifs en montagne

Maximums au-dessus de 10° en plaine pouvant monter  jusqu’à 12° dans celles du Rhône, nettement plus bas sur les reliefs

 

Mardi :

Les dernières averses sur les sommets ont pu se transformer en neige, dans la journée pas de précipitations

Le vent du nord est revenu dans la nuit avec la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône

Les températures continuent leur baisse :

Retour de petites gelées sur les plateaux du cœur du Massif central, ailleurs les minimums sont à peine positifs

Les maximums se situent vers 10° en plaine et nettement moins sur les reliefs

 

L’espoir de printemps a été très bref et agité !

 

Partager cet article
Repost0
6 mars 2018 2 06 /03 /mars /2018 11:02

Prévision de Gérard Staron du 6 au 9 mars 2018 (42, 43, 63, 69)

 

Après février très continental, mars subit les influences maritimes, fraiches de l’océan au début, plus douces en provenance de la Méditerranée ensuite

Pour les précipitations il est toujours difficile de savoir si les masses pluvieuses qui viennent buter sur les reliefs, monts volcaniques auvergnats et du Forez et de la Madeleine  d’un côté et axe du Mézenc au Pilat de l’autre rentreront à l’intérieur de nos sillons de l’Allier, la Loire et du Rhône et de la Saône

Après une certaine fraîcheur, nous passeront à une relative douceur

Les vents d’ouest ou de nord –ouest passeront ensuite au sud

 

Mardi :

Peu de précipitations entre celles passées dans la nuit précédente et celles qui arrive dans la prochaine

On ne peut cependant exclure quelques averses éparses sur les reliefs

Une alternance de courtes éclaircies et de nombreux passages nuageux sera le lot de la journée

Les maximums se situeront vers 10°, un peu plus dans les plaines et moins sur les reliefs

 

Mercredi :

La perturbation arrivée dans la nuit précédente arrose surtout les reliefs avec le passage à neige aux alentours de 900 m environ

Les monts volcaniques auvergnats, l’axe des monts du Forez aux monts de la Madeleine et celui du Pilat aux Haut Beaujolais  semblent les plus concernés par les précipitations qui se prolongent une grande partie de la journée. Les bassins internes du Massif central, le Puy, Limagnes du sud et plaine du Forez semblent relativement épargnés

Les températures baissent

Les minimums sont proche de zéro partout avec de petites gelées sur les plateaux du Massif central, les maximums restent en dessous de 10° même en plaine (7 à 8°), et n’atteignent pas 5° sur les reliefs

Un vent d’ouest assez fort souffle sur les crêtes du Massif central, il est plus discret dans les bassins

 

Jeudi :

Passage à un flux de sud en cours de journée  avec un vent assez fort, mais aussi des précipitations remontant de Méditerranée sur l’axe du Mézenc au Pilat avec passage à la neige vers 1000m. Leur extension sur le Velay et le Forez semble peu probable et au-delà pas de précipitations  

Le matin les minimums sont proches de zéro partout  avec des gelées qui débordent des plateaux sur les plaines en particulier celles de la Saône et de Roanne en liaison avec des inversions de températures

Dans la journée les maximums repartent à la hausse avec plus de 10° en plaine (12 à 13°) mais les reliefs restent à la traine (moins de 10°)

 

Vendredi :

Quelques rares averses sont possibles sur les reliefs, ailleurs pas de précipitations

Avec un flux de sud qui reprend de la vigueur après une accalmie, les températures sont en forte hausse

Les gelées sont terminées et les minimums dépassent 5° en plaine

Dans la journée un petit coup de foehn provoque une envolée des maximums dans les sillons de la Loire et de l’Allier avec des maximums qui peuvent monter jusqu’à 18°. les plaines du Rhône et de la Saône sont nettement en deçà (vers 14 à 15°) et les reliefs restent en dessous de 10°.

 

 

Partager cet article
Repost0
1 mars 2018 4 01 /03 /mars /2018 23:05

Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 mars 2018 (42, 43, 63, 69)

 

Après les deux journées curieuses que nous venons de subir qui a vu Saint Etienne quasiment exempté de neige quand cette dernière a immobilisé Montpellier, recouvert Paris, Rennes ou Lyon

Nous sommes passés brutalement d’une phase continentale froide et sèche à une phase océanique ou méditerranéenne très humide et douce qui va intéresser les prochains jours

Les perturbations quotidiennes apportent de très fortes précipitations sur l’encadrement montagneux de nos départements, surtout les montagnes océaniques au début surtout les reliefs volcaniques auvergnats ensuite l’axe du Mézenc au Pilat. Les régions du Languedoc déjà affectées par la forte neige pourraient recevoir de fortes précipitations, surveiller les cours d’eau !

La neige se limite à un phénomène montagnard au-dessus de 800 m.

Le redoux est confirmé, le grand froid est terminé,  mais ce n’est pas encore le printemps, minimums le plus souvent en dessous de 5° en plaine et maximums rarement au-dessus de 10°

Le vent du sud ou du sud-ouest domine 

 

Vendredi :

Une nouvelle perturbation traverse la région la nuit précédente et le matin, les reliefs volcaniques auvergnats puis l’axe du Mézenc au Pilat reçoivent les plus gros cumuls de la région, ces derniers sont plus faible à l’intérieur de cet arc montagneux,  dans les sillons de la Loire et de l’Allier. A l’extérieur le Languedoc est très concerné

La neige touche les reliefs au-dessus de 800 m

les gelées sont limitées aux reliefs enneigés mais les minimums sont inférieurs à 5° dans les plaines

les maximums approchent de 10° en plaine

le vent du sud fort sur les crêtes auvergnates  la nuit précédente, faiblit

 

Samedi :
les pluies de la nuit précédentes et de la matinée sont moins importantes avec une neige limitée aux reliefs au-dessus de 800 m environ  

Les gelées modérées  reviennent sur les plateaux du Massif central et les minimums sont à peine positifs en plaine

Les maximums augmentent, un peu plus de 10° en plaine, jusqu’à 12 à 13° dans les sillons du Rhône et de la Saône , moins de 10° sur les plateaux du Massif central

 

Dimanche :

Les précipitations de la nuit précédente avec neige en montagne  sont assez faibles par contre, celles qui commencent en soirée sont très importantes en particulier sur le Languedoc et chez nous sur l’axe du Mézenc au Pilat.

Le passage à la neige s’effectue aux mêmes altitudes que les jours précédents

Le vent du sud forcit dans la journée surtout sur les reliefs

Les gelées sont limitées  aux reliefs enneigés du massif central et les minimums ne dépassent pas 5° en plaine

Les maximums ne dépassent pas 10° dans les plaines qui longent l’Allier ou la Loire par contre ils montent jusqu’à 13 à 14° dans celles du Rhône et de la Saône

 

Lundi

Les précipitations remontant de Méditerranée continuent à déverser de grosses précipitations sur le Languedoc et les Cévennes mais aussi sur l’axe du Mézenc au Pilat. Attention, Il convient de surveiller la montée des cours d’eaux descendant de ces reliefs susceptibles de déborder

Le passage à la neige s’effectue aux mêmes altitudes

La pénétration des précipitations au-delà sur le Velay , le Forez et le lyonnais est toujours difficile à évaluer, mais on ne peut exclure des cumuls importants.

Si les minimums sont supérieurs à 5° en plaine  avec un risque de gel faible sur les plateaux, les maximums atteignent environ 12° dans les plaines du Rhône, et moins de 10° dans les autres.

 

Cette phase très arrosée continuera encore sur la France ensuite !

Les grands froids sont terminés, ils se sont repliés en Allemagne, ce qui n’exclut pas des gelées sur les plateaux, ne pas crier au printemps trop tôt !

Partager cet article
Repost0
25 février 2018 7 25 /02 /février /2018 22:17

Prévision de Gérard Staron du 26 février au 1er mars 2018 (42, 43, 63, 69) :

 

Le « Moscou – Paris » présent depuis une semaine sur notre pays tente un baroud d’honneur pour s’imposer avant de céder sous les coups de boutoirs de la douceur méditerranéenne !

Encore deux jours de froid intense chez nous avec des journées sans dégel quasiment généralisées, mais comme notre région constitue la zone extrême d’extension du grand froid continental, nous serons aussi parmi les premiers à en être délivré au prix d’un affrontement qui provoquera quelques heures de risque avec du verglas et de la neige

Comme cet air très froid arrive en fin de saison , son efficacité concerne surtout les températures de la nuit et du matin qui seront très basses, dans l’après midi , le soleil quand il perce les couches de stratus est de nature à limiter ses effets    

Après les heures incertaines à risque, le redoux de la Méditerranée impose sa loi avec une remontée spectaculaire des températures et une inversion des vents

 

Lundi :

Temps très froid, les gelées matinales généralisées atteignent le seuil du grand froid (-10°) sur l’ensemble de la partie Massif central , les températures négatives persistent toute la journée sauf peut-être dans les plaines du Rhône au sud de Lyon qui ont quelques chances de connaitre quelques instants positifs.

Pas de précipitations

Quand les stratus n’obscurcissent pas le ciel, le soleil est généreux surtout en altitude

Le vent du nord avec la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône sévit  

 

Mardi :

Froid maximal

Journée sans dégel généralisée, plaine y compris. Les températures négatives atteignent le matin le niveau du grand froid (-10°) sur la partie Massif central

Pas de précipitations

Vent du nord avec burle et mistral

Couche de stratus surtout dans le sillon de la Saône  ou soleil blafard.

 

Mercredi :

Journée incertaine à risque

Le matin, le grand froid sévit encore avec des températures susceptibles de descendre à -10° sur la partie Massif central

A partir de la mi-journée,  les masses nuageuses remontant de la Méditerranée atteignent la région  en commençant par l’axe du Mézenc au Pilat !

La rencontre brutale entre les deux masses d’air provoque quelques heures à risque avec possibilité de verglas atmosphériques (petite pluies arrivant sur sol gelé) ou de chutes de neige qui tiennent au sol au début. Le tout avec les phénomènes glissants dangereux associés !

Il faut attendre que l’air doux qui arrive en arrière,  s’impose avec de la pluie franche et une remontée des températures pour que le temps s’améliore

Les maximums remontent à partir de l’Auvergne , les plaines du Rhône et de la Saône restent encore dans l’air froid

Vent faible

 

Jeudi :

Le redoux triomphe !

Il commence par l’Auvergne avec la fin des gelées en plaine (sauf reliefs) et des maximums qui atteignent plus de 10° dans les Limagnes 

Le Lyonnais est en retard avec une remontée des températures bien plus faible

Le vent du sud fort s’installe sur les crêtes 

 

L’air froid continental se replie sur le nord de la France puis l’Allemagne. La vague hivernale est provisoirement terminée chez nous !

Partager cet article
Repost0
21 février 2018 3 21 /02 /février /2018 18:22

Prévision du Gérard Staron du 22 au 25 février (42, 43, 63, 69)

 

Sur le flanc d’un anticyclone scandinave, nous recevons un flux continental particulièrement froid : le « Moscou Paris » des grands hivers

Notre région constitue l’avancée extrême  de son influence et nous sommes de ce fait très sensibles à ses différentes phases d’avancée et de recul

Pas de précipitations sauf rares flocons ou grésil en montagne, mais cet air est souvent encombré d’une forte humidité dans les basses couches de l’atmosphère  avec des stratus et brouillards en particulier dans les plaines de la Saône de Roanne et de la Limagne bourbonnaise

Les gelées sont généralisées même en plaine  et sévères sur les plateaux et montagnes, susceptibles d’atteindre le grand froid (-10°)

Les maximums sont plus sensibles aux phases d’avancées et de recul de l’air froid d’autant plus que nous sommes dans une période tardive pour recevoir ce type de temps

Le vent du nord sévit surtout le mistral en vallée du Rhône avec des phases de force et de faiblesse

 

Jeudi :

Renforcement du froid

Encore quelques rares flocons ou grésil sur les reliefs, ailleurs pas de précipitations !

Gelées généralisées même en plaine, et sévères sur les plateaux

La journée est sans dégel en montagne et les maximums sont à peine positifs en plaine (moins de 5°)

Vent du nord fort avec burle sur les plateaux de la Haute Loire et mistral en vallée du Rhône

Vendredi :

Le froid hésite

Gelées généralisées même en plaine, et sévères sur les plateaux et montagnes

En montagne la zone géographique  sans dégel est plus réduite mais en plaine les températures maximales restent aussi basses que la veille sous une couche de stratus

Pas de précipitations

Le vent du nord commence à faiblir sauf le mistral qui fait de la résistance en vallée du Rhône

 

Samedi :

L’air froid recule en altitude par-dessus le Massif central à partir du sud

Les gelées restent généralisées mais elles sont moins sévères sur les reliefs alors que les plaines sont affectées d’inversions de températures sous des couches de stratus

Les températures maximales remontent nettement

De façon très nette sur les reliefs où il n’y a plus de journée sans dégel, mais les plaines sous les inversions de températures connaissent une hausse des maximums plus réduite

Pas de précipitations

Le vent du nord devient très faible

 

Dimanche

Les gelées généralisées subsistent de façon moins sévère que les jours précédents

Des inversions de températures opposent des régions d’altitudes marquées par un redoux très net sous un soleil abondant  et des plaines sous un ciel encombré de stratus bas où le froid résiste en particulier sur la face nord de nos départements  (Plaines de la Saône, de Roanne et de la Limagne Bourbonnaise)

Vent faible

 

Cette tentative de redoux d’altitude n’est que provisoire, le froid qui s’était replié reprend l’offensive en début de semaine prochaine

L’hiver joue les prolongations

 

Partager cet article
Repost0
13 février 2018 2 13 /02 /février /2018 21:00

Prévision de Gérard Staron  du 14 au 17 février 2018 (42, 43, 63, 69)

 

Encore un peu de patience, la fin de la neige et du froid est en vue !

L’anticyclone atlantique progresse en direction de la France et limite la progression des perturbations océaniques dans notre direction

Les précipitations de la neige au début puis de la pluie à toutes altitudes touchent surtout les reliefs océaniques (monts volcaniques auvergnats, haut Forez et monts de la Madeleine, Monts de Tarare et du Beaujolais)  qui bordent nos départements et ces précipitations  ont des difficultés à rentrer dans les sillons de la Loire et de l’allier à l’intérieur du Massif central

Encore une journée à attendre, le redoux revient ensuite avec la fin des gelées et des maximums qui dépassent 10° en plaine

Le vent du nord est remplacé soit par celui d’ouest sur les crêtes soit celui de sud

 

Mercredi :

La dernière journée hivernale

Les chutes de neige de la nuit précédente à altitude  basse reprennent après une accalmie en soirée avec de la neige à une altitude un peu plus élevée et une trajectoire qui frappe les monts volcaniques auvergnats puis descend sur la Margeride et le sud de la Haute Loire

Dernière journée froide avec une esquisse de redoux encore peu sensible  

des gelées généralisées sur l’ensemble du Massif central, fortes sur le Velay et la Margeride. Les plaines du Rhône et de la Saône sont les seules régions à garder les minimums positifs

Dans la journée les plaines dépassent toutes 5°, seuls les hauts sommets enneigés connaissent encore une journée sans dégel

Vent d’ouest sur les crêtes

 

Jeudi :

Première journée de redoux

Pas de gelées, même sur les plateaux minimums positifs

Les maximums de la journée remontent, plus de 10° en plaine, un peu moins en montagne mais avec des températures positives

Après quelques averses sur les reliefs océaniques, une perturbation arrive en soirée et affecte surtout les monts océaniques cités dans l’introduction avec une difficulté à rentrer plus à l’intérieur du massif. Cette fois la pluie domine, pas de neige

 

Vendredi :

Les pluies de la nuit continuent le matin en affectant prioritairement les mêmes régions océaniques puis quelques averses continuent sur les mêmes reliefs pendant le reste de la journée

Le redoux est confirmé

Minimums positifs partout et même au-dessus de 5° en plaine

Maximums supérieurs à 10° en plaine, un peu en dessous en montagne

 

Samedi :

Des précipitations, pluie sans neige  remontent su sud-ouest butent sur les reliefs océaniques toujours les mêmes

Vent du sud

Toujours le redoux minimums au-dessus de 5° en plaine, sans gelées sur les reliefs

Maximums au-dessus de 10° en plaine, un peu moins sur les reliefs

 

Les températures baissent à nouveau à partir de dimanche, mais le retour du  froid semble exclu

Partager cet article
Repost0
9 février 2018 5 09 /02 /février /2018 23:46

Prévision de Gérard Staron du 10 au 13 février 2018 (42, 43, 63, 69)

 

La situation évolue peu car nous restons sous l’influence d’un flux de nord qui descend sur le flanc de l’anticyclone des Açores centré sur l’Atlantique. Ceci maintient les températures a des niveaux assez bas avec des gelées généralisées le matin souvent sévères sur les plateaux , des journées sans dégel en montagne et des plaines aux maximums faiblement positifs.

Le vent du nord sévit. La seule nuance correspond à sa force  plus ou moins importante  en particulier dans la vallée du Rhône avec le mistral

La grande différence porte sur les précipitations.

 Quand l’anticyclone est timide, les perturbations sont nombreuses et  déposent  des précipitations essentiellement sur les reliefs en particuliers ceux d’influence océanique  (Monts volcaniques auvergnats, Monts du Forez et de la Madeleine, Monts de Tarare et du Beaujolais)  avec un passage à la neige à des altitudes assez basses ,Quand l’anticyclone pousse en direction de la France,  ces dernières disparaissent.  Les quantités déposées paraissent cependant limitées

 

Samedi

Après les chutes de la nuit précédente, les averses de neige s’attardent sur l’ensemble  des reliefs. Les bassins internes du Massif central semblent en grande partie à l’abri (le Puy, Limagnes du sud, Plaine du Forez )

Les gelées sont généralisées le matin, même en plaine, et sévères sur les reliefs

Les maximums sont positifs en plaines  mais la journée est sans dégel sur les montagnes enneigées

Le vent du nord est fort surtout le mistral en vallée du Rhône

 

Dimanche :

La nouvelle perturbation affecte surtout les reliefs océaniques déjà cités dans l’introduction  f, les averses pénètrent peu à l’intérieur du massif et le passage de la pluie à la neige est un peu plus haut en altitude

Les gelées sont généralisées le matin et sévères sur les reliefs

Avec un peu plus de soleil et beaucoup moins de vent du nord, les maximums augmentent et approchent 10° en plaine alors les montagnes sortent partiellement du gel dans la journée

 

Lundi :

Fin des précipitations

Les gelées sont quasiment généralisées mais les plaines du Rhône ont une chance d’y échapper de justesse

Avec le retour du vent du nord fort dans la journée , la journée est sans dégel en montagne  et les maximums baissent vers 3 à 4° en plaine

 

Mardi

Pas de précipitations

Les températures évoluent peu : gelées généralisées le matin sauf peut-être dans  les plaines du Rhône, journée sans dégel en montagne et maximums vers 5° en plaine

Le vent du nord faiblit  mais le mistral fait de la résistance

 

Il faudrait attendre jeudi pour connaitre un vrai redoux

 

Partager cet article
Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...
  • prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche. Temps restera globalement...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195