Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 juillet 2017 4 13 /07 /juillet /2017 09:11

Météo spéciale Tour de France

 

Sur les étapes Vosgiennes, Champenoises Bourguignonnes et Jurassiennes le tour a souffert de la chaleur, pourtant les températures maximales mesurées sur le parcours étaient chaude sans atteindre des excès caniculaires

Il semble que ce soit lors de l’étape arrivant à  Troyes que les maximums aient été les plus élevés (34°). Les températures annoncées dans les différents commentaires faisaient souvent mention de 40° ou plus pourquoi ?

Deux éléments ont contribué à accentuer cette impression de chaleur

  1. La remontée brutale des températures à partir de l’entrée en France du Tour. Les maximums ne dépassent pas 18° quand il chemine de Dusseldorf à Liège puis en Belgique . Ils montent à  25° dans l’étape Lorraine jusqu’à Vittel et approchent le lendemain 30° lors de l’étape vers la « Planche des Belles Filles ». Ensuite les maximums se situent entre 32 et 34° lors de l’étape en Bourgogne et du Jura avant de retomber en dessous de 30°  lors de celle escaladant le « Grand Colombier » et le « col du Chat » avant de plonger vers Chambéry.
  2. En météorologie les températures sont prises sous abri alors que le ressenti des coureurs sur la route est très différent. la mesure sous abri ventilé de couleur claire qui renvoie la chaleur  tente d’obtenir la meilleure appréciation possible de la température de l’air, alors que sur la route le cycliste subit  les effets directs de l’ensoleillement et de l’accumulation du goudron de couleur sombre. En été par temps ensoleillé, le ressenti du cycliste sur la route est beaucoup plus chaud que la température de l’air  donnée par la météorologie

En hiver c’est le contraire car le vent accentue la sensation  de froid, c’est l’effet « windchill » et il a fallu modifier une étape de Tour de Romandie contre la montre courue par des températures très basses, pourtant positives sous abri,  aggravées par le vent au début de 2017

 

Dans les prochaines étapes la chaleur ne menace plus la course et à l’exception de quelques averses possibles sur les cols pyrénéens, les conditions devraient être assez favorables pour la pratique de ce sport

 

Etape Pau - Peyragudes le 13 juillet

Risque faible de petites averses sur les cols les plus élevés surtout Peyresourde proche de la frontière espagnole

Températures assez fraîches : 20° dans les vallées et l’avant pays, moins en montagne avec un couvercle nuageux

Vent de nord-ouest favorable dans la première partie de la course et défavorable dans les montées finales

 

Etape Saint Girons – Foix  le 14 juillet

Risque très faible de petites averses sur les cols proches de la frontière espagnole

Températures fraîches vers 15°

Vent de nord-ouest favorable surtout dans la partie proche de l’arrivée

 

Etape Blagnac - Rodez  le 15 juillet

 Pas de précipitations sur la course

Vent de nord défavorable sur la plus grande partie du parcours

Températures en nette hausse,  vers 25°

 

Etape Laissac Séverac l’église  - Le Puy en Velay le 16 juillet

Pas de précipitations sur la Course

Vent du nord défavorable pouvant avoir un rôle sur les crêtes de l’Aubrac et de la Margeride qui présentent en plus un paysage sans abri naturel

Températures entre 20 et 25°

Repost 0
Published by Gérard Staron - dans météo cycliste
commenter cet article
30 juin 2017 5 30 /06 /juin /2017 22:29

Prévision spéciale Tour de France 2017 de l’Allemagne à Vittel

 

Dans la Rhénanie du nord, le Tour se situe au début sur la trajectoire des perturbations océaniques qui balaient l’Europe du Nord. En descendant vers le sud, la course va progressivement en sortir.

Les précipitations sur la course constituent un véritable risque en Allemagne et Belgique, puis leur probabilité diminue progressivement

Le temps frais avec un vent d’ouest assez marqué les premiers jours évolue vers un peu plus de chaleur et un zéphyr plus faible

 

1er juillet : Etape Dusseldorf –Dusseldorf

Ce prologue contre la montre correspond à un aller et retour le long du Rhin à un moment où sa trajectoire méridienne s’incurve légèrement

La perturbation apporte surtout des pluies avant le départ de l’étape et le risque de précipitations baisse au fur et à mesure du déroulement de l’épreuve

La température est vivifiante pour un début juillet (maximums de l’ordre de 15°)

Le vent d’ouest avec des rafales maximales de l’ordre de 30 à 40 km/h sera plutôt favorable au début et inversement à la fin le long du Rhin

 

2 Juillet : Etape Dusseldorf - Liège

La course traverse une perturbation d’ouest qui effectue le parcours en sens inverse des coureurs. Ils recevront 2 à 3 mm de précipitations au cours de l’étape

Les températures sont un peu supérieures à celles de la veille : maximums vers 18°

Le vent d’ouest avec des rafales maximales de l’ordre de 40 km/h semble défavorable sur la plus grande partie du parcours. Il devrait ralentir l’épreuve mais il parait d’une vitesse un peu juste et d’une direction le plus souvent peu adaptée au déclenchement de bordures  

 

 3 juillet : Etape Verviers –Longwy

 Des averses sont encore possibles au nord des Ardennes près du départ, mais le risque devient ensuite très faible si non nul.

La température augmente aussi et les maximums devraient approcher 20° en arrivant sur la France

Le vent de nord-ouest est assez faible (rafales vers 20 k/h). Il  est favorable dans l’essentiel de la traversée du Luxembourg mais après le changement de direction d’Esch sur Alzette, il devient plutôt défavorable

 

4 Juillet : Etape Montdorf les bains – Vittel

Avec la première étape vraiment française, le temps s’améliore

Pas de précipitations sur la course

Les températures dépassent 20°

Le vent de nord-est ne parait pas suffisant (20 km/h en rafale) pour influencer la course même s’il vient de côté.

 

Prochaine prévision le Tour entre Vosges et Jura

Repost 0
Published by Gérard Staron - dans météo cycliste
commenter cet article
8 juin 2017 4 08 /06 /juin /2017 08:32

Prévision spéciale critérium du Dauphiné (2ème partie)

 

Les anticyclones semblent s’implanter sur cette partie de la France  pendant la deuxième partie de la semaine du critérium du Dauphiné Libéré. Les conditions de course seront donc globalement bonnes

Le risque de précipitations sur l’épreuve est très faible, toutefois la fin de l’étape de vendredi sur la montagne du Chat  n’est pas à l’abri d’averses

Les températures le plus souvent comprises entre 20° et 25° sont conformes avec une bonne pratique du sport cycliste, pas d’excès ni dans le froid ni dans le chaud.

Les vents restent assez modérées sur les secteurs concernés par la course, leur influence sera modeste

 

Jeudi 8 juin

Etape La Tour de Salvagny –Macon

Pas de précipitations sur la course

Journée assez ensoleillée avec des températures vers 25°

Le vent du sud est de plus en plus fort au fil de l’étape, toutefois les vitesses restent modérées et ne dépassent pas 30 km/h en rafales. Il sera favorable dans la première partie dans la remontée des vignobles du Beaujolais, de côté dans la traversée des monts du Beaujolais  d’abord dans le sens sud-est nord-ouest de Villié-Morgon jusqu’à la Clayette puis en sens inverse de retour dans le val de Saône. Les derniers kilomètres seront avec un vent défavorable

 

Vendredi 9 juin

Etape Parc des oiseaux de la Dombes – La Motte-Servolex

Une perturbation très affaiblie arrive sur la région dans la journée, on ne peut exclure des averses en particulier lors de la traversée de la montagne du Chat

Les températures sont le plus souvent comprises entre 20 et 25°

Le vent de sud-ouest sera à peine plus forte que la veille (rafales maximales entre 30 et 40 km/h)

Plutôt favorable au départ dans la Dombes, il devient de côté dans la traversée des chainons du sud du Jura , et plutôt défavorable dans les kilomètres qui précèdent l’ascension de la montagne du Chat

 

Samedi 10 juin

Etape Aoste (à côté de Pont de Beauvoisin) – Alpe d’Huez  

Pas de précipitations sur la course

Températures le plus souvent supérieures à 20° sauf en haute montagne

Le vent est faible , mais ce type de situation est favorable au déclenchement en montagne de brises de vallée qui sont favorable dans la journée quand on les remonte, ce qui pourrait être le cas dans celle de la Romanche avant la montée vers l’Alpe,  et défavorable quand on les descend

Dimanche 11 juin 

Etape finale  Albertville  - plateau de Solaison

Une précipitation sur la course est très peu probable mais on ne peut exclure totalement une averse orageuse en fin d’étape

Il fait très chaud sur la France ce jour-là mais l’altitude élevée  atténue cet aspect.

Plus de 25° dans les vallées, moins de 20° sur le haut des cols

Le vent reste faible , mais des brises de vallée sont possibles et pourraient être défavorables dans la vallée de l’Arve précédant la montée vers le plateau de Solaison, cette situation est souvent préjudiciable aux échappées surtout quand il s’agit d’un homme seul.

 

Bonne course

Repost 0
Published by Gérard Staron - dans météo cycliste
commenter cet article
3 juin 2017 6 03 /06 /juin /2017 16:03

Prévision pour le critérium du Dauphiné 2017

1ères étapes de Saint Etienne (4 juin) à Bourgoin (7 juin)

 

Le temps sera agité sur la France mais ces excès concerneront peu le parcours de la Course

De petites tempêtes affecteront l’ouest de la France, mais les régions traversées seront en grande partie à l’écart avec un vent  modéré

Des pluies orageuses traverseront notre pays tous ces jours mais ce risque réel ne semble important sur la course que mardi et mercredi

Les températures resteront assez fraîches vers 15° en maintenant de bonnes conditions pour la pratique d’une compétition. Pas de grosse chaleur !

Dimanche 4 juin

1 ère Etape Saint-Etienne  Saint-Etienne

Après les pluies de samedi, le risque de précipitations sur la course sera très faible, on ne peut cependant totalement exclure en début de course de petites averses éparses. La fin de l’étape assez tôt dans l’après-midi limite le risque de reprise orageuse qui se produit souvent en soirée à cette saison

Les températures seront assez faibles pour un mois de juin, de l’ordre de 15° au départ et sur les plateaux les plus élevés  et environ 18° dans la plaine du Forez et  à l’arrivée

le vent du nord reste assez modéré, plutôt favorable dans la montée des côtes du Pilat et plutôt de face dans les descentes de Rochetaillée vers Saint-Etienne, sa vitesse est bien plus faible que sur le versant Rhodanien du Pilat qui n'est pas emprunté par la course

 

Lundi 5 juin

Etape Saint-Chamond - Arlanc

Le risque d’averses sur la course est faible même si on ne peut totalement l’exclure sur les sommets des monts du Lyonnais au début de l’étape et sur ceux des monts du Forez

Les températures sont du même ordre que la veille entre 15° sur les sommets des monts du Forez vers les cols de Baracuchet de des Supeyres et 18° dans la plaine du Forez et le bassin du Livradois où se situe Arlanc

Le vent sera modéré ou faible , il change de direction entre le début et la fin de l’étape. Au départ un vent de nord finissant sera plutôt de face dans les monts du Lyonnais jusqu’à Chazelles sur Lyon ensuite il passe au sud dans l’après-midi, plutôt de face dans la descente des monts du Forez sur le bassin du Livradois où se situe Arlanc

 

Mardi 6 juin

Etape Le Chambon sur Lignon - Tullins  

Les pluies orageuses sont nombreuses ce jour-là sur la France. Si la course a de grandes chances d’y échapper au début du parcours sur les hauteurs du Vivarais et la vallée du Rhône , il n’en n’est pas de même sur la fin de l’étape dans les terres froides du Dauphiné où l’arrosage pourrait être substantiel. attention!

Les températures vivifiantes pour la saison  changent peu, de l’ordre de 10° au départ sur les monts du Vivarais, elles atteignent environ 18° dans la vallée du Rhône

Les vents d’ouest qui traversent la France sont ici déviés en vent du nord dans la vallée du Rhône, mais ce mistral devrait rester très modéré et devenir très faible à l’approche de l’arrivée

 

Mercredi 7 juin

Etape contre la montre La Tour du Pin  - Bourgoin

Le principal risque pour la course reste les pluies orageuses. Comme il s’agit d’averses assez fortes , ceci peut changer rapidement l’état de la chaussée et varier les conditions rencontrées par les concurrents

Le vent  reste très modéré, plutôt d’ouest donc de face sur la plus grande partie du tracé

Températures sans grands changements par rapport aux jours précédents de l’ordre de 15° à 18°

 

Mercredi 7 juin prévision pour la partie alpestre de l’épreuve

Gérard Staron

Repost 0
Published by Gérard Staron - dans météo cycliste
commenter cet article
8 mars 2017 3 08 /03 /mars /2017 11:03

Prévision spéciale Paris Nice

Du Beaujolais à Nice

 

La grande course cycliste de début de saison semble en avoir terminé avec les problèmes climatiques autant pour les précipitations, que le froid ou le vent violent

 

Mercredi 8 mars 17

Etape contre la montre Beaujeu - mont Brouilly

On pouvait craindre initialement des précipitations importantes sur la course avec le passage d’une perturbation !

Cette dernière en avance sur son calendrier prévu et surtout avec une trajectoire un peu plus septentrionale, le risque est devenu faible même si l’on ne peut exclure totalement quelques averses

Le vent sera assez faible

Les températures continuent de monter : maximums vers 13 à 14°

 

Jeudi :

Etape Quincié - Bourg de Péage

Pas de précipitations pour la Course avec des perturbations décalées vers le nord  et un parcours à l’abri derrière les crêtes de l’est du Massif central (Mont du lyonnais, Pilat et Monts du Vivarais) ce qui favorisera l’ensoleillement

Les températures sous abri  encore fraîches au départ vers 10°, augmentent au fil des kilomètres vers 17° à l’arrivée

Le vent peut avoir un impact sur la course dans la phase terminale après la côte de Saint Uze. De nord, le mistral prend de plus en plus de vitesse en descendant la vallée du Rhône avec des rafales proches de 50 km/h, surtout ce secteur proche de l’arrivée comprend plusieurs changements de direction susceptibles de provoquer des bordures lors des tronçons avec vent ¾ arrière entre la côte de Saint Uze et Saint Donat sur l’Herbasse, ou avec vent de côté dans la plaine de Valence entre Châteauneuf sur Isère et Alixian

Important pour le sprint: Les derniers kilomètres ont lieu par vent de face après Alixian

 

Vendredi :

Etape Aubagne - Fayence

Pas de précipitations sur la course

Températures agréables vers 18 à 20°

Le mistral encore sensible au départ  faiblit ensuite au fil des kilomètres

 

Samedi :

Nice Col de Couillole

Pas de précipitations sur la course

Vent faible limité aux brises locales

Températures agréables au départ vers 18° qui baissent progressivement avec l’altitude

 

Dimanche :

Pas de précipitations, la perturbation ne devrait arriver qu’après la course

Vent faible limité aux brises locales

Températures sans grands changements

 

Gérard Staron

Repost 0
Published by Gérard Staron - dans météo cycliste
commenter cet article
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 20:59

Prévision spéciale Paris-Nice

Premières étapes jusqu’à Chalons sur Saône

 

Le début du mois de mars est souvent marqué par une petite recrudescence hivernale et cette année de faillit pas à cette probabilité

Si l’épreuve avait fréquenté les cols au-dessus de 800m, elle aurait rencontré la neige, mais ces altitudes ne sont pas au programme de ces premiers jours, même si l’on ne peut exclure une giboulée isolée

Cependant il y a un risque de précipitations et de vent fort avec des températures assez fraîches  sur la course

 

Lundi

Etape Rochefort en Yvelines - Amilly

Une perturbation pluvieuse traverse le Bassin parisien depuis le matin et la course démarre à la fin de son passage. Le risque de précipitations sur la course est réel, pluie continue au début puis giboulées de plus en plus espacées

Une tempête traverse le sud du Bassin parisien, les rafales atteindront au moins 50km/h selon une direction d’ouest et de nord-ouest plutôt favorable aux coureurs, sauf à la fin après le changement de direction de Châtillon sur Coligny. Si la tempête s’étendait un peu plus au nord , les rafales atteindraient alors de 80 à 90 km/h. le risque de bordures est réel dans la traversée du Gatinais sur un parcours qui alternera plateaux dégagés et forêt en bordure de celle d’Orléans.

Températures vers 5°   

 

Mardi :

Etape Chablis - Châlons-sur-Saône

Le risque de précipitations, plutôt de giboulées, semble limité au début de la Course jusqu’au passage de la Montagne bourguignonne

Le vent de nord-ouest est encore fort avec des rafales de l’ordre de 50 km/h en provenance du nord-ouest susceptible de provoquer des bordures, direction favorable en fonction du tracé de la course

Le temps change le long des hautes côtes de Beaune en fin d’étape, moins de vent , plus de précipitations et hausse des températures vers 8 à 9°

 

Les problèmes climatiques doivent diminuer dans les étapes suivantes à confirmer

Gérard Staron

Repost 0
Published by Gérard Staron - dans météo cycliste
commenter cet article
5 juin 2016 7 05 /06 /juin /2016 19:25

Prévision spéciale Critérium du Dauphiné Libéré

1ère partie jusqu’à Belley

Tous les jours une multitude de cellules pluvio-orageuses en provenance du nord se déplacent en même temps que la course. En raison de leur caractère localisé ces précipitations pourront rencontrer ou passer à côté de la course sans qu’il possible de prévoir précisément l’occurrence de la rencontre, toutefois ces averses seront les plus importantes sur les reliefs et augmentent chaque jour au fil des heures

Les températures seront agréables pour une épreuve cycliste : maximums un peu supérieurs à 20° dans les dépressions, un peu moins sur les moyennes montagnes, sans grands changements d’un jour à l’autre

Le vent du nord ou nord-ouest domine, sa vitesse est modérée sauf jeudi en début d’étape avec le mistral.

Lundi : étape Cluses- Saint Vulbas

Dans un parcours qui circule entre les chainons jurassiens au pied des Préalpes après en être sorti par la vallée de l’Arve, le risque pour la course de rencontrer un orage est assez faible même s’il ne peut être exclu.

Vent du nord faible (rafales vers 30 km/h) il est de côte de la sortie de la vallée de l’Arve jusqu’au carrefour D10-D19, ensuite il vient de face dans la remontée vers Lagnieu, et à nouveau de côté dans les derniers kilomètres.

Températures vers 20 à 22°

Mardi : Etape Crêches sur Saône – Chalmazel Jeansagnières

Le risque pour la course de rencontrer une averse orageuse est plus important en particulier sur les hauteurs du beaujolais près du départ et dans les monts du Forez vers l’arrivée

Températures au-dessus de 20° dans les plaines et moins sur les monts

Un vent de nord –ouest au départ passant ensuite au nord dans la plaine du Forez , soufflera le plus souvent de côté ou de ¾ arrière sur un parcours orienté globalement nord –est sud –ouest quand elle longe l’est de la Plaine de Roanne et du seuil de Neulise puis ensuite est-ouest dans la traversée de la plaine du Forez et la montée finale sur les monts éponymes

Mercredi : Etape Boën – Tournon-sur-Rhône

Le risque d’averses orageuses sur course est faible sur des zones peu arrosées du Montbrisonnais en début d’étape et vers la vallée du Rhône ensuite.

Le vent du nord forcit quand on atteint la zone du mistral en vallée du Rhône (environ 40 km/ h en rafales) mais les secteurs où il vient de côté sont limités.

Températures de l’ordre de 20° vers le départ et 25° en vallée du Rhône

Jeudi : Etape Tain l’Hermitage – Belley

Le risque d’averses sur la course faible au départ augmente au fil des heures et devient plus fort vers l’arrivée

Le mistral fort au départ (50 km/h en rafales) et de face par rapport à la course, devient de plus en plus modéré au fur et à mesure que la course s’éloigne du sillon rhodanien. Ilo risque de ralentir l’épreuve.

Températures sans changements

Gérard Staron

Repost 0
Published by Gérard Staron - dans météo cycliste
commenter cet article
23 avril 2016 6 23 /04 /avril /2016 22:25

Ce dimanche la classique "doyenne" cycliste se dispute dans les Ardennes belges !

les conditions climatiques risquent de placer l'édition 2016 parmi les plus difficiles en effet :

1) une perturbation de nord nord-ouest apportera sur la course des précipitations, ces dernières pourront passer à la neige sur les crêtes du massif ardennais vers 500 mètres environ

2) les températures seront à peine positives environ 3 à 4° de maximum dans l'après-midi

3) un vent de nord-ouest soufflera avec des rafales de l'ordre de 30 km/ h avec une tendance à forcir sur la fin de l'épreuve. Il sera plutôt favorable dans la première moitié de l'épreuve de sens nord-sud en direction de Bastogne, mais globalement défavorable dans la remontée sur Liège de sens inverse. l'influence du vent sera surtout sensible au passage sur les crêtes ardennaises

la conjonction du froid, de la pluie ou de la neige, même si on peut penser que cette dernière a peu de chances de tenir sur la route a toutes les chances de durcir la course

Dans le passé trois éditions ont été marquées par des conditions très difficiles (1) :

1980 avec la victoire de Bernard Hinault sous une situation atmosphérique semblable de nord à celle qui devrait se produire demain un 20 avril

1957 sous la neige pourtant le 5 mai

1919 avec pluie et vent en septembre

2016 entrera-t-elle dans la légende?

Gérard Staron

(1) voir Jean Paul Bourgier et Gérard Staron " conditions climatiques et compétitions cyslistes" 2007 éditions l'Harmattan

Repost 0
Published by Gérard Staron - dans météo cycliste
commenter cet article
11 mars 2016 5 11 /03 /mars /2016 12:12

Vendredi 11 mars 2016 :

Etape Saint-Paul –trois-Châteaux Salon-de-Provence

Les températures vers 15° dans les dépressions, les précipitations totalement absentes ne poseront aucun problème aux coureurs

Ce sera par contre l’étape du vent, du mistral qui dépassera en rafale les 50 à 60 km/h et sera le plus fort plus à proximité de la vallée du Rhône

Son action sur la course pourra survenir à tout moment mais 4 secteurs sont particulièrement sensibles pour le déclenchement de bordures car ils sont perpendiculaires à la direction du vent :

  1. Entre Sainte-Cécile-les-vignes et Vaison-la-Romaine
  2. Entre le col de Madeleine et le pied du Ventoux
  3. Entre le passage du la Durance et la Roque d’Anthéron avant l’escalade de la Chaîne des Côtes
  4. Le secteur près de Mallemort entre Charleval et le changement de direction près de Lamanon

Samedi 12 mars :

Etape Nice La madone d’Utelle

Bonne conditions, pas de précipitations sur la course, températures vers 15° sur le littoral , assez faible rôle du vent

Toutefois nuageux et brumeux sur les secteurs en altitude

Dimanche 13 Nice-Nice

Conditions moins bonnes que la veille

  1. Vent de nord-est fort sur les côtes ce qui pourrait avoir un rôle dans le final proche du littoral
  2. Temps nuageux avec possibilité faible d’Averses sur les hauteurs de l’arrières pays en provenance du nord-est
  3. températures un peu plus basses que la veille (13° sur la côte)

Bonne fin de course

Gérard Staron

Repost 0
Published by Gérard Staron - dans météo cycliste
commenter cet article
6 mars 2016 7 06 /03 /mars /2016 19:36

Prévision spéciale Paris-Nice

Première partie de Condé sur Vègre (7/03) à Romans (10/03)

La correspondance de cet hiver décalé sur Mars avec la descente de perturbations en provenance des hautes latitudes a toutes les chances de provoquer une influence sur la course, mais les heures du début de l’après–midi où se déroule la course, devraient en limiter les conséquences

Les températures seront positives vers 5 à 6° environ après les gelées de la nuit

Le risque de précipitations sur la course est probable surtout mercredi, mais il s’agira surtout de la pluie aux heures de la course avec une possibilité de neige sur les cols du haut Beaujolais vers 700 m d’altitude

Le vent soufflera en rafales à des vitesses (30 à 50 km /h selon les jours) susceptibles de provoquer un impact sur la course.

Lundi 7 mars : étape Condé-sur-Vègre – Vendôme

Risque faible de précipitations sur la course, sauf au début avec la bordure d’une perturbation qui aura déposé des flocons le matin puis un peu de pluie. Ensuite en partant vers l’ouest la course s’éloigne des pluies possibles.

L’impact climatique e majeur de l’étape est lié au vent susceptible de provoquer des bordures :

  1. La direction de nord se présente de côté ou de ¾ arrière selon les différents tronçons de la course
  2. Les rafales atteindront de l’ordre de 40 km/h, seuil proche du niveau où l’on constate la formation de bordures
  3. La course traverse à partir d’Ablis, les plateaux dégagés de la Beauce où les abris contre le vent sont très rares avec de longues lignes droites, sont célèbres dans l’histoire du cyclisme et de Paris-Nice pour la formation de bordures

Températures maximales vers 5 à 6°, sensation de froid avec le vent

Mardi 8 mars étape Contres - Commentry

On ne peut totalement écarter le risque de giboulées sur la course en particulier vers l’arrivée mais le risque parait très faible

Températures semblables à celles de la veille

Le vent de nord-nord-ouest est un peu moins fort que la veille (rafales vers 30 à 40 km/h), surtout sa direction est favorable sur l’ensemble de l’étape ce qui devrait logiquement provoquer une étape rapide

Mercredi 9 mars étape Cusset - mont Brouilly

L’influence des conditions climatiques sur la course sera le plus important

Le vent de sud-ouest puis de sud à l’avant de la perturbation forcit au cours de l’étape avec des rafales de l’ordre de 50 km/h susceptibles de provoquer des bordures

Le parcours globalement ouest-est du Bourbonnais au Beaujolais est de côté par rapport à la direction du vent ce qui accroit les risques d’impact sur la course

Une perturbation rattrape la course et dépose surtout de la pluie. On ne peut cependant pas exclure un passage à la neige sur les cols du beaujolais qui culminent vers 750 m et se situeront à proximité de la limite pluie neige

Températures vers 5 à 56° dans les dépressions et vers 3 à 4° sur les reliefs

Jeudi 10 mars : étape Juliénas-Romans

Les reliefs voisins recevront des précipitations, mais la course longe les reliefs des Monts du lyonnais du Pilat et des monts du Vivarais et cette position d’abri a toutes les chances de lui éviter de les recevoir

Températures vers 5à 6°

Le vent du nord est de plus en plus fort au fur et à mesure que l’on rentre dans l’aire du mistral à proximité de l’arrivée avec des rafales qui pourront dépasser de l’ordre de 50 km/h, seuil susceptible d’avoir un impact sur la course

Et à mercredi pour la suite

Gérard Staron

Repost 0
Published by Gérard Staron - dans météo cycliste
commenter cet article

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Interprétation d'extraits d'opérette ou de chansons anciennes avec commentaire historique
  • Contact

Rechercher

Contenu du blog

Sur ce blog:

 

-l'évènement du moment

-prévisions

-chroniques

-observations

-commentaires de documents

Articles Récents

  • Prévision du 20 au 23 septembre 2017 (42, 43, 63, 69) : nette amélioration , changement de temps
    Prévision de Gérard Staron du 20 au 23 septembre 2017 Le temps change, un col anticyclonique s’installe sur la France entre les Hautes pressions des Açores et celles de Russie qui se mettent en place à l’entrée de la saison froide Ceci va mettre fin à...
  • Prévision du 16 au 19 septembre 2017 : médiocre
    Prévision de Gérard Staron du 16 au 19 septembre 2017 (42, 43, 63, 69) Le temps médiocre s’accentue ! Des perturbations continuent à atteindre notre pays en provenance des hautes latitudes, l’anticyclone des Açores restant aux abris sur l’Atlantique !...
  • la pluie du 13 et 14 septembre 2017 sur la France !
    les images satellites du 13 au soir au 14 septembre dans l'après-midi captées par Claude permettent de suivre avant pendant et après l'épisode pluvieux d'hier qui s'enfonce sur notre pays le 13 à 20 h, la perturbation qui descend des hautes latitudes...
  • Prévision du 12 au 15 septembre 2017 : temps médiocre
    Prévision de Gérard Staron du 12 au 15 septembre 2017 (42, 43, 63, 69) Sur le flanc de de l’anticyclone des Açores centré sur l’Atlantique descendent des perturbations en provenance des hautes latitudes qui s’enfoncent de plus en plus bas dans notre pays...
  • Prévision du 7 au 11 septembre 2017: dégradation pour le weekend
    Prévision de Gérard Staron du 7 au 11 septembre 2017 (42, 43, 63, 69) L’anticyclone des Açores qui se retire sur l’Atlantique laisse la place aux perturbations océaniques en provenance des hautes latitudes. Il nous reste encore 48 heures de temps agréable...
  • Prévision du 3 au 6 septembre 2017 : amélioration relative
    Prévision de Gérard Staron du 3 au 6 septembre 2017 Peu à peu l’anticyclone des Açores tente de nous procurer une protection timide Nos départements seront moins affectés par les averses pluvieuses en provenance du nord et qui touchent encore parfois...
  • Prévision du 30 août au 2 septembre 2017 : grosse dégradation du temps !
    Prévision de Gérard Staron du 30 août au 2 septembre 2017 : L’anticyclone des Açores s’étant replié sur l’Atlantique, les perturbations en provenance des hautes latitudes déboulent sur la France, il en résulte une grosse dégradation du temps ! Un gros...
  • Prévision du 26 au 29 août 2017, toujours la chaleur lourde et orageuse
    Prévision de Gérard Staron du 26 au 29 août 2017 (42, 43, 63, 69) Des cellules orageuses remontent du sud-ouest en liaison avec une dépression sur la Péninsule Ibérique Chaque jour elles amènent des nuages et des orages isolés mais notre région se situe...
  • Prévision du 22 au 25 août 2017 : chaleur lourde orageuse
    Prévision de Géard Staron du 22 au 25 août 2017 (42, 43, 63, 69) Le retour de l’anticyclone des Açores reste fragile et il ne tarde pas à laisser passer des perturbations en lien avec une dépression sur le Royaume Uni Encore au moins une journée de beau...
  • Prévision du 18 au 21 août 2017 : toujours le Yoyo !
    Prévision de Gérard Staron du 18 au 21 août 2017 (42, 43, 63, 69) L’anticyclone des Açores sur l’Atlantique continue de jouer avec les perturbations descendant des hautes latitudes, les laissant passer jusqu’à nous ou les arrêtant sur les côtes de la...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195