Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 00:19
La "saintéLyon" le rendez-vous climatique de décembre vient de partir

Les fidèles du froid de décembre et de la neige des monts du lyonnais viennent de partir de Saint Etienne, avec leur sillon de lumière de la photographie!

saluons les courageux de la nuit "d'entre Rhône et Loire"!

G.S.

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 20:30
EDM 14 : Curiosité céleste (5-12-2014)

EDM14

L’image du jour captée par Claude vers 14 heures montre la confirmation de l’affrontement entre :

  1. la grisaille qui descend du nord-est et accompagne le froid continental dans les basses couches de l’atmosphére. Elle étend son influence jusqu’aux portes de la bretagne et aux littoraux de la région Poitou charente
  2. les nuages qui remontent de Méditerranée avec de la pluie qui se transforme en neige dès qu’elle aborde les régions d’altitude du massif central. Ceci forme un arc légèrement courbe du Languedoc jusqu’à l’Auvergne

On pourrait ajouter rien de nouveau par rapport à la dernière image. La grisaille a un peu reculé mais il s'ajoute une particularité bizarre ! ,

Dans la continuité de l’arc nuageux venant de Méditerranée, la grisaille d’origine continentale subit une percée d’éclaircie qui fait suite de l’Auvergne au Luxembourg. Le relais dans la courbure de l’arc entre les nuages du sud et les éclaircies du nord est très curieuse comme si le flux nuageux de méditerranée se continuait en assêchant et interrompant la masse d’air continentale des basses couches .

Voilà une situation bien curieuse surprenante , nous avons encore beaucoup à apprendre de la météorologie !

Gérard Staron

EDM 14 : Curiosité céleste (5-12-2014)
Partager cet article
Repost0
4 décembre 2014 4 04 /12 /décembre /2014 13:25

Prévision du 5 au 8 décembre 2014

L’installation de l’anticyclone sur l’Atlantique nord , crée progressivement un couloir perturbé entre la mer de Norvège et le Golfe de Gènes où il tournoie ensuite sur la Grande Bleue

Peu à peu le vent du nord va imposer sa loi avec ses accélérations régionales de la burle sur les plateaux de la Haute Loire , du mistral en vallée du Rhône et même de tempêtes en Méditerranée

Il nettoiera alors la grisaille

Les précipitations, faibles, se feront sous forme de neige sur les plateaux avec la dernière remontée de Méditerranée en cette fin de semaine puis ensuite avec les perturbations océaniques de Nord-ouest

Jeudi :

Prévision antérieure confirmée , mais la grisaille résiste, même si elle découvre les sommets de nos montagnes et les températures maximales remontent moins que l’on eut pu le penser au départ , les précipitations de méditerranée passent plus à l’est et débordent pu sur les sillons de la Loire et de l’Allier

Vendredi :

Nouvelle remontée de pluies de Méditerranée qui se transforment en neige sur les plateaux en rentrant dans l’air froid, elles affectent l’axe du Mézenc au Pilat avec débordement sur le couloir de la Loire

Les petites gelées affectent surtout les plateaux de la partie auvergnate de la Margeride au Limousin

Les températures maximales sont à peine positives

Le vent du nord arrive et commence à dégager le ciel de la grisaille encore présente le matin

Samedi :

Le vent du nord forcit avec ses accélérations habituelles , burle sur le Mézenc, mistral en vallée du Rhône et tempête en méditerranée

Les précipitations neigeuses s’atténuent et ne concernent que les plateaux et montagnes

Les gelées deviennent généralisées, fortes sur les plateaux du cœur du Massif central. Seules les plaines extérieures du Roannais du Bourbonnais et du Rhône ont des chances d’y échapper

Journée sans dégel sur les plateaux et maximums à peine positifs dans les dépressions

Dimanche

Courte amélioration du temps

Accalmie dans les précipitations neigeuses

Le vent du nord faiblit progressivement

Gelées quasiment généralisées et fortes sur les plateaux sur les mêmes régions que la veille, maximums faiblement positifs.

Lundi

La nouvelle perturbation vient maintenant du nord-ouest mais ses précipitations n’atteignent nos secteurs d’influence océanique que pendant la nuit suivante

Avant leur arrivée :

Nette remontée des températures : moins de gelées matinales , maximums nettement positifs

Répit dans le vent du nord qui reprend pendant la nuit suivante.

L’hiver est maintenant bien installé : à confirmer

Gérard Staron

          noel boules noel boules 4 gifnoel boules noel boules 4 gifnoel boules noel boules 4 gifnoel boules noel boules 4 gifnoel boules noel boules 4 gifnoel boules noel boules 4 gif

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 19:52

EDM 13

L’image transmise par Claude montre la contradiction entre la circulation dans les basses couches de l’atmosphère et celle à de plus hauts niveaux dans notre région.

Accompagnant l’air froid, une couche de grisaille a glissé près du sol depuis l’Europe orientale en provenance du nord-est. Sa couleur « gris, blanc sale » occupe tout l’espace jusqu’aux premier relief d’envergure sur lequel elle a buté , les Pyrénées, puis les hauteurs des Cévennes et enfin la limite entre les Préalpes et les Alpes centrales au nord et au sud du Lautaret la séparation entre parties nord et sud du massif. Ceci donne du brouillard quand vous vous situez dans la couche ou un ciel totalement couvert quand vous êtes en dessous !

En provenance du sud-est, des couches nuageuses situées à plus haute altitude et d’un blanc plus « propre » continuent de remonter de Méditerranée et forment un arc du Gard au Massif central jusqu’au nord de Lyon. Il leur arrive de déposer quelques petites précipitations qui n’ont rien de comparable avec celles des jours précédents, mais quand ces dernières rentrent dans l’air froid , il leur arrive de se transformer en neige comme la nuit dernière à Saint Etienne ou en pluie verglaçante comme en Haute Loire

Depuis plusieurs jours, comme une double peine, notre région est confrontée à cette contradiction des flux atmosphériques entre le sol et l’altitude !

Gérard Staron

EDM 13 : circulations atmosphériques contradictoires
Partager cet article
Repost0
1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 21:52

EDM 12 : l’air froid arrive et l’atmosphère bascule !

L’image captée par Claude, aujourd'hui à la mi-journée, montre le glissement de l’air froid du continent en direction de la France selon une direction de nord-est. Cette descente dans les basses couches de l’atmosphère s’accompagne de grisaille. L’arrivée de l’air froid sur des sols encore tièdes et humides permet le franchissement du point de condensation de plus ce dernier très dense reste tapi au sol et forme une couche qui se tapi dans les basses couches de l’atmosphère. Au-dessus émerge dans le ciel clair les sommets des Alpes, de l’ouest du Massif central, des sommets des Ardennes et du Massif schisteux rhénan et du quadrilatère de Bohème.

En Méditerranée, les masses pluvieuses chargées d’humidité sur la mer tournoient dans un piège qui les empêche de s'échapper vers toutes les directions. Au fil des heures, le phénomène s’épuise et les précipitations perdent de leur intensité mais elles continuent d’arroser les Pyrénées orientales, l’est de la Corse, le Var.

L’atmosphère bascule, le froid continental prend la suite des épisodes pluvieux méditerranéens. Reste à savoir si ce changement sera durable après les quelques jours qui suivent. L’hiver est arrivé en même temps que décembre, son début administratif !

Gérard Staron

EDM 12 : l'hiver arrive à l'heure!
EDM 12 : l'hiver arrive à l'heure!
Partager cet article
Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 23:24

Prévision du 1er au 4 décembre 2014

L’anticyclone qui gonfle sur le proche Atlantique repousse peu à peu la dépression et les masses nuageuses qui ont apporté la désolation du Var au Roussillon vers le golfe de Gènes en s’épuisant progressivement.

Les précipitations ne sont plus capables d’atteindre nos départements avant jeudi mais des brouillards givrants ou non et des bruines sont possibles localement et vont ennuyer nos concitoyens. Ces rares précipitations ont lieu sous forme de neige au-dessus de 1000 mètres

Les températures chutent, les gelées reviennent sur les plateaux, les maximums sont à peine positifs

Le vent de nord-est prédomine, il est dévié en nord en s’accélérant sur les plateaux de la haute Loire burle et la vallée du Rhône, mistral.

Lundi :

Pas de précipitations sauf formations givrantes ou non liées aux brouillards et aux nuages liés l’humidité ambiante dans les dépressions surtout

Chute sévère des températures avec le retour de gelées sur les plateaux , mais les maximums restent légèrement positifs

Mardi :

Pas de précipitations sauf petites bruines sous brouillards et nuages bas givrants ou non

Soleil en altitude

La baisse des températures continue avec des gelées généralisées sur les plateaux et des maximums à peine positifs partout

Mercredi :

Peu de précipitations sauf risque de quelques flocons sur l’angle nord –est au-delà de l’axe du Mézenc au monts du Forez avec risques de phénomènes glissants le matin ( brouillards givrants)

Températures basses, les gelées progressent en direction des dépressions du cœur du Massif central et les maximums sont à peine positifs

Jeudi :

Tentative de remontée de pluies méditerranéennes , réussira-t-elle à franchir l’axe du Mézenc au Pilat promis à des précipitations ! leur nature est incertaine pluie ou neige à des niveaux d’altitude incertains !

Après des gelées matinales sur les plateaux et dans les bassins internes du Massif central, les températures remontent nettement dans la journée

La première tentative réelle de l’hiver ne semble qu’un hors d’œuvre : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 19:16

Saint Etienne a repoussé ce matin l'offensive des brouillards lyonnais entre 9 et 11 heures

ce montage photographique a été effectué vers 10 heures au moment du maximum de l'attaque

Comme toujours les status bas remontent la vallée du Gier pour approcher de la capitale forézienne qu'ils ne recouvriront pas:

à l'extrème gauche gauche les brouillards passent par dessus le Crêt de Saint Jean Bonnefonds vers 600 m pour descendre vers la Talaudière

A gauche on distingue le terril de Verpilleux dont le sommet émerge de la masse de nuages bas, l'autoroute A72 un peu en dessous a été recouvert

Au centre les crêtes du Pilat sont encore visible derrière la grisaille qui longe le massif en remontant par la vallée du Gier. Au premier plan le quartier du Soleil qui n'a pas été recouvert

Quelques instants le Pilat ne sera plus visible, mais à 11 heures tout était terminé, les brouillards s'étaient repliés sur leur position initiale dans la vallée du Gier entre Terrenoire et Saint Shamond

l'offensive des brouillards Lyonnais contre Saint Etienne avait échoué, elle a été stoppée comme souvent dans un quartier nommé avec à propos "le Soleil : "un présage pour demain soir !

Gérard Staron

les brouillards lyonnais stoppés aux portes de Saint Etienne (29-11-2014 entre 9 et 11 heures)
Partager cet article
Repost0
28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 20:35

EDM 11 : Grosses pluies méditerranéennes suite (27-11-2014)

Les deux images des satellites NOAA transmises par Claude Hier jeudi, montrent que les unes après les autres les grosses masses pluvieuses viennent buter contre les côtes françaises

L’image de gauche vers 18 h donne une idée de la nouvelle perturbation qui descend sur l’Atlantique et approche des côtes entre le Maroc et le Portugal, elle laisse craindre de nouveaux gros cumuls dans les heures qui viennent

L’image de droite vers 16h est intéressante pour un autre aspect. Elle permet de localiser la zone des fortes pluies d’hier ; la grosse masse pluvieuse se situe entre la pointe occidentale de la Corse et les côtes françaises de la région Marseillaise à la frontière Italienne avec un paroxysme sur le Var

Le déplacement de la zone la plus arrosée est très faible par rapport à la veille, elle a seulement franchi le Rhône. Il s’agit d’une illustration du blocage par les anticyclones situés à l’est en Méditerranée orientale ou au nord, les pluies n’ont pas pénétré profondément, la région Rhône Alpes, d’habitude si souvent atteinte n’a eu que des gouttes

Les pluies arrivent toujours par vagues, fortement alimentées en humidité, et elles sont stoppées sur les mêmes secteurs côtiers français ce qui augmente d’autant la quantité d’eau reçue

Dans les heures qui viennent il serait même possible que les anticyclones repoussent les nouvelles pluies vers l’ouest Roussillon ou Hérault !

Gérard Staron

EDM11 : grosses pluies méditerranéennes toujours bloquées sur les côtes françaises (27-11-2014)
Partager cet article
Repost0
27 novembre 2014 4 27 /11 /novembre /2014 11:19

EDM 10 : l’épisode pluvieux se déplace vers le Gard et la Côte d’Azur

L’image captée par Claude hier vers 14h 30 montre que les masses pluvieuses ont pris une orientation de sud-est et qu’elles ont avancé sur un axe de la région Marseillaise aux Cévennes.

Il y a bien un hors d’œuvre à l’avant qui approche de la Côte d’Azur et une fin qui continue à arroser le Roussillon qui avait été touché lors du dernier document placé sur ce blog .

La progression a été faible depuis 48 heures ce qui montre le blocage des perturbations qui ne peuvent pas s’évacuer vers l’est.

On constate en effet que les fronts pluvieux sont descendus très bas sur le proche Atlantique , un autre montre un bel enroulement face au Portugal et constitue le prochain épisode méditerranéen de la fin de la semaine quand il aura atteint la Grande Bleue et s’y sera chargé en humidité !

Ces masses pluvieuses viennent ensuite s’empaler dans une gigantesque masse anticyclonique, subtropicale qui les empêche de progresser vers la méditerranée orientale mais aussi continentale de la Russie à la France qui ne leur permet pas de remonter vers le nord . Pour cette raison les pluies ont peu remonté sur la région centre-est de la France ou perdent très vite de leur intensité.

Bien alimenté en humidité , elles déversent leur eau jusqu’à ce qu’elles puissent lentement progresser vers l’est , le Roussillon auparavant , maintenant le Gard et le Var !

Gérard Staron

EDM10: Progression lente des pluies méditerranéennes vers le Gard et le Var (26-11-2014)
Partager cet article
Repost0
26 novembre 2014 3 26 /11 /novembre /2014 11:46

Prévision du 27 au 30 novembre 2014

Les grosses pluies méditerranéennes ne sont pas terminées car les descentes perturbées des hautes latitudes sur le proche Atlantique sont stoppées par l’anticyclone continental derrière les Alpes

Il semble que ce soient les dernières car la circulation atmosphérique commence à basculer avec le changement de mois

Toujours des vents du sud dominants et forts avant le déclenchement des précipitations, mais ces flux passent progressivement à l’est puis au nord-est pendant le week-end

Toujours des paroxysmes pluvieux le long de la Méditerranée, selon un axe du Maroc , à la Catalogne et à la côte d’Azur. Ces précipitations ont de moins en moins de possibilité d’atteindre nos départements ( attention toutefois pour la nuit de mercredi à jeudi) et l’axe du Mézenc au Pilat sera le plus concerné par des cumuls importants

Toujours des températures élevées pour a saison avec des minimums doux, sans gelées pouvant atteindre de l’ordre de 10° et des maximums parfois au-dessus de 15° dans les dépressions, mais profitons bien, en décembre c’est fini !

Mercredi :

Les fortes pluies sont en train de remonter jusqu’à nous, en déposant de forts cumuls sur les Cévennes. C’est la dernière grosses pluie susceptible d’atteindre massivement nos départements en priorité l’axe Mézenc Pilat, ceci se produira en fin de journée et surtout dans la nuit de de mercredi à jeudi.

Les maximums restent doux pour la saison tout en baissant un peu, environ 10° sur les plateaux et 15° dans les dépressions

Jeudi :

Après les dernières pluies qui s’évacuent vers l’est par l’axe du Mézenc au Pilat, les précipitations s’arrêtent progressivement

Le vent du sud revient et forcit au fil des heures

Les températures restent élevées aux mêmes niveaux que la veille

Vendredi :

La nouvelle pluie méditerranéenne ne parait pas en mesure de dépasser l’axe du Mézenc au Pilat sur lequel viendront buter les gros cumuls

Le vent commence à basculer, passe au sud-est et reste fort

Les températures augmentent dans les sillons de la Loire et de l’Allier avec un petit phénomène de foehn, minimums vers 10° et maximums au-dessus de 15° dans les dépressions

Samedi :

Le temps continue à basculer avec un vent de sud-est à l’est, belle journée pour la saison

Les grosses pluies qui paraissent affecter le Roussillon ce jour-là, ne sont plus en mesure d’atteindre la région sauf leurs nuages

Températures élevées au même niveau que la veille

Dimanche :

Comme la veille le temps continue son basculement

La dernière tentative de la série de pluies méditerranéennes bute sur l’axe du Mézenc au Pilat

Le vent passe au nord-est, dévié en nord sur les plateaux de la haute Loire (burle) et en vallée du Rhône (mistral)

La chute des températures s’amorce, si les minimums sont encore très doux pour la saison (8 à 10°) le thermomètre monte très peu dans la journée

Dimanche n’est que le début du basculement dans l’hiver réel, qui devrait se poursuivre avec décembre : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...
  • prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche. Temps restera globalement...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195