Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 15:34

Prévision du 6 au 9 janvier 2015

Les anticyclones sont revenus mais il s’agit d’un col fragile entre celui des Açores et celui continental froid de Russie. Les perturbations océaniques tentent de progresser à partir de l’Europe du nord où elles apportent tempêtes et pluies . Ce n’est qu’après quelques jours qu’elles arrivent à atteindre la région de façon significative et à déposer des précipitations sur les secteurs océaniques de la bordure septentrionale des Combrailles au Roannais et ses reliefs des monts volcaniques auvergnats , de l’axe du Haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat aux monts du Beaujolais.

Les températures sont relativement douces pour un début janvier, les gelées arrivent par l’air froid continental qui progresse à partir du val de Saône avec les brouillards et la couche de stratus associés et des inversions de températures notoires laissent les zones d’altitudes dans le beau temps. Les maximums sont positifs dans la journée

Les vents sont globalement faibles nous subissons de façon très atténuée les flux violents qui affectent le nord de la France ou la Méditerranée

Lundi :

L’anticyclone rétablit le beau temps en altitude mais les plaines de la Saône restent dans la grisaille et le brouillard

le beau temps touche surtout les secteurs d’altitude

vent du nord faible

Mardi :

L’anticyclone resiste

Pas de précipitations, ciel dégagé en altitude mais brouillard et stratus matinaux tenaces surtout dans le val de la Saône et la vallée du Gier et dans une moindre mesure dans la plaine de Roanne

Les gelées provenant de l’air froid du nord-est progressent jusqu’aux plateaux du Massif central avec des inversions de températures et une intensité moindre par rapport à la veille

Les températures maximales sont en hausse et douces pour la saison jusqu’à 10°

Vent faible

Mercredi :

Une première perturbation tente d’arriver par le nord-ouest mais si les nuages sont visibles, les précipitations sont détruites avant d’atteindre la région, quelques gouttes sont peut-être possibles sur les crêtes océaniques

Les gelées sont moins nombreuses et intenses , mais comme la veille elles progressent avec les brouillards et les stratus matinaux à partir du val de Saône jusqu’aux plateaux du cœur du Massif central.

Les maximums restent doux et positifs mais en légère baisse par rapport à la veille

Jeudi :

La deuxième perturbation réussit à pénétrer un peu plus dans la région à partir de la mi-journée et à déposer des précipitations sur les secteurs océaniques déjà cités, puis sur l’ensemble des reliefs dans la nuit.

Très peu de gelées sauf dans les secteurs à risques, avec des brouillards et stratus matinaux surtout dans le val de Saône. Les maximums de la journée continuent leur baisse mais restent positifs

Un vent de sud-ouest puis d’ouest tempétueux sur le nord de la France effleure la région puis forcit en fin de journée sur la bordure des Combrailles au Roannais.

Vendredi :

Après la perturbation de la nuit précédente, une accalmie dans les précipitations se produit avant la prochaine repoussée au nord et qui touche moins la région que la précédente

Les gelées peu intenses connaissent une reprise sur les plateaux du Massif central et les maximums continuent à baisser, à peine positifs.

Le vent du nord revient surtout sur les plateaux de la haute Loire , burle et en vallée du rhône , mistral.

Le relatif redoux devrait continuer pendant le week-end , mais un nouveau coup d’hiver est à prévoir au début de la semaine prochaine ! à confirmer

Gérard Staron

Gif meilleurs voeux et bonne année

Partager cet article

Repost0
3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 18:03
E.D.M.22 : l'arrivée du redoux du 2 janvier 2015

Ce graphique des températures à Montregard (1000m) dans les monts du Vivarais et à Saint Etienne (500 m) montre comment ce redoux a d'abord commencé par les régions d'altitude avant de s'étendre dans les dépressions du nord du Massif central

Les mesures sont prises toutes les deux minutes à partir de 0h jusqu'à 15 heures environ sur ces deux points distants de 45 km environ

Pendant la nuit, les températures amorcent une remontée irrégulière sur les hauteurs de l'est du Massif central alors qu'elles continuent de baisser dans la dépression stéphanoise où le minimum est plus bas qu'en altitude

Dans la journée la montée du thermomètre semblable au début subit une accélération brutale sur les montagnes vers 11 heures Cette dernière est plus lente dans la dépression.

On remarque que l'air doux commence par lécher par intermittence les sommets avant de chasser l'air froid qui reste accroché dans les zones basses avec de belles inversions de températures! Ce phénomène est souvent observé dans nos régions!

Bonne année 2015

Gérard staron

Une nouvelle année va commencer

Partager cet article

Repost0
2 janvier 2015 5 02 /01 /janvier /2015 23:28

E.D.M. 21 : 2014 moyen ?

Au moment de ce changement d’année, nous échangeons des vœux pour la nouvelle, 2015, et je vous présente les miens , mais nous établissons aussi des bilans des cumuls et des moyennes en climatologie pour celle qui s’est terminée , 2014 !

Curieuse année 2014, au final , il est difficile de faire plus moyen pour le total des précipitations de ma station de Saint Etienne (500 m)

Total de l’année 2014 : 839,8 mm

Moyenne depuis le début des observations en 2006 : 853.8 mm, soit un écart de 1.6% pour 2014

Les précipitations de la station la plus proche de Saint Etienne de la Rivière puis de la Métare vers 570 et 580 m présentent aussi une moyenne autour de 840 mm pour les diverses séries de données

Série 1951-1980 : 842.2 mm

Série 1951-1970 : 842 mm

Pourtant dans le détail, il n’y a rien de plus anormal que 2014 :

Janvier et février : deux fois plus arrosés que lors d’un hiver normal habituellement très sec

Mars, avril mai et juin particulièrement secs, deux fois moins arrosés qu’une année moyenne où mai et juin se disputent le maximum annuel

Juillet : un déluge dans un mois avec un ceux estival habituel

Août septembre : à nouveau anormalement secs

Octobre et surtout novembre : très arrosés

Seul décembre avec ses 58.1 mm est le seul mois peu éloigné de sa moyenne.

Il est difficile de trouver une année aux précipitations mensuelles aussi éloignées de leur répartition habituelle et un total annuel aussi proche de la moyenne des normales !

Les mathématiques manquent décidément d’éthique !

  • Gérard Staron

bonne-annee 09

Partager cet article

Repost0
1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 18:37

http://magnolias.m.a.pic.centerblog.net/ab94d77f.gif

Très bonne année 2015 à tous ceux qui me feront l’honneur de lire ces lignes ….

Prévision du 2 au 5 janvier 2015

La remontée des anticyclones sur la France provoque un redoux temporaire. Arrivant sur de l’air froid il s’accompagne d’inversions de températures et privilégie les secteurs d’altitude.

Les températures remontent fortement, font disparaitre les gelées pendant le week-end et reculer le manteau neigeux . Cette relative douceur ne survit pas au week-end.

Les perturbations qui balaient le nord de la France arrivent très affaiblies sur notre région , elles déposent surtout des pluies sur les secteurs océaniques de la bordure nord et des montagnes volcaniques d’Auvergne, et des axes du haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat au haut Beaujolais. Les bassins internes du Massif central surtout ceux du Puy ou des Limagnes du sud restent à l’abri

La zone de stratus et de brouillards tenaces du val de Saône est susceptible de s’étendre partiellement à notre région en commençant par la vallée du Gier

Vendredi :

Les précipitations de la perturbation atteignent seulement les secteurs d’influence océanique cités en fin de journée. Le reste sera atteint de façon très atténuée pendant la nuit.

Les gelées restent généralisées et sévères sous un ciel clair, mais l’arrivée du redoux en altitude provoque des inversions de température affectant les dépressions de la Loire et de l’Allier.

Les températures remontent dans la journée et les maximums deviennent nettement positifs

Vent faible .

Samedi :

A partir de la nuit précédente et ensuite enfin de journée, des pluies affaiblies affectent surtout les secteurs océaniques cités et l’ensemble des reliefs

Très peu de gelées matinales, sauf sur les secteurs à risque des plateaux encore enneigés ou du cœur du massif central, les maximums continuent leur hausse et peuvent atteindre 10° dans les dépressions

Vent de sud-ouest, pouvant être fort sur la moitié nord de nos départements

Dimanche :

Fin des quelques précipitations en fin de nuit

Pas de gelées matinales, mais sous l’effet du retour du vent du nord dans la journée avec burle sur les plateaux de la haute Loire et mistral en vallée du Rhône, les maximums repartent à la baisse avec retour de températures négatives à partir de la fin de l’après-midi.

Lundi :

Retour de gelées généralisées et sévères le matin

Retour des brouillards et stratus remontant du val de Saône

Les maximums de la journée restent globalement positifs dans les dépressions

Le Vent du nord faiblit

Les conditions hivernales reviennent ensuite progressivement

Encore, Bonne année 2015

Gérard Staron

 

               noel bonhomme noelbon 2 gif                                                                    noel bonhomme noelbon 2 gif

Partager cet article

Repost0
30 décembre 2014 2 30 /12 /décembre /2014 22:13

        noel boules noel boules 15 gifnoel boules noel boules 15 gifnoel boules noel boules 15 gifnoel boules noel boules 15 gifnoel boules noel boules 15 gifnoel boules noel boules 15 gifnoel boules noel boules 15 gifnoel boules noel boules 15 gif

L'image satellite NOAA de la fin de journée transmise par Claude permet de remarquer :

la courbure de la langue d'air froid qui descend à partir de l'Europe du Nord jusqu'au sud de la Péninsule Ibérique

Les nuages sales dans les basses couches que l'on trouve dans l'air froid qui descend depuis le nord-est. Quelques trouées interrompent ici ou là la couche. leur limite méridionale se moule sur la ligne de crête principale du Massif central

Les nuages plus blancs qui correspondant à la perturbation passée cette nuit qui continue sa route sur la Bavière et L'Autriche et a apporté quelques flocons la nuit dernière sur la région stéphanoise

La nouvelle perturbation montre aussi le début de ses nuages sur l'Atlantique

Gérard Staron

L'image du jour (30/12/2014)

Partager cet article

Repost0
29 décembre 2014 1 29 /12 /décembre /2014 19:41

                                                                    

E.D.M 20 : les trois plats de la fin 2014

Les deux images du satellite défilant NOAA transmises par Claude le samedi 27 (à gauche) et le dimanche 28 (à droite) vers 16h montrent la trilogie que nous avons subie pendant le dernier week-end de 2014.

  1. La perturbation qui a apporté la grosse chute de neige a déjà déserté les Alpes en fin de journée de samedi et passe en Méditerranée
  2. Le complément de neige revient par le nord-est et avance en triangle des Alpes au nord-est de la France et la plaine centrale suisse
  3. Le lendemain dimanche, le froid a envahi tout le nord de l’Europe et de la France et prépare les très basses températures de lundi. le gros de la neige a migré vers l’est, mais il reste quelques flocons sur l’angle nord-est du Massif central et l’Ain. les nuages restent accrochés des Pyrénées à l’est du massif central et Aux Alpes. Le ciel se dégage dans l’air froid qui a envahi tout le nord de la France. Quand l’air redescend vers les régions méditerranéennes, le ciel perd aussi sa couverture nuageuse mais le mistral se déchaine.

Un épisode hivernal classique, commençant par une perturbation de nord-ouest avec pluie puis neige , suivi par un complément de neige de nord-est et l’arrivée du froid jusqu’à la barrière montagneuse principale du pays !

Gérard Staron

E.D.M.20 : les 3 plats froids de la fin 2014!

Partager cet article

Repost0
28 décembre 2014 7 28 /12 /décembre /2014 15:17

bonhomme de neige gif

Prévision jusqu’au nouvel an 2015 :

L’offensive de l’hiver est d’importance avec l’anticyclone qui s’installe sur le nord de la France et nous envoie un flux de nord-est très froid.

Le vent du nord s’atténue au fil des jours avec la burle sur les plateaux de la haute Loire , le mistral en vallée du Rhône et une Méditerranée Agitée. Il dirige aussi sur notre région de fortes nébulosités qui s’accrochent aux reliefs.

Les chutes de neige s’atténuent au fil des jours, les perturbations de nord-est sont repoussées vers l’est et sont de moins en moins capables de déposer de fortes couches de neige. Les reliefs de l’angle nord-est au-delà de l’axe du Mézenc au haut Forez sont les plus exposés en particulier le Pilat et le haut Beaujolais. Le manteau tient au sol sauf dans les plaines les plus basses.

Les gelées sont généralisées et sévères, le seuil du grand froid (-10°) peut être atteint sur les plateaux du cœur du Massif central. Les journées sont sans dégel. Seules quelques dépressions externes , Bourbonnais, Roannais et vallée du Gier ont de petites chances de connaitre quelques rares instants quotidiens de thermomètre positif .

Dimanche :

Chutes de neige éparses continuant sur le versant nord du Pilat et l’agglomération stéphanoise

Le froid s’installe sous un ciel totalement couvert

Lundi :

Arrêt dans les chutes de neige avant leur reprise dans la nuit suivante sur l’angle nord-est de la région et les reliefs du Massif central

La journée la plus froid : avec des gelées généralisées sévères atteignant le seuil du grand froid sur les plateaux du Massif central et avec une journée sans dégel partout

Vent du nord fort

Mardi :

Les chutes de neige de la nuit se terminent dans la matinée

Le froid est toujours présent mais moins sévère que la veille, gelées généralisées moins intenses, les dépressions citées ont quelques chances d’échapper à la journée sans dégel qui concerne le reste de la région

Toujours vent du nord et ses nuages sur les versants correspondants

Mercredi Saint Sylvestre :

Quelques flocons sont possibles sur les reliefs en particulier ceux de l’angle nord-est surtout le Pilat avec beaucoup de nébulosités

Le froid reprend de la force : gelées généralisées plus sévères que la veille, seuil du grand froid susceptible d’être atteint sur les plateaux du cœur du Massif central et jour sans dégel quasiment partout

Toujours le vent du nord

Jeudi Nouvel an :

Pas de chute de neige

Toujours le froid avec gelées généralisés sévères et journée sans dégel

Attention aux plaques de verglas, aux routes enneigées, aux brouillards et surtout au froid lors des retours des festivités du nouvel an

Mais le vent du nord commence à faiblir

La fin de la semaine pourrait être moins froide mais l’hiver reste présent !

Bon passage à la nouvelle année

Gérard Staron

Partager cet article

Repost0
25 décembre 2014 4 25 /12 /décembre /2014 19:08

Que l'enfant Jésus vous apporte Joie et réconfort !

Joyeux Noël

noel chaussettes chaussettes noel 7 gif

Partager cet article

Repost0
24 décembre 2014 3 24 /12 /décembre /2014 14:42

Partager cet article

Repost0
24 décembre 2014 3 24 /12 /décembre /2014 14:42

Partager cet article

Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195