Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 12:04

Prévision des derniers jours de février 2015

L’hiver n’en finit pas de terminer

L’anticyclone des Açores ne remonte pas assez sur la France pour repousser vers l’est les perturbations qui descendent des hautes latitudes en direction de la dépression du golfe de Gènes.

Sur le flanc oriental des hautes pressions, nous restons sous l’influence constante du vent de nord et de ses accélérations sur les plateaux de la Haute Loire , la burle, et en vallée du Rhône, le mistral.

Les températures sont impactées et globalement basses, les journées avec ou sans gelées matinales alternent, les maximums dépassent rarement 10° dans les dépressions

Les perturbations apportent des quantités très inégales de précipitations en fonction de leur trajectoire. Globalement elles concernent surtout les secteurs océaniques de la bordure des Combrailles au Roannais et les reliefs océaniques des anciens volcans auvergnats, des axes du haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat au haut Beaujolais. Elles commencent souvent par de la pluie et passent ensuite à la neige pour renforcer le manteau au-dessus de 800 à 900 m où il résistera jusqu’à la fin du mois

Mardi :

Les précipitations rabattues vers les Pyrénées n’apportent chez nous que des giboulées sur les reliefs au-dessus de 800 m, les dépressions restent globalement à l’abri avec un temps meilleur et plus de soleil

Le vent du nord revient et forcit au fil des heures

Les températures maximales restent basses(moins de 10° dans les dépressions) et journée sans dégel sur les montagnes enneigées

Mercredi :

Le vent du nord se renforce, burle et mistral forts

Les gelées matinales concernent l’ensemble des plateaux et débordent sur une partie des dépressions et les températures maximales restent au même niveau que la veille (moins de 10° dans les dépressions et journée sans dégel sur les montagnes enneigées)

Les précipitations surtout des giboulées de neige concernent quelques reliefs océaniques, surtout les anciens volcans auvergnats. Les bassins internes du Massif central sont en grande partie à l’abri avec un temps meilleur

Jeudi :

Accalmie relative des précipitations sauf giboulées de neige sur les reliefs, la nouvelle perturbation n’atteindra la région que la nuit suivante.

Le vent du nord faiblit

Net recul des gelées matinales mais les températures maximales sont encore plus basses

Vendredi :

La nouvelle perturbation traverse la région à partir de la nuit précédente et dépose des précipitations substantielles partout, mais surtout sur les secteurs océaniques. Elles commencent par de la pluie puis elles passent à neige à des altitudes de plus en plus basses au petit matin et enfin continuent par des giboulées éparses sur les reliefs

Si les gelées matinales sont absentes sous un ciel couvert, les températures ne montent pas dans la journée et restent toujours proches de zéro partout

Le vent du nord fort revient avec burle et mistral

Samedi :

Accalmie dans les précipitations sauf quelques flocons et giboulées sur les reliefs.

Les gelées matinales reviennent sur l’ensemble des plateaux et débordent dans les dépressions sous un ciel plus dégagé, les températures maximales restent à peine positives dans les dépressions

Toujours le vent du nord.

Dimanche

La situation semble changer, mars commence avec un espoir d’amélioration du temps avec le passage à une circulation d’ouest

Fini le vent du nord

Après des gelées matinales aussi étendues que la veille, les températures maximales amorcent une remontée (vers 10° dans les dépressions)

La nouvelle perturbation concerne surtout les secteurs océaniques, elle apporte surtout des pluies et repousse la neige sur les zones d’altitude

Cette année, les espoirs d’un changement printanier sont vite déçus et l’on devrait continuer à sortir de l’hiver avec un pas en avant et deux en arrière (à confirmer)

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 13:18
E.D.M. 32 : Retour de la neige à Saint-Etienne (21-02-2015)

E.D.M. 32 : Retour de la neige à Saint Etienne (21-02-2015)

Le passage de la perturbation a commencé par de la pluie , puis vers 8 heures une chute de neige très intense a pris la suite et a blanchi très vite le sol et même les routes, ici à 9 heures rue Scheurer kestner.

L’arrêt de la chute a permis le retour à une circulation normale mais la ville reste globalement blanche

Il s’agit du 26ème jour avec sol couvert et du 18ème jour de chute de neige. Dans les deux cas la moyenne se situe autour de 20 pour un hiver entier. Celui de 2014- 2015 qui avait commencé avec retard l’enneigement , a très largement rattrapé son retard !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
20 février 2015 5 20 /02 /février /2015 16:37

Prévision du 21 au 24 février 2015

Les anticyclones se retirent et laissent la place aux perturbations en provenance des hautes latitudes.

Nous vivrons le temps du Yoyo

Avec des précipitations

  1. qui arrivent par de la pluie sur les secteurs océaniques de la bordure des Combrailles au Roannais et de ses reliefs volcaniques auvergnats ou des axes du hauts Forez aux monts de la madeleine et du Mézenc au haut Beaujolais,
  2. mais se terminent par de la neige à des altitudes de plus en plus basses surtout quand les chutes se produisent en fin de nuit ou sous la forme de giboulées sur les reliefs, mais laissent à l’abri les bassins internes du Massif central avec un temps meilleur

Avec un manteau nival qui fond vite avant l’arrivée des perturbations ou se renforce à la fin de leur passage ! Avec les restes actuels, la couche au sol pourrait à la sortie en raison de son inertie rester globalement au même niveau de résistance vers 800 à 900 m !

Avec un vent de sud avant les perturbations qui alterne avec celui du nord qui leur fait suite accompagné de ses accélérations habituelles, la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône

Si les gelées sur les plateaux son quotidiennes, les maximums subissent des remontées fortes avant l’arrivée des perturbations et des chutes sévères après !

De quoi déboussoler et irriter ceux qui ne pourront profiter de leur week-end mais auront un lundi assez beau, avant de maugréer mardi et probablement mercredi !

Vendredi

Beau temps dans l’attente de la perturbation avec

  1. vent du sud de plus en plus fort , attention à quelques rafales en soirée
  2. des températures maximales élevées

Le soleil très présent commence à se voiler avec les nuages de la perturbation en fin de soirée

Samedi :

La perturbation a commencé sa traversée de la région dans la nuit précédente en commençant par les secteurs océaniques, elle termine son passage par l’axe du Mézenc aux monts du Beaujolais et par le passage à la neige à partir des premiers plateaux

Les chutes reprennent en soirée sous forme de giboulées et en concernant surtout les reliefs

Très peu de gelées matinales, mais les maximums de la journée sont en forte baisse, proches de zéro partout

Le vent du nord revient en soirée

Dimanche

Les giboulées de neige se raréfient puis disparaissent par l’est (massif du Pilat)

Avec le retour du vent du nord fort et de ses acolytes , mistral , burle et Méditerranée agitée, les gelées reviennent, généralisées sur les plateaux avec extension à une partie des dépressions proches , ainsi que des maximums qui remontent à peine par rapport à la veille, le retour timide du soleil n’est pas suffisant d’autant plus qu’une nébulosité importante subsiste sur les versants nord

Lundi :

La nouvelle perturbation aborde la région à partir de la mi-journée en commençant par de la pluie sur les secteurs océaniques et un passage à la neige aux altitudes élevées. Les bassins internes du Massif central restent à l’abri avec un temps plus agréable

le vent du sud revient

Après des gelées généralisées et sévères sur les plateaux , les températures maximales connaissent une remontée spectaculaire (plus de 10° dans les dépressions )

Mardi :

Dans la nuit précédente , les précipitations sont passées à la neige à des altitudes de plus en plus basses

Si les gelées matinales sont limitées aux plateaux, la chute des maximums est sévère, journée sans dégel en altitude et températures maximales à peine positives dans les dépressions

Et le vent du nord revient

Et le Yoyo risque de continuer toute la semaine, froid puis doux , vent du nord puis du sud, pluie ou neige, soleil ou couvert : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
18 février 2015 3 18 /02 /février /2015 19:26
E.D.M. 31: Neige Pilat Yssingelais (15/2/2015) puis Corse (16/2/2015)

E.D.M. 31 Neige du Pilat de dimanche puis de la Corse (15-16- 02-2015)

L’image de satellite transmise par Claude concernant la situation du 15 février vers 17 heures montre nettement un peu au-dessus de la croix (Roussillon), un axe blanc de nuages actifs de L’Yssingelais aux monts du Lyonnais selon un axe sud-ouest nord-est en suivant le versant nord du massif du Pilat. Nous sommes alors en plein dans la chute de neige brutale qui a provoqué la panique pour le retour des déplacements du week-end sur les plateaux au-dessus de Saint Etienne et pour laquelle nous avions émis une alerte dans l’après-midi de dimanche !

Au même moment, d’autres nuages abordent la côte orientale de la Corse sur laquelle leurs précipitations provoqueront le débordement des rivières à basse altitude et la neige qui coupera les communications sur les cols qui mettent en relation les deux parties de l’île !

L’image permet de comprendre la situation :

Elle permet d’observer (flèche rouge) la descente d’air froid anticyclonique en provenance des hautes latitudes avec un ciel soit dégagé soit encombré de grisaille dans les basses couches « gris sale ». Elle arrive jusqu’à la Catalogne et au golfe du Lion.

Quand cet air atteint la Méditerranée, il provoque une réaction de la mer tiède en toutes circonstances (eaux profondes vers 13°) qui provoque les nuages qui remontent selon une trajectoire sud-est nord-ouest (flèche noire)

La masse d’humidité accumulée sur la mer par les masses nuageuses se déverse d’abord sur la face orientale de la Corse, et probablement de la Sardaigne et explique les pluies en bas et la neige en haut

A l’opposé, l’extrémité des masses nuageuses qui remontent vers le nord, se trouvent le versant nord du Pilat , L’yssingelais , les monts du Lyonnais, où tièdes, elles entrent brutalement en contact avec l’air froid qui continue de descendre. L’opposition exacerbe les chutes de neige ; leur intensité bloque la circulation automobile sur la RN 88 !

Aux deux extrémités géographiques de leur extension, les masses pluvieuses ont provoqué des problèmes

En Corse parce qu’elles étaient au maximum de leur réchauffement par la Méditerranée et dans ce cas la côte orientale de la Corse est toujours plus exposée que l’autre

En Yssingelais et Forez, à l’autre bout, ces masses pluvieuses étaient brutalement refroidies au contact de l’air froid !

En annexe, on a vu aujourd‘hui aux informations de TF1 de 13 heures , un météorologiste américain totalement émoustillé par des phénomènes électriques atmosphériques au moment d’une chute de neige dans le nord-est des Etats Unis, c’est un phénomène rare certes , mais dans le sud de la France les grosses chutes de neige sont souvent accompagnées de phénomènes orageux. J’avais répertorié une dizaine de cas en Haute Loire pour une étude dans un article que j’avais publié sur « Météo 43 ». Chez nous, ceci ne justifierai pas la danse et l’émerveillement relaté par TF1 !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 12:49

Prévision du 17 au 20 février 2015

Le temps hésite à sortir de l’hiver !

Seule certitude, le retour des anticyclones avec une chaine des Açores à l’Europe continentale, freine ou empêche les perturbations d’arriver. Pas de précipitations sauf un risque très faible jusqu’à mercredi sur les reliefs océaniques , les anciens volcans auvergnats, l’axe du haut Forez aux monts de la Madeleine

Les gelées matinales font de la résistance sur les plateaux et les bassins internes du Massif central, mais les maximums sont positifs et atteignent certains jours 10° dans les dépressions

Le manteau neigeux qui a reçu du renfort hier à partir de 700 à 800 m , reprend une fusion lente

Le vent du nord avec la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône continue jusqu’au milieu de la semaine

Lundi :

Après les dernières précipitations, le ciel a des difficultés à se dégager

Les maximums sont positifs , mais 10° ne sont pas atteint même dans les dépressions

Le vent du nord revient avec burle et mistral

Mardi :

Pas de précipitations, la perturbation rabattue vers les Pyrénées n’apporte que quelques nuages

Après des gelées matinales sur les plateaux du Massif central, les températures maximales augmentent un peu , positives partout , elles atteignent 10° dans les dépressions (Limagnes, plaines du Forez, de Roanne et la retombée rhodanienne du Jarez.

Le vent du nord forcit avec burle et mistral et bloque la nébulosité sur les versants septentrionaux des montagnes du Massif central

Mercredi

Pas de précipitations dans les dépressions et bassins, la perturbation qui tente de rentrer n’apporte que des nuages et au pire quelques gouttes ou flocons sur les reliefs océaniques

Les gelées matinales des plateaux s’étendent à une partie des bassins et dépressions et les maximums des températures sont en nette baisse

Le vent du nord fort continue surtout le mistral

Jeudi :

Pas de précipitations

Dans un ciel plus calme, des brouillards matinaux dans les dépressions et bassins sont possibles avec des inversions de températures. Le soleil concerne surtout les secteurs d’altitude

Après des gelées quasiment généralisées, sauf quelques plaines externes du Massif central , bourbonnaises, roannaises ou rhodaniennes, , les températures maximales remontent nettement et atteignent souvent 10°

Vendredi :

La nouvelle perturbation réussit à chasser l’anticyclone , elle apporte ses précipitations à partir de la mi –journée en commençant par les secteurs océaniques , elle traverse ensuite dans la nuit qui suit l’ensemble de la région

Le vent du sud s’installe avant les pluies

Après des gelées matinales sur les plateaux, les maximums sont au même niveau que la veille

Cette perturbation de vendredi annonce une dégradation hivernale pendant le week-end (neige) : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 18:42

E.D.M. 30 attention chute de neige intense sur le Pilat susceptible de perturber les retours du week-end !

Depuis le début de l’après-midi une précipitations intense affecte le versant nord du Pilat :

A 500 m sur Saint Etienne pluie environ 5mm

Entre 500 et 600 m passage à une neige dense

A partir de 700 m la neige tient sur les chaussées comme le montre cette photo prise sur les plateaux de la haute Loire à proximité de Saint Just Malmont. L’intensité de la chute compense largement la température légèrement positive et les sillons des véhicules successifs

Cette chute de neige remontant du sud-ouest à pris de l’intensité en venant buter sur le Pilat. Elle concerne surtout un axe de la Loire au Beaujolais Elle semble plus faible sur le plateau de Montfaucon qui n’était pas atteint avant 16 heures. Cette particularité géographique semble curieuse car dans ce type de situation de précipitation remontant du sud l’inverse est plus courant ! Il semble que le flux atmosphérique en provenance du sud-ouest remontant de Méditerranée soit rentré en contact avec sur la région stéphanoise avec celui en provenance du nord qui arrive derrière et de l’affrontement des deux est né cette aggravation de la chute de neige !

Le caractère intense et soudain de cette chute dès les premiers plateaux risque de perturber gravement les retours du Dimanche soir en provenance de la haute Loire ou du Pilat .

E.D.M.30 grosse chute de neige sur les plateaux de L'Yssingelais au Pilat, attention aux retours du dimanche
Partager cet article
Repost0
12 février 2015 4 12 /02 /février /2015 11:28

Prévision du 13 au 16 février 2015

Les anticyclones se retirent provisoirement, celui des Açores sur ses iles , celui de Russie au-delà des Alpes. Les perturbations océaniques peuvent à nouveau envahir notre pays

Leur trajectoire d’ouest leur fera arroser dans un premier temps les secteurs océaniques , de la bordure des Combrailles au Roannais et ses reliefs et dans un deuxième le sud de la haute Loire . les bassins internes du Massif central (le Puy, Limagnes du sud, et plaine du Forez) seront en grande partie à l’abri

Les températures sont assez douces, les gelées peu intenses sont limitées aux plateaux du cœur du Massif central et les maximums sont positifs et approchent 10° dans les dépressions.

Le manteau nival accentue sa fusion

Avant l’arrivée des perturbations le vent vient du sud , parfois très fort en fin de journée de vendredi, et après leur passage le vent du nord revient.

Jeudi :

Dernière journée d’assez beau temps anticyclonique , mais les signes du changements arrivent avec les nuages et le vent en provenance du sud

Le redoux s’affirme , les maximums sont positifs et atteignent 10° dans les dépressions

Vendredi :

La perturbation et ses pluies n’atteindront la région qu’en fin de journée en commençant par les secteurs océaniques de la bordure nord des Combrailles au Roannais et aux reliefs volcaniques auvergnats puis ceux du haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat au haut Beaujolais .

Le redoux continue : les faibles gelées sont limitées aux plateaux du cœur du Massif central, les maximums sont au même niveau que la veille (vers 10° dans les dépressions)

Le vent du sud forcit avant les pluies, ses rafales sans atteindre le niveau de la tempête pourraient être dangereuses sur les secteurs exposés.

Samedi :

Journée pluvieuse, le passage à la neige s’effectue à des niveaux élevés, supérieurs à 1000 mètres et les reliefs océaniques cités pour la veille sont les plus arrosés. Les bassins internes du Massif central sont en grande partie à l’abri

Le redoux continue, quasiment pas de gelées matinales, sous un ciel couvert les maximums baissent un peu, mais restent positifs partout et approchent 10° dans les dépressions

Dimanche :

Après une accalmie dans les précipitations, la nouvelle perturbation qui arrive dans l’après-midi a une trajectoire plus méridionale et affecte les reliefs de la Haute Loire autour du Mézenc . Le passage à la neige en fin de journée et dans la nuit suivante se fait à des altitudes plus basses , dès 800 à 1000 mètres

La région est alors occupée par un air un peu plus froid avec le retour de petites gelées sur les plateaux du Massif central et d’une légère baisse des maximums proches de zéro en montagne.

Le vent passe au nord en soirée

Lundi :

Avec un retour provisoire de l’anticyclone , un flux de nord se met en place sur son flanc oriental avec la burle sur les plateaux et le mistral en vallée du Rhône

Les gelées matinales sont présentes sur les plateaux , mais les maximums restent positifs

Le redoux semble ensuite terminé , mais sans le retour au froid précédent ! à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 22:40

le fort vent de dimanche a laissé des traces. sa direction de nord-est à l'origine a été dévié en nord dans notre région surtout dans la vallée du Rhône .

l'image transmise par Claude montre une série de petites vagues des nuages perpendiculaires à leur direction sur la France. Il s'agir d'une forme caractéristique en cas de vent violent!

le radiosondage en provenance de Passy (74) a terminé sa course à la limite de l'Isère et de la Drome ( information transmise par Claude)

Gérard Staron

Nuages et vent violent (8/02/2015)
Partager cet article
Repost0
6 février 2015 5 06 /02 /février /2015 13:27

Prévision du 7 au 12 février 2015

Nous sortons très lentement de l’épisode froid et neigeux en cours en raison de la progression de l’anticyclone des Açores en direction des Iles britanniques.

Les chutes de neige cessent car les perturbations neigeuses sont repoussées de l’Allemagne à la Suisse. Le manteau au sol ne replie lentement vers les plateaux et montagnes.

Le flux de nord-est , dévie en nord sur nos régions avec la burle sur les plateaux de la Haute Loire et mistral en vallée du Rhône résiste encore quelques jours , Il dégage le ciel de sa couche de nuages et permet le retour du soleil. Mais sa disparition au cours de la semaine prochaine provoque un ciel calme susceptible de permettre le retour des brouillards et stratus bas dans les dépressions et vallées , surtout le val de Saône.

Les températures maximales remontent peu à peu et à partir de dimanche les dépressions sortent de la période sans dégel qui continue en montagne

Les gelées matinales généralisées et sévères sur les plateaux font de la résistance pendant toute la période !

Vendredi :

Nous subissons la chute des derniers flocons, mais ….

Le ciel reste désespérément couvert

Le vent de nord continue

La journée reste sans dégel mais les maximums regagnent de l’ordre de 1 à 2 ° par rapport à jeudi , la journée la plus froide

Samedi :

Pas de précipitations, sauf quelques très rares flocons exclusivement sur les reliefs

Le ciel commence à s’éclaircir, quelques chances de voir le soleil

Les températures maximales continuent un petite hausse, les dépressions extérieures , bourbonnaises, roannaises ou rhodaniennes sortent de la période sans dégel (Tx près de zéro)

Mais les gelées matinales sont toujours généralisées et sévères sur les plateaux et le vent du nord continue !

Dimanche

Pas de précipitations

Des chances plus importantes de voir le soleil

Les températures maximales continuent leur hausse et deviennent positives sur l’ensemble des dépressions

Mais :

Le vent du nord reprend de la puissance surtout le mistral et la burle

Les gelées matinales restent généralisées et sévères sur les plateaux où elles sont encore suivies d’un jour sans dégel

Lundi :

Pas de précipitations, La perturbation de nord qui touche l’Allemagne et la Suisse a peu de chances d’atteindre notre région

Le vent du nord faiblit

Les températures maximales sont positives dans les dépressions

Mais les gelées matinales sont encore généralisées et sévères sur les plateaux

Mardi :

Pas de précipitations

Le vent du nord est remplacé par un ciel calme susceptible de permettre le développement de brouillards et stratus bas dans les dépressions vallées et cuvettes, soleil en altitude

Les températures maximales sont positives sauf sur les montagnes

Les gelées, sévères sur les plateaux enneigés, restent presque généralisées, sauf quelques dépressions externes du Bourbonnais du roannais et le long du Rhône.

Tendance pour mercredi et jeudi :

L’amélioration très lente se poursuit

Pas de précipitations.

Le ciel calme permet la formation de brouillards ou stratus bas matinaux. le soleil règne sur les régions d’altitude

Les températures maximales du jour sont positives presque partout et le recul du manteau nival s’accentue

Les gelées matinales sont toujours présentes mais elles continuent à abandonner les dépressions, probablement la plaine du Forez en plus !

Gérard staron

Partager cet article
Repost0
4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 22:10

E.D.M. 29 :

Comme le montrent les images des satellites américains NOAA du 2 au 4 février 2015 transmises par Claude, la perturbation qui a déposé de fortes quantités neigeuses a contourné la langue d’air froid qui descend du nord-est de l’Europe.

A gauche sur l’image du 2 en début d’après-midi, les masses nuageuses viennent buter contre les Pyrénées atlantiques qui seront les premières à recevoir les fortes précipitations. Le blocage contre la masse montagneuse les aggrave notablement.

Au centre, après avoir longé le massif pyrénéen, on distingue le 3 février le noyau des précipitations sur les Pyrénées orientales où elles se reconstituent en humidité sur la mer tiède ce qui aggrave encore les masses neigeuses qui tombent

A droite, aujourd’hui 4, après avoir suivi la côte de la Méditerranée, les fortes précipitations atteignent la côte d’Azur. Elles arrivent difficilement à pénétrer à l’intérieur de la France du sud , et ce ne sont que quelques flocons (4 à 5 cms) qui ont atteint Saint Etienne.

C’est le contact entre l’air doux de la perturbation et celui très froid qui occupe le continent qui a provoqué le passage à la neige

Quand il neige le long des côtes de la grande Bleue, l’air froid a envahi tout le continent et le redoux remontant de la mer tiède échoue son débarquement sur les plages !

Gérard Staron

E.D.M. 29 : la neige contourne l'air froid  des Pyrénées à la Côte d'Azur
Partager cet article
Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...
  • prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche. Temps restera globalement...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195