Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2015 6 21 /03 /mars /2015 22:47

Prévision du 22 au 25 mars2015

Après une dernière tentative timide de retour de l’anticyclone à partir de la moitié nord du pays , le temps se détériore à nouveau avec une dernière piqure de rappel de l’hiver

Les températures restent médiocres pour la saison et un retour des gelées sur les plateaux concernera certains jours. Les maximums sont variables d’un jour à l’autre en raison de l’action concertée de l’ensoleillement et de l’origine de l’air

Les perturbations en provenance des hautes latitudes atteignent à nouveau notre région avec un passage possible à la neige en altitude au-dessus de 1000 m quand elles se produisent pendant la nuit.

Quelques coups de vent de nord alternent avec des périodes plus calmes

Les différences entre les journées sont importantes

Dimanche :

Après la forte dégradation de samedi, la situation anticyclonique se rétablit lentement dans le sud du pays après l’avoir déjà fait sur le nord : indication pour les élections !

Les précipitations s’évacuent vers l’est, elles laissent le matin les derniers flocons sur les montagnes au-dessus de 1000 m et les nuages qui s’accrochent sur les versants nord.

Après quelques gelées sur les plateaux, les maximums atteignent à peine 10° dans les dépressions

Courte période de vent du nord avec burle sur les plateaux de la Haute Loire et mistral en vallée du Rhône, le vent faiblit ensuite en cours de journée

Lundi :

Tentative timide de retour de l’anticyclone avec un temps calme susceptible de provoquer des stratus et des brouillards le matin

Pas de précipitations sauf averses isolés sur les reliefs volcaniques auvergnats en fin de journée

Remontée des températures, quasiment pas de gelées matinales même sur les plateaux, nette hausse des maximums qui approchent de 15° dans les dépressions sous l’effet de l’ensoleillement

Mardi :

Une descente perturbée de nord approche

Avant son arrivée, un léger vent du sud s’établit avec des températures favorables pour la saison, pas de gelées matinales sauf dans les cuvettes de moyenne altitude particulièrement à risque et maximums proches de 15° dans les dépressions

Ensuite les précipitations arrivent par les secteurs océaniques et ses montagnes (Sancy, axes du haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat au haut Beaujolais), elles traversent ensuite la région dans la nuit avec passage de la pluie à la neige sur les montagnes

Mercredi :

La région se réveille à nouveau avec de la neige sur ses montagnes, des nuages sur tous les versants nord, et les dernières précipitations sur les reliefs de l’est du Mézenc au haut Beaujolais.

Gelées sur les plateaux du cœur du Massif central et maximums en baisse en raison de l’arrivée d’un flux de nord fort avec burle sur les plateaux de la haute Loire et du mistral en vallée du Rhône

Après ce rappel hivernal, le temps s’améliore à nouveau en fin de semaine : à confirmer

Gérard Staronar

Partager cet article
Repost0
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 20:01

Prévision du 18 au 22 mars 2015

L’anticyclone revient. Il s’agit de celui de Russie qui descend jusqu’aux Iles britanniques et à l’Atlantique. Sa protection sera donc très partielle comme le beau temps provoqué qui se détériore au fil des jours.

Le flux de nord-est sur le flanc oriental des hautes pressions est dévié en nord par les reliefs méridiens de la région. Le vent faible au départ forcit un peu au fil des jours !

Les précipitations seront très faibles, l’air qui arrive est sec et les perturbations resteront souvent en limite de notre région, ne rentreront pas dans les sillons de la Loire et de l’Allier

Les températures sont maintenues à des niveaux modérés pour la saison en raison de l’origine de l’air : pas de gelées matinales et maximums entre 10 et 17° selon les cas. Ils baissent lentement au fil des jours.

Mercredi :

Pas de précipitations sauf un risque très faible sur la bordure nord et ses reliefs des Combrailles au Roannais, les nuages plus nombreux signalent la bordure de la perturbation

Le flux de nord arrive, encore faible

Les températures minimales n’atteignent pas le niveau de la gelée (faiblement positives même sur les plateaux)et les maximums dépassent 15° dans les dépressions

Jeudi :

Pas de précipitations sauf un risque faible sur les reliefs du nord-est en particulier les monts du Forez qui accompagne encore la bordure d’une perturbation qui apporte plus de nuages

Le flux de nord forcit un peu

Si les températures minimales restent au même niveau que la veille, les maximums baissent un peu , mais restent vers 15° dans les dépressions

Vendredi :

Pas de précipitations dans les sillons de la Loire et l’Allier , mais les reliefs volcaniques auvergnats et de la Haute Loire sont susceptible de recevoir quelques averses

Toujours un vent du nord faible

Les températures changent peu

Samedi :

La dégradation du temps de la semaine

Une perturbation de nord réussit à s’infiltrer et à apporter quelques précipitations essentiellement sur les reliefs de l’angle nord-est . Sous forme de pluie à partir de la mi-journée, elles passent à la neige sur les montagnes au-dessus de 1000 m dans la nuit qui suit

Les températures baissent , peu les minimums qui restent sans gelée , beaucoup plus les maximums en raison de l’absence d’ensoleillement (moins de 10°)

Le vent du nord forcit accompagné de burle et de mistral

Dimanche :

Le beau temps anticyclonique revient, les précipitations terminées, avec la découverte d’un peu de neige sur les montagnes le matin

Quelques gelées reviennent sur les plateaux du cœur du Massif central (Velay Margeride ) mais avec plus de solei,l les maximums repartent à la hausse dans la journée

Le vent de nord fort dans la nuit faiblit ensuite progressivement

La fin de mars devrait continuer à présenter un temps mi-figue mi –raisin ! à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
13 mars 2015 5 13 /03 /mars /2015 23:25

Prévision du 14 au 17 mars

La faiblesse de l’anticyclone commencée aujourd’hui n’excèdera pas la durée de cette prévision et il revient la semaine prochaine, mais pendant 3 jours, nous connaitrons un bref épisode de mauvais temps hivernal .

Nous allons connaitre une suite de perturbations d’origines improbables d’abord d’ouest en ce moment , puis de nord-est et enfin de sud-est et sud qui viendront toutes terminer leurs effets pluvieux et neigeux sur la région

Episode de ciel couvert sans soleil

Les températures connaitront aussi un sérieux yoyo avec une baisse sensible jusqu’au retour des gelées matinales sur les plateaux et une hausse équivalente ensuite

Le vent du nord revient, mais il sera suivi de celui de sud-est et de sud

Samedi :

La perturbation d’ouest de la soirée de vendredi laisse la place à celle de nord-est dans la journée de samedi. Les précipitations s’attardent sur nos régions , avec de la pluie au début et le passage à la neige sur les sommets dans un premier temps puis sur les plateaux de moyenne altitude

Les températures baissent avec le retour des gelées matinales sur les plateaux et des maximums proches de zéro sur les plateaux et en dessous de 10° dans les dépressions

Le vent du nord arrive

Dimanche :

Après une accalmie dans la journée les précipitations reprennent avec la remontée de masses pluvieuses et neigeuses de méditerranée. Le sud de la haute Loire et l’axe du Mézenc au Pilat sont en première ligne. Leur débordement au-delà est incertain. La limite pluie neige remonte un peu au-dessus de 1000 m

Les faibles gelées matinales débordent des plateaux vers quelques dépressions . Dans la journée les maximums amorcent une légère remontée et dépassent 10° dans les dépressions

Le vent du nord reste fort

Lundi :

L’épisode mauvais temps hivernal connait ses derniers soubresauts

Le vent passe au sud-est puis au sud. Il forcit et pourrait connaitre quelques rafales dangereuses sur les secteurs exposés

Les pluies de Méditerranée concernent encore l’axe du Mézenc au Pilat avec possibilité d’extension au-delà. Elles s’evacuent ensuite vers l’est.

Après quelques gelées sur les plateaux du cœur du Massif central, les maximums augmentent encore dans la journée, plus de 10° dans les dépressions et maximums légèrement positifs sur les plateaux

Mardi :

Retour de l’anticyclone, du soleil et du beau temps

Vent calme, donc risque de brouillards et stratus matinaux

Pas de précipitations

Quelques gelées sur les plateaux du cœur du Massif central et les maximums augmentent encore

Le beau temps devrait ensuite continuer : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
11 mars 2015 3 11 /03 /mars /2015 17:19

Prévision spéciale Paris Nice ( 2ème partie Varennes-sur-Allier –Nice)

Le beau temps anticyclonique, que nous avions prévu pour les premiers jours, ne tiendra pas jusqu’au bout. En raison de l’arrivée de perturbations de plus en plus froides, les conditions météorologiques se dégradent lorsque l’épreuve approche de la Méditerranée !

Le passage des cols de la croix de Chaubouret et de la République si souvent perturbé autrefois par la neige pourra être effectué sans problèmes climatiques jeudi et vendredi, mais le risque de précipitations sur la course grandit au fil des jours

Les températures qui augmentent souvent le long de la méditerranée auront plutôt tendance à faiblir. Il ne fera pas très chaud à l’arrivée au Col d’Èze dimanche !

Le vent assez discret depuis le début de l’épreuve pourrait se rappeler au souvenir des concurrents dans la vallée du Rhône.

Jeudi : Etape Varennes-sur-Allier - col de la Croix de Chaubouret (Massif du Pilat)

C’est la dernière journée « sure » de temps agréable sur un parcours qui aborde les altitudes moyennes sur les monts de la Madeleine , puis du Lyonnais , puis du Pilat.

Pas de précipitations comme les jours précédents

Temps assez ensoleillé

Les températures sont en légère baisse mais dépassent largement 10° dans les plaines et tombent un peu en dessous à l’arrivée vers 1200 m

Le vent de nord-est reste faible. De coté dans la première partie du parcours qui traverse le Roannais, son influence est ensuite faible le long de la bordure orientale de la plaine du Forez, puis favorable dans l’ascension finale.

Vendredi : Etape Saint-Etienne – Rasteau

Les conditions agréables des jours précédents règnent encore au début de l’étape : températures vers 10° au départ, pas de précipitations , vent faible .

Les températures augmentent dans la vallée du Rhône après le passage du col de la République

La dernière heure dans la vallée du Rhône présente quelques risques :

  • le vent de nord, le mistral, forcit et atteint des niveaux de rafales vers 50 km/h susceptibles de provoquer des bordures . le secteur qui suit Valréas de direction NE-SW semble particulièrement à risque (vent de côté ou ¾ arrière)
  • la perturbation océanique pluvieuse qui arrive de l’ouest, tente de rejoindre la course. Selon les modèles météorologiques, les pluies se produisent après l’arrivée de la course , mais à une heure près , tout est possible

Samedi : Etape Vence – Nice

Le mauvais temps atteint la Méditerranée.

Fort risque de précipitations sur la course , on ne peut exclure totalement quelques flocons sur les col les plus élevés , près de 1000m, même s’il est peu probable qu’ils tiennent sur la route

Les températures baissent , 10° environ de maximum, sous un ciel couvert

Le vent vient de l’est, il est favorable dans la dernière partie du parcours lors du retour vers Nice. Il sera en outre plus fort sur ce secteur qui longe la Méditerranée.

Dimanche : Montée du Col d’Eze

Poursuite du mauvais temps

Risque de précipitations important sur la course, températures fraîches en particulier au sommet du col, vent de nord-est défavorable sur le haut de la montée.

Les conditions météorologiques devraient cependant peu évoluer entre le départ du premier et du dernier coureur , même direction de vent , même fraicheur , même risque de pluie, ce qui ne devrait pas fausser l’épreuve contre la montre !

Ce n’est pas la première fois que Paris-Nice commencé sous le soleil se termine par le mauvais temps le long de la Méditerranée , c’est rare et remet en cause son titre de « course au soleil »

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
9 mars 2015 1 09 /03 /mars /2015 17:30

Prévision du 10 au 13 mars 2015

Nous restons sous l’influence d’un anticyclone sur l’Europe du nord dont le centre évolue des Iles britanniques à la Mer baltique

Le beau temps se poursuit avec des dégradations mineures

Pas de précipitations avant la fin de la semaine, les perturbations effleurent à peine la région, elles apportent des nuages , au pire quelques gouttes sur les reliefs qui ceinturent la région en particulier les anciens volcans auvergnats. Les bassins internes épargnés, seront plus ensoleillés

Sur le flanc des hautes pressions, un flux de nord-est persiste. Il est dévié en nord sur la région par les couloirs des reliefs avec une accélération sur les plateaux de la haute Loire burle et la vallée du Rhône mistral

Les températures resteront douces pour la saison, quasiment pas de gelées sauf sur les sols encore enneigés, températures maximales vers 15° dans les dépressions

Mardi :

Pas de précipitations : la perturbation qui effleure la région ne semble susceptible d’apporter que des nuages surtout des Combrailles au Roannais

Pas de gelées et relative douceur matinale dans les dépressions, les maximums dépassent 10° partout et 15 ° dans les dépressions

Le flux de nord-est dévié en nord est relativement modéré

Mercredi :

Pas de précipitations, toutefois des nuages liées à la bordure de la perturbations sont plus nombreux que la veille, surtout dans le Roannais et le Beaujolais

Les températures restent élevées et augmentent légèrement, pas de gelées matinales et maximums au-dessus de 15° dans les dépressions

Le vent du nord forcit surtout la burle et le mistral

Jeudi

Pas de précipitations, toutefois quelques averses sont possibles sur les monts volcaniques auvergnats, avec extension des nuages au-delà.

les températures amorcent une baisse mais les gelées sont très rares , quelques cuvettes à risque des plateaux en moyenne altitude , maximums en dessous de 15° dans les dépressions

le vent du nord, mistral et burle continue

Vendredi :

une dégradation du temps commence avec l’arrivée de la première perturbation capable d’apporter vraiment des précipitations après la mi-journée. Il ne s’agit que de pluies , mais avec passage à la neige sur les zones sommitales dans la nuit qui suit

Si les minimums restent assez doux , peu de gelées, les maximums accentuent leur baisse et descendent en dessous de 10° partout

Après une courte accalmie, le vent du nord revient en soirée.

La dégradation devrait se poursuivre pendant le week-end : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
7 mars 2015 6 07 /03 /mars /2015 11:52

Prévision spéciale Paris-Nice (1ère partie de Maurepas à Saint-Pourcain sur Sioule (8 au 11 mars 2015)

La première grande épreuve cycliste de l’année en France devrait cette année bénéficier de conditions climatiques favorables à la pratique de ce sport , contrairement aux nombreuses années antérieures où la neige, la pluie, le vent, le froid avaient marqué la course !

La présence d’un axe anticyclonique tenace des Açores à la Russie provoque globalement :

  1. L’absence de précipitations sur la course, ceci pourrait durer toute la semaine jusqu’à Nice
  2. Un temps globalement ensoleillé après dissipation des nuages matinaux qui maintient des températures agréables en début d’après-midi pour pratiquer ce sport
  3. Un vent relativement limité avec des rafales qui devraient rester notablement inférieures à la vitesse où elles provoquent des cassures « bordures » dans le peloton

8 mars : prologue à Maurepas :

Avec des températures de l’ordre de 15° 18° sous abri en début d’après-midi , le vent modéré de sud-ouest virant ensuite à l’ouest devrait être défavorable dans la première moitié du parcours , puis ensuite favorable jusqu’à l’arrivée

9 mars : Etape Saint Rémy de Chevreuse – Contres

L’étape pourrait commencer avant que la fraîcheur sous la grisaille matinale ne se soit dissiper, mais ensuite en allant vers le sud le soleil fait remonter les températures au même niveau que la veille 15à 18° .

Le parcours du jour traverse la Beauce, région renommée pour la formation de bordure dans le passé avec un paysage découvert qui n’offre aucune protection, cette année, la faible vitesse du vent (moins de 20 km/h en rafale) ne semble pas en mesure d’avoir un tel impact sur la course.

10 mars : Etape Zoo Parc de Beauval Saint Aignan – Saint Amand Montrond

Avec le soleil des températures du même ordre que la veille, le vent de nord-ouest favorable au départ forcit un peu et vient ensuite du nord , soit défavorable dans la côte du circuit d’arrivée. Mais sa vitesse d’ordre de 20 km/h en rafales ne semble pas de nature à influencer la course de façon importante.

11 mars : Etape Saint Amand Montrond – Saint Pourcain sur Sioule

L’étape traverse les collines de Combrailles avant de terminer dans les Limagnes bourbonnaises

Avec des températures du même ordre que la veille, le vent de nord-est est globalement de côté dans la première partie puis de face ensuite , mais sa vitesse ne semble pas de nature à influencer nettement la course

Conclusion : un temps très favorable à la pratique du sport cycliste, c’est parfois le cas même pour Paris Nice !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 11:44

Prévision du 6 au 9 mars 2015

L’anticyclone revient et celui des Açores qui remonte sur notre pays fait sa jonction avec celui de Russie

Il en résulte une période de beau temps

Pas de précipitations, la route des perturbations est coupée après les dernières giboulées de jeudi Revenu vers 800 m, le manteau neigeux recule à nouveau

Le vent du nord se calme

Des brouillards matinaux sont possibles dans les zones basses, surtout le val de Saône, mais ensuite le soleil est abondant

Encore des gelées matinales mais leur extension géographique et leur intensité diminue de jours en jours

Les températures maximales montent et deviennent élevées pour la saison

Jeudi :

Attention : fort vent du nord avec burle sur les plateaux de la haute Loire , mistral en vallée du Rhône et Méditerranée agitée

Dernière journée de giboulées de neige limitées aux reliefs : rares cependant

Les maximums sont encore bas, proches de zéro sur les plateaux et inférieurs à 10° dans les dépressions

Vendredi :

Pas de précipitations, risque très faible de dernières giboulées sur les reliefs

Après des gelées généralisées, sévères sur les plateaux, les maximums amorcent une forte hausse : positifs partout et supérieurs à 10° dans les dépressions

Le vent du nord faiblit d’heures en heures

Samedi :

Pas de précipitations

Après des gelées matinales limitées aux plateaux, les maximums augmentent encore, plus de 15° dans les dépressions et de l’ordre de 10° sur les reliefs

Le vent du nord disparait, le mistral de la vallée du Rhône est sa dernière manifestation

Dimanche

Pas de précipitations

Faibles gelées limitées aux plateaux du Cœur du Massif central (Velay, Margeride) suivies de températures maximales encore en hausse (plus de 15° dans les dépressions et 10° sur les plateaux )

Vent faible susceptible de permettre le développement de brouillards matinaux dans les dépressions

Lundi :

Pas de précipitations

Températures aux mêmes niveaux que la veille : peu de gelées sur les plateaux et maximums élevés pour la saison

Vent faible susceptible de permettre des brouillards matinaux

Cette période anticyclonique de temps agréable devrait continuer au moins jusqu’en milieu de semaine : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
4 mars 2015 3 04 /03 /mars /2015 23:19
Retour de la neige avant les giboulées (4/03/2015)

Retour de la neige aujourd'hui sur le Pilat au dessus de 600 à 700 m ce matin , suivi des giboulées

l'image transmise par Claude cet après-midi permet de voir les deux avec

-la perturbation qui continue sa route vers l'est

-les petites boules qui correspondent aux giboulées dans l'air froid

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 22:37

Prévision des premiers jours de mars 2015 (1 au 5)

Le temps évolue avec de courts épisodes contrastés

En début de semaine nous sommes en bordure méridionale des perturbations qui balaient la France du nord . Ceci améliore le temps avec une remontée des températures , des précipitations sous forme de pluie surtout sur les secteurs océaniques de la bordure des Combrailles au Roannais et des montagnes volcaniques auvergnates ou des axes du haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat au haut Beaujolais avec un vent d’ouest dominant dévié en sud dans les couloirs méridiens de la région.

En milieu de semaine un bref épisode hivernal revient , comme souvent au début mars avec le retour des gelées, des flocons à des altitudes de plus en plus basses et enfin le vent du nord

Dimanche :

La perturbation apporte surtout des pluies sur les secteurs océaniques déjà cités ci-dessus. Les bassins internes du Massif central sont en partie à l’abri avec un temps meilleur

Bouffée chaude : net recul des gelées matinales et remontée des maximums qui approchent de 15° dans les dépressions les plus chaudes

Le vent d’ouest , dévié en sud dans les hauts couloirs de l’Allier et de la Loire est fort

Lundi :

Les pluies s’atténuent et concernent seulement les montagnes océaniques citées

Pas de gelées matinales , mais les maximums de la journée commencent à baisser et ne dépassent 10° que dans les seules dépressions

Le vent faiblit

Mardi :

La dégradation commence

La nouvelle perturbation arrivée dans la nuit précédente dépose ses précipitations en priorité sur les mêmes régions mais la neige réapparait sur les parties sommitales du Massif central

Le refroidissement commence , retour de quelques petites gelées matinales sur les plateaux du cœur du Massif central et des maximums qui ne dépassent plus 10° dans les dépressions

Le vent change d’orientation

Mercredi :

Le nouvel épisode hivernal se précise

Précipitations assez faibles surtout sur les reliefs mais avec un passage à la neige à des altitudes de plus en plus basses

Les gelées matinales reviennent sur l’ensemble des plateaux suivies de journées sans dégel en montagne et de maximums faiblement positifs dans les dépressions

Le vent du nord revient

Jeudi :

Le petit épisode hivernal connait son paroxysme

avec des chutes de neige dès les plateaux (500 à 600 m)

avec le retour de gelées matinales généralisées suivies d’une journée sans dégel sur les plateaux et de maximums proches de zéro ailleurs

avec un vent du nord fort accompagné de ses accélérations classiques , burle sur les plateaux de la haute Loire, mistral en vallée du Rhône, Méditerranée très agitée

Dès vendredi la courte phase hivernale devrait disparaitre , à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 22:51
E.D.M 33: défilé de perturbations sur la France (fin février 2015)

E.D.M. 33

Défilé de perturbations sur la France sur les images du satellite défilant NOAA transmises par Claude toutes deux en début d’après-midi

Sur celle du jeudi 26, les nuages de la perturbation recouvrent notre pays avec le front chaud à l’avant sur l’est du pays du golfe du Lion à la mer du Nord et le front froid à l’arrière du proche Atlantique à la Manche, les deux se rejoignant au niveau du Benelux.

Sur celle du vendredi 27, la perturbation s’est déplacée des Alpes du nord à l’Allemagne. Le front froid à l’arrière avançant plus vite a quasiment rejoint le chaud situé devant. A l’arrière il subsiste quelques restes le long des Pyrénées et des Cévennes.

La plus grande partie du pays connait une accalmie avec un ciel dégagé, mais une nouvelle perturbation s’annonce sur l’Atlantique pour le week-end

La Méditerranée commence sa réaction avec l’amas de nuages au niveau des Baléares !

L’alternance de ciels différents continuera sur notre pays !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...
  • prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche. Temps restera globalement...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195