Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mars 2020 5 20 /03 /mars /2020 23:22

Prévision de Gérard Staron  du 21 au 24 mars 2020 (42, 43, 63, 69)

Les hautes pressions s’installent sur la Mer Baltique et sur leur flanc méridional elles envoient en direction de la France un flux de nord-est continental et froid .

Le vent qui en résulte chez nous est bien moins fort que celui qui balaie le Bassin parisien, il est dévie en nord par le reliefs avec le mistral en vallée du Rhône

Les températures s’écroulent  mais l’air froid bien buter sur le Massif central et intéresse surtout les plaines du nord (Limagnes bourbonnaise, Roanne et val de Saône), avec de très grosses inversions de températures le matin  par rapport aux reliefs  

Les averses aléatoires de l’après-midi  parfois orageuses,   proviennent de la rencontre sur notre région de cet air froid  avec l’air assez chaud qui s’est installé ces derniers jours et persiste sur le sud du pays

 

Samedi

Des averses parfois orageuses se mettent en place sur les reliefs en fin de journée de façon aléatoire. Elles paraissent intéresser surtout ce jour-là les monts du Forez et du Sancy mais leur localisation géographique est difficile à prévoir car il s’agit de cellules isolées

Les températures sont encore élevées

Minimums vers 8° en plaine avec des inversions surtout dans le val de Saône

Maximums en légère baisse environ 18 à 19° en vallée du Rhône au sud de Lyon , environ 17 à 18° dans les autres plaines  et moins de 15° sur les reliefs

 

Dimanche

Toujours des averses après la mi-journée sur les reliefs réparties de façon aléatoire sur les reliefs. Les monts volcaniques auvergnats, la Margeride et le Mézenc semblent les montagnes les plus concernées   

Les températures accentuent la baisse

Les minimums sont à peine positifs  surtout dans les plaines du nord déjà citées plus haut avec de très grosses inversions par rapport à des reliefs qui peuvent atteindre 5°

Les maximums s’écroulent, moins de 10° en montagne et des plaines qui ne dépassent pas 13° dans l’axe Rhône Saône

 

Lundi

Toujours des averses  après la mi-journée sur les reliefs auvergnats avec une répartition géographique aléatoire , les mêmes montagnes que la veille semblent les plus exposées

SI les minimums accentuent leur baisse dans les plaines du nord déjà citées (proches de la gelée), les inversions de températures par rapport aux reliefs s’accentuent

Les maximums effectuent une amorce de reprise , jusqu’à 15° en plaine et 10° en montagne

 

Mardi :

Les précipitations sont plus rares

Quelques flocons peuvent recouvrir les hautes  montagnes le matin

Le vent du nord en particulier le mistral en vallée du Rhône forcit

Nouvelle baisse des températures

Des gelées matinales sont possibles dans les plaines du nord déjà citées avec toujours de fortes inversions par rapport aux reliefs

Les maximums rechutent, pas plus de 10° en plaine et parfois moins quand les inversions du matin persistent. Le val de Saône est exposé à cette situation

 

Partager cet article

Repost0
11 mars 2020 3 11 /03 /mars /2020 14:42

Prévision spéciale Course Paris-Nice

2eme partie de Saint Amand Montrond à Nice

 

L’épreuve particulièrement marquée par le vent et la pluie surtout pendant la première étape autour de plaisir (tout un programme)  n’en pas fini avec les aléas climatiques

 

Mercredi : Course contre la Montre à Saint-Amand-Montrond

On ne peut totalement exclure quelques petites averses sur la course selon une répartition aléatoire

Le vent de sud-ouest reste fort sur l’épreuve avec cependant une légère baisse des rafales au fil des heures , d’environ 40 km/h, elle pourraient se situer vers 30 km/h pour les derniers concurrents avec beaucoup d’irrégularité à quelques minutes d’intervalle

Le vent plutôt favorable dans la première partie, il devient défavorable ensuite en particulier dans la longue ligne droite d’arrivée

Températures vers 15°

 

Jeudi : étape Gannat – La Côte-Saint-André

Une perturbation pluvieuse en provenance du nord- ouest  tente de rejoindre le peloton partie devant  sur un trajet de direction semblable entre L’Allier et les Terres Froides du Dauphiné. Même si la plus grande partie des précipitations aura lieu après l’arrivée de la course, des averses sont possibles dans la seconde partie du parcours en particulier sur le versant nord du Pilat à partir de la côte de Trèves.

La course quitte les vents violents , la vitesse des rafales devient de plus en plus faible au fil des heures de course

Les températures atteignent 18 à 19° dans la traversée de la vallée du Rhône, et sont de l’ordre de 15° ailleurs

 

Vendredi : étape Sorgues – Apt

Le mistral assez fort souffle en vallée du Rhône avec de l’ordre de 60 km/h . Plus la course ne s’écarte de l’axe Rhodanien, pour s’approcher d’Apt, plus le mistral baisse en intensité (environ 40 km/h en rafale). Sur un trajet globalement ouest-est, de nombreux secteurs présentent un vent de côté ou ¾ arrière susceptible d’être favorables  la création de bordures. L’arrivée sera vent de face à Apt

Pas de précipitations sur la course

Températures douces

 

Samedi : étape Nice –Col de la Colmiane

Les conditions de la première partie de l’étape semblent assez bonnes mais ….

Risque de précipitations à proximité de l’arrivée avec passage à la neige possible sur le massif du Mercantour qui se situe en arrière de la Colmiane . On ne peut totalement exclure la neige sur les partir les plus hautes du col final même s’il semble que ce soient surtout des altitudes supérieures qui seront concernées.

 Vent assez faible, un peu plus fort dans l’axe de la vallée du Var

 

   Dimanche : étape Nice- Nice

La course délaisse le parcours classique par les reliefs le long de la côte à l’est de Nice en particulier le col d’Eze pour rester à l’intérieur de l’arrière-pays  or il y a des possibilité d’averses sur ces reliefs, même si ces quelques pluies à la répartition aléatoire  semblent arroser les montagnes plus élevées que celles du parcours de la course, mais on ne peut exclure des précipitations limitées sur la course

Le vent semble faible plutôt de sud et la température assez douce  

 

Partager cet article

Repost0
10 mars 2020 2 10 /03 /mars /2020 22:51

Prévision de Gérard Staron du 11 au 15 mars 2020 (42, 43, 63, 69)

 

Progressivement les anticyclones du sud sur la Méditerranée repoussent les perturbations qui circulent à des latitudes plus élevées

Cette évolution ne se fait pas sans à-coups !

Nous sortons peu à peu de l’influence des précipitations océaniques mais ce n’est pas sans une dernière perturbation qui réussit à s’infiltrer jeudi soir !

La douceur revient mais ce n’est pas sans encore sans un accroc avec retour des gelées sur les plateaux,

Les flux de sud reviennent mais avec quelques intermèdes de flux de nord

 

Mercredi

Les précipitations amorcent une sortie par le nord de nos départements. Seules les hauteurs des monts du Forez, du Beaujolais, et de Tarare  reçoivent encore quelques rares pluies

Les températures sont encore fraîches le matin avec plus de 7° en plaine et moins sur les reliefs

Dans la journée, les maximums effectuent un bond au-dessus de 15° en plaine, et montent jusqu’à 18° en vallée du Rhône au sud de Lyon.

Vents hésitants  avec Le mistral finissant en vallée du Rhône  et un flux de sud-ouest en bordure septentrionale de la région.

 

Jeudi :

La journée est en grande partie sans précipitations jusqu’à l’arrivée d’une perturbation en fin de journée qui dépose ses pluies sur l’est de nos départements, les monts du Forez , ceux du Pilat et du Lyonnais et l’Yssingelais

Les températures sont particulièrement douces sur l’est de l’axe Rhône Saône et beaucoup plus basses sur l’Auvergne

Minimums au-dessus de 10° sur l’axe Rhône Saône mais à peine à 6° dans les Limagnes

Maximums en hausse sur les plaines de l’axe Rhône Saône avec 15° et plus , mais par contre en baisse sur l’Auvergne  (moins de 15° dans les Limagnes)

Vent faible

 

Vendredi :

Forte dégradation du temps avec l’infiltration d’un flux de nord dans l’anticyclone

Le mistral souffle en vallée du Rhône et la burle sur les plateaux de Haute Loire

Au petit matin, les dernières précipitations de la perturbation se sont changées en neige sur les montagnes.

Les températures baissent

Les gelées reviennent sur les plateaux du Massif central surtout dans la partie auvergnate

Les maximums baissent, ils ne dépassent 10° que dans les plaines de l’axe Rhône Saône

 

Samedi :

Pas de précipitations

Le matin les gelées recouvrent l’ensemble des plateaux du Massif central , les plaines sont à peine positives

Les maximums dépassent 10° en plaine

Vent du nord et surtout le mistral forcissent

 

Dimanche :

Pas de précipitations

Le matin reste froid avec des gelées généralisées sur les plateaux du Massif central , mais l’inversion des vents , fin de celui du nord et passage à celui du sud qui forcit , provoque une remontée importante des maximums avec plus de soleil et jusqu’à 15° dans les Limagnes , à peine moins dans les autres plaines.

 

Partager cet article

Repost0
3 mars 2020 2 03 /03 /mars /2020 18:32

Prévision de Gérard Staron du 4 au 7 mars 2020 (42, 43, 63, 69)

 

Nous restons sous l’influence des perturbations qui descendent de l’Atlantique Nord sur le flanc de l’Anticyclone des Açores qui  gonfle sur le golfe de Gascogne

Le flux dominant provient du nord avec des vents associés de burle et de mistral en vallée du Rhône après les perturbations mais il sera très changeant ce qui n’exclut pas des coups de sud violents. La tempête de mardi le long des Pyrénées nous concerne peu, par contre celle de jeudi avec vent de sud présentera des rafales proches de 100 km/h autour du Pilat et sur le Lyonnais  

Les températures resteront fraîches avec une tendance très irrégulière  à la baisse jusqu’au week-end et le retour des gelées

Les précipitations seront abondantes surtout sur les reliefs en particulier ceux d’influence océanique (monts volcaniques auvergnats, Haut Forez et monts de la Madeleine, mais tous nos départements auront leur part. Avec de la pluie au début, le passage à la neige s’effectue sur les reliefs en fin de passage des perturbations.

Après un début en fanfare en novembre, puis trois mois très doux, ce n’est pas la première fois que mars nous rappelle que la saison froide n’est pas terminée. Dans le passé en 1974-75, la première neige au sol , très abondante s’était produit pour de nombreux postes le 19 mars sur le Massif central pour ceux qui avaient échappé à la neige d’octobre !

 

Mercredi :

La bordure de la perturbation qui accompagne la tempête qui sévit le long des Pyrénées apporte des précipitations sur les reliefs, en particulier ceux de la partie auvergnate (monts volcaniques, Margeride surtout) le passage à la neige s’effectue au-dessus de 800 à 1000m sur les montagnes

Les températures sont fraîches

Le matin reviennent sur l’ensemble des plateaux du Massif central et les plaines connaissent les minimums à peine positifs

Les maximums culminent vers 10° en plaine

Le vent du nord sévit surtout le mistral en vallée du Rhône

 

Jeudi

La perturbation qui arrive est précédée d’une nouvelle petite tempête qui concerne cette fois chez nous les secteurs proches du Pilat et l’axe Rhône Saône. Attention les rafales par direction de sud  devraient approcher 100 km/h

Les précipitation déposent partout de la pluie en privilégiant cependant les montagnes en particulier les monts volcaniques auvergnats

Net radoucissement des températures

Pas de gelées, des minimums proches de 5° partout avec un air doux qui passe par-dessus le Massif central

La hausse des maximums est plus légère jusqu’à 12° en plaine mais moins de 10° sur les reliefs

 

Vendredi :

Les précipitations continuent surtout sur les monts volcaniques auvergnats et  de façon atténuée ailleurs. Le passage à la neige qui a commencé sur les sommets dans la nuit précédente et descend sur les plateaux dans la journée

Si le vent se calme, les températures chutent

Les gelées reviennent le matin sur les plateaux du Massif central et des minimums à peine positifs en plaine

Les maximums baissent à partir de l’Auvergne. Au mieux 10° sur l’axe Rhône Saône

 

Samedi :

Les chutes de neige continuent sur les plateaux dans la matinée

Les températures continuent leur baisse

Gelées sur les plateaux du massif central et minimums à peine positifs en plaine

Nette chute des maximums : 5° au mieux en plaine

Retour du vent du nord en particulier mistral fort en vallée du Rhône

Partager cet article

Repost0
28 février 2020 5 28 /02 /février /2020 20:22

Prévision de Gérard Staron  du 29 février au 3 mars 2020 (42, 43, 63, 69)

 

Les dépressions océaniques qui circulent au nord de l’Europe réussissent à repousser vers le sud les anticyclones méditerranéens qui ont provoqué l’essentiel du temps du mois de février.

Les perturbations associées, au départ d’ouest puis de nord-ouest, déposent des précipitations en priorité sur l’ensemble des montagnes surtout celles d’influence océanique, reliefs volcaniques auvergnats, haut Forez et Monts de la Madeleine, axe du Pilat aux monts du Beaujolais. Les bassins du cœur du Massif central sont en grande partie à l’abri

Les températures douces pendant le Week-end connaissent une tendance à la baisse avec un retour des gelées matinales

Les tempêtes qui traversent la France du nord provoquent des conséquences plus ou moins atténuées sur nos départements. Les crêtes du Mézenc au Pilat et le Lyonnais connaissent toutefois des rafales proches de 100 km/H samedi. Au cours de la semaine prochaine on passe au vent de nord avec mistral en vallée du Rhône et burle dans la Haute Loire.

Samedi :

Par temps perturbé d’ouest, le vent de sud chez nous est très fort en liaison avec la tempête qui circule le long de la Manche. Le seuil de 100 km/h peut être atteint sur les crêtes du Mézenc au Pilat et l’axe du Rhône et de la Saône

Les précipitations, de la pluie, à partir de la mi-journée, touchent surtout les reliefs avec une géographie correspondant à celle décrite dans l’introduction

Les températures sont encore douces

Les minimums dépassent 5° en plaine, pas encore de gelées

Maximums au-dessus de 10° en plaine Jusqu’à 15° dans les Limagnes

 

Dimanche :

Nouvelles perturbation d’ouest butant sur les monts volcaniques auvergnats et ne déborde ensuite sur les autres reliefs qu’en fin de journée. Majoritairement de la pluie, on passe à la neige sur les sommets des reliefs

Le vent de sud reste très fort surtout en fin de journée et nuit suivante, mais avec des rafales un peu plus fortes que la veille

Les températures baissent

Les gelées réapparaissent sur les reliefs du cœur du Massif central , ailleurs minimums légèrement positifs en plaine

Les maximums dépassent 10° en plaine  et montent jusqu’à 13° sur l’agglomération lyonnaise

 

Lundi :

Passage à une perturbation de nord-ouest avec des précipitations situées surtout sut l’ensemble des reliefs avec de la neige à des altitudes plus basses (vers 800 à 1000 m)

Le vent reste fort mais avec des rafales un peu plus faibles que samedi et une direction qui évolue vers l’ouest

Les températures continuent leur baisse

Les gelées matinales sont plus présentes que la veille surtout sur le Velay et la Margeride, minimums à peine positifs en plaine

Les maximums atteignent encore 10° en plaine, même 12° sur l’axe Rhône Saône

 

Mardi :

Les dernières précipitations s’effectuent surtout sur les reliefs  sous forme de neige à des altitudes plus basses sur l’ensemble des plateaux

Les températures baissent encore

Les gelées sont généralisées sauf de rares plaines externes  (Limagnes du Nord, Roanne et axe Rhône Saône)

Chute des maximums au-dessus de 5° en plaine  et jour sans dégel en haute montagne enneigée

Le vent change de direction , d’ouest sur les crêtes au nord d’un ligne de Clermont-Ferrand à feurs, de nord sur la haute Loire et en vallée du Rhône (mistral)

Partager cet article

Repost0
26 février 2020 3 26 /02 /février /2020 22:08

Partager cet article

Repost0
22 février 2020 6 22 /02 /février /2020 23:09

Prévision de Gérard Staron  du 23 au 26 février 2020 (42, 43, 63, 69)

 

Les hautes pressions méridionales ne vont pas tarder à être attaquées avec succès par les perturbations océaniques de plus en plus orientées au nord

Le temps doux et sec tient encore le week-end mais après on change avec des précipitations sur les secteurs océaniques des plaines du nord  et leurs montagnes (monts volcaniques auvergnats, hauts forez et Monts de la madeleine haut Beaujolais et monts de Tarare) puis un refroidissement très sensible… 

 

Dimanche

Encore dans les hautes pressions, pas de précipitations et belle journée avec  beaucoup de soleil

Les minimums se situent vers 5° avec beaucoup d’inversions de températures sous un vent faible associées à des couches de stratus dans les cuvettes et vallées. Le val de Saône est toujours très concerné

Les maximums sont élevés pour la saison avec jusqu’à 18° en plaine, sauf celles où les inversions sont plus longues à se dissiper  (val de Saône)

 

Lundi :

Dernière journée avec les hautes pressions

Très peu de changements par rapport à la veille : belle journées avec soleil généreux

Températures inchangées

Minimums vers 5° avec inversions dans les cuvettes et vallées

Maximums élevés , encore 18° dans les Limagnes , un peu moins dans les autres plaines

 

Mardi :

La perturbation en provenance du nord-ouest traverse la région et elle dépose des précipitations surtout sur  les plaines du Nord des Combrailles au Roannais et beaujolais et leurs montagnes proches déjà signalées. Les cumuls faiblissent sur les autres reliefs alors que les bassins internes sont moins  concernés sauf pour les nuages

Les vents surtout sud-ouest forcissent sur les crêtes

Les températures baissent

Un peu pour les minimums sur les plateaux du cœur du Massif central quand les plaines restent vers 5°

Beaucoup pour les maximums, les plaines se situent vers 10 à 12° et les reliefs en dessous

 

Mercredi :

Les précipitations continuent avec la même géographie, mais dans la nuit précédente la pluie se change en neige à des altitudes de plus en plus basses sur les montagnes

Le refroidissement s’accentue

Retour des gelées sur les plateaux du cœur du Massif central, minimums en dessous de 5° partout

L’après-midi les températures ne montent pas , avec le retour de journées sans dégel en montagne et moins de 5° partout

Le vent du nord s’installe et forcit

Partager cet article

Repost0
17 février 2020 1 17 /02 /février /2020 20:09

Prévision de Gérard Staron du 18 au 21 février 2020 (42, 43, 63, 69)

 

Après le passage de la dépression Dennis, très affaiblie chez nous, les anticyclones reprennent de la vigueur à partir de l’Atlantique

Les perturbations océaniques sont de moins en moins capables de déposer chez nous au fil des jours  des précipitations substantielles ailleurs que sur les reliefs sensibles à cette influence dans le nord de nos départements

Comme le flux arrive du nord sur le flanc oriental des hautes pressions , le vent du nord prédomine en particulier le mistral en vallée du Rhône, ceci contribue à faire baisser les températures avec le retour de gelées matinales sur les plateaux, mais après cette chute les maximums remontent les premiers

 

Mardi :

Après les dernières précipitations de la traine de Dennis sur les reliefs avec de la neige sur les sommets, le temps s’améliore

Le vent d’ouest sévit sur les crêtes du Massif central au nord d’une ligne Clermont - Feurs mais il est dévie vers le sud en vent du nord avec la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône.

Les gelées reviennent sur les plateaux en particulier, le Velay , la Margeride et le Livradois, les minimums sont à peine positifs en plaine

Les maximums sont partout en dessous de 10° en de 5° en Montagne

 

Mercredi

La perturbation du jour n’est capable d’apporter que quelques rares précipitations sur les montagnes océaniques (Montagnes volcaniques auvergnates, hauts Forez et monts de la Madeleine, haut Beaujolais), ailleurs on ne verra que les nuages

Toujours le vent d’ouest sur les crêtes du Nord dévié en nord avec mistral par les axes du relief vers le sud

Toujours des gelées sur les plateaux du Massif central, surtout le Velay , la Margeride et le Livradois et des minimums en plaine à peine positifs

Par contre les maximums amorcent une hausse, plus de 10° en plaine

 

Jeudi :

Pas de précipitations

Toujours des gelées le matin sur les plateaux du Massif central  surtout Velay, Margeride et Livradois

Mais ensuite  le vent change avec le retour de celui venant du sud

La hausse de maximums s’accélère  avec jusqu’à 15° dans les Limagnes et un peu moins dans les autres plaines

 

Vendredi

La nouvelle perturbation arrive très affaiblie, elle apporte plus de nuages que de pluies limitées aux reliefs océaniques déjà cités

Le matin les gelées sont limitées aux cuvettes de moyenne altitude du cœur du Massif central, les inversions de températures reviennent avec des couches de stratus

Les maximums baissent et ne dépassent 10° qu’en vallée du Rhône, moins de 8° sur la partie  Massif central

Le mistral forcit en vallée du Rhône

Partager cet article

Repost0
13 février 2020 4 13 /02 /février /2020 15:48

Prévision de Gérard Staron  du 14 au 17 février 2020 (42, 43, 63, 69)

 

Les dépressions et perturbations océaniques continuent d’attaquer à partir des cotes de Manche, les anticyclones situées sur la Mediterranée et l’Europe continentale

Le temps est très agité sur la France du nord avec tempêtes précipitations mais tel n’est pas le cas chez nous.

Nous serons affecté de façon très attenuée par la tempête qui devrait passer en fin de journée de Dimanche

Toutes les perturbations n’atteignent pas notre région et celles qui l’atteindra en ce moment à partir de la fin de journée de jeudi et surtout lundi ,  déposeront surtout des précipitations sur la bordure septentrionale de nos départements (Combrailles, Roannais et Beaujolais  et surtout leurs montagnes  (Dores et Dômes, monts de la Madeleine et haut Forez, monts du tarare et du Beaujolais) les autres reliefs seront moins concernés et les bassins internes du Massif central ( Le Puy , Limagnes du sud ) seront en grande partie à l’abri.

La douceur continue mais avec de grandes variations des températures surtout des maximums  avec des bouffées de chaleur par vent de sud avant les perturbations et net rafraichissement dans l’(air froid qui les suit

 

Vendredi :

Après les dernières pluies de la nuit précédente avec un peu de neige sur les sommets les plus élevés des montagnes selon la géographie présentée ci-dessus, la journée sera sans précipitations

Les vents sont assez faibles

Les minimums sont vers 5° en plaine avec des inversions de tempéartures associées à des stratus dans le val de Saône

Les maximums dépassent 10° en plaine  et montent jusqu’à 12° dans les Limagnes

 

Samedi :

Pas de précipitations, la perturbation du jour ne concerne que la France du Nord ouest

Les minimums baissent entre 2 et 5° avec des inversions de températures dans les plaines du nord. Avec un vent de sud,  l’air doux passe par-dessus les reliefs pendant la nuit

Les maximums connaissent aussi une très forte hausse par ce vent du sud qui forcit , plus de 15° dans les plaines qui longent la Loire et l’Allier, nettement moins dans le Val de Saone où les inversions tardent à se dissiper

 

Dimanche

Pas de précipitations qui restent l’apanage de la France du Nord-ouest

La tempête qui affecte les côtes de la Manche arrive très atténuée chez nous en fin de journée, il ne semble pas que les rafales dépassent 85 km/h et la région la plus exposée concernera le secteur autour du Pilat et les vals du Rhône et de la Saône

Les minimums se situent vers 5° en plaine qavec un net recul des inversions

Les maximums connaissent un véritable petit coup de chaleur  jusqu’ 18 /19° dans les plaines des Limagnes de l’aval et de Roanne, les vals du Rhône et de la Saône seront en dessous , mais le Mézenc sera à moins de 6°

 

lundi :

la perturbation océanique atteint nos départements  avec une géographie des précipitations présentée en introduction

le vent faiblit et change de direction , d’abord d’ouest sur les crêtes du Massif central , puis de nord avec apparition du mistral

les minimums restent doux , plus de 8° en plaine mais les maximums s’effondrent en commençant par l’Auvergne . Ils n’atteignent 10° que dans la vallée du Rhône au sud de Lyon

Partager cet article

Repost0
7 février 2020 5 07 /02 /février /2020 00:37

Prévision de Gérard Staron  du 7 au 10 février 2020 (42, 43, 63, 69)

 

Le répit anticyclonique  sera de courte durée et la France du nord sera sous l’influence d’une perturbation  tempétueuse et pluvieuse qui nous concernera de façon atténuée

Les précipitations tarderont à nous atteindre et elles concerneront surtout les secteurs océaniques des plaines du nord (Limagnes et Roanne) et de leurs montagnes (reliefs volcaniques auvergnats, monts de la Madeleine et du haut Forez, monts de Tarare et du Beaujolais.

Le vent va forcir d’abord de sud sur l’axe du Mézenc au Pilat puis d’ouest sur les crêtes océaniques en liaison avec la tempête qui traverse la France du nord

La douceur revient, fini les gelées , les minimums monteront jusqu’à 10° et les maximums jusqu’à 15° en plaine  

 

Vendredi :

Les conditions anticycloniques prédominent encore avec le matin de fortes inversions de températures associées à des gelées dans les plaines du Nord, Limagne de l’aval, plaine de Roanne et val de Saône. De l’air plus doux commence à provenir du sud en passant sur les crêtes de la Haute Loire

Dans la journée, des pluies de Méditerranée remontent jusqu’au Mézenc, les nuages et le vent du sud assez fort qui les accompagne atteint le Pilat

Dans les plaines du nord  affectées par le soleil , les maximums dépassent 10° , parfois 12° dans les Limagnes , alors que la pluie et les nuages maintiennent moins de 5° sur l’axe Mézenc et Pilat

 

Samedi :

Les perturbations se font plus pressantes mais

Les masses nuageuses remontant de Méditerranée semblent limitées au versant rhodanien de l’axe du Mézenc au Pilat

La perturbation venant de l’océan arrive en soirée et ses pluies concernent les plaines du nord des Limagnes au Roannais et les reliefs océaniques ( Monts volcaniques auvergnats, haut Forez et monts de la Madeleine, Monts du Beaujolais et de Tarare.

Les températures remontent

Finies les gelées, les minimums atteignent 5° en plaine   

Les maximums sont aussi en hausse , plus de 10° en plaine , jusqu’à 14° dans les Limagnes plus douces que les vals de Loire, du Rhône et de la Saône.

Le vent du sud forcit en particulier le long de l’axe Rhône Saône

 

Dimanche :

Les pluies océaniques continuent en affectant surtout les mêmes zones, leur pénétration à l’intérieur des sillons de nos départements parait assez limitée

Le vent du sud forcit, mais la tempête qui sévit sur la moitié nord de la France semble nous atteindre de façon assez modérée

La douceur continue

Les minimums se situent vers 5° , seules les plateaux  du Velay et du Livradois semblent nettement en dessous  

Les maximums toujours en hausse  montent jusqu’à 14° en plaine

 

Lundi :

Les pluies de la nouvelle perturbation océanique affectent les mêmes zones que la veille du nord de nos départements, plaines et reliefs

Le vent fort d’ouest, liée à la tempête qui traverse la France du nord est susceptible d’atteindre les 100 Km :h sur les crêtes des monts volcaniques auvergnats et du Forez . Ailleurs les rafales seront nettement en dessous.

Les températures sont toujours aussi douces

Minimums pouvant atteindre jusqu’à 10° dans les Limagnes et la plaine de Roanne,  8° dans les autres plaines

Les maximums peuvent atteindre jusqu’à 15° vers Lyon alors qu’ils culmineront vers 13° dans les Limagnes et les autres plaines.

Partager cet article

Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195