Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 22:24

Les températures maximales supérieures à 36° ont été réduite à un axe central du pays de l'Auvergne au centre du Bassin de Paris , plus précisément de Brive la gaillarde à Dieppe avec deux points de paroxysmes :

1) Les Limagnes quand l'air redescend des hauteurs du Massif central avec un petit effet de foehn Vichy avec 40.1° est l'une des deux stations synoptique à dépasser 40°

2) L'agglomération parisienne où l'ilot de chaleur urbain contribue à augmenter les températures . Melun est l'autre station à atteindre de justesse 40°

Dès que l'on sort de cet axe méridien assez étroit , les maximums écroulent très vite à l'ouest du pays en dessous de 30°, un peu moins rapidement à l'est où ils restent entre 30° et 35°. Par exemple, nette différence entre Clermont-Ferrand plus chaud que Saint Etienne.

Le flux de sud amenant l'air très chaud de l'Afrique tropicale n'a pu s'établir pleinement que sur cet axe méridien au centre du pays , et il a continué à être pris en tenaille entre le flux d'est sur le flanc méridional de l'anticyclone de l'Europe du nord et celui d 'ouest océanique plus frais en provenance de l'Atlantique. les maximums de la Bretagne se sont écroulés entre hier et aujourd'hui et ceux de la Côte aquitaine ont baissé sensiblement

Ce 1er juillet aurait dû être la paroxysme de la vague de chaleur. Dans une grande partie du pays , surtout la moitié ouest de l'Aquitaine à la Bretagne, le 30 juin a été bien plus chaud !

Ce flux de sud sera-t-il enfin coupé de main ? à suivre....

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
30 juin 2015 2 30 /06 /juin /2015 21:18

EDM 36 : Canicule ou caniculette ?

Aujourd’hui les températures mesurées n’ont pas été au niveau de celles annoncées

Bordeaux devait atteindre 41° , le maximum n’a été que de 38.3° soit -2.7°

Agen ……………………………….. 40° …………………………………………… 38° ……. -2°

Brive la gaillarde …………….. 41° …………………………………………… 38.7° …… -2.3°

Paris ………………………………... 35° ………………………………………….. 32 ou 33° selon les postes

Limoges …………………………… 39° ………………………………………….. 35.3° soit -3.7°

Nantes ……………………………... 38°………………………………………….. 37.1° soit -0.9°

Lyon …………………………………..36° …………………………………………. 34.7° soit -1.3°

La litanie pourrait continuer, à l’exception de Clermont Ferrand qui a atteint effectivement les 36° annoncés, presque aucune des températures n’est arrivée au niveau prévu ! d’ailleurs dans ma précédente prévision, j’avais précisé que les Limagnes risquaient d’être bien plus chaudes que les sillons de la Loire et du Rhône, c’est confirmé !

Seul Cazaux, le long du bassin d’Arcachon a effectivement eu 40.2° , le seule des stations synoptiques françaises et souvent l’une des plus chaudes avec Dax , des Landes et du bassin Aquitain !

Sous réserves de l’évolution des jours suivants, le début de cette canicule a visiblement été surévalué de l’ordre de 2 ° !

Annoncée à grands renforts médiatiques on pouvait prévoir depuis hier que les niveaux annoncés ne seraient pas atteints !

En effet le modèle américain GFS avait hier abaissé hier de plusieurs degrés ses températures maximales d’aujourd’hui, mais pas le français !

En réalité le flux de sud en provenance des régions tropicales qui devait remonter sur le pays et booster les maximums a été gêné dans son installation car il a été pris en tenaille

  1. A l’est, L’anticyclone a remonté sur l’Europe du nord, ce qui a généré sur son flanc un vent d’est ou sud-est non de plein sud sur une grande partie de la France
  2. A l’ouest, La dépression sur le proche atlantique a plus progressé vers le bassin Aquitain qu’annoncé

La morale de cette histoire : En météorologie, il ne faut jamais trop claironner à l’avance ses fantasmes idéologiques, un petit grain de sable peut tout perturber !

On verra demain si cette remarque se confirme éventuellement !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
28 juin 2015 7 28 /06 /juin /2015 18:31

Prévision du 29 juin au 2 juillet 2015

La vague de chaleur déjà annoncée aura bien lieu, les températures les plus élevées devraient avoir lieu sur la région avec l’arrivée de juillet mais après elle devrait reculer face aux orages !

L’anticyclone initialement sur l’Atlantique se déplace actuellement en direction de l’Allemagne puis de la Mer baltique. De ce fait, un flux de sud sur son flanc occidental remplace celui de nord de ces derniers jours sur son flanc oriental. Ceci provoque l’arrivée d’un air d’origine tropical. Cumulé avec l’ensoleillement le plus efficace de l’année, les températures atteignent des niveaux très élevés. Les minimums dépasseront 20° dans les dépressions à partir de mercredi et les maximums dépasseront 35° dès mardi. Contrairement aux habitudes il semble que le sillon de l’Allier avec les Limagnes sera le plus chaud et devancera celui de la Loire qui ne sera atteint que le lendemain mercredi par des températures de l’ordre de 35° et le sillon du Rhône et de la Saône pourrait être moins chaud. La descente de l’air des hauteurs du Massif central qui stimule l’échauffement sera à l’origine de cette répartition originale.

La période reste très sèche, mais à partir du 1er juillet , les perturbations atlantiques tentent de s’infiltrer, les orages qui frapperont en fin de journée atteindront surtout l’ouest du pays, ils tarderont à atteindre la région. Le 2 leur bordure méridionale peut toucher le nord de l’Auvergne.

Lundi :

Pas de précipitations

Après des minimums élevés (plus de 15° dans les dépressions) , la journée est chaude et les maximums dépassent 30° dans le sillon du Rhône et de la Saône et approchent ce seuil dans les sillons de la Loire et l’Allier

Mardi

Pas de précipitations

Journée encore un peu plus chaude

Après des minimums à peine supérieurs à la veille, les maximums continuent leur hausse. Ils devraient approcher de 35° dans les Limagnes, un peu moins dans les sillons de la Loire et du Rhône

Mercredi :

Le pic de la vague de chaleur

Les minimums très élevés dépassent 20° dans les dépressions

Les maximums approchent de 40° dans le sillon de l’Allier dans les Limagnes mais semblent un peu en dessous dans les bassins de la loire et du Rhône et de la Saône

Les premiers signes de dégradation orageuse apparaissent en soirée sur la bordure nord, mais il est peu probable que les averses débordent au-delà, seuls les cumulus le feront en fin d’après-midi

Jeudi :

Léger recul de la chaleur, pas évident au niveau des minimums qui restent près de 20° dans les dépressions, mais les maximums tombent en dessous de 35° dans les dépressions

Le risque de développement orageux est plus conséquent que la veille à partir de l’après-midi mais la localisation géographique et l’intensité des précipitations semblent difficilement prévisible

Jours après jours les orages devraient peu à peu réduire la vague de chaleur ! à confirmer !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 14:46

Prévision du 25 au 28 juin 2015

L’anticyclone des Açores accentue sa présence sur la France autant au sol qu’en altitude

Pas de précipitations, les perturbations ne peuvent plus atteindre la région et quand elles réussissent difficilement à s’infiltrer elles apportent plus de nuages que de pluies. Amorce d’une nouvelle sécheresse

Un ensoleillement généreux et l’affaiblissement du vent du nord permettent une lente hausse des températures, les maximums deviennent nettement chauds pour la saison, même si le mot canicule parait encore largement exagéré

Mercredi :

Prévisions antérieure confirmée, temps ensoleillé agréable, pas de précipitations, le vent du nord maintient les maximums à des niveaux modérés (moins de 25° dans les dépressions)

Jeudi :

Beau temps ensoleillé agréable

Pas de précipitations, vent du nord faible reprenant un peu de vigueur en soirée

Si les minimums restent assez frais (vers 10° , un peu plus dans les dépressions), les maximums commencent une hausse et atteignent de l’ordre de 25° dans les dépressions.

Vendredi :

Beau temps ensoleillé sans grands changements

Pas de précipitations

Vent du nord faible

Les températures continuent leur hausse, minimums assez doux et maximums qui dépassent 25° dans les dépressions (27 à 28°)

Samedi :

Légère ombre au beau temps

Risque faible de précipitations sur la bordure nord en particulier le Roannais et les reliefs océaniques (Sancy , Haut Forez monts de la Madeleine de Tarare et du Beaujolais ; le reste de la région semble à l’abri. la perturbation qui s’infiltre, est tellement affaiblie qu’elle amène plus de nuages que de pluies

Le vent du nord reprend un peu de vigueur en fin de journée

Les températures restent au même niveau que la veille

Dimanche :

Retour du beau temps ensoleillé agréable

Pas de précipitations

Si les minimums continuent une légère hausse et deviennent nettement élevés dans les dépressions, les maximums changent peu par rapport à la veille

Le vent du nord faiblit mais le mistral persiste surtout en vallée du Rhône

Le temps estival devrait continuer en début de semaine prochaine, certains (Météo France) annonceraient même une canicule. Si tous les modèles prédisent des maximums élevés pour les 2 premiers jours de juillet, ces derniers aux niveaux encore imprécis devraient vite être remplacés par une dégradation orageuse du temps ! Plus que jamais à vérifier

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 09:31

Prévision du 21 au 24 juin 2015

L’anticyclone atlantique se retire pour laisser la place sur la France du nord à une circulation d’ouest perturbée

Notre région est située en bordure méridionale à proximité des anticyclones méditerranéens

Les précipitations des perturbations océaniques passent plus à l’est avec une trajectoire de la mer du Nord aux Alpes et nous n’en recevons que la portion congrue essentiellement sur la bordure septentrionale des Combrailles au Roannais et surtout des averses sur les reliefs. Les bassins internes du massif central ceux des Limagnes du sud , du Puy et dans une moindre mesure la plaine du Forez semblent à l’abri avec un temps plus ensoleillé. Ces pluies souvent de nuit seront encore plus discrètes !

Le vent du nord va disparaitre progressivement quelques jours pour réapparaitre ensuite, les températures en profiteront pour remonter, matinées douces, maximums modérément chauds, le plus souvent vers 25° dans les dépressions

Samedi :

Assez belles journée ensoleillée

Pas de précipitations, la perturbation passe largement à l’est

Le vent du nord maintient les maximums à des niveaux modérés, entre 20 et 25° dans les dépressions, moins sur les plateaux

Dimanche :

La fin progressive du vent du nord au fil des heures et un soleil abondant le matin provoquent, des minimums doux entre 10 et 15° le matin et des maximums en légère hausse qui atteignent 25° dans les dépressions

La bordure d’une perturbation océanique apporte des nuages et des averses en fin de journée et la nuit suivante. Elles touchent la bordure nord et les reliefs océaniques surtout l’axe du haut Forez aux monts de la Madeleine et celui des monts de Tarare à ceux du Beaujolais

Lundi :

Avec le passage à un flux de sud, les températures montent avec des minimums doux à élevés dans les dépressions et des maximums chauds entre 25 et 29° dans les dépressions

En bordure de la perturbation plus à l’est, des averses convectives sont susceptibles de se former en fin de journée sur l’axe du Mézenc au Pilat et aux monts du Beaujolais, la probabilité d’extension aux bassins proches de l’intérieur du Massif central est très faible.

Mardi :

En raison du retour progressif d’un flux de nord modéré, les températures amorcent à nouveau une légère tendance à la baisse, autant des minimums qui ne devraient pas dépasser 15° que des maximums qui devraient descendre en dessous de 25° sauf dans le sillon du Rhône et de la Saône

La bordure d’une perturbation océanique est susceptible d’apporter quelques averses en fin de journée sur les axes du haut Forez aux monts de la Madeleine et des monts de tarare à ceux du Beaujolais. Plus de nuages que de pluies toutefois

Mercredi :

Journée agréable un peu plus fraîche

Pas de précipitations, perturbation trop loin vers le nord-est

La confirmation du retour du vent du nord maintient les températures à des niveaux modérés avec une confirmation de la baisse de la veille.

Ce temps assez agréable en raison d’un bon ensoleillement mais aux températures maintenues à des niveaux modérés par le vent du nord a toutes les chances de se continuer ensuite

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 17:04

Prévision du 17 au 20 juin 2015 (42, 43, 63, 69)

L’anticyclone reste sur l’Atlantique

Il entretient sur son flanc oriental un flux de nord ou nord-est qui s’accentue à proximité de la dépression du golfe de Gènes et détermine la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône

Les perturbations descendent aussi des hautes latitudes par ce couloir et passent surtout à l’est de la Lorraine aux Alpes, mais elles débordent chez nous et apportent des précipitations des précipitations fraiches ou parfois orageuses sur l’angle nord-est au delà de l’axe du Mézenc au Monts du Forez et de la Madeleine. Ceci intéresse l’Yssingelais, le Forez , le Roannais , le beaujolais et le lyonnais et surtout le Pilat. L’Auvergne et surtout les bassins internes du Massif central , les Limagnes du Sud et la bassin du Puy, semblent relativement à l’abri.

Ceci maintient les températures à des niveaux assez frais pour la saison, les maximums dépasseront peu 20° dans les dépressions et les minimums se situeront autour de 10°

Mardi :

Les précipitations fraîches en cours continuent, les prochaines cellules qui descendent du nord-est semblent devoir surtout intéresser le Beaujolais et le Lyonnais en soirée. Le Forez et le Roannais déjà touchés depuis le début de l’après-midi devraient de moins en moins être concernés.

Les températures sont fraiches et descendent très vite en soirée partout en dessous de 20°

Mercredi :

Amélioration

Les précipitations s’arrêtent en fin de nuit, mais il faut dissiper toute l’humidité et la nébulosité qui subsiste avant que l’amélioration du temps soit vraiment sensible dans l’après-midi

Les minimums se situent autour de 10°, un peu en dessous sur les plateaux et au-dessus dans les dépressions

Les maximums sont autour de 20°, un peu au-dessus dans les dépressions les plus basses et en dessous sur les plateaux

Jeudi :

Après une matinée assez ensoleillée, la nouvelle perturbation passe plus à l’est , elle apporte surtout des nuages et ses faibles précipitations concernent surtout le Beaujolais, le Roannais, le Lyonnais, leurs chances de pénétrer plus avant à l’intérieur de la région sont très limitées

Les températures varient peu , minimums un peu au-dessus (dépressions) ou en dessous ( plateaux) de 10° , maximums vers 20° dans les dépressions , un petit peu plus dans le sillon du Rhône et de la Saône

Vendredi :

Nouvelle dégradation

Il y a des chances substantielles que la nouvelle perturbation touche plus la région, mais c’est encore l’angle nord-est au-delà de l’axe du Mézenc aux monts de la Madeleine (Yssingelais, Forez, Lyonnais, Beaujolais et Roannais) qui reçoit le plus de précipitations. Il n’est pas exclu que l’ensemble des reliefs soit arrosé.

Les minimums paraissent légèrement en hausse (plus de 10°)quasiment partout sous un ciel couvert par contre les maximums en baisse ne dépassent 20° nulle part.

Samedi :

Encore un risque léger de précipitations sur le nord-est, mais le temps parait plutôt en légère amélioration

Légère baisse des minimums et même hausses des maximums

Le même temps assez médiocre pour la saison semble continuer encore jusqu’au début de la semaine suivante : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 11:19

Prévision du 13 au 16 juin 2015 :

Dans le cadre de l’AMRL, ces prévisions s’étendent maintenant au département du Rhône en plus de ceux de la Loire, de la Haute Loire et du Puy de Dôme !

Les hautes pressions se sont retirées sur l’Atlantique. Nous sommes dans un couloir perturbé complexe des hautes latitudes à la Méditerranée

Cette situation est génératrice de pluies orageuses en été quand l’air froid qui descend entre en contact avec l’air chaud liée à la convection de la journée au moment où les rayons du soleil sont les plus efficaces de l’année. Ces pluies orageuses sont quotidiennes sur la région à partir de l’après-midi jusqu’à la nuit avec un maximum en soirée. Leur localisation est très difficile à préciser d’autant plus qu’il peut y avoir d’énormes différences d’intensité sur de courtes distances. Des trainées de grêle sont possibles. Vous verrez toujours les gros cumulus, vous entendrez souvent le tonnerre, mais la pluie parfois très forte sera dépendante du tirage au sort céleste de la journée !

Les matinées sont douces et souvent agréables, ensuite les maximums restent modérés pour la saison en raison des nuages et orages , petites bouffées de chaleur sous le soleil , fortes baisse sous les orages.

Vent le plus souvent faible mais avec possibilité de fortes rafales sous les orages

Vendredi :

Prévision antérieure confirmée

Les fortes pluies orageuses remontent du sud, elles devraient être fortes en soirée sur l’axe du Mézenc au Pilat et au Lyonnais , avec un débordement plus important du côté Rhodanien que ligérien

Les maximums ne devraient pas dépasser 25° sous les nuages dans les dépressions les plus chaudes

Le vent du sud reste fort

Samedi :

La reprise pluvieuse et orageuse de fin de journée semble plus faible que celle de la veille. Elle semble concerner en priorité une ligne de l’Auvergne au Roannais.
Après une matinée douces et assez agréable, les maximums semblent rester aux même niveaux que la veille (entre 20 et 25° selon les secteurs)

Le vent hésite, direction variable avec vitesse faible, mais rafales assez fortes sous les orages

Dimanche :

La reprise pluvieuse et orageuse de la fin de journée reprend de la vigueur . Elle parait intéresser en priorité une ligne du Forez au Roannais et au Beaujolais en prenant de l’intensité au fil de son déplacement et avec un maximum en soirée

La matinée reste douce et agréable mais les maximums semblent plus élevés sur l’axe du Rhône et de la Saône, du sud de Vienne au Beaujolais (vers 25°) , ils baissent sur le sillon de la Loire (vers 20°)

Vent le plus souvent assez faible à direction changeante, mais avec des possibilités de rafales fortes sous les orages

Lundi :

La reprise pluvieuse et orageuse de fin de journée parait plus faible que les jours précédents . Elle affecte surtout une bande du Mézenc au Pilat et à l’agglomération lyonnaise avec un débordement plus important sur le versant Rhodanien que sur celui de la Loire

Les températures minimales du matin baissent, surtout sur les plateaux qui retrouvent de la fraîcheur

Les maximums de l’après-midi remontent un peu, surtout sur l’axe du Rhône et de la Saône avec plus de 25°, plus faiblement sur celui de l’Allier et surtout de la Loire

Le vent du nord revient dans la journée

Mardi :

Il est possible que la reprise pluvio-orageuse qui affecte surtout les régions méditerranéennes, n’arrive pas à déborder sur la région. Son extension parait très incertaine au-delà de l’axe du Mézenc au Pilat !

Si la matinée est douce et agréable, le vent du nord qui forcit maintient les maximums de la journée au même niveau que la veille.

Après mardi, la période orageuse semble terminée, mais le vent du nord empêchera les températures de monter : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
11 juin 2015 4 11 /06 /juin /2015 22:50

Voici la une !

Vous y trouverez de nombreux articles et toutes les données de notre réseau de station sur les deux départements du Rhône et de la Loire !

Le bulletin 112 de l'AMRL est paru !
Partager cet article
Repost0
8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 11:44

Prévision du 9 au 12 juin 2015

Le beau temps chaud est terminé

Pour quelques jours notre région se situe au contact de l’air froid qui descend sur le flanc oriental de l’anticyclone de l’Atlantique aux Iles britanniques et de celui chaud et humide qui remonte de Méditerranée

Cette situation est très favorable à la formation d’orages dans l’après-midi et en soirée. Leur recrudescence a déjà été plus forte qu’annoncé pendant ce week-end ( plus de 75 mm à Andrézieux-Bouthéon , plus de 37 mm à Saint-Etienne). Quotidiens , seule leur importance varie d’un jour à l’autre, mais ne faiblit pas globalement pendant la semaine. Leur localisation est toujours difficile à prévoir même s’il semble que les régions autour du Pilat soient particulièrement affectées. Le début de sécheresse des précédentes semaines est stoppé.

Les températures globalement de saison (assez douces le matin, vers 20° dans l’après-midi) hésitent entre une forte remontée lors des moments ensoleillés (fin de matinée et milieu de la journée) et des baisses brutales lors des orages

Lundi :

Journée orageuse, les foyers reprennent de l’importance en fin de journée et en soirée surtout sur un axe du sud de la Haute Loire au Pilat

Les maximums dépassent 20° dans les dépressions

Le vent du nord domine et dégage le ciel en vallée du Rhône avec le mistral

Mardi :

Après un milieu de journée assez agréable, la reprise orageuse est plus faible que la veille et plus localisée sur les reliefs

Les températures changent peu , minimums doux au-dessus de 10° et maximums proches de 20°

Le vent du nord continue

Mercredi :

Les orages sont stimulés par une petite perturbation remontant du sud-ouest, ils traversent l’ensemble de la région et déposent des pluies importantes avec un risque de traînées de grêle

Les minimums baissent le matin ( moins de 10° sur les montagnes). Les maximums sont plus élevés dans le couloir de la Loire (plus de 20°) que dans celui de l’Allier.

Le vent s’inverse et passe au sud

Jeudi :

Une goutte froide d’altitude sur l’ouest de la France stimule les orages dans l’après-midi et en soirée. Ces derniers passent surtout de l’Aquitaine au Bassin parisien et concernent moins la région, mais ils peuvent affecter une ligne de l’Auvergne au Roannais, l’axe du Velay au Forez pourrait être relativement épargné

Retour de la douceur le matin (entre 10 et 15°) et hausse sensible des maximums (supérieurs à 25°) surtout dans les couloirs de la Loire et de la Saône plus ensoleillés et affectés par le vent du sud

Vendredi :

La situation orageuse s’aggrave chez nous en liaison avec la goutte froide d’altitude qui nous concerne directement cette fois. Ils pourraient être forts sur une ligne du Velay au Forez et sur les régions autour du Pilat avec des pluies importantes et localement des trainées de grêle

Les températures changent peu, douceur le matin ,légère baisse des maximums

Le retour du beau temps anticyclonique semble ensuite exclu encore quelques jours. Le beau mois de juin chaud a été cassé, comme avant lui mai vers l’ascension, par les orages cette fois ! à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
7 juin 2015 7 07 /06 /juin /2015 11:04
Mai 2015 : températures de Montregard (43, 990m)

Avec une première partie chaude et une dernière plutôt fraiche dans des flux de nord après la chute de l'ascension, mai 2015 présente un bilan thermique à peine excédentaire avec 12° soit 0.8°c de plus que la moyenne 2006-2015, cependant 3 fois mai a été plus chaud que 2015 en 2008, 2009 et surtout 2011 avec 13.5°.

Le 13 mai a cependant battu le record de la température maximale quotidienne la plus chaude depuis 2006 avec 28.2° , les 27.7° de 2012 sont battus.

Pendant ce mois plusieurs chutes brutales, on ramené le thermomètre à des niveaux bas et ont freiné les tentatives du soleil de l'entrainer vers le haut !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...
  • prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche. Temps restera globalement...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195