Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juillet 2015 5 17 /07 /juillet /2015 21:33

Prévision spéciale Tour de France ( 18 au 20 juillet 2015 soit du Massif central aux Préalpes du sud)

Les trois journées de samedi à lundi sont orageuses sur une grande partie de la France, mais la probabilité que ces averses atteigne la course est la plus importante le dimanche dans la traversée des hauteurs de l’est du Massif central entre la Montagne du Goulet et la chaine des Boutières

Les températures resteront chaudes avec des températures sous abri de l’ordre de 30° dans les vallées qui marquent les points bas de la course , celles du Tarn , du Lot, du Rhône, de la Drome et de la Buech, mais chaque étape comporte des hauteurs qui permettent au peloton de respirer vers 20°. La grosse canicule semble terminée

Les vents seront changeants en force et en direction selon les journées

Samedi : Etape Rodez Mende

On ne peut pas exclure des averses orageuses sur le Tour, mais elles sont très peu probables car les orages semblent éclater sur le centre du Massif central au nord de la vallée du Lot

On ne peut plus parler de canicule, mais la chaleur subsiste avec des maximums de l’ordre de 30° dans les vallées du Tarn entre Millau et Sainte Enimie et du Lot après Balsièges.

Le vent de sud persiste avec des vitesses en rafales de l’ordre de 30 à 40 km/h/. IL est globalement défavorable dans la traversée du Lévezou en début d’étape , son rôle sera faible et favorable dans le fond de la vallée du Tarn, le secteur où il peut influencer la course correspond à la traversée du causse de Sauveterre , après la côte au-dessus de Sainte Enimie. ce plateau dégagé vers 800 à 1000 m offre la meilleure prise au vent pour la création de bordures, toutefois sa direction ne sera pas nettement de côté mais plutôt ¾ arrière.

Dimanche : Etape Mende –Valence

Le risque de précipitations sur la course est probable sur la première partie du parcours sur les hauteurs entre la Margeride, la Montagne du Goulet et la Chaine des Boutières, ensuite à partir de la descente vers Aubenas , elles deviennent très peu probables mais seraient plus orageuses !

Les températures sont agréables vers 20° en début d’étape , mais le Tour retrouve la chaleur et des maximums de l’ordre de 30° quand il descend dans le sillon du Rhône.

Le vent change de direction ce dimanche , il n’est plus de sud et pas encore de nord et sa vitesse faible

Lundi : Etape Bourg de Péage – Gap

Pas de précipitations sur la course, on ne peut exclure totalement une averse sur le col de Manse mais elle est peu probable

La chaleur continue, raisonnablement pour la région habituellement écrasée de soleil. La température atteint environ 30° dans les vallées du Rhône, puis de la Drome et enfin de la Buech.

La nouveauté correspond au mistral, vent du nord , il est favorable et fort dans la vallée du Rhône au départ , puis il devient de côté ou ¾ et plus faible ensuite jusqu’à la première traversée de Gap.

Les secteurs où il risque d’influencer la course correspondent :

1) à La vallée du Rhône : vent du nord très favorable

2) au tronçon aval de la vallée de la Drome jusqu’à Saillant avec une direction de côté

3) àprès Die, direction de 3/4 arrière jusqu’à Asprès sur Buech (excepté les virages et changements de directions multiples du col de Cabre )

4)à nouveau de côté jusqu’au premier passage à Gap

Prévision pour la fin du Tour, lors de la journée de repos de Gap

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2015 2 14 /07 /juillet /2015 10:25

Prévision du 15 au 18 juillet 2015 (42, 43, 63, 69)

La couverture anticyclonique qui recouvre la France depuis le début du mois commence à connaitre des faiblesses avec l’infiltration de perturbations pluvieuses en provenance de l’Atlantique qui s’approchent jour après jour !

Il en résulte un espoir de pluies pour le week-end. De nature orageuse, leur répartition sera irrégulière et insuffisante pour mettre fin à la sécheresse, par ailleurs on ne peut exclure des trainées de grêle ou des inondations localisées.

Les températures déjà élevées augmentent encore quand le vent du nord cède la place au vent de sud qui précède la perturbation. Le jeudi et le vendredi seront très chauds, mais après le thermomètre baisse surtout quand dimanche le vent du nord revient !

mardi 14 juillet 2015

Prévision antérieure confirmée

Belle journée ensoleillée sans précipitations.

Le vent du nord modère encore les maximums (près de 30° dans les dépressions)

Mercredi :

Pas de précipitations, la perturbation atteint la France du nord est trop loin

Le vent du nord encore présent le matin disparait progressivement

Les températures et la chaleur augmentent, les minimums dépassent 15° et les maximums 30°dans les dépressions

Jeudi :

Très chaud

Pas de précipitations mais quelques rares averses annonciatrices sont possibles en soirée sur les montagnes volcaniques auvergnates car la nouvelle perturbation pluvio-orageuse s’approche.

Avec le vent du sud qui précède les perturbations, la journée est très chaude , les minimums dépassent 18° le matin et les maximums sont au-dessus de 35° dans les dépressions des sillons de la loire , de l’Allier et Rhône-Saône , les Limagnes devraient être les plus chaudes.

Vendredi :

Atmosphère lourde

Dans l’attente des orages qui arrivent en soirée et surtout la nuit suivante et commencent à déposer leurs précipitations avec des trainées de grêle possibles de l’Auvergne au Roannais.

Les minimums sont très élevés le matin ( plus de 20° dans les dépressions), le vent du sud fort qui persiste maintien lla très forte chaleur , mais avec moins de soleil les maximums baissent un peu tout en restant en dessus de 35° dans les dépressions . cette fois le sillon du Rhône et de la saône sera le plus chaud et le plus balayé par le vent du sud

Samedi :

Pluvieux et orageux

Depuis la nuit précédent et jusqu’à la suivante avec un paroxysme en soirée sur l’axe du Mézenc au Pilat, la perturbation pluvieuse et orageuse s’attarde sur la région avec une répartition irrégulière des précipitations

Les températures baissent et les maximums descendent en dessous de 30° sauf dans le sillon du Rhône et de la Saône qui conserve encore de beaux restes de chaleur

Le vent faible hésite dans sa direction !

Indications pour Dimanche :

Des signes d’amélioration après la fin provisoire des pluies dans la matinée en dépit d’une petite reprise possible sur les reliefs en soirée

La baisse des températures continue (maximums en dessous de 25°)

Retour du vent du nord

Après le beau temps ensoleillé et chaud tente de revenir , mais les anticyclones plus faibles ne sont plus en mesure d’imposer leur loi comme depuis le début du mois ! à confirmer

Bonne fête nationale

Gérard Staron

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2015 1 13 /07 /juillet /2015 17:17

Prévision spéciale Tour de France (Pyrénées et sud-ouest)

Attention grosse chaleur

L’influence des hautes pressions s’affaiblit progressivement sur le sud-ouest de la France , de ce fait les formations nuageuses susceptible de donner des averses orageuses sur la chaine des Pyrénées vont se développer au fil des jours

Le vent du nord faible va laisser la place au vent d’origine méridionale , d’Autan ou de plein sud, cette influence aura pour conséquence d’augmenter les températures qui seront très chaudes sur la course lors de la dernière étape pyrénéenne.

Mardi 14 juillet : Tarbes La Pierre –Saint-Martin

Risque très faible de précipitations sur la course, les averses sur les sommets Pyrénéens sont peu nombreuses et surtout sur la partie centrale du massif.

Les températures sont chaudes , plus de 25° (sous abri) dans la première partie sur le Piémont Pyrénéen, et moins de 20° au sommet de s’ascension finale

Le vent de nord faible de côté au départ de la course devient ensuite favorable en particulier dans l’ascension de la Pierre Saint Martin

Mercredi 15 juillet : Pau-Cauterets

Les averses orageuses sur les crêtes pyrénéennes sont plus nombreuses que la veille , le risque de précipitations sur la course est important sur les passage des cols d’Aspin et surtout du Tourmalet

La journée est encore plus chaude que celle de la veille , avec plus de 30° sous abri dans la première partie de la course jusqu’à Lannemezan et dans les vallées

Le vent de Nord-est faible est plutôt défavorable en début d’étape. Il est surtout de même sens que les brises de vallées

Ces dernières sont favorables avant l’attaque de la montée du col d’Aspin , mais elle sont très défavorable dans le bas de la descente du Tourmalet après Luz-saint Sauveur jusqu’à l’amorce de la remontée vers Cauterets. De nombreuses fois, un homme seul en tête au sommet du Tourmalet, doit lutter contre un vent gênant dans cette partie de la vallée et perd son avance, toutefois cette année ce secteur est moins long que d’habitude quand l’arrivée est vers Lourdes.

Jeudi 16 juillet : Etape de Lannemezan - plateau de Beille

Les averses orageuses sont encore plus nombreuses que la veille sur les crêtes Pyrénéennes, le risque sur la course concerne le port de Lers et le plateau de Beille.

La journée est caniculaire : environ 35° sous abri dans les vallées, bien plus sous le soleil avec la réverbération du goudron

Vent fort défavorable sur la plus grande partie du parcours (sauf montée du plateau de Beille) , il s’agit du vent d’autan de sud-est, accéléré entre Pyrénées et Massif central avec une direction changée par rapport à la veille

Vendredi 17 juillet : Muret –Rodez

La journée est tout aussi chaude que la veille (maximums sous abri au dessus de 30° , bien plus sous le soleil sur la route )

Probablement pas de précipitations , une perturbation arrive du sud-ouest mais elle semble atteindre la région après l’arrivée de la course , sauf si elle est en avance comme lors de l’étape en Zélande !

Le vent du sud assez fort est très favorable (3/4 arrière ) sur un trajet globalement sud-ouest nord-est .

Attention la journée de samedi pourrait être orageuse sur la Tour ! à confirmer !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2015 5 10 /07 /juillet /2015 18:32

Prévision pour le week-end du 14 juillet 2015

Nous restons sur le flanc oriental de l’anticyclone des Açores centré sur l’Atlantique et qui gonfle en direction de l’Europe

Le vent du nord reste dominant

Il compense l’action de l’ensoleillement ce qui modère les températures, avec des minimums autour de 15° et des maximums qui dépasseront rarement 30°

Les pressions élevées empêchent les précipitations , la sécheresse continue, il faut commencer à s’inquiéter

Temps agréable avec très peu de changements d’un jour à l’autre …

Samedi :

Après des minimums proches de 15° ( plus dans les dépressions et moins sur les plateaux ), les maximums approchent 30° dans les plaines mais les dépassent dans l’axe Rhône Saône.

Après un vent faible de direction hésitante, un flux d’ouest s’installe au nord d’une ligne Clermont Ferrand – Feurs- Villefranche, mais il est dévié en nord par les reliefs méridiens plus au sud .

Une petite perturbation tente de s’infiltrer à partir de l’Aquitaine , mais elle ne parait pas en mesure d’apporter des pluies , sauf peut-être quelques gouttes sur les monts volcaniques auvergnats et des nuages .

Dimanche :

Pas de précipitations

Le vent du nord s’installe avec ses accélérations habituelles, la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône et il entraine les températures à la baisse , minimums vers 15 , maximums légèrement en dessous de 30° dans les dépressions , et naturellement bien moins sur les plateaux

Lundi :

Pas de précipitations

Le vent du nord forcit , surtout le mistral en vallée du Rhône

Les températures restent inchangées , sauf dans les sillons du Rhône et de la Saône où elles dépasseront les seuils de 15° et 30° (minimums et maximums)

Mardi, Fête nationale :

Pas de précipitations

Toujours le vent du nord avec un mistral fort

Températures sans changements, les Limagnes semblent cette fois les plaines les plus chaudes !

Ce beau temps estival devrait continuer jusqu’au week-end suivant où une forte dégradation est possible avec enfin des pluies ! à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2015 4 09 /07 /juillet /2015 12:19

Prévision spéciale Tour de France (dans l’ouest d’Abbeville à Plumelec)

La météorologie a de grandes chances de laisser le Tour tranquille dans sa traversée de l’ouest avec un temps assez peu conforme à sa réputation régionale !

L’anticyclone interdit toutes précipitations sur la course jusqu’à Dimanche

Les températures restent agréables sans excès de chaleur ni de fraicheur

Le vent reste le seul élément capable d’influencer la course , toutefois sa vitesse et sa direction ne semblent peut être en capacité de le faire que le long des falaises normandes de Dieppe au Havre

Jeudi : Etape Abbeville – Le Havre

Les températures sont assez fraiches entre 17 et 19°

La course longe la Manche perchée sur les falaises du Pays de Caux à partir de Dieppe jusqu’à l’arrivée. Cette situation avec un paysage dégagé est très favorable à la mise en place de bordures

Le vent de direction NW est de côté par rapport à une épreuve qui chemine du Nord-est vers le sud –ouest , mais la vitesse parait un peu faible de l’ordre de 20 à 30 km/h en rafales

Vendredi : Etape Livarot Fougères

Elle traverse les Alpes mancelles, un nom très valorisant pour les vallonnements intérieurs de la Normandie .

Les températures sont plus chaudes que la veille entre 23 et 26° sous abri

Le vent d’est de l’ordre de 30 Km/h en rafales est de plus en plus favorable au cours d’un parcours globalement Nord-est sud-ouest

Samedi : Etape Rennes – Mur de Bretagne

Dans l’Arcoat, l’épreuve est assez vallonnée dans les chainons de l’intérieur de la Bretagne avec le franchissement du sommet des landes de Méné (Mont Bel Air).

Températures assez agréables (20 à 22°)

Le vent de norois (nord-ouest) assez faible semble peu capable d’influencer la course aux multiples changements de directions

Dimanche : Etape contre la montre par Equipe Vannes- Plumelec

La tracé est perpendiculaires aux chainons des landes de Lanvaux

Avec des températures assez fraîches , le vent de surois (sud-ouest) assez faible sera plutôt favorable sur un trajet sud-ouest nord-est.

Prochaine prévision lors de la journée de repos

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2015 1 06 /07 /juillet /2015 21:56
il n'y a eu qu'un orage en France aujourd'hui et il était pour nous ! (6/07/2015)

le seul orage en France cet après midi est né sur le Mézenc, il est ensuite remonté jusqu'au Pilat et ensuite il s'est progressivement délité. A l'heure de l'image transmise par Claude 16 h 37 UTC , 17h 37 locales , il était déjà en train de décliner !

Ne pas compter sur lui pour apporter beaucoup de précipitations , quelques gouttes à Montregard, le pluviomètre a été à peine mouillé!

Ne pas compter sur lui pour baisser durablement les températures dans les dépressions , toutefois en Haute Loire à 1000 m d'altitude, son passage a été transmis au niveau thermique par une fin provisoire de la chaleur , rien de tel à Saint Etienne.

C'est un début car demain la journée devrait être plus orageuse

Pourquoi avons nous eu l'honneur de ce seul orage sur notre pays ?

A plus grande échelle, l'image de satellite permet de distinguer une ligne discontinue de nuages d'altitude de la Péninsule Ibérique aux Alpes ! Elle semble correspondre à une légère délimitation de masses d'air au sol qui n'a pu se développer en raison de l'anticyclone en altitude

A l'intérieur de cet axe , la ligne montagneuse du Mézenc, lieu de naissance, au Pilat , secteur de délitement de l'orage, est un point de contact climatique majeur entre France du nord et du sud, climat océanique et climat méditerranéen, lieu d'opposition des vents méridiens. Cette situation a facilité le développement de la délimitation de masses d'air qui passait par là entre la péninsule ibérique et les Alpes.

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2015 1 06 /07 /juillet /2015 10:26

Prévision du 7 au 10 juillet 2015

Une descente perturbée en provenance des hautes latitudes tente de s’infiltrer dans la masse anticyclonique qui recouvre la France.

Elle met fin à la vague de chaleur avec un passage en quelques jours à un excès inverse de fraîcheur

Le vent du nord revient

Elle provoque à son arrivée un épisode de précipitations orageuses. Son irrégularité autant géographique qu’en intensité peut provoquer des excès localisés (grêle, foudre, pluies fortes) comme laisser se poursuivre le début de sécheresse sur la plus grande partie du territoire

Lundi :

Prévision antérieure confirmée :

Belle journée ensoleillée

Un peu moins de chaleur avec des maximums en dessous de 35° partout

Début de l’épisode orageux en fin de journée : limité à quelques foyers localisés d’intensité modérée

Mardi :

Journée de toutes les incertitudes !

Avant l’arrivée de la perturbation orageuse en deuxième partie de journée, vent du sud et températures très élevées. Après des minimums au-dessus de 20° dans les dépressions, la vague de chaleur lance ses dernières forces dans les sillons de la Loire et du Rhône où les maximums repassent au-dessus de 35°. Les Limagnes sont moins chaudes.

Il est difficile d’évaluer les précipitations laissées par la vague orageuse de fin de journée et de nuit : désaccord entre les modèles, très grande irrégularité géographique et d’intensité . La moitié nord de nos départements et surtout Le Roannais et le Beaujolais semblent les plus exposés à des phénomènes intenses dangereux (fortes pluies grêle) mais ils peuvent frapper ailleurs. Sauf localement, le début de sécheresse continue

Mercredi :

Rafraichissement sensible .

Si la baisse commence avec les minimums du matin qui restent cependant très doux (entre 15 et 20° dans les dépressions), elle s’accentue avec les maximums qui s’écroulent et passent en dessous de 25° partout.

Le vent du nord revient avec la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône, il chasse d’abord les nébulosités liées aux orages de la nuit puis forcit

Le soleil revient en cours de journée

Jeudi :

Pas de précipitations dans la journée sauf quelques gouttes sur les reliefs de la moitié nord en fin de nuit

Le vent du nord est très fort le matin avec burle et mistral. Il baisse d’intensité au fil des heures

La fraicheur matinale revient (moins de 10° sur les plateaux ) mais le soleil maintient les maximums entre 20 et 25°

Vendredi

Pas de précipitations

Toujours le vent du nord avec burle et surtout mistral

La fraicheur matinale s’accentue (moins de 10° partout) mais le soleil de la journée permet une remontée des maximums au-dessus de 25° dans les dépressions et surtout dans les Limagnes.

SI les fortes chaleurs semblent terminées, et ne semblent pas devoir revenir ensuite , la sécheresse s’accentue ! à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2015 7 05 /07 /juillet /2015 22:03
les perturbations attaquent la canicule (5-07-2015)

les perturbations atlantiques tentent de repousser la canicule sous un soleil de plomb !

l'image transmise par Claude en fin d'après-midi montre que celle du jour y est arrivé au nord avec la masse orageuse qui a affecté le Tour de France le long des côtes de la mer du Nord en Zélande.

Plus au sud l'anticyclone d'altitude a réduit la perturbation à des filets de nuages avec quelques ilots orageux sur l'est du pays et ce soir sur le Jura! Sous un soleil de plomb, la chaleur sèche a continué

mais ce n'est que partie remise, la nouvelle perturbation sur l'Atlantique arrive

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2015 5 03 /07 /juillet /2015 14:33

Prévision spéciale Tour de France (Le Nord de Utrecht à Amiens)

On ne peut exclure des précipitations orageuses sur la course, mais le plus souvent les heures du début de l’après-midi où se déroule l’épreuve présenteront une accalmie dans le passage des perturbations d’ouest

L’épreuve débute samedi dans la vague de chaleur avec des maximums qui se situeront entre 30 et 35° sur la Ville d’Utrecht. Comme il s’agit de mesures sous abri. En plein soleil, sur le goudron, l’impression ressentie sera bien plus étouffante encore. Au fil des jours les températures deviendront bien plus respirables

Les médias annoncent des bordures provoquées par le vent en particulier dans l’étape longeant la mer du Nord et arrivant à la pointe méridionale de la Zélande. Dans le plat pays, le long de la mer où le vent est toujours plus rapide, les conditions sont apparemment très favorables à l’éclatement du peloton en éventails, mais pour cela il convient que le vent envoie un souffle de l’ordre de 40 à 50 km/h. Ce n’est pas gagné !

Samedi : étape contre la montre dans la ville d’Utrecht

Le risque de précipitations est faible mais on ne peut l’exclure si la perturbation qui passe le matin a quelque retard ou si celle de la soirée a quelque avance

La chaleur avec plus de 30° sous abri pourrait avoir une influence sur les organismes lors d’un effort violent

Le vent d’ouest entre 30 et 40 km/h en rafales est de côté pendant la longue ligne droite centrale du parcours

Dimanche : Etape Utrecht –Iles de Zélande

Peu de risque de précipitations sur la course , toutefois une perturbation approche à partir de l’ouest dans l’après-midi , elle devrait déposer ses pluies après l’arrivée mais elle peut être en avance !

Les températures sont moins chaudes que la veille , maximums sous abri en dessous de 30°

Cette étape est attendue pour le risque de bordures, ce dernier concerne surtout la fin de l’épreuve dans les iles de Zélande le long de la mer du nord après le changement de direction de Ouddorp, auparavant le vent est trop faible , mais il forcit sur la fin pour atteindre 30 à 40 km/h en rafales avec une direction d’ouest nord-ouest . Ce niveau limite pour la formation de bordure sera-t-il suffisant combiné au paysage dégagé le long de la mer pour faire éclater le peloton ?

Lundi : étape Anvers - Huy

La météorologie devrait avoir peu d’influence sur la course :

Pas de précipitations

Températures moins chaudes (maximums entre 20 et 25° sous abri)

Vent faible de direction variable

Mardi : étape Seraing - Cambrai

Pas de précipitations

Températures plus chaudes que la veille (maximums entre 25 et 30 sous abri )

Les secteurs pavés seront franchis dans un nuage de poussière

Vent d’ouest de 30 à 35 km/h

Mercredi : étape Arras – Amiens

La course peut rencontrer des averses orageuses

Net rafraichissement des températures (maximums vers 20°)

Vent d’ouest fort entre 40 et 50 km/h en rafales. Il sera de côté dans le secteur après la ville d’Albert , mais il sera de face avant l’arrivée à Amiens, direction bien moins favorable à la création de bordures Prévision spéciale Tour de France ( Le Nord de Utrecht à Amiens)

Prochaine prévision , mercredi pour la partie de l’épreuve dans l’ouest de la France !

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2015 4 02 /07 /juillet /2015 15:36

Prévision du 3 au 6 juillet 2015

La situation météorologique est très confuse et conflictuelle entre la remontée d’air très chaud sur le flanc de l’anticyclone continental renforcé en altitude de hautes pressions tropicales et une dépression atlantique génératrice de pluies orageuses qui ont des difficultés à pénétrer à l’intérieur de notre pays. Les modèles hésitent beaucoup et la prévision est très délicate avec des risques de surprises évidents !

Les températures restent très chaudes, même si la canicule n’a vraiment affecté pour l’instant que la partie auvergnate et surtout le fond des Limagnes. Les minimums resteront élevés dans les dépressions, proches et parfois légèrement au-dessus de 20°, nettement moins sur les plateaux . Les maximums seront encore très chauds aux alentours de 35 à 36°, mais il semble que les 40 ou 39° annoncés un peu hâtivement n’auront pas lieu , et une bonne surprise avec des niveaux un peu plus bas qu’annoncé n’est pas à exclure, comme cela a été le cas le 30 juin et le 1er juillet à Saint Etienne et Lyon

L’ensoleillement sans partage du début au coucher de l’astre a vécu avec des venues nuageuses limitées de plus en plus nombreuses comme aujourd’hui sur la partie auvergnate

Les pluies orageuses qui affectent déjà la France du Nord-ouest ont peu de chance d’atteindre massivement notre région avant le début de la semaine prochaine, mais le risque de précipitations localisées sera croissant au fil des jours et intéressera prioritairement un axe de l’Auvergne au Roannais surtout pendant la nuit

Vendredi :

Journée la plus chaude

Dans la nuit qui précède, les premières pluies orageuses sont capables d’atteindre nos reliefs et les minimums du matin sont moins élevés (moins de 20°)

Par contre certains modèles placent les maximums les plus élevés dans notre région pendant cette journée avec entre 36 et 38° dans l’ensemble des dépressions des 3 couloirs , Allier, Loire et Saône

Samedi :

Dans la nuit précédente, le risque de pluies orageuses est très faible et très localisé

La journée reste très chaude avec des minimums matinaux élevés de l’ordre de 20° dans les dépressions, mais les maximums baissent un peu et ne devraient pas excéder 35 à 36°.

Dimanche :

Un peu moins chaud, non au niveau des minimums matinaux qui restent autour de 20°, mais les maximums encore très chauds perdent 1 à 2 degrés

Un peu plus orageux, le risque de pluies devient plus fort surtout sur un axe Auvergne Roannais pendant les nuits précédentes et suivantes.

Lundi :

Encore un peu moins chaud , non au niveau des minimums , mais au niveau des maximums qui descendent nettement en dessous de 35° dans les dépressions

La présence orageuse s’intensifie, le premier arrosage sérieux depuis la mi-juin devrait commencer

La chaleur devrait continuer à faiblir et les pluies orageuses à s’intensifier pendant la prochaine semaine : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...
  • prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche. Temps restera globalement...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195