Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 11:11

Prévision du 6 au 9 septembre 2015

Nous restons sous l’influence des hautes pressions centrées sur les Iles britanniques

Ces dernieres déterminent un flux de nord puis de nord-est au fur et à mesure de leur progression sur la France , mais la déviation par les axes méridiens du relief sur nos départements aura pour conséquence que le vent restera toujours de nord.

Pas de précipitations notables, la sécheresse continue là où elle existe déjà. Les perturbations descendant du nord sont de plus en plus repoussées vers l’est de l’Allemagne à l’Italie. A la fin du week-end nous supportons encore les bordures, mais il s’agit plus de nuages que de pluie, ensuite elles ne sont plus capables d’influencer notre temps.

La fraîcheur continue son installation. Les minimums matinaux passent partout en dessous de 10°, on ne peut pas exclure quelques gelées blanches dans les trous à froid. Les maximums très frais pendant le week-end amorcent une légère remontée en début de semaine prochaine en raison d’une présence plus forte de l’ensoleillement

Samedi :

Prévisions antérieure confirmée

Vent du nord, maximums en dessous de 20° partout , et même de 15° sur les reliefs

La bordure d’une perturbation apporte des nuages et peut être quelques gouttes sur les reliefs de la bordure nord, Monts de la Madeleine et haut Beaujolais

Dimanche

Pas de précipitations, mais la bordure d’une perturbation apporte des nuages et on ne peut exclure de rares averses sur les monts de la Madeleine et le haut Beaujolais

Le vent du nord forcit avec burle et mistral

La fraicheur continue son installation, avec des minimums qui atteignent à peine 10° dans les dépressions, et beaucoup moins sur les plateaux. Les maximums ne dépassent pas 18° partout, beaucoup moins sur les reliefs.

Lundi :

Pas de précipitations

Le vent du nord est fort surtout pendant la nuit précédente, avec la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône.

Le fraîcheur matinale est très marquée avec moins de 10° partout, on ne peut exclure des gelées blanches dans les trous à froid des cuvettes de moyenne altitude

Les maximums amorcent une légère remontée en raison d’un ensoleillement plus présent, 18 à 19° dans les dépressions, 20° et plus dans la vallée du Rhône au sud de Lyon

Mardi :

Pas de précipitations

Le vent du nord faiblit un peu

La fraîcheur matinale reste présente, à peine moins marquée que la veille , moins de 10° partout.

Le soleil permet une légère hausse des maximums, plus de 20° dans les dépressions

Mercredi :

Pas de précipitations, vent du nord plus faible

Toujours, la fraîcheur matinale mais les maximums augmentent sous l’effet du soleil et atteignent 25° dans les dépressions.

Il faut attendre le week-end suivant pour sortir le temps de cette fraîcheur continentale sèche, et rien n’est sûr ( désaccord entre les modèles !)

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2015 4 03 /09 /septembre /2015 15:53
feu de végétation le 1er septembre sur le versant sud du Pilat

Voici l'image d'un feu de végétation attisé par le vent du sud le premier septembre avant les pluies sur le versant sud dans le secteur de Veranne

dernière manifestation de l'été chaud et sec ?

Cette photo m'a été transmise par Claude et prise depuis la vallée du Rhône

G.S.

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2015 2 01 /09 /septembre /2015 10:54

Prévision du 2 au 5 septembre 2015

Il se confirme que le passage à septembre avec le début de l’automne « administratif » corresponde à un changement météorologique sensible.

Avec le positionnement des hautes pressions sur l’Atlantique, un flux de nord descend par le couloir de la Mer de Norvège jusqu’à la Méditerranée

Le vent du nord avec ses accélérations la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône, s’installe durablement

Les températures s’écroulent, la fraicheur s’installe et se renforce progressivement sur les plateaux et reliefs , les dépressions conservent une relative chaleur , mais ne pas espérer plus de 20° sauf dans le sillon du Rhône et de la Saône

Le risque de précipitations faiblit au fil des jours. Les gros arrosages qui affectent la France depuis hier ont des difficultés à rentrer dans nos couloirs et les quelques millimètres qui nous atteignent ne semblent pas en mesure de mettre fin à la sécheresse qui affecte encore différents secteurs de nos départements

Mardi :

Nous avons échappé aux gros abats orageux de la nuit précédente, les pluies se poursuivront une grande partie de la journée surtout sur les reliefs, mais les totaux déposés semblent limités

Les vents passent progressivement au nord avec burle et mistral en fin de journée

Les températures s’écroulent : maximums vers 20° dans les dépressions

Mercredi :

Quelques averses sont possibles sur les reliefs, le matin et un reprise en fin de journée , mais les totaux déposés seront localisées et faibles

La fraîcheur s’installe sur les plateaux surtout au niveau des minimums qui descendent en dessous de 10° ( à peine un peu plus dans les dépressions)

Les maximums restent au même niveau que la veille dans les dépressions, vers 20° , un peu plus dans le sillon du Rhône et de la Saône.

Le vent du nord confirme sa présence avec burle et mistral

Jeudi :

Les fortes précipitations qui affectent les régions méditerranéennes, peuvent atteindre très affaiblies l’axe du Mézenc au Pilat, mais elles ne semblent pas devoir rentrer au-delà dans nos départements

Le vent du nord s’estompe une partie de la journée avant de reprendre en soirée

Les températures restent au même niveau que la veille : minimums vers 10° (moins sur les plateaux un peu plus dans les dépressions) maximums vers 20° dans les dépressions, un peu plus dans le couloir du Rhône et de la Saône , beaucoup moins sur les reliefs où la fraîcheur s’implante

Vendredi :

Pas de précipitations, on ne peut cependant exclure totalement quelques faibles averses sur les reliefs

Avec le renforcement du vent du nord , burle et mistral, la fraîcheur s’accentue :

Minimums inférieurs à 10° presque partout, sauf dépressions externes les plus basses

Maximums en dessous de 20° sauf dans le couloir du Rhône et de la Saône

Samedi :

Pas de précipitations

Avec un vent du nord toujours aussi présent, la fraîcheur continue son installation :

Minimums très frais sur les plateaux et inférieurs à 10° presque partout

Maximums en dessous de 20° partout

Le changement a été brutal entre l’été et l’automne « administratifs », et la tendance des premiers jours de septembre devrait continuer à se confirmer ensuite !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 10:54

Prévision du 29 août au 1er septembre 2015

Nous restons sur la France dans cette situation bloquée entre l’air froid perturbé des hautes latitudes qui occupe le nord-ouest avec de fortes pluies fraîches au-delà d’une ligne des côtes Atlantiques aux Ardennes et les anticyclones subtropicaux qui résistent au sud-est avec chez nous, un vent d’origine méridionale irrégulier, un soleil abondant et une bouffée de chaleur accentuée par la redescente de l’air dans les sillons de l’Allier, de la Loire, du Rhône et de la Saône. Gros écart de températures avec les plateaux !

Cette situation se poursuit jusqu’à la fin du week-end, ensuite la résistance des anticyclones devait céder avec le nouveau mois et le temps frais et pluvieux du nord-ouest s’étendre enfin au sud !

Vendredi :

Nos départements restent dans l’anticyclone avec un vent du sud faible, et la poursuite du coup de chaleur dans les 3 couloirs cités ci-dessus avec des maximums un peu au-dessus de 30° (32, 33° environ)

Les restes affaiblis de la perturbation qui a pénétré plus que prévu sur le pays la veille (voir article http://blog-gesta.info ), combinés avec la convection diurne peuvent donner des averses orageuses en fin de journée en particulier dans la zone autour du Pilat.

Samedi :

Belle résistance des anticyclones méridionaux avec vent du sud, journée ensoleillée, et poursuite du coup de chaleur dans les 3 couloirs déjà cités , les minimums sont élevés vers 20° et les maximums augmentent encore un peu vers 33 à 34°. Gros écart de températures avec les plateaux et montagnes

Pas de précipitations

Dimanche :

Toujours la même situation bloquée avec chez nous

Le vent du sud qui forcit en raison de la tentative d’arrivée d’une nouvelle perturbation sur la France du nord-ouest

Pas de précipitation et journée ensoleillée

Toujours le coup de chaleur dans les 3 couloirs avec les mêmes niveaux de températures élevées. Gros écart entre ces dépressions et les reliefs

Lundi :

La résistance de l’anticyclone capitule

La perturbation réussit cette fois à atteindre massivement la région et à déposer ses précipitations à partir de la mi-journée et jusqu’à la nuit qui suit avec une aggravation orageuse en soirée. Attention aux paroxysmes locaux

Le vent du sud continue et forcit avec quelques rafales localement dangereuses au début du passage de la perturbation

Les températures n’ont pas encore le temps de baisser dans les dépressions, minimums aux mêmes niveaux que les jours précédents, amorce de la baisse des maximums ( 31, 32° encore). Toujours un très gros écart avec les reliefs !

Mardi :

L’air froid de la perturbation devrait gagner la partie. Si les minimums restent élevés, les températures maximales s’écroulent , à peine plus de 20° dans les dépressions

Les précipitations s’évacuent par l’est dans la matinée après les dernières gouttes sur l’axe du Mézenc au Pilat et au Lyonnais

Le vent du nord remplace celui du sud

Le changement de mois, et aussi de saison, l’automne commence « administrativement » le 1er septembre pour la Météorologie, devrait correspondre à un véritable changement de temps !

A confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
27 août 2015 4 27 /08 /août /2015 21:25
La perturbation bloquée a quand même pénétré la France plus loin que prévu (26 et 27 août 2015)

les images transmises par Claude le mercredi 26 et le jeudi 27 août à la même heure 16h 42 UTC (soit 18h 42 locales) des images des satellites défilants américains montre le blocage de la perturbation qui descend des hautes latitudes par les anticyclones méditerranéens qui occupent le sud-est de la France

Ce conflit de masses d'air explique le vent du sud à l'avant de la perturbation avec les fortes températures qui y sont liées que nous avons subi sur nos départements (42, 43, 63, 69)

Cependant la langue pluvieuse a pénétré notre pays un peu plus que prévu. Elle a atteint une ligne de Charente Poitou à Champagne Ardennes, les nuages avant coureurs ont recouvert notre région toute la journée et en cette soirée les averses abordent les Combrailles et le Sancy.

Même si nous avons connu un beau blocage de la perturbation par les hautes pressions du sud, ces dernières ont plus reculées que prévu face aux coups de boutoirs de l'air venu du nord , nous le pressentions puisque nous avions annoncé que des averses pouvaient atteindre le Sancy en fin de journée! Ce qui n'était pas le cas des autres médias à notre connaissance !

Dans ce type de situation, il est toujours difficile de connaitre le rapport de force exact entre les deux masses d'air qui s'affrontent, 100 à 200 km d'écart n'est rien à l'échelle de la météorologie, et la plupart des modèles et médias avaient un peu minoré la puissance de la perturbation !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
24 août 2015 1 24 /08 /août /2015 10:34

Prévision du 25 au 28 août 2015

Les grandes manœuvres entre la dépression du proche Atlantique qui amène l’air et les perturbations de hautes latitudes et l’anticyclone au-delà des Alpes ne sont pas terminées, mais une légère poussée des hautes pressions repousse le cœur de l’affrontement de la Méditerranée, où il se situait dimanche, au long des côtes de la Manche.

Après la seconde vague de précipitations en cours de ce lundi, les grosses pluies ne seront plus capables pendant quelques jours d’atteindre massivement la région et seront repoussées vers le nord-ouest de la France

Après un rafraichissement sensible depuis dimanche et un bref retour du vent du nord, les températures repartiront à la hausse avec un flux de sud en avant de la zone des pluies du nord-ouest de la France

Lundi :

Prévision antérieure confirmée :

Deuxième vague de précipitations en cours, les cumuls, de plus en plus faibles chez nous, seront importants à l’est du Rhône en particulier au pied des Préalpes, attention dans ce secteur !

Les températures maximales confirment la baisse de la veille : entre 20° ( Limagnes) et 25° dans l’axe Rhône Saône , couloir de la Loire entre les deux, moins sur les plateaux.

Vents faibles divergents sur la région, plutôt de sud-ouest sur la bordure des Combrailles au Roannais, et dévié en nord par les reliefs sur la haute Loire et la vallée du Rhône

Mardi

Après une matinée très fraîche , minimums inférieurs à 10° quasiment partout , en raison d’un bref coup de vent du nord dans l’air froid , le temps se rétablit , le ciel se dégage et les maximums remontent un peu , environ 25° dans les 3 couloirs méridiens, Allier, Loire et Rhône et Saône.

Plus de précipitations.

Mercredi :

La tentative d’approche d’une nouvelle poussée pluvieuse provoque un retour progressif du vent de sud et une hausse des températures sous un ciel ensoleillé

Les minimums repassent nettement 10° sauf sur les plateaux

Nouveau petit coup de chaleur dans les trois couloirs méridiens avec des maximums qui atteignent à nouveau 30°

Pas de précipitations

Jeudi :

Les hautes pressions devraient empêcher les pluies de la perturbation d’atteindre la région, elles resteront sur la France du nord-ouest : les nuages seront visibles dans cette direction, mais les pluies pourront au pire donner une averse orageuse sur les reliefs océaniques en soirée en particulier le Sancy (avec réserves).

Le vent du sud forcit jusqu’à 60 à 80 km/h en rafales en soirée

Le petit coup de chaleur est confirmé, minimums au-dessus de 15° et maximums un peu au-dessus de 30°(31-32°) dans les 3 couloirs.

Vendredi :

La situation change peu :

Beau temps

Toujours le petit coup de chaleur , minimums particulièrement doux (entre 15° sur les plateaux et 20° dans les dépressions), maximums au même niveau que la veille

Pas de précipitations

Il faut attendre le week-end (hélas) pour voir une nouvelle fois les perturbations nous atteindre : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
20 août 2015 4 20 /08 /août /2015 12:14

Prévision du 21 au 24 août 2015 (42, 43, 63, 69):

Les descentes perturbées des hautes latitudes prennent une trajectoire différente par rapport à notre région, elles passaient à l’est de notre région, maintenant elles vont venir par l’ouest.

Ceci change beaucoup de paramètres météorologiques

D’abord le flux de nord va laisser la place à un vent de sud

Ensuite les températures remontent avec une petite vague de chaleur dans les sillons de l’Allier , de la Loire et du Rhône et de la Saône. Elle n’aura pas l’intensité de celles de juillet, ni du début du mois, 30° seront à peine dépassés.

la perturbation pluvieuse arrive , traverse la région, elle est aggravée par une influence orageuse au début et méditerranéenne à la fin sur l’axe du Mézenc au Pilat, les températures s’écroulent et le vent du nord revient à sa suite .

jeudi :

le beau temps se précise

pas de précipitations sauf quelques nuages sur la partie nord de la région

les températures maximales augmentent , mais le vent du nord qui souffle encore avec burle sur les plateaux et mistral en vallée du Rhône, les maintient à des niveaux modérés ( pas plus de 27°-28° dans les dépressions)

vendredi :

la chaleur commence à s’ajouter au beau temps avec la disparition progressive au cours de la journée du vent du nord

les températures continuent leur hausse , les minimums dépassent 10° partout et 15° dans les dépressions, les maximums approchent de 30° dans les couloirs de l’Allier , de la Loire et du Rhône et de la Saône.

Pas de précipitations

Samedi :

La perturbation pluvieuse et orageuse au début avance vers nous , elle affecte l’Aquitaine et ne parait pas en mesure d’atteindre la région avant la nuit suivante en commençant par l’Auvergne. Pas de préciptations sauf rares averses locales en avant en soirée.

Le vent du sud forcit au fur et à mesure qu’approche la perturbation , maximum dans la nuit suivante avec rafales vers 60 à 80 km/h sur les plateaux .

La chaleur lourde s’amplifie, après des minimums matinaux très doux , plus de 15° presque partout, les maximums dépassent 30° dans les 3 couloirs de la région.

Dimanche

Journée pluvio-orageuse

La perturbation et ses précipitations orageuses surtout au début ont commencé de traversé la région dans la nuit précédente . De l’Auvergne le matin , les régions les plus arrosées passe à l’axe Velay Forez Roannais en soirée. Les totaux seront localement importants, attention aux trainées de grêles ou inondations locales.

Les températures encore très douces le matin (minimums supérieurs à 15°) s’effondrent dans la journée en commençant par le couloir de l’Allier (maxi vers 20°) puis de la Loire (maxi ≥ 20°). La chaleur résiste un peu plus longtemps dans le couloir du Rhône et de la Saône (environ 25°).

Le vent du sud disparait progressivement au cours des pluies

Lundi :

Les pluies s’attardent une partie de la journée sur l’axe du Mézenc au Pilat et au Beaujolais avant de s’évacuer vers l’est

Les températures continuent leur baisse par les minimums du matin sur les plateaux, les maximums confirment la baisse de la veille ( entre 20 et 25° selon les couloirs )

La direction du vent s’inverse , fini celle de sud , elle passe d’abord à l’ouest surtout au nord de nos départements puis franchement au nord en fin de journée.

Ensuite le temps se rétablit avec le vent du nord, et avec mardi matin des minimums de températures qui pourraient être très bas sur les plateaux : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
16 août 2015 7 16 /08 /août /2015 12:04

Prévision du 17 au 20 août 2015

Nous restons dans un couloir en provenance des Hautes latitudes entre l’Atlantique nord et le golfe de Gènes, cependant ce dernier est de moins en moins perturbé en raison de la légère avancée de l’anticyclone des Açores

On ne peut exclure quelques averses sur la bordure nord et surtout le Beaujolais et la Lyonnais , mais le plus souvent, pas de précipitations, celles qui affectent régulièrement les Alpes et le Jura ne pourront atteindre nos départements et leur présence sera limitée à des nuages sur les reliefs exposés au nord et nord-est

Le vent du nord sera particulièrement persistant pendant ses quatre jours avec ses accélérations de la burle sur les plateaux de la Haute Loire et du mistral en vallée du Rhône

Les températures minimales seront particulièrement fraîches , moins de 10° sur l’ensemble des plateaux et reliefs , moins de 15° dans les dépressions. Le soleil assez présent permettra aux maximums de remonter entre 20 et 25° dans les couloirs de l’Allier de la Loire et du Rhône et de la Saône, les deux premiers en bas et les derniers en haut de la fourchette ! Ils descendent en dessous de 20° sur les reliefs et plateaux.

La situation est particulièrement stable pendant les 4 jours, à peine quelques nuances, on pourrait presque ne pas présenter de situation quotidienne

Dimanche :

Prévision antérieure confirmée : soleil assez présent sauf sur les Beaujolais, vent du nord et températures conformes aux niveaux annoncés ci-dessus

Lundi :

Risque faible de quelques averses sur le nord et le nord-est

Toujours le vent du nord, burle , mistral

Températures conformes aux niveaux annoncés dans l’introduction

Mardi :

Pas de précipitations, assez ensoleillé

Températures inchangées

Vent du nord faiblissant

Mercredi :

Pas de précipitations, assez ensoleillé

Températures presque inchangées, très légère baisse

Le vent du nord avec burle et mistral forcit

Jeudi :

Pas de précipitations

Températures inchangées

Toujours le vent du nord

En fin de semaine la situation pourrait s’inverser avec de fortes pluies méditerranéennes dans un flux de sud : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
12 août 2015 3 12 /08 /août /2015 14:28

Prévision du 13 au 16 août 2015 :

Le repli de l’anticyclone au sol sur l’Atlantique permet une nouvelle offensive des perturbations froides en provenance des hautes latitudes. Cette dernière en retard au début sur son horaire initial parait au moins aussi forte que la précédente et de nature à atteindre le Golfe de Gènes.

Un nouvel épisode pluvio-orageux sévère va affecter la région avant la fête de l’Assomption. Très orageux au début jeudi , il sera accompagné de forts cumuls de précipitations avec risque d’inondations localisées et de trainées de grêle et il se continuera jusqu’au matin du 15 août en s’affaiblissant progressivement et en perdant son caractère orageux

La chaleur lourde qui a tenté de se réinstaller à partir de mardi ne survivera pas à la perturbation et les températures s’écoulent dès le début des orages

Les vents s’inversent aussi . De sud jusqu’au début de l’épisode orageux , ils passent ensuite au nord avec les accélérations habituelles , la burle sur les plateaux et le mistral en vallée du Rhône

Mercredi :

Le déclenchement des pluies orageuses initialement prévues pour la fin de journée a du retard. A la mi-journée étirées de façon méridienne du Périgord au Maine, ces pluies devront attendre demain pour aborder la région et on observe une barrière de nuages qui les annonce à l’ouest. On ne peut cependant exclure quelques averses localisées sur les reliefs en soirée.

Ce retard permet à une chaleur lourde de se développer plus qu’il n’était initialement annoncé et les maximums dépassent largement 30° dans les dépressions surtout celle du Rhône et de la Saône avec un vent du sud modéré.

Jeudi :

Journée pluvio-orageuse dangereuse

La perturbation traverse la région et au fil des heures les totaux pluviométriques déposés ainsi que le risque de grêle augmentent en traversant la région d’ouest en est . Les phénomènes intenses se produiront surtout en soirée sur l’est de la région : le Velay, le Forez , le Roannais et le Beaujolais. Attention !

Après des minimums très élevés le matin avec de l’ordre de l’ensemble de 20° , parfois plus dans les dépressions, les températures montent jusqu’au déclenchement des orages puis elles s’écroulent rapidement. Le couloir du Rhône et de la Saône atteint en dernier par l’épisode perturbé est le seul qui a l’occasion d’accumuler une forte chaleur lourde dans la journée ( vers 30° de maximum)

Les vents s’inversent aussi, de sud avant la perturbation, leur direction change ensuite, parfois violemment tournoyante sous les orages les plus forts.

Vendredi :

Les précipitations de moins en moins orageuses se poursuivent avec une intensité moindre et une reprise en soirée. Elles laissent beaucoup de nébulosités : brouillards et couverture nuageuse et le vent du nord s’installe avec burle et mistral.

Les températures poursuivent leur écroulement : minimums vers 15° ou en dessous sur les plateaux, maximums vers 20° dans les Limagnes, un peu plus dans le couloir de la Loire et vers 25° dans celui du Rhône et de la Saône

Samedi :

Les dernières pluies se tarissent dans la matinée et le temps se rétablit lentement ensuite avec des rayons du soleil qui essaient de trouver un passage dans les nébulosités.

La fraicheur du matin s’accentue avec des minimums qui passent en dessous de 10° sur les reliefs et des maximums proches de 20° , un peu moins dans les couloirs de l’Allier et de la Loire , à peine plus dans celui du Rhône et de la Saône

Le vent du nord forcit avec burle et mistral

Dimanche

Pas de précipitations

Après une matinée très fraiche, minimums en dessous de 10° sur les plateaux et proches de ce seuil dans les dépressions, le temps continue son rétablissement progressif mais :

  1. Les températures maximales restent au même niveau que la veille
  2. Le vent du nord continue surtout le mistral en vallée du Rhône

Tentatives après tentatives, les perturbations des hautes latitudes réussissent à chasser l’été chaud !

A confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
8 août 2015 6 08 /08 /août /2015 15:26

Prévision du 9 au 12 août 2015

Les descentes perturbées en provenance de l’Atlantiques nord qui se heurtaient les jours précédents aux anticyclones d’altitudes de la Méditerranée semblent cette fois en mesure de faire sauter leur verrou

Il en résulte :

  1. des épisodes pluvio-orageux de plus grande ampleur, en particulier pendant ce week-end, qui paraissent cette fois en mesure de mettre un coup d’arrêt décisif à la sécheresse
  2. la fin des grandes chaleurs dont la tentative de retour de mardi sera aussi brève que limitée. les températures supérieures à 35° et même souvent 30° semblent terminées pour longtemps. Les maximums de la journée baisseront plus que les minimums du petit matin
  3. Sauf courtes périodes avant l’arrivée des perturbations, le vent du nord domine avec ses accélérations : la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône

Samedi :

La dégradation pluvio-orageuse est plus forte qu’annoncée initialement et des vagues successives remontent du sud-ouest. Après le hors d’œuvre du matin, la seconde est en cours et la troisième dans la nuit pourrait déverser les totaux les plus forts. L’axe de l’Auvergne au Roannais et au Beaujolais semble le plus arrosé, mais l’ensemble de la région reçoit des totaux substantiels. Attention aux paroxysmes localisés (pluies grêle…) !

Les températures maximales s’effondrent. Seul l’axe du Rhône et en partie de la Saône garde un semblant de chaleur en dessous de 25° toutefois

Le vent du nord revient

Dimanche :

Après une accalmie relative des précipitations dans la matinée, ces dernières reviennent par le nord-est en fin de journée et concernent plus particulièrement le secteur autour du Pilat

Les températures continuent leur baisse, toutefois les minimums restent encore très doux (17 à 18° dans les dépressions) et les maximums dépassent à peine 20° dans les Limagnes , tout en conservant une relative chaleur dans l’axe du Rhône et de la Saône (25°).

Le vent d’ouest sur la frange septentrionale de nos départements est dévié en nord plus au sud

Lundi :

Après l’arrêt des dernières pluies sur l’axe du Mézenc au Pilat , le temps se rétablit progressivement à partir de l’Auvergne

Si les minimums continuent leur baisse (vers 15°, un peu plus dans les dépressions et moins sur les plateaux) , les maximums restent au même niveau que la veille (entre 20 et 25°)

Le vent du nord continue

Mardi :

Avant l’arrivée d’une nouvelle perturbation qui ne parait pas en mesure d’atteindre la région dans la journée, sauf peut-être le Sancy, le vent faible présente une direction incertaine et la chaleur tente un retour

Si les minimums restent vers 15°, un peu plus dans les plaines, les maximums connaissent une hausse brutale jusqu’à 29 à 30° dans les dépressions

Mercredi :

Le vent du sud fort précède l’arrivée d’une nouvelle perturbation pluvio-orageuse dans l’après-midi et en soirée. Les précipitations seront fortes surtout sur la moitié méridionale de nos départements.

Attention aux paroxysmes locaux !

Après une hausse des minimums le matin jusqu’à 20° dans les dépressions, les maximums s’effondrent à nouveau dès l’arrivée des pluies. Le sillon du Rhône et de la Saône, atteint plus tardivement par la dégradation du temps conserve la chaleur de la veille (vers 30°)

Dans les jours qui suivent, la fraicheur et les pluies semblent poursuivre leur avantage ! Fin de la chaleur et de la sécheresse ! A confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...
  • prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche. Temps restera globalement...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195