Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 octobre 2015 5 02 /10 /octobre /2015 08:36
Tourbillon pluvieux sur la Corse (1/10/2015)

L'image du satellite américain défilant NOAA captée hier par Claude en début d'après-midi (15 h locales) montre un tourbillon remarquable , avec même au centre un œil ! sur la mer Tyrrhénienne!

on distingue les trois phases du mécanisme

à l'ouest l'air qui descend du nord, il laisse une langue de nuage contre la Montagne Noire et les Pyrénées puis ensuite il est aspiré par la Méditerranée comme le montre l'orientation des lignes de nuages selon une orientation nord-ouest sud-est

l"énorme masse nuageuse qui gonfle lorsqu'il se recharge en humidité sur la mer chaude et forme cet énorme tourbillon pluvieux où l'on peut facilement deviner le sens du mouvement

la remontée des masses pluvieux qui frappe en sens inverse toutes les faces orientale des iles, Corse Sardaigne, puis remonte ensuite vers la Côte d'Azur, c'est pour cette raison que l'on nomme souvent ce type de temps "retour d'est", car à l'aller l'air vient de l'ouest puis il revient de l'est avec les pluies!

C'est l'équivalent pour la Corse et la Sardaigne des grosses pluies cévenoles chez nous

Ensuite les masses pluvieuses vont continuer leur remontée vers le nord , jusqu'où déverseront-elles les fortes quantités de précipitations ? Vers Les Cévennes et les Alpes du Sud probablement ! au delà !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 09:56
Septembre 2015 à Saint-Etienne : frais!

la température de septembre 2015 (15.1°) se situe 1° environ en dessous de la moyenne des 10 dernières années (16.2° série de 2006 à 2015). Seules 3 années ont connu un mois de septembre plus frais : 2008 (14.3°), 2007 et 2010.

Il semble que ce soient les maximums quotidiens qui ont été les plus défaillants en dépit d'un ensoleillement pourtant abondant , mais en raison d'une origine récurrente de l'air en provenance du nord!

A ce niveau septembre 2015 présente un record depuis le début de la station 2006 : la température maximale absolue la plus basse pour un mois de septembre avec 26.5° le 10. 2015 détrône les 27° observés en 2007. Lors de 4 années, 30° ont été dépassés en septembre depuis 2006 dont un 32.7° en 2013.

A l'exception d'une courte période du 8 au 15 septembre , les températures ont été fraîches avec une tendance baissière continue autant lors des premiers jours que dans la seconde partie.

Avec un total de précipitations de 89.1 mm, le mois a été très correctement arrosé. Près de la moitié de ce cumul est tombé le 12. Sur les 11 années précédentes 3 ont connu de véritables déluges surtout 2010 (186.4 mm) mais les 7 autres ont été bien moins arrosées que 2015! Après la pénurie d'eau drastique de la saison chaude, la reconstitution de la réserve hydrique a déjà commencé !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 11:06

Prévision du 1er au 4 octobre 2015

Le temps change

L’anticyclone sur la mer du nord se retire vers l’est sur l’Europe continentale et pour nous derrière les Alpes. Une dépression s’installe dans le golfe de Gascogne.

Résultats

Les flux atmosphériques s’inversent. Celui de nord-est , dévié en nord chez nous, est remplacé par le retour du vent de sud

Les températures remontent, fin de la grande fraîcheur matinale et petit coup de chaleur dans les couloirs de l’Allier, de la Loire et dans une moindre mesure de l’axe Rhône Saône

De fortes précipitations remontent de Méditerranée, nous ne semblons pas parmi les régions les plus arrosées, mais elles nous atteindrons dans une moindre mesure !

Mercredi :

Nous restons sous l’influence du temps de nord ensoleillé

Pas de précipitations

Seule différence par rapport à la prévision antérieure, Les températures maximales remontent et approchent des 20° dans les dépressions

Jeudi :

Tout s’inverse

Le vent faible hésite entre flux de nord qui disparait et celui de sud qui tente de revenir

Sauf de premières averses sur les reliefs , les précipitations ne semblent pas concerner les dépressions et les bassins internes du Massif central qui conservent plus de soleil

Les températures amorcent une remontée timide, la fraîcheur matinale s’atténue un peu ( environ entre 5 et 10° ), les maximums franchissent le seuil de 20° dans les dépressions

Vendredi :

Le flux de sud s’installe

Les températures remontent nettement avec la fin de la fraîcheur matinale dans les dépressions (plus de 10°) et dans une moindre mesure sur les plateaux et un petit coup de chaleur dans les sillons de l’Allier, de la Loire et dans une moindre mesure du Rhône et de la Saône (maximums supérieurs nettement à 20°)

Une grosse perturbation pluvieuse remonte du sud est selon une trajectoire de la côte d’Azur aux Alpes , elle a des chance d’apporter des pluies en bout de course sur la partie Rhodanienne, jusqu’à l’axe du Mézenc au Pilat. La probabilité d’un débordement au delà sur le bassin de la Loire est faible.

Samedi :

Une perturbation remonte du sud-ouest est traverse la région

Avant son arrivée le vent de sud forcit sans atteindre toutefois des vitesses dangereuses, et le coup de chaleur s’amplifie en particulier sur le sillon de la Loire quand l’air descend du Pilat (plus de 23°) . dans les couloirs de l’Allier , et du Rhône et de la Saône, les maximums sont un peu plus bas

A partir de la mi-journée les précipitations traversent la région et peuvent prendre au début un caractère orageux. Les totaux seront substantiels sans être excessif, et les pluies généralisées.

Dimanche :

Les pluies continuent avec n retour par le nord-est qui impacte surtout L’Yssingelais, le Forez , le Roannais et surtout le lyonnais avec l’axe montagneux du Mézenc au Pilat et au haut Beaujolais

Les températures s’effondrent , retour de la fraîcheur matinale surtout sur les plateaux du cœur du Massif central (Velay , Margeride) et les maximums s’effondrent dans la journée

Les vents s’inversent à nouveau et celui de nord revient en fin de journée !

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2015 6 26 /09 /septembre /2015 12:30

Prévision du 27 au 30 septembre

Les hautes pressions restent sur la mer du Nord et la Grande Bretagne

Il en résulte un flux de nord-est sur son flanc oriental. Il est très fort sur la France septentrionale et il se continue chez nous par un vent de nord dévié par les reliefs avec la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral dans la vallée du Rhône.

Les températures deviennent de plus en plus fraîches, des gelées matinales sont possibles les tous derniers jours du mois sur les plateaux du cœur du Massif central , Velay et Margeride, des inversions de températures sont possibles associées à des brouillards dans les cuvettes et dépressions, les maximums baissent lentement à des niveaux de plus en plus automnal

Ce flux de nord-est d’origine continental est sec et sans précipitations au départ, mais peu à peu il attire des remontées humides en provenances de Méditerranée, ces dernières déposeront des précipitations sur l’Arc alpin , mais on ne peut exclure quelques gouttes sur le bassin du Rhône jusqu’à l’axe du Mézenc au Pilat.

Samedi

Précipitations antérieure confirmée : pas de précipitations, soleil, maximums vers 20° dans les dépressions

Dimanche :

Temps globalement inchangé : pas de précipitations, Fraîcheur matinale vers 10°, maximums vers 20° dans les dépressions, plutôt en légère baisse , un peu moins de soleil et plus de brouillards et stratus

Lundi :

Pas de précipitations

Plus de brouillards matinaux avec des inversions de températures dans les plaines du nord de notre région (Roanne Bourbonnais plaines de la Saône) et une percée plus tardive du soleil

Les températures baissent, minimums inférieurs à 10° partout, maximums en dessous de 20° partout

Mardi :

Pas de précipitations, sauf possibilité toutefois de remontée méditerranéennes par le sud-est susceptible d’apporter surtout des nuages et quelques gouttes sur le bassin du Rhône mais qui ne devraient pas dépasser l’axe du Mézenc au Pilat

Les températures continuent leur baisse :

Fraîcheur maximale accentuée et généralisée, des gelées sont possibles dans les trous à froid des reliefs du Massif central surtout Velay et Margeride, les maximums ne devraient pas dépasser 18° dans les dépressions les plus tièdes !

Mercredi :

Pas de précipitations sur la partie Massif central, les nuages et les quelques pluies remontant de Méditerranée viennent buter sur l’axe du Mézenc au Pilat, elles ne touchent que le bassin du Rhône mais leur probabilité est plus forte que la veille.

Les températures baissent encore :

Des gelées sous abri sont possibles sur les plateaux du cœur du Massif central, Margeride et Velay et l’ensemble des cuvettes de moyenne altitude

Les maximums continuent de chuter, moins de 15° même dans les dépressions !

Nous nous engageons de plus en plus dans un temps nettement automnal : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2015 2 22 /09 /septembre /2015 09:47

Prévision du 23 au 26 septembre 2015 :

La faiblesse de l’anticyclone en cours ce mardi ne sera pas aussi marquée que l’on eût pu le craindre, les hautes pressions ne tarderont pas à revenir par l’Atlantique puis à s’étendre en direction du Royaume Uni.

L’ambiance sera automnale

Après les quelques pluies de mardi, l’atmosphère très humide et nuageuse au début, surtout sur les faces nord des reliefs, s’assèchera progressivement avec le retour progressif du soleil

Le vent du nord domine qu’il soit d’origine ou correspondant à un flux continental dévié par les reliefs. Il est accompagné comme toujours de la burle sur les plateaux de la Haute Loire et du mistral en vallée du Rhône

Les températures seront fraîches avec des minimums systématiquement en dessous de 10° partout et des maximums qui tardent à remonter après une baisse sensible

Mardi :

Prévision antérieure confirmée. La perturbation arrive mais ses pluies sur les secteurs océaniques pourraient rester faibles avec plus de nuages

Comme annoncé les températures maximales baissent , les reliefs restent en dessous de 10° et les sillons de la Loire et de l’Allier n’atteignent pas 18° et celui du Rhône et de la Saône conserve un peu plus de chaleur vers 20°.

Mercredi :

Après les dernières averses de la matinée sur les reliefs, les nuages s’attardent sur les reliefs face au nord avec risque de brouillard en particulier dans le Lyonnais , le Forez et le Roannais, le temps se rétablit plus vite dans les bassins internes du Massif central surtout le Puy ou les Limagnes du sud

Le vent du nord revient et forcit au cours de la journée

Les températures sont fraîches, minimums en dessous de 10° partout, maximums en baisse, pas plus de 15° à 16° dans les dépressions

Jeudi :

Pas de précipitations, mais les nuages accrochés aux reliefs et le risque de brouillards matinaux retardent le retour du soleil

Le vent du nord continue, surtout le mistral en vallée du Rhône

La fraîcheur matinale s’accentue encore, à peine quelque degrés sur les reliefs, risque de gelées blanches dans les trous à froid du Velay ou de la Margeride, moins de 10° dans les dépressions. Les maximums diurnes amorcent une remontée surtout sur les reliefs ensoleillés plus tôt, en approchant de 18° dans les dépressions.

Vendredi :

Pas de précipitations, les nébulosités matinales commencent à s’estomper, risque de brouillards plus faible que la veille, plus de soleil.

Le vent du nord continue en commençant à faiblir

Les températures augmentent très lentement, la fraîcheur matinale est un peu moins marquée , même si les minimums sont encore en dessous de 10° quasiment partout, on peut espérer de l’ordre de 18° dans les dépressions dans la journée

Samedi :

La lente amélioration continue : pas de précipitations, vent du nord plus faible , brouillards plus rares , poursuite de la hausse des températures , minimums au-dessus de 10° et maximums de l’ordre de 20° dans les dépressions.

La période anticyclonique avec belle arrière-saison devrait se poursuivre un grande partie de la semaine suivante.

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2015 5 18 /09 /septembre /2015 15:33

Prévision du 19 au 22 septembre 2015

L’anticyclone des Açores tente une incursion sur notre pays à partir de l’Atlantique et il repousse vers l’est le couloir qui permet la descente des perturbations des hautes latitudes vers la Méditerranée. Ce week-end.

C’est la Grèce qui va recevoir ces perturbations très pluvieuses pendant le week-end. Elle vote dimanche 20 septembre et en raison de nos conclusions antérieures en ce domaine (mon ouvrage « le ciel tomberait-il sur nos têtes ? » chapitre 1 « climat électoral » éditions ALEAS 2003), ceci devrait favoriser lors de ce scrutin les partis de la gauche ou de l’Extrème Gauche en Grèce, déjà au pouvoir depuis le début de cette année ! Cette méthode nous avait permis de prévoir au printemps, 24 heures avant le scrutin et contrairement à tous les médias, la victoire du parti conservateur lors des dernières élections législatives au Royaume Uni de Grande Bretagne dans une situation météorologique inverse soit anticyclonique !

Par contre chez nous, ces perturbations auront de plus en plus de difficultés à arriver jusqu’à nous et leurs pluies ne concerneront que les secteurs océaniques et l’angle nord-est de nos départements

Le vent du nord revient avec ses accélérations habituelles : la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône

Les températures baissent avec une fraicheur matinale accentuée et des maximums qui descendent largement en dessous de 20° et même de 15°, lors du jour le plus bas

Vendredi :

Prévision antérieure confirmée : fraîcheur sans précipitations

Samedi :

La bordure d’une perturbation qui passe plus à l’est , réussit à s’infiltrer. Ses nuages concernent tout le monde mais ses pluies très modérées se limitent à la bordure nord et ses reliefs océaniques (, Monts Dores et Dômes, axe du Haut Forez aux monts de la Madeleine) et surtout à l’angle nord-est , Forez Lyonnais Roannais et Yssingelais et les reliefs du Pilat au haut Beaujolais. Les bassins internes du Massif central , le Puy, les Limagnes du sud semblent à l’abri.

Le vent du nord revient et forcit au cours de la journée avec burle et mistral

Les températures baissent : fraicheur matinale avec des dépressions vers 10° et des plateaux en dessous, maximums bas vers 15° dans les dépressions et en dessous sur les plateaux

Dimanche : très frais

Pas de précipitations, risque de nébulosités matinales avec des stratus dans les cuvettes et sur les versants exposés au nord dans l’angle nord-est du Massif central

Le vent du nord est au maximum de sa force avec burle et mistral

Les températures continuent leur baisse, la fraîcheur matinale est presque généralisée (moins de 10° presque partout sauf plaines du Bourbonnais et de l’axe Rhône Saône), les maximums sont très bas pour la saison, moins de 15° partout et de 10° en montagne.

Lundi :

Pas de précipitations, le vent du nord faiblit

La fraîcheur matinale est à son paroxysme, minimums en dessous de 10° partout, on ne peut exclure des gelées blanches dans les trous à froid et cuvettes de moyenne altitude du cœur du Massif central (Margeride et Velay)

Un meilleur ensoleillement dans la journée permet une remontée des températures dans les dépressions en commençant par l’ouest : Limagnes et sillon de la Loire (18° environ). L’axe Rhône Saône reste à la traine.

Mardi :

Une nouvelle perturbation tente de pénétrer. Ses précipitations atteindront en fin de journée les secteurs océaniques, bordure septentrionale et reliefs du Sancy, du haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat au haut Beaujolais. Les dépressions internes du massif central, le Puy, Limagnes du sud semblent à l’abri au moins mardi.

Avant leur arrivée, le vent du sud modéré revient , la fraîcheur matinale s’estompe ( plus de 10° dans les dépressions) et sous les nuages les maximums s’effondrent.

Mardi pourrait annoncer une nouvelle période de fortes pluies à connotation méditerranéenne jusqu’à jeudi : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2015 3 16 /09 /septembre /2015 23:01
Pluie et vent du 16/09/2015 !

Si la région Rhône Alpes a bien subi la petite tempête avec des rafales qui ont dépassé un peu 100 km/h

la pluie semble moins cévenole qu'annoncé. Des nuages pluvieux se sont bien accroché toute la journée contre le versant rhodanien de la barrière des Cévennes au Pilat , mais la principale zone pluvieuse de la journée était plus au nord, ces nuages cévenols semblent limités sur l'image transmise par Claude en début d'après midi (image satellite NOAA à 16h locales environ. Surtout ces pluies et nuages ont été incapables de franchir la ligne de crête et de s'étendre sur les versants de l'intérieur du Massif central, ceux ci sont restés indemnes de précipitations importantes

Par contre la principale pluie n'a rien de Cévenol, elle s'étend de l'Aquitaine à la Lorraine à l'heure de l'image, elle a traversé notre région dans sa partie nord en particulier sur le Roannais avec des orages en soirée.

D'autres cellules pluvieuses de moindre extension sont aussi visibles de la Charente à la Picardie

Remarquer aussi le triangle de nuages qui s'élargit du pied des Pyrénées à la Méditerranée, ce dernier n'a apporté que quelques gouttes, il s'agit plus d'une bande de nuages bas !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2015 2 15 /09 /septembre /2015 10:40
Rivière rouge ! (13/09/2015)

Ce petit ruisseau rouge a été photographié, dimanche 13 septembre dans la matinée, à "Bessuejouls". Il s'agit d'un petit affluent de la rive gauche du lot qui conflue avec la rivière un peu en aval d'Espalion!

Ne cherchez pas dans ce secteur l'usine chimique ou autre effluents agricoles ou industriels etc de ce qui présente l'apparence trompeuse d'une pollution

Nous sommes ici en bordure des grands Causses qui s'étendent au sud. A la base de ces derniers s'étendent une couche de "rougier", terrains argileux de la couleur qui leur a donné leur nom , datés du permien surmontés plus au sud des couches du trias et du jurassique. ils forment une dépression irrégulière le long du Lot de la Canourgue à Espalion, puis le long du Dourdou.

les pluies et les orages de la veille et de la nuit (plus de 30 mm selon les postes du coin) , ont accru le débit et la puissance d'érosion de ce petit ruisseau. Il s'est chargé dans les terrains argileux du "rougier" qui lui ont donné cette couleur !

Il s'agit simplement d'un aspect marginal de l'épisode cévenol du Week-end dernier !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 16:22

Prévision du 15 au 18 septembre 2015

Nous restons dans cette situation favorable aux grosses pluies méditerranéennes avec une dépression sur le proche Atlantique ou la Manche qui affronte des hautes pressions situées sur le continent derrière les Alpes.

Les pluies ne seront pas heureusement toujours très intense, il semble que la zone la plus exposée se situé cette fois dans le nord-ouest de l’Espagne, mais la nouvelle période dangereuse chez nous semble se situer mercredi et dans la nuit suivante avec des cumuls qui pour l’instant ne semblent pas aussi élevés que ceux du week-end ;

Comme toujours, le vent du sud sévit et forcit avant les précipitations. Attention il semble pouvoir atteindre le seuil de la tempête (100km/h) localement dans la nuit de mardi à mercredi et dans la première partie de la journée de mercredi. Le secteur le plus exposé étant l’axe du Mézenc au Pilat.

Les températures en particulier les minimums matinaux connaissent des changements rapides avec une grande douceur dans la période du vent de sud et un fort rafraichissement après les précipitations ! Les maximums sont modérés par une présence limitée du soleil.

Lundi fin de journée :

Averses de traîne sur les reliefs et fort rafraichissement des maximums

Mardi :

La fraîcheur matinale revient avec des minimums proches de 10° dans les dépressions et nettement inférieurs sur les plateaux. Les températures de la journée remontent un peu au-dessus de 20° dans les dépressions sous un ciel incertain alternant passages nuageux et périodes ensoleillées

Les précipitations semblent se limiter à quelques averses sur l’encadrement montagneux de nos départements, monts volcaniques auvergnats, Margeride, axe du Mézenc au Pilat surtout. Les bassins internes du Massif central , ceux du Puy ou des Limagnes du sud paraissent à l’abri des pluies avec un temps meilleur

Le vent de sud revient , il forcit en soirée avec des rafales susceptibles d’atteindre de l’ordre de 80 km/h en soirée sur les hautes terres.

Mercredi :

La journée commence par un vent du sud fort dont les rafales les plus fortes sont susceptibles d’atteindre le seuil de la tempête (100km/h ) depuis la nuit précédente

Elle se continue par un coup de chaleur avec une remontée spectaculaire des minimums matinaux, plus de 15° quasiment partout et même 18° dans les dépressions. Les 3 couloirs, Allier, Loire, et Rhône-Saône connaissent aussi des maximums largement supérieurs à 25° (27 à 28°)

Enfin les précipitations se déclenchent, limitées au début à des averses sur l’encadrement montagneux , elles passent à des pluies soutenues avec de forts cumuls en soirée et dans la nuit suivante , l’axe du Mézenc au Pilat semble le plus affecté. Une réaction des rivières est prévisible

Jeudi :

Les pluies de la nuit se terminent progressivement dans la matinée en affectant encore l’axe du Mézenc au Pilat et le bassin du Rhône. Ensuite des averses sont encore possibles sur les reliefs mais les bassins internes du Massif central (le Puy, Limagnes) connaissent un rétablissement plus rapide du temps

Les températures baissent, déjà des minimums en dessous de 10° sur les plateaux et des maximums vers 20° dans les Limagnes, un peu plus dans le sillon de la Loire , un reste de chaleur dans celui du Rhône et de la Saône.

Vendredi :

Dans l’air froid qui suit, le vent du nord revient , les températures continuent leur baisse , minimums en dessous de 10° partout , maximums en dessous de 20° partout sauf dans le sillon du Rhône et de la Saône

Pas de précipitations dans les dépressions, quelques averses sur les reliefs, et retour progressif du soleil

Même dans les secteurs à précipitations limitées, la sécheresse de saison chaude semble terminée : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 22:58

Prévision du 10 au 13 septembre 2015

L’anticyclone se retire sur le nord du continent européen et surtout derrière les Alpes face aux coups de boutoirs d’une perturbation descendue très bas en latitude

Un épisode pluvieux important et long avec une connotation de pluie cévenole occupe une grande partie du week-end. Il apporte des cumuls importants qui pourraient stopper la sécheresse mais devenir dangereux dans le cas d’une intensité trop forte , grêle, foudre et inondations localisées

Les températures évoluent peu, moins de fraîcheur matinale mais un ensoleillement déficient limite les maximums aux alentours de 20° dans les dépressions !

Le vent du sud revient, il pourrait même présenter des rafales de l’ordre de 80 km/h samedi dans l’Yssingelais et le sud de la Loire.

Jeudi :

convenable

Une grande partie de la journée est sans précipitations mais des averses localisées sont possibles sur les reliefs à partir de l’après-midi surtout sur la Haute Loire

La fraîcheur matinale disparait (environ de 10 à 14° des plateaux aux dépressions), les maximums sont assez élevés de l’ordre de 25° dans les dépressions

Vent faible et changeant pour sa direction, fini le flux de nord

Vendredi :

Dégradation sensible

Les pluies sont plus organisées que la veille et remontent du sud en affectant en priorité la Haute Loire et l’axe du Mézenc au Pilat

Le vent du sud revient et forcit progressivement pendant la journée

Les températures changent peu, même relative douceur matinale, maximums en légère baisse dans les dépressions (23 à 25°) et chute plus sensible sur les plateaux

Samedi :

Le gros de la perturbation arrive, la seconde partie de la journée est pluvieuse avec un maximum d’intensité en soirée et dans la nuit suivante. Les plus forts cumuls semblent affecter d’abord l’axe de l’Auvergne au Roannais

Le vent du sud est au maximum de sa force avec quelques rafales susceptibles d’être dangereuses de l’Yssingelais au Forez (80 km/h environ)

Si la relative douceur matinale s’amplifie un peu, la baisse des maximums s’accentue dans les couloirs de la Loire et de l’Allier (à peine 20°) alors que l’axe du Rhône et de la Saône conserve plus de chaleur

Dimanche :

Toujours pluvieux

Les pluies continuent et même reprennent dans la seconde partie de la journée. L’axe du Mézenc au Pilat reçoit les plus gros cumuls

Le vent du sud continue en faiblissant

Les températures restent agréables, minimums toujours doux et légère hausse des maximums avec un peu plus de chaleur du côté du Rhône et de la Saône (25°) que dans les sillons de la Loire et de l’Allier (22-23°)

Lundi :

Temps de « traine » avec encore des averses et des tentatives d’éclaircies

Le vent du nord revient

Baisse nette des températures, minimums en dessous de 10° sur les plateaux et maximums en dessous de 20° dans les dépressions

Encore un week-end gâché et une semaine qui devrait retrouver le beau temps : désolé mais à confirmer !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...
  • prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche. Temps restera globalement...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195