Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 avril 2020 2 21 /04 /avril /2020 17:52
Partager cet article
Repost0
20 avril 2020 1 20 /04 /avril /2020 21:23
Covid 19 : l'amélioration vient du sud !

Le rapport entre le nombre de retours guéris de l'hopital et les hospitalisations à la date du 20 avril 2020 est un bon indicateur de l'amélioration géographique face à l'épidémie !

Presque dans toutes les régions, à l'exception du Centre val de loire  il y a maintenant plus de patients qui sont sortis guéris de l'Hôpital que d'hospitalisations à la date du 20 avril ce qui n'était le cas d'aucune à la date du 6 avril 2020!

les régions méditerranéennes surtout l'Occitanie sont celles où l'épidémie est la plus en recul

A l'exception de la Bretagne, l'est du Pays présente actuellement  une évolution meilleure que l'ouest , c'est une situation inverse à la situation de mars où l'infection a d'abord touché les régions de l'est du pays . Si l'Aquitaine a toujours  moins d'hospitalisation que les autres régions du sud, l'épidémie y régresse plus lentement actuellement;

L'amélioration s'effectue toujours de deux façons:

une baisse des hospitalisations conjointe à une hausse des sorties guéries de l’hôpital. Le cas le plus spectaculaire est celui de l'Occitanie, première région à connaitre son pic d'hospitalisations le 6 avril avec une baisse quasiment continue depuis qui approche maintenant 20% . Beaucoup d'autres régions ont amorcé bien après le 6 avril une baisse de leurs hospitalisations mais dans des proportions moindres  (Bretagne, AURA, Grand Est et Normandie ont légèrement  moins d'hospitalisés le 20 avril que le 6 avril )

une hausse très forte des sorties guéries, alors que les hospitalisations restent quasiment stables ou même augmentent encore un peu,  ce qui traduit une épidémie encore très  active combattue avec plus de succès qu'ailleurs, mais avec quel traitement ? C'est surtout le cas de Provence Alpes Côte d'Azur  avec Marseille où un nom vient à l'esprit, mais aussi dans une moindre mesure  de Bourgogne Franche Comté  !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
19 avril 2020 7 19 /04 /avril /2020 20:50

Prévision de Gérard Staron du 20 au 23 avril 2020 (42, 43, 63, 69) :

 

Le temps a complètement changé avec le week-end qui se termine, autant on connaissait un début de printemps  sec et ensoleillé la semaine dernière , autant on passe à une forme humide  humide et assez frais dans les jours qui viennent.

Les hautes pressions centrées sur les mers du Nord et de Norvège laissent un espace dépressionnaire avec une goutte froide en altitude qui laissent remonter de Méditerranée des précipitations plus ou moins orageuses qui déposent leur précipitations prioritairement sur l’axe du Mézenc au Pilat, mais avec un caractère aléatoire conforme à ce type de précipitations estivales. Les nuages se développent de façon quotidienne à partir de l’après-midi.  

Le vent reste faible mais plutôt de sud

Les températures du matin restent douces mais avec un déficit de soleil dans la journée les maximums baissent.

Le temps est très stable d’une journée à l’autre, au point de me répéter pour les 4 jours

 

Lundi :

Les nuages puis les averses à tendance orageuse se développent au fil des heures et remontent de Méditerranée et déposent ensuite leurs précipitations

Les minimums restent doux : plus de 10° en  plaine, moins de 10° en Margeride

Les maximums dépassent 15° en plaine avec une chance d’atteindre 20° dans le val de Saône

 

Mardi :

Toujours les averses orageuses à partir de la mi-journée, plutôt moins importantes que la veille, et affectant surtout la partie auvergnate

Toujours des minimums doux sans grands changements allant jusqu’à 14° en vallée du Rhône

Toujours des maximums assez modérés pour la saison, montant jusqu’à 20° à Lyon et dans les Limagnes

 

Mercredi :

La journée semble plus pluvieuse que les précédentes avec répartition aléatoire des précipitations depuis la matinée  

Les températures sont en baisse

Peu pour les minimums sans grands changements jusqu’à 12 à 13° en plaine

De façon plus nette pour les maximums avec moins de 15° presque partout, sauf peut-être pour l’axe Rhône Saône.

Le vent du sud forcit dans la journée

 

Jeudi :

Toujours le même risque de précipitations à peine plus faible que la veille

Les minimums sont doux sans changement important , vers 10° en plaine

Les maximums amorcent une hausse jusqu’à 20° dans l’axe Rhône Saône

 

Cette forme humide du printemps pourrait continuer encore quelques jours en s’atténuant …..

 

 

Partager cet article
Repost0
15 avril 2020 3 15 /04 /avril /2020 22:36

Prévision de Gérard Staron  du 16 au 19 avril 2020 (42,43, 63, 69) :

 

La France se situe dans une zone de transition

Sur le flanc sud d’un lointain anticyclone sur la mer du Nord  qui génère un flux de sud-est sec et continental

A partir de l’Atlantique tente d’arriver des perturbations très affaiblies qui se revigoreront sur l’air chaud pour prendre une allure orageuse dans l’après-midi et en soirée

La dégradation du temps sera lente à venir

Les averses orageuses très rares et limitées sur quelques reliefs les premiers jours, prennent de plus en plus d’importance jusqu’au week-end, il faut encore un peu de patience  pour des pluies substantielles  qui limiteront la sécheresse de certaines dépressions comme le Forez.

Les températures restent chaudes et sont même en hausse  avant une chute dimanche

 le vent de sud prédomine avec une vitesse très variable, quand il se calme en fin de nuit des inversions de températures sont possibles en particulier dans le val de Saône

 

Jeudi :

les averses à allure orageuses de l’après-midi et la soirée sont rares, modérées, limitées à quelques reliefs, probablement du Sancy aux monts de la Madeleine et peut être du haut Forez  

Les températures sont assez élevées sans excès

les minimums dépassent 5° en plaine , et sont  en dessous en montagne

les maximums dépassent 20° en plaine , jusqu’à 22° dans les Limagnes et l’agglomération Lyonnaise

le vent du sud forcit au fil des heures surtout sur les crêtes

 

Vendredi :

Les averses à allure orageuses de l’après-midi et la soirée restent modérées mais  sont plus nombreuses, concernent l’ensemble des reliefs avec une possibilité de débordement sur les dépressions

le vent du sud continue ce qui provoque une légère hausse des températures

les minimums peuvent atteindre 10° dans les Limagnes , 7 à 8° dans les autres plaines et moins en montagne

Les maximums au-dessus de 20° en plaine gagnent encore un à deux degrés sur les plaines du Nord du massif central, surtout Limagne Bourbonnaise, Roanne et val de Saône

 

Samedi :

Les averses orageuses bien plus intenses affectent surtout un axe sud-ouest nord-est de l’Auvergne aux plaines de Roanne et du Beaujolais au nord de nos départements

Les températures sont encore en hausse

Les minimums atteignent 10° dans les Limagnes mais avec un vent du sud très faible le matin, des inversions de températures sont possibles surtout dans le val de Saône

Avec un vent du sud qui reprend de la vigueur dans la journée, les maximums enflent jusqu’à 25° en plaine et jusqu’à 20° en montagne

 

Dimanche

Les averses pluvieuses et orageuses sont généralisées dès la mi-journée, cette fois toutes les régions même les plus sèches ont des chances de recevoir des précipitations substantielles mais attentions aux phénomènes annexes des orages : grêle, foudre, coups de vents …… et la répartition géographique des pluies est parfois capricieuse …..

Avec un vent du sud fort, les minimums sont très doux le matin, plus de 10° en plaine

Sous les orages les maximums chutes ne pas espérer plus de 18° en plaine sauf peut-être dans l’est Lyonnais touché plus tardivement.

Partager cet article
Repost0
14 avril 2020 2 14 /04 /avril /2020 18:13
Covid 19 : carte intéressante

Dans les statistiques données chaque jour par l'agence nationale de Santé, il y a le nombre de retours à domicile guéris et les hospitalisations de la journée. Faire le rapport entre les deux était un moyen de mesure l'état de l'épidémie à la date du 13 avril !

la région Occitanie se fait remarquer par une baisse des hospitalisations depuis le 6 avril, une hausse importante des guéris et un nombre d'hospitalisations inférieur à 1000. En outre depuis le 4 avril les températures maximales sont régulièrement chaque jour supérieures à 20° Cette région semble sortir de l'épidémie sans y être vraiment rentré dans certains départements !

Les regions PACA (Provence Alpes Cote d'Azur) et Bourgogne Franche Comté possèdent nettement plus de guéris que d'hospitalisés, mais cette amélioration n'est dû qu'à l'augmentation des guéris, alors que les hospitalisations restent stables ou en légère hausse ! Avec un flux important  de malades qui continue d'arriver, et des sorties encore plus nombreuses, on y guérit beaucoup !   Cette situation est-elle dû aux traitements qui y sont pratiqués ?  Il y a le département des Bouches du Rhône parmi elles !

Un ensemble important a un nombre de guéris qui approche celui des hospitalisations mais soit avec un nombre faible d'hospitalisations qui traduit une faible infection qui persiste  (Nouvelle Aquitaine), soit avec des régions très infectées qui améliorent leur situation (Grand Est). AURA présente un contraste majeur entre la partie Auvergne, très peu infectée  et la partie Rhône Alpes beaucoup plus touchée 

Enfin les zones à la traine où le nombre des retours guéris est loin de se rapprocher de celui des hospitalisations surtout l'Ile de France et le nord de la France !

Il y a une France qui sort de la Pandémie quand une y est encore! 

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
11 avril 2020 6 11 /04 /avril /2020 21:47

Prévision de Gérard Staron du 12 au 15 avril 2020 (42, 43, 63, 69)

 

Le changement de temps qui s’annonçait  pour Pâques sera plus lent à se mettre en place

L’anticyclone centré sur les Iles britanniques a l’intention de retenir encore quelques jours l’arrivée de perturbations mais sur son flanc oriental il permet la descente d’un air continental de nord-est

Les zones pluvieuses à tendances orageuses seront nombreuses sur la France, mais elles auront tendance à contourner nos départements et des difficultés à pénétrer dans les sillons de la Loire de l’Allier et du Rhône. La sécheresse continue hélas dans les zones à l’abri déjà peu arrosées depuis janvier

Avec des vents changeant, les températures varieront beaucoup, mais elles seront  plutôt à la baisse avec un bref épisode de nord

 

Dimanche Pascal :

Le vent de sud est de plus en plus fort au fil des heures et en début de nuit des rafales peuvent approcher de 80 km/h sur les crêtes du Massif central en particulier celles du Mézenc au Pilat

Les températures restent élevées :

Minimums vers 10° avec des inversions de températures possibles le matin surtout dans le val de Saône

Il est possibles que quelques averses à tendance orageuse touchent les crêtes des monts volcaniques auvergnats surtout le Sancy

 

Lundi de Pâques :

 Averses à tendance orageuses possibles en soirée sur les reliefs auvergnats et du Velay

Les vents assez faibles s’inversent dans la journée

Les températures baissent

Les minimums sont inférieurs à 10° partout avec des inversions de températures associées à des stratus surtout dans le val de Saône

Les maximums descendent en dessous de 15° en plaine

 

Mardi :

Pas de précipitations

La journée est marquée par un bref épisode de vent du nord qui apporte de la nébulosité sur tous les versants septentrionaux

La baisse des températures continue

Les minimums se situent vers 5° avec en plaine des inversions de températures

Les maximums ne dépassent pas 15° en plaine

 

Mercredi :

Pas de précipitations  

Le matin l’influence  septentrionale  encore là provoque des minimums bas, à peine positifs en particulier dans les plaines face au nord (Limagnes, Roanne et val de Saône) avec des inversions de températures et des gelées possibles dans les trous à froid.

Dans la journée le vent du sud  qui arrivait déjà le matin par-dessus les crêtes du Massif central et radoucissait déjà les reliefs, forcit. Les maximums remontent au-dessus de 20° en plaine

Partager cet article
Repost0
8 avril 2020 3 08 /04 /avril /2020 22:03
Partager cet article
Repost0
8 avril 2020 3 08 /04 /avril /2020 21:50
Rapport entre l'evolution de l'épidémie de Covid 19 et les tempéartures maximales après la mi-mars 2020 en France !

Depuis le début de l’épidémie on entend que le covid 19 ne résisterait pas à la chaleur dans l’atmosphère, certains évoquent une disparition vers 26 à 28° …….Le rôle du climatologue est de tenter de voir s’il y a un lien géographique entre les deux ……

Au cours du mois de mars entre deux périodes fraiches au début et à la fin , il y a eu à partir de la mi-mars quelques jours chauds avec des températures maximales quotidiennes supérieures à 20° en particulier entre le 17 et le 21 du mois, mais seule une partie du pays a été concernée.  Nous avons fait figurer sur la carte de gauche les zones qui ont connu au moins 2 et 4 jours supérieurs à 20° et nous avons comparé à l’évolution du nombre de cas confirmés pour 1 million d’habitants par région entre le 15 et le 25 mars sur la carte de droite

Cette première comparaison montre que les régions Grand Est et Ile de France qui ont connu une très grande croissance des cas de covid ( plus de 500 par millions d’habitants),  sont situées  au nord et en dehors de cette zone chaude.

Il y a deux ensembles  géographiques qui ont connu au moins plus de 2 journées avec des maximums supérieurs à 20°

Le premier correspond à l’ouest du pays au sud et à l’ouest  des régions ligériennes , il correspond  aux régions qui ont connu le moins grand nombre de cas (moins de 150 cas par millions d'habitants) et l’évolution la plus faible entre le 15 et le 25 mars ( Centre, Pays de loire,  Nouvelle Aquitaine et une grande partie de l’Occitanie ) .

Le deuxième, plus réduit,  correspond à la basse vallée du Rhône et une partie de la Provence Intérieure  et traverse des régions  bien plus vastes où il est curieux de constater que les régions côtières les plus peuplées n’ont pas atteint au moins deux jours avec 20° de maximum. Pour ce secteur, il faut avoir recours à une analyse à une échelle départementale car à l’intérieur de AURA comme de PACA on constate des enormes contrastes entre départements. Il a été longtemps difficile de trouver des statistiques départementales fiables mais vous trouverez ces cartes sur le prochain « météofil  n° 165 » bulletin d’avril 2020 publié par l’AMRL association des météorologistes d’entre Rhône et Loire à paraitre très bientôt ……

Ces premières cartes sont troublantes et  montrent que la chaleur semble  gêner dès 20° la propagation du virus en dehors du corps humain, mais  ceci ne constitue qu’une première esquisse et la température n’est certainement pas le seul , ni le principal facteur en cause.  

C’est aussi net quand on passe au niveau départemental….  

Par exemple

la Nièvre est le département de Bourgogne à avoir le moins de cas….

 le Loiret le plus au nord de la région centre a le plus grand nombre de cas de cette région lors de cette période…..

le Vaucluse la Dordogne et la Gascogne  sont aussi très peu contaminés…….

Ceci demande confirmation en particulier  au niveau départemental et lors de l’épisode  de fortes températures en cours  !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
6 avril 2020 1 06 /04 /avril /2020 09:39

Prévision de Gérard Staron de la Semaine Sainte du 6 au 10 avril 2020 (42, 43, 63, 69)

 

Nous restons sous l’influence des hautes pressions centrées d’abord sur l’Europe centrale puis sur l’Atlantique en fin de semaine

Le flux de sud en cours depuis le dernier week-end va progressivement s’atténuer et sera remplacé par une période de vents faibles de direction peu affirmée qui sont susceptibles d’encourager la formation d’inversions de températures associées aux stratus dans les cuvettes et vallées en particulier dans le val de Saône

Il en résulte un temps ensoleillé assez beau et chaud avec très peu de changements d’un jour à l’autre

Les températures restent élevées pour la saison, si les minimums du matin, débarrassées des gelées, montent un peu au fil des jours, les maximums de l’après-midi sont quasiment stables  jusqu’au vendredi saint

Pas de précipitations jusqu’au week-end pascal , la sécheresse des secteurs à l’abri des pluies océaniques , en particulier le Forez , continue !

 

Lundi :

Pas de précipitations, la perturbation qui déverse des pluies sur la face occidentale de la France ne nous atteindra pas

Le vent du sud commence à faiblir

Les maximums approchent 20° en plaine surtout dans les Limagnes , la plaine de Roanne et l’agglomération de Lyon

 

Mardi :

Pas de précipitations, temps ensoleillé

Les minimums gagnent en douceur , plus de 5° en plaine , pas de gelées même en montagne sauf de rares trous à froid

Maximums vers 20° en plaine , un peu plus dans les Limagnes et la vallée du Rhône , un peu moins le long de la Loire

Encore du vent de sud sur les crêtes de la haute loire en bordure d’ un vent d’autan en région Occitanie

 

Mercredi :

Temps ensoleillé, pas de précipitations

Les minimums sont en légère hausse mais en liaison avec un vent très faible, des inversions de températures apparaissent en particulier dans le val de Saône

Les maximums restent stable : vers 20° en plaine , un peu plus dans les Limagnes et celles de l’axe Rhône Saône

 

Jeudi :

Temps inchangé, ensoleillée sans précipitations, vent faible

Les minimums sont en lègère hausse jusqu’à 10° en plaine, mais certaines sont impacées par des inversions de températures

Maximums en hausse à peine perceptible, plus de 20° en plaine

 

Vendredi :

Un changement de temps approche mais n’est pas encore perceptible

La perturbation qui arrive de l’ouest ne sera capable d’apporter des pluies qu’à partir de la nuit suivante

Elle est précédée par une reprise du vent du sud qui forcit au fil des heures surtout dans les secteurs autour du Pilat

Les températures restent élevées, minimums sans changements et maximums vers 20° en plaine , en baisse à peine sensible

 

Il faut par contre s’attendre à une dégradation très sensible du temps pendant le week-end pascal , qui risque d’être pluvieux et frais avec une baisse forte des maximums quotidiens des températures !

Partager cet article
Repost0
1 avril 2020 3 01 /04 /avril /2020 22:54
Partager cet article
Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...
  • prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche. Temps restera globalement...
  • Coronavirus et températures : extrait du bulletin N° 171 de l'AMRL
    Voici un premier extrait de l'étude figurant dans le dernier bulletin de l'AMRL Coronavirus et températures ( reprise septembre et octobre 2020) Gerard Staron Lors de la première vague nous avons tenté d’analyser s’il était possible d’établir un lien...
  • Hommage ... Père Maurice Vial
    Hommage…..Maurice Vial Quand c’est la saison des hommages, c’est mauvais signe pour notre pays….. Je voudrais évoquer celui de mon vieux prêtre, le Père Maurice Vial que l’âge nous a enlevé et que le coronavirus associé à un trait d’union fâcheux dans...
  • Prévision du 1er au 4 novembre 2020 : très doux puis nette dégradation et refroidissement
    Prévision de Gérard Staron du 1er au 4 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Des dépressions et perturbations en provenance des hautes latitudes seront freinées dans leur descente vers le sud par les anticyclones méditerranéens Notre région ne sera donc que...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195