Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 décembre 2015 3 16 /12 /décembre /2015 15:00

Prévision du 17 au 20 décembre 2015

Les hautes pressions résistent sur l’Europe centrale au-delà des Alpes

Les températures restent élevées pour la saison et les précipitations nulles, la seule perturbation qui a réussi à s’infiltrer jusqu’à nous et à déposer des pluies l’a fait cette dernière nuit (mardi à mercredi) en avance sur son horaire annoncé

Les flux atmosphériques dominant viennent du sud. Quand ils sont faibles, le calme de l’air permet la formation de brouillards et de stratus bas qui se développent surtout sur le sillon du Rhône au nord du défilé de Vienne et de la Saône. Quand, sous la pression des dépressions océaniques, le vent de sud forcit, il nettoie le ciel !

les températures restent élevées pour la saison de l’ordre de 10° le matin et de 15° au moment du maximums dans les dépressions, mais elles sont aussi dépendantes de l’état du ciel décrit ci-dessus, en liaison avec le fort rayonnement quand le ciel est dégagé la nuit, les inversions de températures avec un temps plus beau en altitude que dans les dépressions où résistent les brouillards et stratus .

Mercredi :

Temps meilleurs que celui annoncé en raison de l’avance de la perturbation

La perturbation est déjà passée dans la nuit et seuls des nuages de traine restent surtout sur les versants nord , pas de Précipitations, maximums proches de 15° dans les dépressions

Jeudi :

Pas de précipitations, températures douces pour la saison, beau temps en altitude

La poussée anticyclonique provoque un air calme le matin, ce qui encourage la formation de brouillards et de couches de stratus bas avec des inversions de températures. Les maximums globalement en hausse de l’ordre de 18° dans les dépressions longeant la Loire et l’Allier seront bien plus bas sur l’axe du Rhône au nord du défilé de Vienne et surtout de la Saône en raison du maintien des stratus bas

Vendredi :

Toujours pas de précipitations et des températures élevées pour la saison

Le vent du sud s’étant un peu réveillé dans la nuit a gêné la formation de brouillards et stratus bas , ainsi que des inversions de températures

Il en résulte des températures de l’ordre de 10° le matin et de 15° au moment du maximum dans l’ensemble des dépressions

Samedi :

Pas de précipitations et toujours des températures élevées pour la saison, beau temps en altitude

Le retour dans la nuit précédente à des conditions de vent calme, les couches de stratus , les brouillards et les inversions de températures reprennent de l’importance le matin.

Le vent du sud revenant dans l’après-midi, il balaie le ciel et les maximums sont proches de 15° sur l’ensemble des dépressions

Dimanche :

Peu de changements

Pas de précipitations, toutefois des pluies remontent de Méditerranée, elles semblent buter sur les Cévennes et ne pas dépasser le Mézenc.

Le vent du sud assez fort gêne la formation de brouillards et de stratus bas le matin , le rayonnement nocturne fait baisser un peu les minimums (moins de 10° partout) les températures maximales restent aux mêmes niveau que la veille

Les hautes pressions donnent l’impression ensuite de résister encore quelques jours supplémentaires : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 13:41
Partager cet article
Repost0
14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 12:04
régionales 2015 et météo

Une fois de plus la correspondance entre les résultats de l'élection et la situation météorologique du jour est criarde !

Dans notre ouvrage de 2003, "le ciel tomberait-il sur nos têtes" ( éditions ALEAS) nous avions mis en évidence un lien entre un beau temps anticyclonique et les victoires électorales de la droite en France pour toutes les élections nationales et même chez certains de nos voisins en particulier l'Allemagne mais aussi le Royaume Uni puisque nous avions pu 24 heure avant tout le monde annoncer la victoire des conservateurs lors des dernières élections avec l'arrivée sur l'Angleterre de hautes pressions (voir article sur ce blog) . C'est caricatural en voix pour les élections du 13 décembre 2015 puisque le total de la gauche représente 28.8%, record historique d'étiage, alors que la droite obtient 40.24% et l'extrème droite 27.1% (source ministère de l'intérieur) . Ce dimanche matin, la France est en totalité sous des pressions élevées supérieures à 1020 hpa à l'exception de la pointe de la Bretagne. Dans la journée les pressions baissent à partir de l'ouest et à 16 heures ( carte des pressions présentées ci-dessus) les trois régions où la gauche l'emporte facilement , Bretagne , Aquitaine agrandie jusqu'au Limousin et Midi Pyrénées Languedoc étaient passées sous des pressions inférieures à 1020 hpa.

En principe les temps anticyclonique provoquent le beau temps. C'est le cas pendant la saison normale des élections en France soit de mars à juin, mais nous votons en décembre. Globalement il ne pleut pas sur le pays sauf quelques gouttes en Languedoc en provenance de Méditerranée, les températures sont aussi particulièrement clémentes pour la saison avec des maximums souvent supérieurs à 10°, mais il s'ajoute souvent en saison froide par ce type de temps, des couches de stratus bas et de brouillards avec des inversions de températures qui maintiennent l'air froid au sol, ce qui donne une impression de mauvais temps . ce phénomène s'est produit de façon particulièrement importante dans une bande qui s'étire de l'intérieur de la Bretagne à la Franche Comté avec des températures basses puisque les maximums ont été inférieurs à 7.5° et souvent en dessous de 5° . Il est curieux de constater que cette bande correspond aux deux régions gagnées d'extrème justesse par la gauche soit Centre val de Loire et Bourgogne Franche Comté (voir zone en noir sur la carte au centre). cette bande froide mord aussi légèrement sur les deux régions gagnées de justesse par la droite Normandie et Ile de France et recoupe dans une moindre mesure Pays de la Loire .

Sous la Restauration (1815-1830) et la Monarchie de juillet (1830-1848) on opposait le pays légal qui votait et le pays réel qui n'avait pas ce droit, aujourd'hui tout le monde l'a, mais avec ces régionales il y a le contraste entre le "pays des élus" et celui "des électeurs" !

que dire des régions gardées par les socialistes quand, Bretagne exceptée, les oppositions y

représentent entre 58 et 65%.

que dire quand les victoires se sont joué un peu au dessus du tiers des votants, le mot majorité est tellement relatif qu'il perd tout son sens ?

Que dire quand le1er parti politique du 1er tour ne gagne aucun exécutif régional ?

Que dire de la gauche qui s'étripe au premier tour, se réconcilie au second , et demande de voter pour la droite dans certaines régions et contre elle ailleurs ?

La démocratie sort avec la gueule de bois de ces élections!

le cadre régional était aussi nouveau , 13 régions avec le vendredi 13 novembre que nous avons vécu, cela fait déjà désordre ! Une région moderne s'organise autour d'une ville or le nouveau découpage a ressuscité une France féodale! très moderne ? ,

La Normandie est une réminiscence de sa création au traité de saint Clair sur Ept (911) signé entre Charles le simple tout un programme et Rollon

La nouvelle Aquitaine n'est qu'un retour au vaste Duché de Guyenne d'Aliénor d'Aquitaine mariée d'abord à Louis VII avant de la donner au Roi d'Angleterre Henri II Plantagenet (1152)

L’agglomérat Midi Pyrénées, Languedoc Roussillon n'est que la résurrection du Comté de Toulouse quand il dépendait du Roi d'Aragon avant la croisade contre les Albigeois (1215)

L'adjonction Bourgogne Franche Comté n'est que le retour au Royaume des Burgondes du Vème siècle avant sa séparation lors du traité de Verdun en 832

L'ile de France n'est pas plus grande que les terres de ce pauvre Hugues Capet , à qui l'un de ses seigneurs remuant avait "mais qui t'a fait roi" ?

Que dire de la monstruosité du Grand Est écartelé géographiquement et historiquement !

la seule réunion assez logique est celle d'Auvergne et de Rhône Alpes , c'est aussi l'une des rares région à déboucher sur une situation assez claire après ces élections

Décidément la démocratie et la géographie de la France ont "la gueule de Bois" après ces élections , seule la météorologie a été fidèle au poste !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 11:54

Prévision du 13 au 16 décembre 2015

Les hautes pressions résistent toujours, mais elles ont plutôt tendance à être repoussées vers l’est au-delà des Alpes

Il en résulte plutôt un flux de sud qui apporte un air doux pour la saison , les températures élevées dans la journée continuent , maximums au-dessus de 10° dans les dépressions

Pas de précipitations, celle de Méditerranée sont bloquées sur l’axe du Mézenc au Pilat celles venant de l’océan balaient la France du nord et sont incapables de nous atteindre avant mercredi

La formation de brouillards ou de couvercles de stratus bas continuent dans les dépressions associées à des inversions de températures le matin. Il pourrait faire plus froid dans les dépressions qu’en altitude le matin

Beau temps en altitude , mais dans les dépressions, la variation selon les jours provient du dosage entre les flux atmosphériques et les formations de stratus et brouillards. Si les vents sont faibles , brouillards stratus et inversions de températures sont très présents, s’ils sont plus forts, le ciel est balayé !

Samedi et dimanche

Prévisions antérieure confirmée.

Comme les vents sont faibles dimanche, les stratus et brouillards seront très présents avec des inversions de températures , tenaces en particulier dans le val de Saône.

Les maximums dépassent légèrement 10° dans les dépressions

Beau temps en altitude

Les très faibles précipitations qui remontent de Méditerranée, plutôt des nuages, ne dépassent pas l’axe du Mézenc au Pilat et sont limitées à la vallée du Rhône au sud du défile de Vienne

Nous voterons dimanche par un temps assez beau en Rhône Alpes Auvergne avec les conséquences déjà décrites ! (voir précédente prévision), mais toute la France n’est pas dans le même cas !

Lundi :

Les précipitations venant de Méditerranées sont stoppées au sud du Mézenc et n’atteignent pas le reste de la région

Les stratus bas, brouillards et inversions de températures (minimums faiblement positifs partout) sont encore présents le matin , mais le vent du sud qui forcit, balaie le ciel dans la journée . Les maximums sont légèrement en hausse dans les dépressions et le beau temps continue en altitude

Mardi :

Pas de précipitations , les pluies de méditerranées sont aussi incapables que les jours précédents de franchir l’axe du Mézenc au Pilat

Le vent du sud faiblit au fil des heures mais il limite la formation de brouillards et de stratus bas le matin , les températures augmentent dans les dépressions et les maximums approchent de 15° dans les dépressions

Toujours beau temps en altitude

Mercredi :

Une perturbation océanique arrive en fin à atteindre notre région. Elle déverse ses pluies sur la bordure des Combrailles au Roannais et l’ensemble des montagnes. Les bassins internes du massif central ( Le puy , Limagnes du sud) restent en grande partie à l’abri

Les nuages provoquent une hausse des minimums, mais une baisse des maximums (10° dans les dépressions) en raison du manque de soleil.

Ce dernier jour présage d’un changement de temps progressif avec retour de l’hiver pour la semaine suivante ! à confirmer !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2015 5 11 /12 /décembre /2015 18:07

Le N° 117 du Météofil ( décembre 2015) de l'association des météorologistes d'entre Rhône et Loire vient de paraitre:

Vous y trouverez les observations de notre quarantaine de postes (températures précipitations vents)

de nombreux documents (photos , images satellites, graphiques et roses de vents etc)

et de nombreux articles

Guy Blanchet :

Octobre en France et dans le Monde

il y a 10 ans 25 ans 50 ans ....

Novembre en France

Des inversions de températures spectaculaires au début décembre

Gérard Staron:

le bilan de l'eau : reconstitution en retard en Novembre

la neige sur le versant nord du Pilat avec B. Aujoulat et B. Faure

Au jour le jour : Novembre utilise le deux tiers un tiers

A titre d'exemple vous y trouverez ce graphique :

le bulletin 117de l'AMRL est paru!
Partager cet article
Repost0
10 décembre 2015 4 10 /12 /décembre /2015 20:24
nuages hauts et bas (10/12/2015)

L'image de satellite NOAA transmise par Claude en cette fin d'après-midi montre que les "stratus bas" , la grisaille a été tenace dans tous les bassins de l'Europe.

Il s'agit des langues blancs sales que l'on observe dans:

les plaines de la Saône

le bassin de l'Ebre

la plaine du Pô

le nord de l'Alsace et les bassins rhénans de l'Allemagne

la plaine centrale Suisse et la haute vallée du Danube

etc.....

Au dessus on trouve les filaments de nuages d'altitude orientés sud-ouest nord-est , correspondant à une perturbation désintégrée par les hautes pressions et qui n'a pas pu pénétrer sur notre pays

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2015 2 08 /12 /décembre /2015 12:29

Prévision du 9 au 12 décembre 2015

Les anticyclones remontés sur la France résistent !

La sécheresse d’hiver continue, les perturbations océaniques arrivent mal à pénétrer au-delà des côtes de la Manche, la plus audacieuse tente d’approcher ce mardi, et les masses nuageuses venant de Méditerranée butent sur les Cévennes

Au cœur de la masse de hautes pressions, le temps calme permet la mise en place de brouillards et de couvercles de stratus dans les dépressions en particulier le val de Saône. Ceci s’accompagne d’inversions de températures avec un beau temps en montagne et des conditions médiocres dans les régions basses tant que le soleil n’a pas percé la couche nuageuse. Quand le vent se lève il nettoie le ciel

Les températures restent globalement douces pour la saison en dépit une tendance à la baisse.

Mardi :

Prévision antérieure confirmée : beau temps surtout en altitude, températures élevées, plus de 10° dans les dépressions, vent du sud

La perturbation qui tente de s’infiltrer jusqu’à nous à partir du nord-ouest, montre ses nuages mais ses pluies faibles n’atteindront la région que pendant la nuit suivante. Elles concernent la bordure des Combrailles au Roannais et les montagnes océaniques, Sancy et monts Dômes, haut Forez et Monts de la Madeleine, axe du Pilat au haut Beaujolais

Mercredi :

La perturbation laisse des restes nuageux sur les versants septentrionaux et le retour du vent du nord avec ses accélérations, burle sur les plateaux de la Haute Loire et mistral en vallée du Rhône

Le temps se rétablit lentement

Si les températures matinales sont douces, nettement positives partout, les maximums baissent sensiblement et n’atteignent plus 10°

Jeudi :

Pas de précipitations

Le retour du temps calme dans les hautes pressions génère de nombreux brouillards et couches de stratus le matin dans les dépressions. Si ces derniers disparaissent assez vite dans les couloirs de la Loire et de l’Allier, ils jouent les prolongations dans le val de Saône

De petites gelées reviennent sur les régions internes du Massif central, et dans la journée les maximums dépendent du retour du soleil, avec une forte hausse dès qu’il perce la couche nuageuse, (plus de 10°) et des températures médiocres sous la grisaille.

Beau temps en altitude

Vendredi :

Même temps que la veille , beau en altitude , brouillards et couches de stratus dans les dépressions, un peu moins tenaces que la veille

Les températures sont assez uniformes avec peu de gelées le matin sur le Massif central et des maximums vers 10°

Samedi :

Pas de précipitations, petites gelées sur les plateaux du cœur du Massif Central, toujours des brouillards et stratus matinaux. Ces derniers devraient être peu tenace dans la journée car le vent du sud commence à balayer le ciel, maximums supérieurs à 10° dans les dépressions

Beau temps en altitude,

Indications pour Dimanche

Le temps devrait être assez proche de celui du précédent dimanche

Notre région reste dans le beau temps anticyclonique surtout en altitude, pas de précipitations, maximums toujours élevés pour la saison

Les brouillards et stratus matinaux devraient être discrets dans les dépressions car le vent du sud qui forcit continue à nettoyer le ciel

Ce dimanche correspond au deuxième tour des élections régionales et au moins dans notre régions les mêmes causes devraient produire les mêmes effets : nous avons constaté dans tous les scrutins généraux en particulier législatifs et présidentiels depuis les années 60 que les journées électorales avec beau temps anticyclonique donnent très régulièrement des résultats favorables à la droite. Cet aspect mis en évidence dans le premier chapitre de notre livre « le ciel tomberait-il sur nos têtes »(2003 éditions ALEAS) a été confirmé depuis en France lors de chaque rendez-vous électoral national.

Cependant toute la France pourrait ne pas connaitre les mêmes conditions :

Une perturbation océanique tente de pénétrer à partir des côtes de la Manche, les modèles sont en désaccord sur la partie de la France du nord qu’elle réussira à atteindre

Des masses pluvieuses et nageuses remontent de Méditerranée, elles affectent surtout le Languedoc elles seront stoppées par les premiers reliefs des Cévennes !

C’était d’ailleurs aussi le cas le précédent dimanche !

A confirmer !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 12:58

Prévision du 5 au 8 décembre 2015

Nous restons sous l’influence des hautes pressions qui vont installer leur centre au-delà des Alpes

Cette situation va générer un flux de sud circulant sur le flanc occidental de l’anticyclone et le vent du sud induit forcit au fil des jours

La formation de brouillards et stratus bas matinaux, encore présente au début, surtout dans les plaines du Rhône et de la Saône, sera ensuite très gênée par ce flux de sud

Après les quelques gouttes qui arrivent ce vendredi , pas de précipitations, celles les plus proches de notre région remonteront de Méditerranée mais elles ne franchiront pas le Mézenc à l’exception des nuages

Les températures restent hautes pour la saison , plus de gelées sauf sur les plateaux très sensibles et retour d’une relative douceur matinale. Les maximums dépendront de la possibilité du soleil de percer les couches nuageuses , ils seront le plus souvent entre 10 et 14° dans les dépressions

Vendredi :

Une perturbation tente de pénétrer sur la région avec un succès très faible , elle apporte beaucoup de nuages mais peu de pluies qui seront limitées à la bordure des Combrailles au Roannais et aux montagnes océaniques , le Sancy, les monts Dômes, le haut Forez, les monts de la Madeleine et l’axe du Pilat au haut Beaujolais

Les maximums dépassent 10° dans les dépressions

Le beau temps résiste dans les bassins internes du Massif central : le Puy et Limagnes du sud

Samedi :

Le temps se rétablit, surtout en altitude, pas de précipitations

Dernier jour où la formation de brouillards et stratus bas reste importante en particulier dans les vals du Rhône et de la Saône , mais aussi où quelques gelées sont encore possibles sur les plateaux du cœur du Massif central (Margeride et Velay).

Le vent du nord encore présent le matin avec un peu de mistral s’inverse dans la journée pour passer au sud

Les températures maximales dépassent 10° dans les dépressions sauf quand le soleil n’arrive pas à percer la couche de grisaille (Val de Saône ?)

Dimanche

Beau temps anticyclonique

Pas de précipitations, les remontées pluvieuses de Méditerranée en fin de journée butent sur le Mézenc, seuls les nuages vont un peu plus loin vers le nord

Le vent du sud forcit

Pas de gelées matinales, les minimums dépassent 5° dans les dépressions et le risque de brouillards et stratus est plus faible que la veille

Les maximums dépassent 10° dans les dépressions

Ce dimanche est une journée d’élections régionales. Nous avons constaté dans tous les scrutins généraux en particulier législatifs et présidentiels depuis les années 60 que les journées électorales avec beau temps anticyclonique donnent très régulièrement des résultats favorables à la droite. Cet aspect mis en évidence dans le premier chapitre de notre livre « le ciel tomberait-il sur nos têtes »(2003 éditions ALEAS) a été confirmé depuis en France lors de chaque rendez-vous électoral national , mais aussi en Allemagne, d’autres pays, et la dernière fois au Royaume Uni (victoire des conservateurs annoncée la veille sur mon blog, totalement imprévue des instituts de sondage, avec l’arrivée d’une situation anticyclonique sur le pays, à l’exception de l’Ecosse qui avait voté totalement différemment ).

Il est donc facile d’en conclure le résultat des régionales de dimanche, avec deux réserves importantes toutefois, la saison des élections s’effectue en France de mars à juin, il faut remonter à 1958 pour trouver un scrutin en décembre qui peut guère servir de référence, l’élection s’effectue dans un cadre géographique nouveau et des circonstances très particulières ! Ces conditions rendent les résultats très intéressants à analyser en fonction de la météo en sachant que les bordures nord (côtes de la Manche et de la mer du Nord) et sud (Languedoc et Cévennes) seront moins concernés par le beau temps anticyclonique que le reste du pays !

Lundi :

Beau temps anticyclonique (suite)

Pas de précipitations, les petites pluies remontant de méditerranée comme la veille butent sur le Mézenc

Poursuite du même temps , vent du sud fort, peu de brouillards et pas de gelées matinales (minimums supérieurs à 5° dans les dépressions) , maximums supérieurs à 10° dans les dépressions (12 à 13° environ)

Mardi

Beau temps anticyclonique (fin provisoire)

Pas de précipitations, la perturbation océanique qui arrive du nord -ouest n’apporte que ses nuages et ses pluies attendent la nuit suivante

Vent du sud et températures comme la veille.

Dans la seconde partie de la semaine, le décalage de l’anticyclone vers l’est du continent, laisse plus de possibilités aux perturbations d’arriver jusqu’à nous : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2015 4 03 /12 /décembre /2015 19:31
Le beau temps menacé par les nuages de la perturbation (3-12-2015)

l'image du satellite défilant NOAA de la fin de cette fin d'après-midi (3/12/2015) transmise par Claude montre que les premiers nuages de la perturbation qui s'étire de la Galice à l'Angleterre tentent de rentrer dans l'anticyclone qui a apporté deux jours de beau temps sur nos régions

les premiers alignements correspondent à un front chaud qui a été en grande partie détruit par les hautes pressions

le plat de résistance, le front froid aborde la Bretagne

les hautes pressions donnent les premiers signes de faiblesse un peu plus tôt que ce qui était prévu!

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2015 1 30 /11 /novembre /2015 13:31

Prévision du 1er au 4 décembre 2015

Les hautes pressions confirment leur retour

Pas de précipitations, les perturbations sont rejetées le long des côtes de la Manche, elles n’apportent que des nuages et au pire de rares gouttes sur la bordure océanique et ses reliefs.

Notre région est un ilot de vent faible entre une France du nord où sévit celui d’ouest et la basse vallée du Rhône où le mistral fait des prolongations

Le beau temps touche surtout les régions d’altitude car cette situation est très favorable à la mise en place de brouillards ou de couvercles de grisailles dans les dépressions pendant la nuit. Si les Limagnes et les plaines le long de la Loire ont de vraies chances de les voir se disperser sous l’effet du soleil, c’est dans le couloir du Rhône et surtout de la Saône que ces stratus feront de la résistance toute la journée.

Les températures sont à nouveau élevées pour la saison mais avec de nombreuses inversions, pas de gelées sauf dans les trous à froid , et il fera souvent plus doux en altitude que dans les dépressions et le val de Saône est le plus concerné par la résistance de ces couvercles

Lundi :

Prévision antérieure confirmée

Pas de précipitations, la bordure de la perturbation qui passe ne laisse que des nuages. Le soleil est présent dans les bassins internes du Massif central le long de la Loire et de l’Allier

Le retour de la douceur est confirmé, Les températures dépassent 10° dans les dépressions sur tout celles citées ci-dessus.

Mardi :

Pas de précipitations, seuls les nuages d’une bordure de perturbation nous affectent, avec au pire quelques gouttes sur les marges des Combrailles au Roannais et leurs reliefs (Sancy , Haut Forez et Beaujolais, Monts de la Madeleine.

Les températures restent douces pour la saison, très peu de gelées sur les plateaux sauf dans les trous à froid , les maximums baissent un peu vers 10° dans les dépressions

Les brouillards et stratus augmentent leur présence matinale et tardent à se disperser dans les plaines de la Saône

Mercredi

Pas de précipitations

Beau temps en montagne et sur la plupart des plateaux, en dessous la journée risque d’être grise!

Avec le vent très faible, les conditions sont optimales pour la formation de brouillards et couches de grisailles recouvrant les dépressions. Le soleil a de fortes chances de disperser les couches des sillons de la Loire et de l’Allier, mais celles de l’axe Rhône Saône risquent de résister toute la journée

Avec les inversions, les températures sont sans dessus-dessous, pas de gelées et il fait souvent plus doux en altitude que dans les dépressions, les maximums dépendent de la possibilité du soleil à percer la couche de stratus, si c’est le cas ils dépassent 10°.

Jeudi :

Même temps la veille

Vendredi.

Un flux de sud qui forcit dans la journée, augmente les inversions de températures du matin entre les zones d’altitude léchées par le vent doux et les dépressions dans la grisaille froide mais ensuite il facilite la dispersion par le soleil du couvercle matinal dans les dépressions et provoque une hausse des maximums

Une perturbation océanique arrive, ses nuages seront visibles, elle a de réelles chances d’apporter quelques pluies sur les reliefs océaniques mais ces dernières ne se produiront pas avant la nuit suivante !

Le week-end tout en restant doux, pourrait être moins beau que la semaine ! à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...
  • prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche. Temps restera globalement...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195