Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2016 6 20 /02 /février /2016 11:23

Prévision du 20 au 24 février 2016 (42, 43, 63, 69)

Nous connaissons un court intermède de temps anticyclonique qui repousse vers la France du nord les perturbations océaniques

Il en résulte un temps assez agréable

Les précipitations seront rares, elles ne concerneront que les reliefs surtout ceux d’influence océanique et les bassins internes du Massif central resteront à l’abri

Les températures remontent, plus de gelées matinales et des maximums à nouveau doux pour la saison

Le manteau neigeux résiduel en montagne recule encore

Les vents d’ouest et sud-ouest sont déviés en sud par les reliefs. Les vitesses ne sont sensibles que sur la bordure des Combrailles au Roannais.

Samedi :

La perturbation effleure seulement l’angle nord-est de nos départements en particulier le haut Beaujolais et l’axe du haut forez aux monts de la Madeleine avec un risque de pluie faible mais plus de nuages. Les bassins internes du Massif central et dans une moindre mesure les reliefs du sud de la région (Haute Loire) sont à l’abri.

Après les gelées matinales généralisées, les températures amorcent une remontée (plus de 10° dans les dépressions

Retour du vent de sud-ouest dévie en sud par les reliefs au sud dans le forez et le Velay

Dimanche :

Journée anticyclonique assez agréable

Pas de précipitations sauf un risque très faible de petites pluies, surtout de nuages, sur la bordure des Combrailles au Roannais et les reliefs déjà cités la veille

Les températures continuent leur remontée : pas de gelées matinales et des maximums qui dépassent 15° dans les dépressions

Vent assez faible

Lundi :

Journée encore agréable dans les couloirs de l’Allier, la Loire du Rhône et de la Saône

Les températures restent très douces, pas de gelées matinales et des maximums aussi élevés que la veille

Toutefois, les hautes pressions commencent leur retrait, elles laissent remonter des nuages, puis des pluies de Méditerranée qui atteignent en fin de journée l’axe du Mézenc au Pilat avec un risque faible de débordement dans la nuit suivante sur le Velay, le Forez et le Lyonnais

Vent assez faible plutôt de sud qui facilite le retour de brouillards matinaux et de stratus bas le matin dans les zones basses (val de Saône surtout)

Mardi :

Encore une journée assez agréable mais les risques de la dégradation se précisent

Une perturbation de nord approche, elle s’annonce plus par ses nuages que par ses pluies faibles qui attendent la nuit suivante et se limitent aux reliefs océaniques : Sancy axe du haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat au haut Beaujolais.

Les températures restent assez douces, pas de gelées matinales, les maximums baissent à proximité de 10° dans les dépressions

Mercredi :

La nette dégradation se confirme

La perturbation de nord tarde à traverser la région, elle dépose des précipitations importantes sur les reliefs cités la veille, mais la partie méridionale de nos départements est atteinte avec retard , les bassins internes du Massif central ( le Puy , Limagnes du sud ) sont en grande partie à l’abri. Il s’agit surtout de pluie, le retour à la neige ne s’effectuera qu’au-dessus de 1000 mètres dans la nuit de mercredi à jeudi

Les températures continuent leur baisse, mais le retour des gelées ne se fera que jeudi matin et les maximums restent encore vers 10° dans les dépressions.

Le froid reviendra ensuite pour les derniers jours de février ! À confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
18 février 2016 4 18 /02 /février /2016 23:53
Neige en Afrique du nord (18/02/2016)

l'image captée par Claude ce matin du satellite russe Meteor M1 est sans équivoque , la vague de froid en cours a atteint le Maghreb et déposé de la neige (blanc brillant et bleuté) sur le haut Atlas marocain à des altitudes de l'ordre de 2500 à 3000m et sur l'Aurès et les hauteurs de l'Atlas tellien en arrière du golfe de Bougie à partir de 1500 à 2000m

Ailleurs les nuages empêchent de savoir !

Selon une étude ancienne de R. Auberty extrait du Climat de l'Algérie (1940), l'enneigement dure environ 15 jours sur l'Aurès au dessus de 1300 m!

Même s'il est peu probable que de telles durées ont été observées ces dernières années, l'enneigement n'est pas rare sur les montagnes de l'Afrique du nord !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
18 février 2016 4 18 /02 /février /2016 11:35
La france coincée (17/02/2016)

l"image d'hier (17/02/2016) dans l'après-midi montre une France anticyclonique partiellement dégagée selon un axe de l'Espagne au Bénélux coincée entre le flux de nord-est qui persiste en provenance de l'Europe continentale et la perturbation océanique qui progresse à partir de l'ouest

Ceci laisse voir un peu de neige sur les Alpes, les Pyrénées mais aussi les monts volcaniques auvergnats du Massif central

le flux de nord-est qui déborde est constitué de nuages dans les basses couches peu capables d'apporter des précipitations. Il a un peu reculé depuis la dernière image mise sur ce blog!

Sa limite reste très intéressante :

les Ardennes et le Massif schisteux Rhénan au Nord

la moitié orientale du Bassin parisien avec un dégradé de la Lorraine à la Beauce

les crêtes principales du Massif central en occupant l'ensemble des sillons de l'Allier et de la Loire en suivant les monts volcaniques auvergnats , la Margeride et l'axe du Mézenc au Pilat

le défilé de Vienne dans la vallée du Rhône

Les Préalpes du Vercors.Ensuite les altitudes élevées forment une coupure dans le massif dans des formations nuageuses basses

Voilà des limites climatiques très classiques en France

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
16 février 2016 2 16 /02 /février /2016 16:07
flux de N-E le 16/02/2016

L'image du satellite russe Météor M1 captée par Claude montre l'extension du flux de nord-est qui remonte de l'Italie sur la France

Une première partie brillante bleuie correspond à la ligne de nuages de la Méditerranée à l'Italie du nord capable de fournir des précipitations, ces dernières sont incapables de franchir les Alpes

En avant ces nuages sont précédés de nuages gris concentrés essentiellement dans les basses couches. Cette masse est interrompue par les Alpes du nord où l'on distingue les plus hauts massifs enneigés , autre blanc bleuté, mais aussi le sillon alpin dans le valais Suisse où le Foehn de l'air descendant a fait disparaitre les nuages

Ces nuages gris sont rabattus par les hautes pressions anticycloniques qui ont envahi l'ouest de la France et cette masse de stratus s'arrête quand l'air descend des hauteurs du Massif central , des Vosges avec de petites encoches entre Cantal et Aubrac et entre Morvan et Vosges

Ils viennent buter sur les Pyrénées et leurs crêtes enneigés au sud et s'arrêtent quand l'air descend des reliefs vers la Méditerranée

Il est possible de remarquer aussi quelques particularités de détail dans la limite géographiques de ces nuages bas:

--- sur les Cévennes dégagées

--- dans le limousin recouvert

--- dans la Franche Comté avec une ligne de trouées qui s'étend en Allemagne du sud sur le haut bassin du Danube

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
15 février 2016 1 15 /02 /février /2016 12:21

Prévision du 16 au 19 février 2016 (42, 43, 63, 69)

L’arrivée d’un flux de plein nord en provenance des hautes latitudes provoque une séquence hivernale plus froide que neigeuse pendant l’ensemble de la semaine

Les gelées matinales sont généralisées à l’ensemble de nos départements et sévères sur les plateaux, elles sont suivies de journées sans dégel sur les montagnes et parfois les plateaux alors que les dépressions connaissent des maximums à peine positifs

Les précipitations nivales concernent surtout les montagnes en particulier celles de la face nord, monts volcaniques auvergnats, axes des monts du Forez à ceux de la Madeleine et du Mézenc au haut Beaujolais. Les quantités déposées sont faibles pour alimenter seules les stations de sport d’hiver qui devront se servir de leur équipement de neige artificielle quand elles en ont !

Le vent dominant viendra du nord avec ses accélérations de la burle sur les plateaux de la Haute Loire du mistral en vallée du Rhône et au loin d’une Méditerranée agitée

Lundi :

La dégradation déjà annoncée est pleinement confirmée avec vent du nord, maximums négatifs en montagne et à peine positifs dans les dépressions, chutes de neige éparses

Mardi :

Temps hivernal sans changement

Toujours de faibles chutes de neige à toutes altitudes mais significatives seulement sur les reliefs cités dans l’introduction

Toujours des gelées généralisées et sévères sur les plateaux qui se continuent ensuite par des journées sans dégel en montagne et des maximums à peine positifs dans les dépressions

Toujours un vent du nord fort avec burle et mistral dans leurs régions respectives

Mercredi

Faibles signes d’atténuation de la vague hivernale

Toujours de faibles chutes de neige sur les mêmes reliefs que la veille mais encore plus rares

Toujours le froid mais avec l’esquisse une très faible hausse des températures, les plaines du Rhône et de la Saône ont quelques chances d’échapper aux gelées matinales qui restent généralisées ailleurs et sévères sur les plateaux. Le secteur sans dégel est plus limité en montagne et les maximums ont quelques chances de dépasser 5° dans les dépressions

Seule grosse différence, le vent du nord faiblit avant de disparaitre

Jeudi,

Le temps tente de changer avec la tentative de pénétration d’une perturbation océanique de nord-ouest

Elle est précédée d’un retour provisoire du vent du sud

Ses précipitations arrivent à partir de l’après-midi, elles concernent surtout les secteurs océaniques et ses montagnes : Monts volcaniques auvergnats, axe du haut Forez aux monts de la madeleine et Haut Beaujolais, mais le contact avec l’air froid antérieur donne surtout de la neige avec des épaisseurs un peu plus conséquentes qu’en début de semaine

La tentative de redoux échoue au niveau des températures, gelées toujours généralisées peut être un peu moins sévères, journée sans dégel en montagne, mais la hausse des maximums dans les dépressions surtout celles de la Loire, du Rhône et de la Saône continue (moins de10° cependant) !

Vendredi

Les chutes de neige continuent depuis la nuit précédente et dans la matinée en privilégiant les mêmes régions

Le froid reprend un peu de vigueur, toujours des gelées généralisées, seule les plaines du Rhône et de la Saône ont une chance d’y échapper, les maximums baissent avec moins de 5° dans les dépressions et des montagnes sans dégel

Le vent du nord revient avec burle et mistral mais il s’agit plutôt d’un vent d’ouest dans le nord de la France dévié par les reliefs chez nous

Le gros de la vague hivernale semble ensuite passé, mais il est toujours difficile de chasser un air froid quand il a réussi à s’implanter : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
14 février 2016 7 14 /02 /février /2016 12:03
Tourbillons  nuageux rares sur les canaries

L'mage transmise par Claude du satellite russe météor, le 11 février est aussi esthétique que rare

Il s'agit de tourbillons nuageux appelés "tourbillons de Karman qui apparaissent au sud des Canaries quand l'Alizé de nord-est est perturbé dans sa formation par le iles qui modifient l'écoulement du vent

Ces déviations et volutes s'effectuent quand le vent est compris entre 10 et 25 Km/h

G.S.

Partager cet article
Repost0
12 février 2016 5 12 /02 /février /2016 23:08
Alpes enneigés et le bulletin 119 de l'AMRL vient de sortir

Claude m'a transmis cette très belle image des Alpes enneigés et dégagées entre le passage de deux perturbations hier

on distingue avec précision les différents massifs ainsi que les sillons et vallées qui traversent l'ensemble montagneux . On remarque aussi avec précisions les chainons sud-ouest nord-est du Jura plissé!

C'est aussi l'occasion de vous annoncer la sortie du Météofil N° 119 de l'AMRL

(association des météorologistes d'entre Rhône et Loire)

vous y trouverez

--- Une étude de la petite tempête des 6 et 7 février 2016

les articles habituels :

--- Décembre en France et dans le monde

--- Les bilans climatologiques annuels de 2015 à Saint-Cyr-le-Châtoux, Villefranche-sur-Saône, à Montonnet hameau d' Estivareilles ( précipitations)

--- Janvier 2016 en France

--- Le bilan de l'eau en janvier 2016

--- L'enneigement sur le versant nord du Pilat

--- L'analyse au jour le jour de janvier 2016 en Rhône et Loire

et les données , températures précipitations vent de toutes nos stations

en espérant que cela vous donnera l'envie de nous rejoindre !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 19:16

Prévision du 12 au 15 février 2016

Le temps perturbé océanique à une latitude assez basse laisse peu à peu la place à des temps de nord

Avant le retour à un épisode hivernal dès le début de la prochaine semaine, le temps reste agité avec encore un dernier coup de redoux !

Les précipitations sont quotidiennes, elles traversent l’ensemble de la région avec un passage à la neige à des altitudes très variables, elles touchent la bordure septentrionale et les montagnes océaniques surtout les monts volcaniques auvergnats

Les températures descendent par saccades interrompues de redoux

Encore quelques épisodes de vent fort d’ouest dévié en sud par les reliefs en fin de semaine avant un changement du vent dans la journée de dimanche avec un passage au nord. Les deux présenteront de courtes périodes avec des rafales assez fortes mais pas dans les mêmes secteurs de la région

Vendredi

Après le passage de la perturbation en cours de ce jeudi soir qui apporte des flocons sur les plateaux, on pourrait découvrir le sol enneigé dès les altitudes moyennes vers 500 à 600 m le matin.

La nouvelle perturbation qui arrive ensuite apporte d’abord de la neige puis passe à la pluie jusqu’à des altitudes supérieures à 1000 mètres

Les cumuls les plus importants concernent les montagnes océaniques en particulier les monts volcaniques auvergnats et l’axe du haut Forez aux monts de la Madeleine.

Les gelées le matin sur l’ensemble des plateaux avec débordement dans les bassins intramontagnards, laissent la place à des maximums qui approchent de 10° dans les dépressions et deviennent positives sur les plateaux

Après un petit coup de vent du nord, le vent de sud-ouest dévié en sud par les reliefs au sud d’une ligne Clermont-Ferrand Feurs revient et forcit au cours de la journée. Les rafales ne devraient pas dépasser 60 à 80 km/h

Samedi :

La nouvelle perturbation est plus douce et dépose essentiellement de la pluie avec un passage à la neige seulement sur les plus hauts sommets (Sancy, Mézenc, Pierre sur haute). Ses précipitations touchent surtout les mêmes secteurs océaniques que la veille, mais elles sont plus généralisées et plus importantes

Nouvelle poussée du vent de sud-ouest dévié en sud par les reliefs, avec des rafales un peu plus fortes que celles de la veille (environ 80 à 90 km/h sur les secteurs des crêtes les plus exposées) attention

Les températures remontent, très peu de gelées matinales sauf trous à froid, et maximums nettement au-dessus de 10° dans les dépressions

Dimanche :

L’origine des perturbations change, on passe de l’ouest au nord

Le temps commence sa dégradation

La pluie encore présente le matin passe progressivement à la neige à des altitudes de plus en plus basses sur les plateaux sur la fin des précipitations

La journée commence dans la douceur, pas de gelées sauf sur les sommets enneigés, mais le thermomètre monte très peu dans la journée avec une baisse des maximums en dessous de 10° dans les dépressions

Le vent change avec le retour en soirée de celui du nord avec ses acolytes, la burle sur les plateaux et le mistral en vallée du Rhône

Lundi :

La dégradation du temps s’accentue

La nouvelle perturbation de nord apporte des flocons dès l’amorce des plateaux mais les quantités déposées sont faibles et concernent surtout les montagnes de la face septentrionale de la région, Sancy, axes du Mézenc au haut Forez et au haut Beaujolais.

Les températures continuent leur baisse avec des gelées sur l’ensemble des plateaux qui déborde sur les bassins intramontagnards, et avec des maximums à peine positifs dans les dépressions et négatifs en montagne

Le vent du nord forcit, un peu la burle sur les plateaux, beaucoup le mistral en vallée du Rhône énormément en Méditerranée très agitée (tempête)

Ce n’est que le début d’une vague hivernale, plus marquée par le froid que par la neige qui devrait continuer toute la semaine prochaine : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 16:01

Prévision du 8 au 11 février 2016 (42, 43, 63, 69)

Le ciel reste très agité sous l’effet d’une dépression très creusée à proximité des iles britanniques

  • Le vent sera moins tempétueux que le long des côtes de la Manche et que dans la nuit dernière même si la tempête annoncée sur la Loire et la Rhône a été en dessous des niveaux annoncés (maximum connu pour l’instant 106Km/h à Andrézieux Bouthéon le 7 à 2 heures), mais il continuera à souffler fort avant le passage des perturbations (maximum vers 80 à 90 km/h)
  • Le passage des perturbations sera quotidien, elles déposeront tous les jours des précipitations sur les secteurs océaniques en particulier les monts volcaniques auvergnats et l’axe du haut Forez aux monts de la Madeleine et la bordure des Combrailles au Roannais mais leur capacité à pénétrer au-delà sera variable et une fois sur deux les bassins du Massif central seront à l’abri. Leur capacité à déposer de la neige sera aussi variable, plus la perturbation pénétrera nos départements, plus le passage à la neige sera bas sur les plateaux et plus le refroidissement ultérieur fort
  • Les températures restent assez douces avec de grandes variations quotidiennes, le retour de gelées certains jours , des maximums très variables

Dimanche :

Après la petite tempête de la nuit et les précipitations du matin avec passage à la neige à partir de 850 m, la journée connait un refroidissement sensible avec des maximums en dessous de 10° dans les dépressions et un court épisode de vent du nord avec burle et mistral .

Lundi

La perturbation de la journée concerne surtout les secteurs océaniques en particulier les monts volcaniques auvergnats avec un passage à la neige qui s’élève en altitude largement au-dessus de 1000 mètres et les bassins internes du Massif central seront en grande partie à l’abri avec un temps meilleurs moins nuageux

Après de petites gelées sur les plateaux enneigés, les températures maximales augmentent nettement, elles dépassent 10° dans les dépressions et approchent 15° dans celles du Rhône et de la Saône

Le vent du sud-ouest revient forcit au fil des heures, il approche le seuil de la tempête (100 km/h) sur les crêtes volcaniques auvergnates

Mardi :

Le vent de sud-ouest fort proche du seuil de la tempête continue dans la nuit précédente et se trouve au petit matin sur l’axe Rhône Saône. Attention aux rafales les plus fortes

La nouvelle perturbation est bien plus active , elle commence par les secteurs océaniques mais traverse à nouveau l’ensemble avec d’abord des cumuls de pluie importants puis à nouveau un passage à la neige à des altitudes de plus en plus basses dans la nuit suivante

Pas de gelées et retour de la douceur le matin, les températures maximales restent au même niveau élevé que la veille

Mercredi :

Net refroidissement

Les dernières précipitations s’effectuent sous forme de neige et concernent surtout les reliefs océaniques. Les bassins internes du Massif central sont en grande partie à l’abri

Les gelées matinales reviennent et n’épargnent que quelques dépressions externes, les maximums connaissent une forte baisse avec moins de 10° partout, même dans les dépressions

Un court épisode de vent du nord revient

Jeudi :

La nouvelle perturbation apporte le redoux, elle est précédée d’un vent d’ouest assez fort, ses précipitations commencent par de la neige mais très vite elles passent à de la pluie jusqu’à des niveaux supérieurs à 1000 mètres. Les secteurs océaniques sont les plus concernés mais toute la région est traversée

Après de petites gelées matinales sur les plateaux enneigés, les maximums remontent dans la journée

L’hiver n’a pas encore dit son dernier mot et le froid encore timoré pourrait s’accentuer à partir du week-end suivant ! À confirmer !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 18:37
la perturbation de nord passe à l'est (4-02-2016)

la nouvelle image transmise par Claude captée en milieu d'après-midi (4/02/2016) montre que la descente de nord perturbée vient buter à l'est du pays sur les reliefs du Massif central et des Alpes du nord. L'air en descendant ensuite vers la Méditerranée permet un nettoyage du ciel qui devient dégagé et lumineux avec des vents qui forcissent

Plus à l'ouest, c'est la remontée de l'anticyclone des Açores à partir de l'Espagne qui bloque l'essentiel des nuages sur le Massif central, la limite est cependant moins nette, mais la ligne de nuages du milieu du golfe de Gascogne au limousin marque la limite de sa progression en début d'après-midi

Comme nous l'annoncions dans la prévision, les bassins internes du Massif central sont restés à l'abri derrière les reliefs qui les protègent avec des trouées dans les nuages. On distingue nettement celles des Limagnes du sud et vers Clermont Ferrand , de la vallée de l'Allagnon, le bassin du Puy et ses voisins du haut cours de la Loire.

Par contre les précipitations ont surtout affecté un axe des Ardennes ce matin aux Alpes du nord en descendant au fil des heures plus difficile à discerner sur ce document qui n'est pas un radar.

Notre région s'est situé en bordure car l'essentiel est tombé plus à l'est. Seules les faces septentrionales du Sancy des Monts de la madeleine , du haut Forez , du beaujolais reçoivent quelques gouttes. De même plus on va vers l'est , plus le passage de la pluie à la neige s'est effectue à des altitudes basses. Dans notre région seuls le Sancy et peut être Pierre sur haute recevront des flocons. les stations des Alpes du jura et des Vosges peuvent se réjouir de recevoir de la matière première blanche, mais beaucoup moins les notres ! hélas

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...
  • prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche. Temps restera globalement...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195