Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mars 2016 5 11 /03 /mars /2016 19:05
Enneigement , mistral le 10 mars 2016

L'image du satellite Méteor M1 transmise par Claude le 10 mars au matin permet de mesurer la progression de l'enneigement au début de ce mois de mars, les principaux massifs montagneux étant dégagés ce matin là, sauf dans notre région.

les nuages du flux de nord qui sont venus se bloquer sur les montagnes du haut bassin de l'Allier et la Loire, du Mont Lozère au Pilat ou du Deves au monts de la Madeleine empêchent toute évaluation du manteau sur ce secteur.

Par contre on distingue nettement la couverture nivale sur las Pyrénées , les Alpes , les massifs volcaniques Auvergnats , la Mont lozère, le plateau de Millevaches, le Morvan, le Jura , les Alpes etc.

la perturbation qui a stoppé la veille la Course Paris Nice sur les Monts du Beaujolais, s'évacue en Méditerranée et l'on voit se mettre en place le mistral qui dégage le ciel de la vallée du Rhône et pousse les nuages au large du delta du Rhône sur la Méditerranée avec une courbure caractéristique !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
11 mars 2016 5 11 /03 /mars /2016 12:12

Vendredi 11 mars 2016 :

Etape Saint-Paul –trois-Châteaux Salon-de-Provence

Les températures vers 15° dans les dépressions, les précipitations totalement absentes ne poseront aucun problème aux coureurs

Ce sera par contre l’étape du vent, du mistral qui dépassera en rafale les 50 à 60 km/h et sera le plus fort plus à proximité de la vallée du Rhône

Son action sur la course pourra survenir à tout moment mais 4 secteurs sont particulièrement sensibles pour le déclenchement de bordures car ils sont perpendiculaires à la direction du vent :

  1. Entre Sainte-Cécile-les-vignes et Vaison-la-Romaine
  2. Entre le col de Madeleine et le pied du Ventoux
  3. Entre le passage du la Durance et la Roque d’Anthéron avant l’escalade de la Chaîne des Côtes
  4. Le secteur près de Mallemort entre Charleval et le changement de direction près de Lamanon

Samedi 12 mars :

Etape Nice La madone d’Utelle

Bonne conditions, pas de précipitations sur la course, températures vers 15° sur le littoral , assez faible rôle du vent

Toutefois nuageux et brumeux sur les secteurs en altitude

Dimanche 13 Nice-Nice

Conditions moins bonnes que la veille

  1. Vent de nord-est fort sur les côtes ce qui pourrait avoir un rôle dans le final proche du littoral
  2. Temps nuageux avec possibilité faible d’Averses sur les hauteurs de l’arrières pays en provenance du nord-est
  3. températures un peu plus basses que la veille (13° sur la côte)

Bonne fin de course

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
8 mars 2016 2 08 /03 /mars /2016 10:46

Prévision du 8 au 12 mars 2016 (42, 43, 63, 69)

L’hiver décalé sur mars continue mais sa forme sera de moins en moins perturbée en raison de l’installation des hautes pressions sur les iles britanniques !

Les précipitations s’atténueront en fin de semaine, mais auparavant elles affectent encore la région avec des cumuls substantiels sur la bordure des Combrailles au Roannais et les reliefs océaniques du Sancy, du haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat au haut Beaujolais.

Le manteau neigeux persiste sur les plateaux avec des extensions temporaires dans les dépressions comme ce mardi matin sur Saint Etienne.

Les températures restent basses avec des gelées quotidiennes sur les plateaux s’étendant de façon variable aux plaines, mais les maximums présentent une légère tendance à la hausse au fil des jours

Le vent du nord reste dominant.

Mardi :

Après les chutes de neige du petit matin, les précipitations cessent sauf temporairement sur le Pilat et le temps a tendance à s’éclaircir lentement

Le vent du nord avec burle sur les plateaux de la Haute Loire et mistral en vallée du Rhône sévit.

Après des gelées matinales généralisées, les maximums se situent vers 5° dans les dépressions et la journée est sans dégel sur les montagnes enneigées

Mercredi :

Après des gelées généralisées et sévères sur les plateaux le matin, une nouvelle perturbation de nord-ouest arrive !

Avant son passage, un bref coup de vent de sud est surtout sensible dans le Sillon Rhône Saône et les maximums connaissent une brève hausse par effet de foehn sur le Forez au nord du Pilat

Les précipitations commencent par les monts volcaniques auvergnats en fin de matinée puis traversent la région en privilégiant les secteurs précisés dans l’introduction

Le passage à la neige remontre un peu en altitude au début, mais redescend au niveau du bas des plateaux dans la nuit suivante !

Jeudi :

Gelées matinales sur l’ensemble des plateaux avec extension possible aux dépressions du Rhône et de la Saône.

La journée est sans précipitations après les derniers flocons sur les reliefs de l’est du Mézenc au haut Beaujolais dans la matinée

Les maximums approchent 10° dans les dépressions avec un peu plus de soleil

Le vent du nord revient en particulier la burle et le mistral en vallée du Rhône

Vendredi :

Quelques giboulées de neige en provenance du nord-est sont possibles sur le Pilat et dans une moindre mesure sur l’axe du Mézenc aux monts du Forez et de la Madeleine

Le vent du nord forcit avec burle et mistral

Les gelées matinales concernent les plateaux du Massif central et les maximums augmentent un peu et peuvent dépasser 10° dans les dépressions

Samedi :

Pas de précipitations

Poursuite du vent du nord

Les gelées sont généralisées le matin mais les maximums continuent une très légère hausse

Même si elle s’atténue au fil des jours, cette vague d’hiver décalé laisse des traces encore au début de la semaine suivante : à confirmer !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
6 mars 2016 7 06 /03 /mars /2016 19:36

Prévision spéciale Paris-Nice

Première partie de Condé sur Vègre (7/03) à Romans (10/03)

La correspondance de cet hiver décalé sur Mars avec la descente de perturbations en provenance des hautes latitudes a toutes les chances de provoquer une influence sur la course, mais les heures du début de l’après–midi où se déroule la course, devraient en limiter les conséquences

Les températures seront positives vers 5 à 6° environ après les gelées de la nuit

Le risque de précipitations sur la course est probable surtout mercredi, mais il s’agira surtout de la pluie aux heures de la course avec une possibilité de neige sur les cols du haut Beaujolais vers 700 m d’altitude

Le vent soufflera en rafales à des vitesses (30 à 50 km /h selon les jours) susceptibles de provoquer un impact sur la course.

Lundi 7 mars : étape Condé-sur-Vègre – Vendôme

Risque faible de précipitations sur la course, sauf au début avec la bordure d’une perturbation qui aura déposé des flocons le matin puis un peu de pluie. Ensuite en partant vers l’ouest la course s’éloigne des pluies possibles.

L’impact climatique e majeur de l’étape est lié au vent susceptible de provoquer des bordures :

  1. La direction de nord se présente de côté ou de ¾ arrière selon les différents tronçons de la course
  2. Les rafales atteindront de l’ordre de 40 km/h, seuil proche du niveau où l’on constate la formation de bordures
  3. La course traverse à partir d’Ablis, les plateaux dégagés de la Beauce où les abris contre le vent sont très rares avec de longues lignes droites, sont célèbres dans l’histoire du cyclisme et de Paris-Nice pour la formation de bordures

Températures maximales vers 5 à 6°, sensation de froid avec le vent

Mardi 8 mars étape Contres - Commentry

On ne peut totalement écarter le risque de giboulées sur la course en particulier vers l’arrivée mais le risque parait très faible

Températures semblables à celles de la veille

Le vent de nord-nord-ouest est un peu moins fort que la veille (rafales vers 30 à 40 km/h), surtout sa direction est favorable sur l’ensemble de l’étape ce qui devrait logiquement provoquer une étape rapide

Mercredi 9 mars étape Cusset - mont Brouilly

L’influence des conditions climatiques sur la course sera le plus important

Le vent de sud-ouest puis de sud à l’avant de la perturbation forcit au cours de l’étape avec des rafales de l’ordre de 50 km/h susceptibles de provoquer des bordures

Le parcours globalement ouest-est du Bourbonnais au Beaujolais est de côté par rapport à la direction du vent ce qui accroit les risques d’impact sur la course

Une perturbation rattrape la course et dépose surtout de la pluie. On ne peut cependant pas exclure un passage à la neige sur les cols du beaujolais qui culminent vers 750 m et se situeront à proximité de la limite pluie neige

Températures vers 5 à 56° dans les dépressions et vers 3 à 4° sur les reliefs

Jeudi 10 mars : étape Juliénas-Romans

Les reliefs voisins recevront des précipitations, mais la course longe les reliefs des Monts du lyonnais du Pilat et des monts du Vivarais et cette position d’abri a toutes les chances de lui éviter de les recevoir

Températures vers 5à 6°

Le vent du nord est de plus en plus fort au fur et à mesure que l’on rentre dans l’aire du mistral à proximité de l’arrivée avec des rafales qui pourront dépasser de l’ordre de 50 km/h, seuil susceptible d’avoir un impact sur la course

Et à mercredi pour la suite

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 14:36

Prévision du 4 au 7 mars 2016 (42, 43, 63, 69)

L’hiver arrive par piqures successives, alors qu’il est administrativement fini depuis le 1er mars, en raison de la descente en ligne directe de l’air des régions arctiques jusqu’à la Méditerranée et sa célèbre dépression du golfe de Gènes

Le vent du nord domine avec ses accélérations sur les plateaux de la Haute Loire , la burle , et en vallée du Rhône , le mistral

Les perturbations de la même origine se succèdent, elles apportent des précipitations surtout sur la bordure nord des Combrailles au Roannais et les montagnes en particuliers celles océaniques, le Sancy, les axes du haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat au haut Beaujolais.

La neige est revenue ce matin dès les premiers plateaux, avec quelques fluctuations quotidiennes, elle s’y installe jusqu’au milieu de la semaine prochaine.

Les températures sont basses pour la saison avec des gelées matinales quotidiennes et des maximums inférieurs à 10° partout

Jeudi :

Prévision antérieure confirmée avec la première piqure hivernale, encore des flocons sur les plateaux qui s’ajoutent à la couche découverte ce matin

Temps couvert sur la face nord de la région et vent du nord

Les maximums sont nettement inférieurs à 10° dans les dépressions et la journée sans dégel en montagne

Vendredi :

L’exception océanique avant l’arrivée d’une nouvelle perturbation

Auparavant le vent connait une petite phase de sud avec une légère remontée des températures :

Les gelées matinales sont limitées aux plateaux du cœur du Massif central (Margeride, Velay Livradois) et les maximums dépassent à nouveau 10° dans les dépressions. Le manteau neigeux recule sur les plateaux

La nouvelle perturbation apporte des précipitations importantes sur les secteurs océaniques signalées ci-dessus avant de traverser l’ensemble des départements, elles sont surtout sous forme de pluie et le passage à la neige attend la nuit suivante

Samedi

La seconde piqure hivernale commence

La perturbation s’attarde sur la région, ses précipitations s’affaiblissent au fil des heures mais elles passent progressivement à la neige à des altitudes de plus en plus basses et à la fin dès les premiers plateaux (vers 600 m)

Les gelées sont limitées le matin aux plateaux du Massif central mais ensuite les maximums baissent (moins de 10° partout)

Le vent bascule au nord dans la journée

Dimanche

Les derniers flocons tombent surtout sous forme de giboulée sur les montagnes en perdant de l’importance au fil des heures

Le froid se précise avec le vent du nord, burle et mistral, des gelées généralisées le matin et sévères sur les plateaux et des maximums encore en baisse et même sans dégel sur les montagnes enneigées.

Le manteau neigeux persiste dès 600 m environ

Lundi :

Le froid continue avec des gelées généralisées et sévères sur les plateaux, les maximums ne situent vers 5° dans les dépressions et sans dégel en montagne

Les flocons reviennent, peut-être même en plaine , le matin surtout dans l’angle nord-est et le Pilat et le soir à partir des montagnes volcaniques auvergnates

Vent du nord (suite)

De plus en plus cet hiver ressemble à celui de 1974- 1975, octobre particulièrement frais, cœur de saison très douce, froid et neige concentrés sur Mars : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 11:17
Enneigement le 1er mars 2016

La dernière image du satellite russe "Meteor M1" du 1er mars 2016 au matin transmise par Claude permet de voir l'enneigement de nos montagnes en profitant du ciel presque complètement dégagé de nos montagnes. On peut le repérer avec cette couleur bleutée qui dessine les contours des reliefs.

On distingue nettement dans les Pyrénées orientales, les massifs du Canigou et du Capcir et leurs prolongements vers l'ouest enneigés séparés par la vallée du Conflent indemne de neige

Sur notre Massif central, les chutes du weekend dernier ont renforcé la présence du manteau sur la bordure orientale des Cévennes au Mézenc avec une jonction entre les massifs du Lozère et de la Margeride.et semble-t-il entre ceux du Mézenc et du Deves (quelques nuages gênent).

Les massifs volcaniques(Aubrac, Cantal et Sancy) sont enneigés avec quelques pointements vers le sud , Monts de Lacaune et peut être sommet du Lévezouet vers le nord , Pierre sur haute.

Même si des nuages gênent l'appréciation sur le Pilat et les monts du Vivarais, la faiblesse de l'extension du manteau est nette sur les montagnes de la Loire et du Rhône par rapport aux autres massifs. la chute du weekend ne s'est pas nettement étendu à ce secteur et auparavant la faiblesse était criarde

Même les montagnes de Corse sont en effet enneigées !

Quant aux Alpes on distingue nettement l'extension de la neige dans la partie méridionale avec la coupure du sillon de la Durance

Plus au nord la couverture nuageuse gène l'appréciation sur les versants Français et Suisse et l'on distingue nettement les vallées du coté italien

Par ailleurs le mistral est encore fort dans la vallée du Rhône, ces lignes de nuages perpendiculaires à la direction du vent en témoignent .

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 10:56
Tempête dans le sud (29/02/2016)

Cette image du satellite russe Méteor M1 d'hier matin à 8 heures captée et transmise par Claude montre d'abord un tourbillon en Méditerranée, la dépression du golfe de Gènes qui s'installe très souvent quand l'air froid réussit à descendre jusque ces latitudes en raison d sa réaction sur la mer douce !

Ce tourbillon est ceinturé d'un flux perturbé de sud qui remonte sur l'Italie du Nord et la Côte d'Azur puis redescend en provenance du nord -est sur la France. On distingue une trouée partielle dans les nuages les plus épais de l'Allemagne du sud à la région Rhône-Alpes.

ces nuages viennent s'accumuler sur les hauteurs de l'est du Massif central et après leur franchissement l'air prend de la vitesse en redescendant vers la Méditerranée selon une direction de plein nord .

Ceci a donné la tempête d'hier matin , plus de 150 km:h en rafale du Mont Aigoual et plus de 130 km:h au Cap Béar. Dans ce cas, dans un ciel qui s'éclaircit , il se constitue des lignes de nuages perpendiculaires à la direction du vent que l'on distingue nettement dans le secteur de la tramontane (ouest du Languedoc et surtout Roussillon) et du mistral (vallée du Rhône)

on distingue aussi de façon moins nette ces types de nuages perpendiculaires à la direction du vent sur la Côte d'Azur avec un flux de sud-sud-est , dans des secteurs localisés de Méditerranée, dans le flux de nord -est de l'Allemagne du sud à la région Rhône Alpes !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 12:47

Prévision pour le 29 février et du 1er au 3 mars (42, 43, 63, 69)

Après les grosses précipitations remontant de Méditerranée samedi, qui ont déposé beaucoup de neige sur le massif du Mézenc, mais ont perdu de leur vigueur au-delà vers le nord, l’air en provenance des hautes latitudes est attiré par la dépression du golfe de Gènes qui se met en place

Il en résulte une piqure de rappel de l’hiver avec

  • Un flux de nord fort avec la burle soufflant parfois en tempête dans la vallée du Rhône (mistral) et en Méditerranée
  • Des chutes de neige à partir des plateaux avec le retour du manteau nival à partir de 700 à 800 m.
  • Des températures basses avec des gelées matinales qui pourront être généralisées et sévères certains matins

Dimanche :

Prévision antérieur confirmée encore des chutes de neige éparses sur les reliefs, beaucoup de nuages, retour du vent du nord en soirée

Lundi :

Temps hivernal

La région est en bout de course d’une perturbation de Nord-est de retour tournant autour de la dépression du golfe de Gènes. Avec beaucoup de nuages, des chutes de neige concernent l’angle nord-est de nos départements au-delà de l’axe du Mézenc aux Monts du Forez mais surtout le massif du Pilat.

Le vent du nord souffle fort avec la burle sur les plateaux de la Haute Loire et surtout un mistral en tempête dans la vallée du Rhône au sud de Valence et une Méditerranée très agitée

Les gelées matinales sont quasiment généralisées sauf peut-être dans l’axe Rhône Saône, la journée est sans dégel sur les montagnes enneigées et les maximums sont à peine positifs dans les dépressions

Mardi :

Froid hivernal puis amélioration avec un intermède dans les précipitations et un ciel moins nuageux

Les gelées matinales sont généralisées, plaines y compris, et sévères sur les plateaux

Les maximums augmentent un peu et approchent de 10° dans les dépressions

Le vent du nord encore très fort le matin faiblit progressivement

Mercredi :

Une perturbation océanique de nord-ouest arrive. Elle dépose des précipitations importantes sur la bordure des Combrailles au Roannais et les reliefs du Sancy, du haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat aux Haut Beaujolais, puis plus faibles en traversant le reste de nos départements. Elles commencent par de la pluie puis en fin de journée et la nuit suivante la neige revient à des altitudes de plus en plus basses sur les plateaux et montagnes

Les gelées matinales sont limitées aux plateaux et montagnes enneigées, les maximums sont aussi en hausse en début d’après-midi (10° et plus dans les plaines de l’axe Rhône Saône)

Le vent de nord remplacé par celui d’W-SW le matin, revient en force en fin de journée

Jeudi :

Des précipitations de nord continuent une grande partie de la journée avec beaucoup de nuages et le passage à la neige dès les plateaux vers 700 à 800 m

Le froid revient avec des gelées sur l’ensemble des plateaux et une nette baisse des maximums, jour sans dégel sur les montagnes enneigées

Le vent du nord fort continue depuis la veille au soir

La fin de la semaine devrait s’accompagner d’un début de redoux, mais ce mois de mars commence comme s’il devait être le plus froid de cet hiver très doux : à confirmer !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
24 février 2016 3 24 /02 /février /2016 11:27

Prévision du 25 au 28 février 2016 (42, 43, 63, 69)

Le ciel s’agite à nouveau avec l’installation d’une dépression à proximité de la France qui amène à nouveau les perturbations en provenance des hautes latitudes

Il en résulte une nouvelle dégradation hivernale

Les précipitations arrivent par des orientations très diverses et les plus dangereuses viendront du sud sur l’axe du Mézenc au Pilat pendant le week-end avec risque de chute de neige lourde.

Les températures baissent avec des gelées matinales d’extension variable et des maximums en dessous de 10° partout

Les vents seront forts sur la France mais notre région semble les recevoir assez affaiblis

Mercredi :

La bordure d’une perturbation pluvieuse dépose des précipitations sur le nord des Combrailles au roannais et surtout les reliefs océaniques (Sancy, haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat au haut Beaujolais. Les bassins internes du Massif central (Le puy, Limagnes du sud et peut être plaine du Forez) et l’ensemble de la haute Loire semblent en grande partie à l’abri mais garderont beaucoup de nuages. Le passage à la neige ne concerne que les hauts sommets : Pierre sur haute et Sancy

Les maximums sont encore supérieurs à 10° dans les dépressions de l’Allier et de la Loire , le val de Saône semble en dessous en raison de stratus tenaces

Vent assez faible

Jeudi :

La dégradation du temps se poursuit

Une perturbation de nord traine sur la région. Elle apporte des précipitations généralisées et substantielles sur l’ensemble des reliefs. Le passage à la neige sur les sommets au début descend ensuite sur les plateaux au-dessus de 800 à 1000m dans la nuit suivante

Les températures assez douces le matin , pas de gelées , n’augmentent pas dans la journée , les maximums sont en baisse et en dessous de 10° partout sauf les plaines du Rhône et de la Saône

Petit coup de vent du nord en fin de journée

Vendredi :

Journée froide de transition

Après les derniers flocons sur les montagnes, la journée est sans précipitations.

Le refroidissement est net avec des gelées matinales généralisées, bassins inclus, et avec des maximums à peine positifs qui ne dépassent pas 5° dans les dépressions

Le coup de vent de nord avec burle sur les plateaux de la Haute Loire et mistral en vallée du Rhône continue le matin, puis disparait

Samedi

Ciel très agité

Un coup de vent fort de sud-est sur les régions méditerranéennes proche de la tempête semble arriver chez nous assez affaibli

La remontée d’une perturbation qui suit, apporte des précipitations importantes sur l’axe du Mézenc au Pilat avec passage à la neige au-dessus de 800 à 1000 m. Attention, Un épisode de chute de neige lourde est probable avec des épaisseurs importantes sur ces reliefs avec les conséquences possibles sur les communications. Extension plus faible sur le Velay, le Forez et le Lyonnais et au-delà avec surtout de la pluie aux altitudes plus basses.

Les gelées matinales concernent les seuls plateaux surtout ceux de la Loire du Puy de Dôme et du Rhône. Ensuite les maximums sont proches de zéro dans les zones du sud sous les précipitations alors qu’un petit coup de foehn avec plus de 10° affecte les Limagnes bourbonnaises, la plaine de Roanne et le val de Saône.

Dimanche :

Les précipitations faiblissent sur les mêmes régions mais le passage à la neige s’effectue à des altitudes plus basses dès l’amorce des plateaux

Gelées matinales et maximums proches de zéro sur les reliefs

Dans les dépressions, pas de gelées et maximums en dessous de 10°

Ce n’est que le début d’une vague de froid et de neige qui devrait se poursuivre la semaine suivante et pourrait être la plus marquée de toute la saison : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
22 février 2016 1 22 /02 /février /2016 22:33
Etat de la neige le 21/02/2016

Cette image transmise et captée par Claude du satellite russe Météor M1 dimanche 21 février à 8h 15 permet de suivre avec une grande précision l'état du manteau neigeux avec la couleur bleutée

Il est particulièrement chétif sur notre Massif central quand on le compare aux Alpes et aux Pyrénées

Les restes ne sont conséquents que sur les monts volcaniques auvergnats : Cantal, Aubrac , Sancy et Dômes

Apparaissent aussi nettement : le Mont Lozère et la Margeride

On distingue à peine les sommets de Pierre sur haute et du Mézenc

Cette hiérarchie dépend cette année de l'alimentation des reliefs en chutes de neige. Plus l'influence océanique est importante, plus les chutes de neige ont été abondantes et plus elle a pu résister. les chutes ont peu atteint le cœur du massif.

Il est aussi intéressant de suivre la couche de stratus bas qui ceinture notre massif en ce moulant sur les reliefs , l'axe du Pilat aux monts du Beaujolais à l'est et celui Dômes , Dores, Margeride Lozère et Cévennes. Remarquons comme le Cantal et l'Aubrac émergent de la masse!

Encore un très beau document , merci Claude!

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...
  • prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche. Temps restera globalement...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195