Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 12:02

Prévision du 2 au 5 mai 2016 (42, 43, 63, 69)

L‘anticyclone des Açores tente une progression à partir de l’Atlantique mais il faudra attendre quelques jours pour sentir les bénéfices de ce changement au niveau du temps.

Progressivement les précipitations ne seront plus en possibilité d’atteindre nos départements après les pluies ou neiges en cours et une dernière tentative mardi

Le vent du nord joue les prolongations encore quelques jours avec ses accélérations de la burle sur les plateaux de la Haute Loire et surtout du mistral en vallée du Rhône

Les températures indignes d’un début mai mettent plusieurs jours avant de retrouver un niveau de saison, le risque de gelée n’est pas terminé sur les plateaux du cœur du Massif central et les maximums montent lentement

dimanche 1er mai 2016

le temps apocalyptique pour la saison n’est pas complètement terminé sur le Lyonnais et surtout les reliefs du Mézenc au Haut beaujolais en passant par le Pilat. les chutes de neige en provenance du nord-est n’en finissent pas de se terminer sur les hauteurs au-dessus de 800 mètres.

Le vent du nord souffle fort avec la burle et le mistral sur leurs secteurs respectifs

Les températures maximales sont indignes de la saison, moins de 10° partout et jours sans dégel sur les montagnes au-dessus de 1200 mètres

Lundi :

La prolongation des dernières précipitations se termine sur l’angle nord-est du Massif central (Yssingelais, Forez , Roannais ), L’auvergne et les bassins sont à l’abri et le passage à la neige remonte nettement en altitude

Le vent du nord continue, même si sa force baisse au fil des heures

Les températures proches de zéro le matin, même si les gelées sous abri sont rares ( trous à froid ), montent jusqu’aux alentours de 15° dans les dépressions et même un peu plus dans les plaines du Rhône et de la Saône

Mardi :

Une perturbation océanique arrive du nord-ouest, mais la région se situe sur sa bordure méridionale et elle apportera plus de nuages que de pluies qui affecteront surtout la bordure nord des Combrailles au Beaujolais et peut-être les reliefs océaniques en particulier les axes du haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat au haut Beaujolais. Le sud et ses bassins sont à l’abri

Le vent du nord continue et reprend de la force en fin de journée

Les minimums augmentent un peu le matin (vers 5°) mais les maximums baissent par manque de soleil, pas plus de 12 à 13° dans les dépressions et même moins dans les plaines de la Saône

Mercredi

Pas de précipitations, avec des signes tangibles d’amélioration du temps

Le vent du nord faiblit

Les minimums restent bas avec de petites gelées sur les plateaux du cœur du Massif central surtout Margeride et Velay

Les maximums augmentent de l’ordre de 15° dans les dépressions, et même plus dans celles du Rhône et de la Saône

Jeudi :

Pas de précipitations

Retour du beau temps enfin !

Fin du vent du nord

Après quelques gelées sur les plateaux du cœur du Massif central, les maximums approchent 20° dans l’après-midi avec un soleil présent

Après, Le pire semble terminé : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article

Repost0
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 09:16
Grosse chute de neige du Coucou : Pilat, monts du Vivarais, Mézenc

Avec les premiers flocons dans la soirée d'hier, une grosse chute de neige dans la nuit continue maintenant sur les hauteurs de l'est du Massif central du Pilat au Mézenc

A 1000 m sur les monts du Vivarais, la couche dépasse 15 cm et localement 20 cm

Les masses nuageuses, après avoir touché les Alpes du nord et le Jura dans un vaste mouvement tournant, viennent du nord-est et butent sur cet ensemble montagneux !

Ce type de situation donne souvent de très fortes chutes sur le Pilat au mois d'avril (2005 et 2012)

La chute devrait se terminer dans les heures qui viennent et s'accompagne d'une burle assez vive

Gérard Staron

Partager cet article

Repost0
27 avril 2016 3 27 /04 /avril /2016 09:51

Prévision du 28 avril au 1er mai 2016 (42, 43, 63, 69)

L’influence de nord reste d’actualité sous une forme plus anticyclonique que précédemment

Les perturbations continuent d’apporter des conditions médiocres avec de la neige des Alpes au nord-est de la France mais sont moins capables d’atteindre nos départements. Quand elles réussissent à le faire leur précipitations concerne surtout la face nord des Combrailles au Roannais et ses reliefs , le Sancy , l’axe du Haut Forez aux monts de la Madeleine et le haut Beaujolais. Les bassins internes du Massif central (le Puy, Limagnes du sud et dans une moindre mesure la plaine du Forez ) et partiellement les reliefs du sud de la Haute Loire peuvent espérer y échapper

Les gelées matinales continuent, elles affectent surtout les plateaux du cœur du Massif central, Auvergne Margeride et Velay, mais les minimums restent proches de zéro partout même dans les dépressions

Plus de soleil permettent des températures maximales un peu moins basses pour la saison entre 10 et 15° selon les jours dans les dépressions

Le vent du nord persiste et forcit après chaque passage d’une bordure de perturbation avec ses accélération régionales : la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône

Mercredi :

Moins mauvais qu’annoncé précédemment, les précipitations sont terminées, mais toujours froid, le soleil permet seulement une remontée des maximums vers 11 à 12° dans les dépressions

Le vent du nord faiblit

Jeudi :

Journée assez ensoleillée

Pas de précipitations sauf très rares gouttes sur les sommets des montagnes citées ci-dessus

Gelées matinales sur les plateaux en particulier ceux de l’Auvergne, de la Margeride et du Velay. Les plaines du Rhône et de la Saône, celles du Forez et de Roannais devraient y échapper, mais pas forcément les Limagnes.

Les maximums restent vers 11à 12° dans les dépressions de la Loire et de l’Allier, un peu plus hauts dans les plaines du Rhône et de la Saône

Le vent du nord reprend de la force en soirée et dans la nuit suivante

Vendredi

Pas de précipitations

Journée assez agréable

A l’avant d’une perturbation qui n’arrivera que dans la nuit suivante , le vent du nord fort le matin faiblit ensuite au fil des heures , toujours des gelées le matin sur les plateaux du cœur du Massif central comme la veille, les températures maximales augmentent, approchent de 15° dans les sillons de la Loire et l’Allier et même les dépassent dans les plaines du Rhône et de la Saône

Samedi :

La perturbation réussit cette fois à atteindre la région. Depuis la nuit précédente elle a déposé des pluies et surtout de la neige sur les reliefs de la partie nord à partir de 800 à 1000m : Sancy, axe du haut Forez aux monts de la Madeleine, haut Beaujolais. Les précipitations continuent une partie de la matinée et s’évacuent ensuite vers l’est.

Sous les nuages les gelées sont plus rares mais les minimums sont proches de zéro partout , ensuite dans l’air froid qui suit et avec le retour du vent du nord qui forcit les maximums baissent vers 10° , à peine plus dans les dépressions.

Dimanche

Pas de précipitations avec le retour de l’anticyclone

Avec le vent du nord fort et un ciel qui se dégage, les gelées reprennent sur l’ensemble des plateaux du Massif central surtout le Velay et la Margeride

Le soleil de la journée compense à peine les influences du nord et les maximums augmentent à peine, vers 10 à 12° dans les dépressions

Pendant ce printemps, nous n’arrivons pas à nous dégager nettement des influences de nord qui entretiennent un froid tardif : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article

Repost0
25 avril 2016 1 25 /04 /avril /2016 20:26
Givre visible ce matin sur le Pilat (25/04/2016)

A la jumelle c'était bien mieux visible que sur cette photo , mais sur le Pilat au dessus de 1000 m, ce matin la végétation blanche semblait montrer la présence de Givre à deux endroits au dessus de Salvaris comme un peu plus à droite dans une percée à l'intérieur du massif au dessus de Rochetaillée!

Des flocons épars mais insuffisant pour tenir au sol sont tombés hier dans l'après-midi de Dimanche sur les plateaux à l'ouest du Pilat !

petit hiver décalé !

Gérard Staron

Partager cet article

Repost0
23 avril 2016 6 23 /04 /avril /2016 22:25

Ce dimanche la classique "doyenne" cycliste se dispute dans les Ardennes belges !

les conditions climatiques risquent de placer l'édition 2016 parmi les plus difficiles en effet :

1) une perturbation de nord nord-ouest apportera sur la course des précipitations, ces dernières pourront passer à la neige sur les crêtes du massif ardennais vers 500 mètres environ

2) les températures seront à peine positives environ 3 à 4° de maximum dans l'après-midi

3) un vent de nord-ouest soufflera avec des rafales de l'ordre de 30 km/ h avec une tendance à forcir sur la fin de l'épreuve. Il sera plutôt favorable dans la première moitié de l'épreuve de sens nord-sud en direction de Bastogne, mais globalement défavorable dans la remontée sur Liège de sens inverse. l'influence du vent sera surtout sensible au passage sur les crêtes ardennaises

la conjonction du froid, de la pluie ou de la neige, même si on peut penser que cette dernière a peu de chances de tenir sur la route a toutes les chances de durcir la course

Dans le passé trois éditions ont été marquées par des conditions très difficiles (1) :

1980 avec la victoire de Bernard Hinault sous une situation atmosphérique semblable de nord à celle qui devrait se produire demain un 20 avril

1957 sous la neige pourtant le 5 mai

1919 avec pluie et vent en septembre

2016 entrera-t-elle dans la légende?

Gérard Staron

(1) voir Jean Paul Bourgier et Gérard Staron " conditions climatiques et compétitions cyslistes" 2007 éditions l'Harmattan

Partager cet article

Repost0
23 avril 2016 6 23 /04 /avril /2016 11:54

Prévision du 24 au 27 avril 2016 (42, 43, 63, 69)

Le retour de conditions quasiment hivernales est confirmé avec le passage à un flux de nord perturbé en provenance directe des régions arctiques

Le vent du nord revient avec ses accélérations de la burle sur les plateaux de la Haute Loire et surtout du mistral en vallée du Rhône

Des précipitations avec passage à la neige sur les reliefs au-dessus de 800 à 1000 m nous affectent surtout pendant les nuits ce qui abaisse l’altitude de la neige . les régions les plus à l’est des Ardennes aux Vosges et aux Alpes seront les plus affectées mais chez nous la bordure des Combrailles au Roannais et les reliefs du Sancy , du Haut Forez aux monts de la Madeleine et surtout du Mézenc au Pilat et au haut Beaujolais seront très concernés

Les températures sont indignes d’une fin avril avec le retour des gelées matinales sur les plateaux avec possibilité d’extension certains jours dans une partie des dépressions et avec des maximums qui ne dépassent pas le plus souvent 10° dans les dépressions et 5° en montagne

Attention à une période de l’année où les arbres fruitiers, la vigne sont à une période sensible de leur développement (floraison ou formation du fruit), ou des plantes d’ornement estivales ont pu être sorties, de telles gelées sont susceptibles de provoquer des dégâts sensibles à la future récolte ou au développement ultérieur

Le vent du nord s’installe et persiste.

Samedi :

Prévision antérieure confirmée, début du flux de nord et amorce des conditions hivernales, pluies fraîches, ciel couvert, températures maximales en forte baisse

C’est surtout dans la nuit de samedi à dimanche que ces dernières vont s’installer avec le retour de petites gelées sur les plateaux du cœur du Massif central et surtout le passage des précipitations à la neige sur les plateaux au-dessus de 1000m

Dimanche

Après les précipitations de la nuit et le retour de la neige en montagne, des giboulées éparses sont possibles dans la journée avec une reprise marquée des précipitations en soirée et la nuit suivante avec passage à la neige au-dessus de 800 à 1000 m

Après de petites gelées matinales sur les plateaux du cœur du Massif central et les trous à froid, les maximums de la journée sont vers 10° dans les dépressions et 5° en montagne

Le vent du nord forcit surtout le mistral

Lundi

Après les dernières giboulées avec neige du Pilat au haut Beaujolais le matin, les précipitations s’arrêtent

Les gelées matinales concernent l’ensemble des plateaux avec extension possible à une partie des bassins et plaines : risque pour la vigne, les arbres fruitiers et les végétaux décoratifs d’été

Les maximums évoluent peu, peut être une hausse de 1 à 2° en raison du retour d’un peu de soleil, vers 10° dans les dépressions et 5° en montagne

Le vent du nord faiblit

Mardi

Après des gelées matinales quasiment généralisées à l’exception des plaines de l’axe Rhône-Saône, avec le même risque que la veille pour les végétaux, les maximums de la journée, augmentent un peu et dépassent 10° dans les dépressions

Le vent faible hésite dans sa direction avant l’arrivée d’une nouvelle perturbation de nord dans la soirée et la nuit suivante. Cette dernière affecte la région avec les mêmes effets que celles des nuits précédentes et le passage à la neige sur les plateaux au-dessus de 800 à 1000m

Mercredi :

Les précipitations de la nuit précédente continuent une partie de la journée sur l’angle nord-est de nos départements : Yssingelais, Roannais, Forez, Lyonnais et Beaujolais avec un passage à la neige sur les plateaux

Sous les nuages, les gelées sont moins marquées et étendues que les jours précédents mais les maximums s’écroulent avec des niveaux proches de 5° partout même dans les dépressions

Le temps de nord et ses réminiscences hivernales devrait ensuite se poursuivre encore pendant les derniers jours d’avril : à confirmer

Gérard staron

Partager cet article

Repost0
18 avril 2016 1 18 /04 /avril /2016 11:16

Prévision du 19 au 23 avril 2016 (42, 43, 63, 69)

L’anticyclone d’ air froid qui s’installe ce lundi sur la France se retirera peu à peu vers les Iles britanniques et le nord de l’océan Atlantique.

Après les dernières pluies où même neige sur les sommets de ce lundi, ces hautes pressions empêcheront les précipitations quelques jours, jusqu’à ce que leur retrait permettent le retour de perturbations en fin de semaine d’origine diverse

Les températures connaissent de très gros écarts. Après le fort refroidissement en cours qui a provoqué des gelées sur une grande partie de la France du nord ce lundi, avant de nous les faire subir mardi matin, attention aux arbres fruitiers et à la vigne en fin de floraison et à une période sensible de leurs développements. Les maximums remonteront ensuite très vite avant de s’effondrer à nouveau pendant le week-end prochain !

Le vent revenu au nord ce lundi, connaitra au milieu de la semaine une phase de sud avant de revenir au nord à la fin !

Lundi :

le refroidissement annoncé précédemment est plus que confirmé, les maximums ne devraient pas dépasser 10 à 12° dans les journée dans les dépressions.

Après les dernières précipitations qui ont pris une forme neigeuse sur les sommets, le temps se rétablit lentement, mais les nuages restent très nombreux sur les faces septentrionales de nos reliefs

Le vent du nord revient.

Mardi :

Pas de précipitations

Le matin subit la dernière phase du refroidissement avec des gelées sur les plateaux, surtout ceux du cœur du Massif central (Velay et Margeride), on ne peut pas exclure qu’elles s’étendent à une partie des dépressions. Au moment de la floraison des arbres fruitiers et de la vigne, des dégâts sont possible pour la récolte future, attention !

Dans la journée le retour du soleil, permet une remontée sensible des températures , vers 15° dans les dépressions et même nettement au-dessus dans le sillon du Rhône et de la Saône

Le vent du nord très présent le matin s’affaiblit ensuite

Mercredi :

La belle journée de la semaine

Pas de précipitations

Un ensoleillement abondant et le changement de direction du vent , retour du sud-est dévié en sud par les reliefs provoque une hausse des températures

Pas de gelées le matin, minimums vers 5°

Maximums proches de 20° dans les dépressions

Jeudi :

Les perturbations reviennent, la première arrive du sud-ouest, ses nuages d’abord et ses pluies à partir de l’après-midi en commençant par la partie auvergnate

Le vent de sud-est dévié par les reliefs en sud forcit

Les minimums continuent leur hausse le matin (vers 10° dans les dépressions) mais avec moins de soleil les maximums baissent un peu , plus de 15° dans les dépressions, encore plus de 18° dans l’axe du Rhône et de la Saône atteint plus tardivement par la perturbation

Vendredi :

Retour du mauvais temps pluvieux

Les précipitations commencées la veille au soir, ont arrosé la région pendant la nuit et s’attardent une partie de la journée sur la bordure orientale du Velay au Beaujolais

Les températures accentuent leur baisse, minimums vers 5° le matin, sans gelées toutefois, maximums en dessous de 15° dans les dépressions

Les vents s’inversent à nouveau avec le retour de celui de nord en fin de journée

Samedi :

Nous passons à une influence de nord qui n’annonce rien de bon pour la fin du week-end

La bordure d’une perturbation de nord arrive à la mi-journée et concentre ses effets sur le Beaujolais et le Lyonnais, puis sur l’axe du Mézenc au Pilat pendant la nuit suivante en débordant sur les secteurs voisins du Roannais au Forez et au Velay. Il s’agira plutôt de giboulées éparses.

Les températures continuent leur basse mais n’ont pas encore atteint les excès annoncés pour le lundi 25 avril :

Pas encore de gelées

Maximums vers 13° dans les dépressions, un peu plus dans les plaines du Rhône et de la Saône

Le vent du nord forcit

Pour l’instant les modèles annoncent de la neige sur les plateaux pour la soirée du dimanche et des gelées assez marquées le lundi matin même dans certaines dépressions, c’est encore à confirmer, la prévision à une semaine peut évoluer, mais mieux vaut prévenir !

Gérard Staron

Partager cet article

Repost0
14 avril 2016 4 14 /04 /avril /2016 11:51

Prévision du 15 au 18 avril 2016 (42, 43, 63, 69) :

Nous restons d’abord sous l’influence d’un flux de sud-ouest perturbé entre une dépressions sur l’Atlantique et des hautes pressions derrière les Alpes avant un changement

Les trajectoires des perturbations septentrionales par rapport à la région au début s’enfoncent de plus en plus à l’intérieur de cette dernière en touchant. Leur présence s’accentue au fil des jours d’abord sur une diagonale de l’Auvergne au Roannais puis en descendant plus au sud

La tendance orageuse concentre les précipitations de l’après-midi à la nuit suivante après une accalmie le matin

Les températures restent modérées avec des minimums proches de 10° et des maximums un peu inférieurs à 20° dans les dépressions avant un fort refroidissement en fin de week-end quand nous passons dans l’air froid à l’arrière du flux de sud-ouest

Le vent dominant reste de sud, il forcit souvent en soirée, mais en fin de week-end nous devrions connaitre un bref épisode de nord

Jeudi :

Prévision antérieure confirmée

Pas de précipitations, la perturbation n’est pas encore arrivée sauf ses nuages annonciateurs,

Maximums vers 18° dans les dépressions, temps assez ensoleillé

Vendredi :

La perturbation traverse la région avec deux vagues séparées par une accalmie le matin

1) Dans la nuit précédente, les pluies concernent surtout la diagonale de l’Auvergne au Roannais

2) à partir de l’après-midi et surtout en soirée et la nuit suivante, l’axe Velay Forez et Lyonnais

Le vent de sud forcit en soirée sur les régions autour du Pilat

Les températures restent modérées avec des minimums proches de 10° et des maximums approchant 20° dans les dépressions avec des niveaux inférieurs sur les plateaux

Samedi :

Les pluies orageuses sont plus marquées que la veille

Après une accalmie le matin, les précipitations de la nouvelle perturbation traversent à nouveau la région en privilégiant une diagonale de l’Auvergne au Roannais dans l’après-midi et en soirée , puis celle du Velay au Lyonnais dans la nuit avec des cumuls importants

Les températures restent inchangées, signaler toutefois une légère baisse des maximums

Le vent du sud forcit à nouveau en soirée surtout sur les régions autour du Pilat

Dimanche :

Refroidissement

Après les forts cumuls de la nuit, Les averses faibles s’attardent avec les nébulosités sur toutes les faces nord de nos reliefs

Un refroidissement net accompagne le passage dans l’air froid qui suit les perturbations. S’il est encore peu sensible pour les minimums du matin qui passent en dessous de 10°, les maximums s’effondrent dans l’après-midi, partout en dessous de 15° et parfois à peine supérieurs aux températures du matin !

Un bref épisode de vent de nord avec ses accélérations, le burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône commencent dans la seconde partie de la journée

Lundi :

Pas de précipitations, la nouvelle perturbation passe plus au nord

Le refroidissement commencé la veille concerne surtout les minimums du matin, moins de 5° partout, les maximums de l’après-midi (vers 15° dans les dépressions) amorcent une légère reprise sous le retour du soleil

Le vent du nord disparait au fil des heures

Avril reste « mi-figue mi-raisin » : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article

Repost0
13 avril 2016 3 13 /04 /avril /2016 11:45
Dimanche 10 mars : fin de la neige sur la région!

Comme le montre cette image du satellite Météor M2 captée par Claude, la neige n'est plus visible sur le Mézenc comme le haut Forez sauf traces invisibles à cette échelle

le matin des espaces blancs étaient encore visibles, mais le soir plus rien n'était discernable sur le Mézenc

Sur le Massif central, il faut chercher pour trouver une petite tâche blanche sur le Cantal et la Sancy . Le Jura est dans le même cas

Seules les Pyrénées et les Alpes gardent un manteau substantiel,

Curieusement Les sommets de la Corse apparaissent

Pour trouver de la neige sur les massif de moyenne altitude, il faut aller en Allemagne ..... Massif Schisteux Rhénan ! Fôret noire ! Jura Souabe!

Noter le contraste entre les Vosges et la Fôret Noir Cette dernière garde encore de la neige en raison de sa plus grande continentalité

Partager cet article

Repost0
10 avril 2016 7 10 /04 /avril /2016 21:09

Prévision du 11 au 14 avril 2016 (42, 43, 63, 69)

Avec une dépression descendue sur l’Atlantique et des hautes pressions sur l’Italie et les Balkans surtout en altitude, il en résulte un temps assez médiocre avec :

  1. Un flux de sud dominant qui forcit à l’approche des perturbations
  2. Atmosphère assez nuageuse et humide
  3. Les remontées de précipitations quotidiennes en provenance du sud-ouest qui constituent habituellement la plus grande partie des totaux pluviométriques du printemps sur la région apportent de la pluie
  4. Des températures qui remontent lentement et plus fortement quand le soleil peut faire de longues apparitions entre les épisodes perturbés, les gelées sont limitées à quelques trous à froid et les maximums approchent 20° dans les dépressions dans le meilleur des cas

Lundi :

Le vent du sud revenu dimanche reste fort jusque dans l’après-midi

La perturbation de sud-ouest traverse ensuite la région en déposant ses pluies, la trajectoire la plus arrosée semble s’étirer de l’Auvergne au Roannais

Après des minimums de l’ordre de 5°, plus dans les dépressions et moins dans les plateaux, les maximums baissent sur les sillons de la Loire et de l’Allier impactés plus tôt par les nuages et restent vers 18 à 19° dans les plaines du Rhône et de la Saône

Mardi :

Le vent du sud est plus faible

Les précipitations de sud-ouest reviennent dans l’après-midi après une accalmie, elles semblent plus limitées que la veille et concerner surtout les reliefs. Les bassins du sud en particulier celui du Puy pourraient être relativement à l’abri

Les températures évoluent peu avec des minimums vers 5° à 7° et des maximums vers 18° dans les dépressions, un peu moins dans celles de la Loire et de l’Allier et un peu plus dans les plaines du Rhône et de la Saône

Mercredi

La journée est assez humide avec des précipitations remontant du sud-ouest plus généralisées que les précédentes. L’axe du Mézenc, au Pilat et au Beaujolais parait cependant le plus arrosé surtout à la fin de l’épisode pluvieux

Si les minimums changent peu, cette atmosphère nuageuse et humide permet une baisse des maximums qui se replient vers 15° dans l’ensemble des dépressions

Vent du sud faible

Jeudi :

Accalmie dans les précipitations, la nouvelle perturbation arrive avec ses nuages mais les pluies attendent la soirée et la nuit suivante

Le vent du sud forcit à nouveau

Les températures minimales assez égalitaires sur la région restent entre 5 et 8°, sauf des gelées possibles dans les trous à froid, les maximums remontent au-dessus de 18 dans les dépressions

Les conditions printanières n’arrivent que très lentement : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article

Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Covid 19.... statistiques et région Ile de France !
    Covid … statistiques et Ile de France Pendant la première vague, le critère d’importance de l’épidémie était l’évolution des hospitalisations et des réanimations. Puis pendant l’été, changement total, le critère principal est devenu l’importance des contaminations....
  • Prévision du 22 au 25 septembre 2020, forte dégradation du temps en fin de semaine : descente de nord
    Prévision de Gérard Staron du 22 au 25 septembre 2020 (42, 43, 63, 69) Une descente de nord en provenance des régions arctiques arrive ……et après quelques jours au temps encore acceptable, nous prépare un week-end mauvais Dans un premier temps les températures...
  • Prévision du 15 au 18 septembre : peu de changements, chaud et sec
    Prévision du 15 au 18 septembre 2020 Notre région se situe dans une zone de transition entre des Hautes pressions au sol sur l’Europe du Nord et une dépression sur le Proche Atlantique qui n’arrive pas à nous atteindre. Le vent faible hésite entre une...
  • Prévision spéciale Tour de France (29-31/08/2020)
    Prévision spéciale Tour de France 2020 (étapes de la Côte d’Azur 29-31/08/2020) Sur la Riviera Française, le Tour de France subit un peu moins qu’ailleurs la dégradation du temps très nette qui affecte une grande partie du territoire national A l’exception...
  • Prévision du 29 août au 1er septembre 2020 : un goût d'automne
    Prévision de Gérard Staron du 29 août au 1er septembre 2020 (42, 43, 63, 69) La dégradation du temps a commencé ce vendredi avec des précipitations plus ou moins orageuses selon les secteurs, elle continue pour constituer la première alerte automnale...
  • Prévision du 23 au 26 août 2020, retour du beau...
    Prévision du 23 au 26 août 2020, retour du beau temps modéré https://t.co/o8CjczDB0E via @Gerard Staron Gérard Staron (@journalduclimat) August 26, 2020 Prévision de Gérard Staron du 23 au 26 août 2020 (42, 43, 63, 69) Après avoir laissé passer la pe...
  • Prévision du 23 au 26 août 2020, retour du beau temps modéré
    Prévision de Gérard Staron du 23 au 26 août 2020 (42, 43, 63, 69) Après avoir laissé passer la perturbation de la nuit de vendredi à samedi, l’anticyclone des Açores revient timidement protéger le sud de la France alors que les perturbations océaniques...
  • Prévision du 17 au 20 août 2020 : assez agréable
    Prévision de Gérard Staron du 17 au 20 août 2020 (42, 43, 63, 69) L’air des hautes latitudes a réussi à repousser les anticyclones subtropicaux ce qui a apporté les orages de Dimanche qui ont déposé une lame d’eau substantielle (27 mm à Montregard) salvatrice...
  • Prévision du 12 au 15 août 2020 : vers la fin de la chaleur
    Prévision de Gérard Staron du 12 au 15 août 2020 (42, 43, 63, 69) Depuis plusieurs jours nos départements connaissent un affrontement entre la forte chaleur d’origine méridionale et les orages qui se déclenchent à partir de l’après-midi en liaison avec...
  • Prévision du 8 au 11 août 2020 : poursuite...
    Prévision du 8 au 11 août 2020 : poursuite chaleur, retour insidieux des orages https://t.co/6EgZJoJUIT via @Gerard Staron Gérard Staron (@journalduclimat) August 07, 2020 Prévision de Gérard Staron du 8 au 11 août (42, 43, 63, 69) La France se situe...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195