Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 17:41
Pourquoi la bordure ouest de la plaine du Forez est-elle si souvent affectée par les violents orages ?

Samedi la grêle a encore frappé sur la bordure occidentale de la Plaine du Forez . La trainée a affecté principalement trois communes qui sont parfaitement alignées selon un trajectoire de sud-ouest nord-est qui commence au pied de la retombée du plateau de saint Bonnet le château pour se perdre au milieu de la plaine. Dans l'après-midi Si les orages étaient beaucoup plus étendus vers le nord de cette ligne, en revanche ils n'ont pas débordé vers le sud puisque la Station de Bouthéon sur l'aéroport voisin n'a reçu qu'un total dérisoire. J'ai pu observer les orages du promontoire de Saint Héand quasiment indemne de précipitations jusqu'à la nuit avec une très belle vue sur de gros cumulonimbus qui sont venus à deux moments en début d'après-midi et vers 19 heures pendant que nous chantions ! Saint-Étienne n'a pas été concerné par les orages avant le cœur de la nuit !

Cette bordure ouest de la plaine est particulièrement affectée par les violents orages de grêle en particulier pendant deux ans en plein été un peu plus au nord . Saint Cyprien avait aussi été affecté, il y a une dizaine d'années. L'an dernier aussi un violent orage avait provoqué des inondations localisées.

Quels phénomènes ont exagéré le phénomène orageux quand il a abordé la plaine à partir des plateaux du sud des monts du Forez?

La perturbation de sud-ouest arrive par les hauteurs du Massif central, l'air qui l'accompagne est bien plus froid et il surplombe alors une plaine qui a accumulé de la chaleur depuis le matin . Cette situation d'inversion surplombante de l'air froid en altitude sur la plaine du Forez, a fortement exagéré le contraste thermique et par voie de conséquence l'instabilité à l'intérieur du nuage pour former un gigantesque cumulonimbus montant très haut en altitude. Le chanteur en journée chorale a pu observer de Saint Héand une base du nuages à peu près au niveau des sommets des monts du Forez puis une énorme masse noire se terminait très haut par une belle enclume, mais le chanteur avait oublié l'appareil photo alors il a fait un croquis !

L'effet de ce phénomène surplombant commence dès le pied des reliefs à Saint Marcellin et diminue progressivement en direction du centre de la plaine. Le lancement de fusée anti-grêle n'est pour rien dans la diminution de la grêle, ce type de protection est très contesté par tous les professionnels de la météorologie, simplement le contraste thermique en altitude a diminué vers l'est, en même temps que l'invasion froide surplombante.

Dans le secteurs le plus affecté, les gouttelettes à l'intérieur du nuages sont montées à des altitudes très élevées où ont commencé à se former des noyaux de congélation, ensuite le grêlon en formation a subi de multiples va et vient verticaux à l'intérieur du nuages sous l'effet de deux forces, l'instabilité dans le nuage le poussant vers le haut et son poids l'entrainant vers le bas. chaque fois il a récupéré une couche de gouttelettes qui a ensuite gelé au contact du noyaux de congélation en remontant. Quand le poids a été trop élevé , il est tombé au sol !

La ligne du paroxysme orageux est orientée sud-ouest nord-est. Il suit la limite méridionale de l'extension de cette cellule orageuse qui n'a pu descendre plus bas vers le sud qu'au cœur de la nuit lors de l'arrivée d'une nouvelle masse pluvieuse et à quelques kilomètres de distance, le sud de la plaine du Forez a connu le déluge de grêlons dans le secteur atteint par l'air froid d'altitude et rien dans celui à l'écart plus au sud .

Ce type d'inversion surplombante est très connu sur la Côte d'azur quand l'air froid descend par dessus les Alpes pour surmonter l'air chaud et humide de la Méditerranée, Ceci avait causé des inondations à plusieurs reprises et en particulier à Auribeau sur Siagne, il y a plusieurs dizaines d'années ! Ici le phénomène se produit par dessus les monts du Forez!

Gérard Staron

Partager cet article

Repost0
27 mai 2016 5 27 /05 /mai /2016 20:44

Prévision du 28 au 31 mai 2016 (42, 43, 63, 69)

Les derniers jours du printemps restent médiocres

La fin du mois est arrosée et fraiche sous l’influence d’une dépression sur ou à proximité de la France qui attire l’air des hautes latitudes

Les précipitations pluvio-orageuse surtout importantes en soirée proviennent d’abord du sud-ouest avant d’arriver plus franchement du nord en début de semaine prochaine

Les températures repartent à la baisse en commençant par les maximums de l’après-midi affectés par un manque de soleil, puis les minimums suivent

Les vents assez modérés, au départ de sud, passent à l’ouest pour affecter les crêtes océaniques et la bordure des Combrailles au Roannais et Beaujolais avant de revenir au nord

Samedi :

La dépression centrée sur la France alimente des pluies orageuses qui augmentent au fil des heures et concernent l’ensemble de la région dans la soirée

Les températures restent douces avec des minimums entre 10 et 14° et des maximums encore au-dessus de 20° surtout dans les plaines du Rhône et de la Saône où l’on approche de 25°

Le vent reste de sud

Dimanche

Les précipitations pluvio-orageuses, après une légère accalmie reprennent à partir de la mi-journée sur un axe de l’Yssingelais au Lyonnais et Beaujolais mais les gros orages semblent concerner les régions un peu plus à l’est au pied des Alpes et du Jura en soirée

Si les minimums restent doux sans changement par rapport à la veille, les maximums passent en dessous de 20° dans les dépressions

Les vents faibles viennent de l’ouest sur les reliefs océaniques et la bordure nord des Combrailles au Beaujolais

Lundi :

Les précipitations marquent une accalmie le matin mais connaissent une reprise en soirée avec l’arrivée d’une perturbation venant des hautes latitudes

Les températures continuent leur baisse, les minimums ne dépassent pas 10° et les maximums n’atteignent pas 20° dans les dépressions

Vent d’ouest sur les mêmes secteurs que la veille

Mardi :

La perturbation en provenance du nord continue d’apporter des pluies fraîches une grande partie de la journée ; les précipitations concernent surtout les reliefs océaniques : Sancy , axe du haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat au haut Beaujolais et la bordure des Combrailles au Beaujolais

Le vent passe au nord

Les températures baissent encore, minimums vers 10° (moins sur les plateaux) maximums vers 18° dans les dépressions

Le temps reste ensuite assez médiocre ! à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article

Repost0
23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 10:18

Prévision du 24 au 27 mai 2016 (42, 43, 63, 69)

La descente froide en provenance des hautes latitudes en cours qui a déposé des pluies depuis dimanche et de la neige sur les sommets de Pierre-sur-Haute ce matin va laisser des traces

Suit en effet l’installation d’une dépression sur le proche Atlantique qui détermine l’arrivée de précipitations de sud-ouest à tendance orageuse en fin de journée traditionnelles pendant les mois de mai. Elles traversent notre région en diagonale.

Après l’effondrement en cours des températures, ces dernières remontent lentement au cours de la période

Le vent du nord qui accompagne la descente froide laissera la place à partir du milieu de la semaine à celui de sud qui précède les remontées pluvieuses de sud-ouest

lundi 23 mai 2016

Confirmation de la prévision antérieure avec les derniers effets pluvieux et nuageux de la descente de nord, l’effondrement des températures (maxi vers 15°dans les dépressions) et le vent du nord surtout la burle sur les plateaux de la Haute Loire

Mardi

Pas de précipitations sauf quelques averses sur les reliefs océaniques en fin de journée, mais les effets de la descente froide ne sont pas terminés

Les températures minimales sont particulièrement basses , moins de 10° partout, à peine positives sur les plateaux avec risque de petites gelées dans les trous à froid

Avec un peu plus de soleil les maximums amorcent une remontée et approchent 18° dans les dépressions

Le vent du nord fort continue en particulier le mistral en vallée du Rhône

Mercredi :

Avant l’arrivée d’une perturbation de sud-ouest, les vents s’inversent avec le passage à celui de sud

Les précipitations se développent surtout en fin de journée en prenant un caractère orageux et en traversant la région. L’axe le plus arrosé semble s’étirer du Brivadois, au Forez et au Lyonnais mais celui du Mézenc au Pilat devrait rester à l’écart

Les températures du matin restent particulièrement basses, minimums vers 5° partout, celles de l’après-midi continuent leur hausse et dépassent 20° dans les dépressions

Jeudi :

Accalmie dans les précipitations qui semblent limitées à des averses sur les reliefs en fin de journée, comme dans le vent qui parait assez faible sans direction nettement marquée

Les températures continuent avec un soleil assez présent, la douceur matinale revient (minimums au-dessus de 10° dans les dépressions) et les maximums poursuivent leur hausse en approchant 25° dans les dépressions et même en dépassent ce seuil sur les plaines du Rhône et de la Saône

Vendredi :

Les précipitations à tendance orageuses reviennent en fin de journée, elles semblent surtout intéresser un axe de l’Auvergne au Roannais, mais c’est surtout pendant le week-end qu’elles devraient prendre de l’importance, encore une fois hélas !

Les températures sont de saison, les minimums de plus en plus doux poursuivent leur hausse (vers 15° dans les dépressions) et les maximums restent au même niveau que la veille (vers 25° dans les dépressions)

Le vent de sud revient

Le week-end s’annonce très pluvieux : à confirmer !

Gérard Staron

Partager cet article

Repost0
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 10:22

Prévision du 19 au 23 mai 2016 (42, 43, 63, 69) :

Nous connaissons une tentative d’incursion de l’anticyclone des Açores entre deux descentes perturbées de nord, celle qui se termine ce jeudi et celle qui revient en fin de week-end.

Il en résulte une embellie très provisoire du temps !

Une courte période sans précipitations entre les deux avec une brève bouffée de chaleur surtout sensible au niveau des températures maximales liée à un vent de sud assez fort donne l’impression de conditions estivales

A la fin du week-end, on devrait revenir très vite à des précipitations abondantes surtout sur l’axe Mézenc Pilat suivies de conditions de fraîcheur indignes de mai en compagnie du vent du nord !

Jeudi :

Des averses encore nombreuses en provenance du nord affectent surtout l’angle nord-est de nos départements : le Beaujolais, le Lyonnais, le Roannais et dans une moindre mesure le Forez et surtout leurs reliefs. Des flocons sont possibles sur les hauts sommets comme Pierre sur Haute.

Le vent du nord accompagne avec des températures maximales basses, à peine 15° dans les dépressions avec une couverture nuageuse abondante. Dès que le soleil réussit une percée , le thermomètre monte très vite.

Vendredi :

L’anticyclone progresse dans notre direction

Pas de précipitations, la nouvelle perturbation passe au large vers le nord et l’on ne peut pas exclure complètement quelques gouttes sur les reliefs les plus septentrionaux

Les températures restent assez fraîches, avec des minimums inférieurs à 10° partout, mais les maximums amorcent une remontée sans atteindre 20° dans les dépressions avec un peu plus de soleil.

Le vent du nord faiblit puis disparait

Samedi :

Pas de précipitations même si l’on ne peut exclure totalement quelques gouttes sur les monts de la Madeleine et le haut Forez

Le passage à un vent du sud de plus en plus fort au fil des heures avec des rafales de l’ordre de 70 à 80 km/h en soirée sur les régions proches du Pilat , provoque une bouffée de chaleur dans les sillons de la Loire, de l’Allier et de la Saône

Les minimums dépassent 10° dans les dépressions

Les maximums approchent de 25° dans les dépressions

Dimanche :

Le vent du sud reste fort avec des rafales de l’ordre de 70 à 80 km/h jusqu’à l’arrivée de la perturbation

Cette dernière déverse ses pluies en commençant par les monts volcaniques auvergnats à partir de la mi-journée. Elle arrose l’ensemble de nos départements avant de concentrer ses précipitations sur l’axe du Mézenc au Pilat dans la nuit qui suit

Si les minimums restent doux (plus de 10° dans les dépressions), les maximums amorcent une baisse avec moins de soleil tout en restant supérieurs à 20° dans les dépressions et en commençant par l’Auvergne

Lundi :

Des restes de précipitations sous forme d’averses sont possibles toute la journée

La fraicheur revient avec des minimums qui descendent en dessous de 10° dans les dépressions en commençant par l’Auvergne et des maximums qui n’atteignent pas 15° même en plaine

Le vent du nord est de retour avec burle sur les plateaux de la Haute Loire et mistral en vallée du Rhône !

Ce nouvel épisode de refroidissement par temps de nord devrait cependant être différent de celui de Pentecôte : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article

Repost0
13 mai 2016 5 13 /05 /mai /2016 11:44

Prévision du 14 au 18 mai 2016 (42, 43, 63, 69)

Les saints de Glace frappent avec retard, l’arrivée du temps perturbé de nord en provenance des hautes latitudes est même en avance ce vendredi sur l’horaire initialement prévu !

Ce type de temps n’annonce rien de bon pour le week-end de Pentecôte même si le début sera mauvais que la fin avec la lente tentative de retour de l’anticyclone des Açores à partir de l’Atlantique

C’est en particulier le cas pour les précipitations qui seront de plus en plus repoussées vers l’est et intéresseront moins la région au fil des jours. On ne peut exclure des flocons sur les sommets du Mézenc et du haut Forez.

Le vent de nord sévit pendant toute la période avec ses accélérations de la burle sur les plateaux de la Haute Loire et du mistral en vallée du Rhône

Les températures sont indignes d’une mi-mai, de petites gelées sont possibles dans les trous à froid et sur les plateaux du cœur du Massif central , et des maximums souvent en dessous de 15°.

Vendredi :

Le mauvais temps de nord est déjà là, plus tôt que prévu

Journée pluvieuse, ciel bouché , températures maximales en forte baisse vers 12° dans les sillons du Rhône de la Saône et de la Loire , un peu plus dans les Limagnes

Le vent du nord arrive

Samedi

Le temps est à peine moins mauvais

Les précipitations s’atténuent progressivement , mais restent tenaces sur l’angle nord-est de la région en particulier le Roannais , le Beaujolais et le Lyonnais jusqu’au Pilat

Les températures restent stables, minimums assez doux vers 10° , maximums vers 15° dans les dépressions , un peu plus dans les plaines du Rhône et de la Saône , nettement moins sur les plateaux et montagnes

Le vent du nord forcit

Dimanche

Pas de précipitations après les dernières giboulées du matin susceptibles d’être de neige sur les hauts sommets, les nuages restent accrochées sur les versants nord de nos reliefs

la journée est froide

De petites gelées sont possibles sur les plateaux du Massif central et les trous à froid, les températures minimales sont de l’ordre de 5° dans les dépressions, les maximums dépassent à peine 10° dans les plaines

Le vent du nord avec burle et mistral est fort

Lundi :

La région est en bordure de la nouvelle perturbation qui passe plus à l’est. Quelques précipitations peuvent déborder sur le Roannais et le Beaujolais, surtout leurs reliefs, le reste de nos départements semble en grande partie à l’abri

Températures minimales aussi basses que la veille avec risque de petites gelées sur les plateaux du cœur du Massif central et les trous à froid

Légère remontée des maximums vers 12 à 13° dans les dépressions, un peu plus dans les plaines du Rhône au sud de Lyon

Le vent du nord commence à faiblir, sauf le mistral encore fort

Mardi :

La poussée de l’anticyclone rend le risque de précipitations quasiment nul sauf sur le Roannais et le Beaujolais (avec réserves)

Les températures montent un peu : fin des gelées sur les plateaux , minimums près de 10° et maximums vers 15° dans les dépressions (un peu moins dans les plaines qui longent l’Allier et la Loire

Toujours le vent du nord

Mercredi :

Une nouvelle perturbation plus océanique arrive, mais ses pluies ne semblent pas atteindre la région avant la soirée, ses nuages seront visibles vers le nord-ouest..

Les températures continuent leur hausse, retour d’une certaine douceur le matin et de maximums vers 20° dans les dépressions

Le mois de mai devrait ensuite continuer à faire ce qui lui plait : un temps assez médiocre , à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article

Repost0
9 mai 2016 1 09 /05 /mai /2016 09:36

Prévision du 10 au 13 mai 2016 (42, 43, 63, 69)

Sous l’influence d’une dépressions centrée au départ au large du Portugal qui progresse vers l’Europe en repoussant les hautes pressions derrière les Alpes, nous passons d’une version « sèche et ventée » du flux de sud à une forme très humide avec deux paroxysmes pluvieux, le premier dans la nuit de lundi à mardi et le second de mercredi à vendredi

Toutes les régions devraient être arrosées Les totaux déposés risquent d’être importants sur deux axes, celui du Mézenc au Pilat avec débordement sur les régions voisines et celui du nord des monts volcaniques auvergnats au haut beaujolais,

Les températures seront assez douces sans excès avec des minimums qui dépasseront les 10° dans les dépressions mais des maximums qui plafonneront souvent vers 20° en raison d’un ensoleillement assez réduit.

Le vent du sud fort depuis quelques jours continue en faiblissant, avant un changement de direction en fin de semaine et le retour du nord

Lundi :

L’attente des précipitations avec une couverture nuageuse importante, le vent du sud fort sur les crêtes de la Haute Loire (rafales vers 70 à 80 km/h) et les premières averses se poursuit une grande partie de la journée, mais l’arrosage devrait être généralisé à partir de la soirée dans la nuit suivante avec des cumuls importants dans les régions cités dans l’introduction.

Par manque de soleil les maximums baissent vers 20° dans les dépressions, moins dans les Limagnes, à ce niveau dans les plaines de la Loire et un peu plus dans celles du Rhône et de la Saône

Mardi :

Après la fin de l’épisode pluvieux de la nuit , une accalmie relative dans les précipitations devrait se produire, mais des averses éparses continuent surtout sur les axes cités dans l’introduction

Les températures minimales sont proches de 10°, et les maximums dépassent 20° dans l’ensemble des dépressions

Le vent du sud faiblit progressivement

Mercredi :

Nouvelle journée d’arrivée d’un épisode pluvieux substantiel. Si les premières précipitations commencent dans la journée, les cumuls les plus élevés se produisent dans la nuit suivante et concernent surtout l’axe du Mézenc au Pilat avec débordement sur le Velay et le Forez, une réaction des rivières est envisageable mais les débordements resteront limités

Les minimums sont particulièrement doux vers 15° dans les plaines et vers 10° en montagne, mais les maximums amorcent une baisse vers 20° dans les plaines du Rhône et de la Saône et même en dessous dans celles de la Loire et de l’Allier

Vent assez faible

Jeudi :

Les précipitations jouent les prolongations avec un retour de nord-est perturbé sur la région. Le Roannais, le Beaujolais, le lyonnais, le Forez et parmi les reliefs le Pilat sont particulièrement concernés

La baisse des températures est peu visible lors des minimums du matin (10° en montagne ou plus en plaine) mais est flagrante pour les maximums qui ne devraient pas dépasser 15° dans les dépressions

La direction des vents s’inverse, fini le sud, passage provisoire par l’ouest surtout sur les crêtes, avant le nord.

Vendredi :

Les précipitations s’atténuent, des giboulées concernent encore la face nord de nos départements et surtout l’axe du Pilat au haut Beaujolais

Le vent du nord revient

Les températures minimales baissent fortement, mais avec un peu plus de Soleil les maximums remontent vers 20°

Les Gaints de Glace du mercredi au vendredi ont déjà connu une dégradation du temps, plus humide que froide, mais leurs effets devraient s’accentuer lors de prolongations pendant le week-end de Pentecôte qui s’annonce fort médiocre avec une descente de nord: à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article

Repost0
5 mai 2016 4 05 /05 /mai /2016 21:57

Prévision du 6 au 9 mai 2016 (42,43,63,69)

L’anticyclone s’étant décalé sur l’Europe du nord, l’air des hautes latitudes descend jusqu’à une dépression centrée au large du Portugal et remonte ensuite jusqu’à nous.

Il en résulte un vent de sud persistant et assez fort avec des rafales susceptibles d’atteindre 70 à 80 km/h sur les crêtes de la Haute Loire et du Pilat

Jusqu’à la fin du week-end, le soleil est abondant les précipitations en provenance de Méditerranée ne seront pas capable d’atteindre la région, mais après elles déverseront des cumuls répétitifs substantiels qui intéresseront en priorité l’axe du Mézenc au Pilat

Le froid et les gelées sont terminés, les minimums matinaux remonteront aux alentours de 10° et les maximums vers 20°, un peu au-dessus dans les dépressions et en dessous sur les montagnes

Vendredi :

Beau temps

Pas de précipitations

Journée ensoleillée

Le vent du sud forcit (rafales vers 70 à 80 km/h sur les crêtes de la Haute Loire)

Les minimums approchent de 10° dans les dépressions et les maximums avoisinent 20° un peu au-dessus dans les couloirs de l’Allier, de la Loire , du Rhône et de la Saône

Samedi :

Peu de changements, toujours beau temps

Pas de précipitations, soleil encore présent, températures au même niveau que la veille et vent du sud à peine un peu plus faible

Dimanche :

Premier signes de dégradation

Le vent du sud forcit à nouveau (rafales vers 70 km/h sur les crêtes de la Haute Loire )

Une perturbation remontant de Méditerranée approche, ses nuages sont présents surtout sur la Haute Loire, ses précipitations attendent la fin de la journée pour déborder sur la région en commençant par l’axe du Mézenc au Pilat

Les températures restent inchangées

Lundi :

Journée pluvieuse

Depuis la nuit précédente, les précipitations affectent en priorité l’axe du Mézenc au Pilat puis continuent leur cheminement vers le nord sur le reste de nos départements.

Le vent du sud a tendance à faiblir

Les températures minimales sont un peu en hausse (plus de 10° dans les dépressions) quand les maximales baissent un peu par manque de soleil

Partager cet article

Repost0
3 mai 2016 2 03 /05 /mai /2016 09:49
Entre restes de neige, et bandes de nuages liées au vent , le 2 mai 2016

Cette image du satellite russe Météor 2 de la mi journée du 2 mai transmise par Claude est intéressante à un double titre, même si les deux apparaissant en blanc, il est parfois difficile de faire la différence.

On distingue les restes de neige sur les principaux massifs montagneux après la dernière chute du 1er mai. Très nets sur les Pyrénées dégagées, ils sont encore nettement visible sur les Alpes entre des nuages de part et d'autre du massif. On distingue nettement la coupure des principales vallées internes du massif et les reliefs de la partie centrale. la distinction avec les nuages est plus difficile sur le Massif central mais les différents reliefs se détachent !

Le deuxième intérêt correspond aux lignes de nuages parallèles perpendiculaires à la direction du vent. Alors que nous restons ce lundi dans un flux de nord particulièrement fort , ces lignes traduisent l'accélération du vent dès qu'il s'accélère après avoir franchi les crêtes.

Le mistral peut être suivi jusqu'en Méditerranée au large du delta du Rhône avec une direction plein nord canalisée par le couloir

Le vent forcit quand il descend du Sancy du Cantal , sur les Cévennes et les Alpes du sud avec une direction nord-est plus conforme au flux atmosphérique d'origine!

Gérard Staron

Partager cet article

Repost0
2 mai 2016 1 02 /05 /mai /2016 08:39
Avril 2016 à Montregard (43 alt 990 m) : assez frais

Après un hiver très doux, avril 2016 continue la série de mois frais commencée en mars.

Sa moyenne 6.7° est inférieure de 1.5° à celle de ces 11 dernières années depuis 2006 mais elle ne constitue pas une record car 2008 , 2012 et 2013 ont connu des températures inférieures

La différence s'effectue au niveau des maximums quotidiens où l'écart atteint 2,2° (11,1 en 2016 contre 13.36 sur les 11 dernières années, alors qu'elle est plus faible pour les minimums ( 2.3° contre 3.2° soit 0.9° d'écart )

Tous les weekend du mois ont connu des températures particulièrement basses qui avaient tendance à remonter pendant le reste de la semaine! Avril 2016 a peut-être voulu mettre son grain de sel dans les débats sur le travail qui agitent la société en ce moment. Plus sérieusement, les rythmes de retour des mêmes types de temps, donc des conditions semblables de températures qui les accompagnent, s'effectuent souvent selon un pas de temps d'une semaine!

Gérard Staron

Partager cet article

Repost0
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 12:02

Prévision du 2 au 5 mai 2016 (42, 43, 63, 69)

L‘anticyclone des Açores tente une progression à partir de l’Atlantique mais il faudra attendre quelques jours pour sentir les bénéfices de ce changement au niveau du temps.

Progressivement les précipitations ne seront plus en possibilité d’atteindre nos départements après les pluies ou neiges en cours et une dernière tentative mardi

Le vent du nord joue les prolongations encore quelques jours avec ses accélérations de la burle sur les plateaux de la Haute Loire et surtout du mistral en vallée du Rhône

Les températures indignes d’un début mai mettent plusieurs jours avant de retrouver un niveau de saison, le risque de gelée n’est pas terminé sur les plateaux du cœur du Massif central et les maximums montent lentement

dimanche 1er mai 2016

le temps apocalyptique pour la saison n’est pas complètement terminé sur le Lyonnais et surtout les reliefs du Mézenc au Haut beaujolais en passant par le Pilat. les chutes de neige en provenance du nord-est n’en finissent pas de se terminer sur les hauteurs au-dessus de 800 mètres.

Le vent du nord souffle fort avec la burle et le mistral sur leurs secteurs respectifs

Les températures maximales sont indignes de la saison, moins de 10° partout et jours sans dégel sur les montagnes au-dessus de 1200 mètres

Lundi :

La prolongation des dernières précipitations se termine sur l’angle nord-est du Massif central (Yssingelais, Forez , Roannais ), L’auvergne et les bassins sont à l’abri et le passage à la neige remonte nettement en altitude

Le vent du nord continue, même si sa force baisse au fil des heures

Les températures proches de zéro le matin, même si les gelées sous abri sont rares ( trous à froid ), montent jusqu’aux alentours de 15° dans les dépressions et même un peu plus dans les plaines du Rhône et de la Saône

Mardi :

Une perturbation océanique arrive du nord-ouest, mais la région se situe sur sa bordure méridionale et elle apportera plus de nuages que de pluies qui affecteront surtout la bordure nord des Combrailles au Beaujolais et peut-être les reliefs océaniques en particulier les axes du haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat au haut Beaujolais. Le sud et ses bassins sont à l’abri

Le vent du nord continue et reprend de la force en fin de journée

Les minimums augmentent un peu le matin (vers 5°) mais les maximums baissent par manque de soleil, pas plus de 12 à 13° dans les dépressions et même moins dans les plaines de la Saône

Mercredi

Pas de précipitations, avec des signes tangibles d’amélioration du temps

Le vent du nord faiblit

Les minimums restent bas avec de petites gelées sur les plateaux du cœur du Massif central surtout Margeride et Velay

Les maximums augmentent de l’ordre de 15° dans les dépressions, et même plus dans celles du Rhône et de la Saône

Jeudi :

Pas de précipitations

Retour du beau temps enfin !

Fin du vent du nord

Après quelques gelées sur les plateaux du cœur du Massif central, les maximums approchent 20° dans l’après-midi avec un soleil présent

Après, Le pire semble terminé : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article

Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195