Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 février 2017 1 13 /02 /février /2017 19:14

Prévision du 14 au 17 février 2017

 

L’anticyclone continental centré des Balkans à la Scandinavie, responsable en janvier de la vague de froid,  continue de résister  sur l’Europe.

Sur sa bordure occidentale il s’accompagne d’un flux de sud  violent qui sans apporter la tempête entre le Languedoc et le pays Toulousain, peut provoquer des vents proches de 100 km/h sur le sud de la Haute Loire et la crête du Mézenc au Pilat

Ceci  s’accompagne de températures douces,  sans gelées et avec des maximums proches de 15° dans les dépressions, le froid ne concerne que nos amis germaniques

Ces hautes pressions bloquent la remontée des pluies méditerranéennes qui affecteront fortement les bassins  du Languedoc et du Tarn,  qui buteront sur les reliefs qui ceinturent nos départements en particulier l’axe du Mézenc au Pilat et  qui pénètreront assez peu dans les sillons qui longent la Loire et l’Allier

 

Nuit de lundi à  mardi :

Attention : Dernier risque de vent fort de sud avec des rafales proches de la tempête sur les crêtes du  sud de la haute Loire et de l’axe du Mézenc au Pilat. Eole devrait vite perdre de la vitesse en descendant les sillons de la Loire et de l’Allier

 

Mardi :

Le vent du sud devrait commencer à faiblir dans la journée

Les fortes précipitations remontant de Méditerranée  butent sur les reliefs qui ceinturent nos départements en particulier l’axe du Mézenc au Pilat. La probabilité de leur pénétration au-delà est assez limitée mais plus forte sur l’axe auvergnat que sur celui de la Loire

La douceur continue, aucune gelée matinale, les minimums dépassent 5° dans les sillons de la Loire et de l’Allier, un peu moins dans les plaines du Rhône et de la Saône et surtout les plateaux

Les maximums atteignent 15° dans les plaines du Rhône et de la Saône, un peu moins dans celles de la Loire et de l’Allier et moins de 10° dans les reliefs.

 

Mercredi :

Des pluies sont encore possibles liées aux dernières tentatives de remontée des précipitations méditerranéennes, elles sont de moins en moins  présentes au fil des heures et concernent surtout l’encadrement montagneux en particulier l’axe du Mézenc au Pilat avec un faible risque de pénétration au-delà

La douceur s’amplifie en particulier pour les maximums qui dépassent 15° sur l’ensemble des plaines

Les minimums restent vers 5° dans les dépressions

Le vent du sud faiblit

 

Jeudi :

Pas de précipitations entre deux perturbations qui ne nous atteignent pas

La douceur commence à marquer le pas   avec des minimums vers 5° et des maximums un peu en dessous de 15° dans l’ensemble des plaines, sauf celles du Rhône et de la Saône où les températures  peuvent rester au-dessus. Des inversions de températures le matin, ne sont pas impossibles  

Vent faible de direction changeante

 

Vendredi :

Risque de précipitations faible, un perturbation océanique s’approche mais en raison de sa trajectoire orientale, elle apporte plus de nuages que de précipitations. On ne peut cependant exclure quelques pluies sur la bordure nord et ses reliefs océaniques en particulier le Beaujolais et le Roannais

Début de refroidissement, les minimums s’approchent de zéro sur les plateaux du cœur du massif central surtout le Velay et la Margeride. Ils restent vers 5° dans les plaines, risque d’inversion de températures avec couches de brouillard et de stratus associés  

Les maximums baissent aussi, à peine plus de 12° dans les dépressions et moins sur les plateaux

 

Le temps devrait revenir ensuite plus conforme à la saison : à confirmer

Gérard Staron   

Partager cet article

Repost0
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 10:47

Prévision du 9 au 13 février 2017 (42, 43, 63, 69)

 

La petite vague hivernale déjà moins intense que prévue va très vite disparaitre car la Méditerranée a décidé de lui régler son compte

Ce jeudi, elle a déjà commencé à nous envoyer indirectement  des précipitations par le nord-est, mais de plus en plus elle le fera selon une trajectoire  directe des Cévennes à L’Auvergne  qui affectera peu le sillon de la Loire au nord du Mézenc

Nous assistons très vite à une inversion des flux atmosphérique avec le passage du vent du nord à celui du sud

Les températures remontent, les gelées disparaissent pendant le week-end, les minimums deviennent assez doux, les maximums remontent au-dessus de 10° dans les plaines

 

Jeudi :

Sous un ciel couvert, de petites précipitations en provenance du nord-est viennent terminer leur course sur l’est du Massif central. Sous forme de neige sur les plateaux dès 700 m, elles sont insuffisantes pour provoquer un manteau au sol

Après des gelées limitées aux montagnes auvergnates, les maximums dépassent 5° dans les dépressions des 3 couloirs, Allier, Loire et Rhône Saône

Le vent de nord sévit encore avec la burle sur les plateaux de la haute Loire et le mistral en vallée du Rhône

 

Vendredi :

Tout s’inverse entre le matin et le soir

D’abord le vent, avec la fin de celui du nord remplacé par celui du sud

Ensuite avec l’arrivée de précipitations en direct de la  Méditerranée  sur l’axe des Cévennes  au Pilat surtout de la neige sur les reliefs, avec une extension très faible au-delà

Les gelées concernent l’ensemble des plateaux du Massif central le matin et les minimums sont proches de zéro dans les dépressions, les maximums montent dans la journée jusqu’à 8° dans l’ensemble des plaines et bassins et peut être 10° dans celles du Rhône et de la Saône

 

Samedi :

La tendance commencée la veille continue

Reprise en fin de journée des précipitations remontant de Méditerranée avec une plus grande extension et importance surtout sur la partie auvergnate

Toujours un vent du sud modéré

La hausse des températures concerne surtout le matin, pas de gelées sauf trous à froid et sommets enneigés, maximums vers 10° dans les dépressions

 

Dimanche :

Toujours des pluies remontant de Méditerranée, mais elles semblent ne pas dépasser le Mézenc

Toujours une hausse des températures, pas de gelées le matin, les maximums dépassent 10° dans les dépressions et atteignent 15° en vallée du Rhône

Le vent du sud forcit , en particulier dans la nuit de Dimanche à lundi les rafales pourraient s’approcher du seuil de la tempête sur les crêtes de la Haute Loire  (80 à 90 km/h)

 

Lundi

Confirmation avec un décalage vers l’Auvergne !

Pour les précipitations remontant de Méditerranée qui se développent selon un axe des Cévennes aux monts volcaniques auvergnats

Les températures changent peu , minimums assez doux ( plus de 5° dans les dépressions) maximums au-dessus de 10° dans les dépressions

Le ent de sud , plutôt de sud-est continue , mais surtout sur la partie du Velay à l’Auvergne

 

Le temps devrait ensuite continuer sans grands changements : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article

Repost0
6 février 2017 1 06 /02 /février /2017 19:14
ciel agité (5 et 6 février 2017)

Les images transmises par Claude des satellite américain NOAA pour hier et aujourd'hui sont très intéressantes

on distingue le changement d'angle de la tempête

dimanche on remarque cet entonnoir qui descend de la Cornouaille aux Pyrénées sur lesquelles l'air vient buter et s'accélérer pour s'écouler en direction du golfe du Lion et du Roussillon soit une direction d'ouest

lundi avec des petites lignes de nuages perpendiculaires au vent , on distingue le mistral très violent en vallée du Rhône soit une orientation de nord 

on remarque aussi le cheminement des perturbations

celle de dimanche qui se trouve en fin de journée sur la France de l'est et continue sa route en se séparant avec une branche sur l'Europe centrale et l'autre sur la Méditerranée 

Celle sur l'Atlantique dimanche dont on apperçoit seulement les premiers nuages, elle arrive sur l'ouest de la France lundi 

Entre les deux ce triangle en forme d'entonnoir sur la France de l'est n'est que la première tentative de l'air froid qui descend du nord-est de revenir à nous pour ramener le froid. Demain il battra en retraite devant la perturbation atlantique, mais hélas il a promis de revenir mercredi ! heureusement moins froid qu'en janvier 

Gérard Staron 

 

Partager cet article

Repost0
4 février 2017 6 04 /02 /février /2017 12:37

Prévision du 5 au 8 février 2017 (42, 43, 63, 69)

 

Notre pays connait  une phase d’hiver océanique marquée par des tempêtes, puis des passages répétés de perturbations qui apportent des précipitations importantes, mais notre région est toujours très « décalée » dans ce cas  et  cette situation devrait évoluer à la fin  vers un nouvel épisode de froid et de neige moins marqué que celui de janvier toutefois.

Le ciel est agité

Pour les tempêtes, nos départements sont relativement protégés de celles d’origine océanique dont les rafales baissent de vitesse à l’intérieur du Massif central , celle de samedi continue sa marche vers le nord-est de la France et  n’est dangereuse que sur le nord de l’Auvergne, Clermont Ferrand a dépassé 100 Km/h, celle de dimanche passera au sud du Golfe de Gascogne à celui du Lion et sera aussi affaiblie chez nous, par contre se méfier de celle de nord qui pourrait lundi provoquer une burle sur les plateaux de la haute Loire et un mistral en vallée du Rhône particulièrement tempétueux

Pour les précipitations les pluies concerneront surtout la face nord de la région et les reliefs océaniques, le Sancy, l’axe du Haut Forez aux monts de la Madeleine et du Mézenc au haut Beaujolais avec majoritairement des pluies, mais se méfier des averses de neige qui suivent souvent en provenance du nord et qui  pourront provoquer le retour du manteau blanc sur les plateaux

Pour les températures , tendance à la baisse mais tant que nous restons dans les  temps océaniques elles sont assez douces , par contre ensuite le passage aux temps de nord provoque le retour du froid, moins marqué qu’en janvier toutefois

 

Samedi :

La tempête océanique  en provenance du golfe de Gascogne  est passée, et continue sa route vers le nord-est, elle n’a été dangereuse que sur le nord de l’Auvergne

Les précipitations se calment quelques heures, quelques averses de pluies surtout sur les secteurs et reliefs océaniques  , mais  elles reprennent fortement pendant la nuit de samedi à dimanche  avec la nouvelle perturbation très active . Au départ sous forme de pluie, elles passent à la neige sur les reliefs vers 1000m à la fin de la nuit

Les maximums de samedi sont doux avec un flux de sud, plus de 10° dans les dépressions surtout celles qui longent la Loire

 

Dimanche

Les précipitations sont encore très présentes le matin avec de la neige à partir de 1000m , puis elles disparaissent au fil des heures , les montagnes océaniques citées sont les plus touchées , et les bassins internes du Massif central , Limagnes du sud , Le Puy, et plaine du Forez sont en grande partie à l’abri

Dans la nuit suivante les précipitations reprennent sous forme d’averses de neige sur les reliefs

Les températures restent assez douces, peu de gelées le matin, minimums vers 5° dans les dépressions, les maximums baissent un peu mais approchent de 10° dans les dépressions.

La nouvelle tempête du golfe de Gascogne à celui du Lion passe au sud et devrait peu concerner nos départements

 

Lundi :

Les averses de neige en provenance du nord sur les reliefs continuent en s’affaiblissant au fil des heures, de ce fait le manteau nival revient sur les plateaux à partir de 600 à 800 mètres

Les températures baissent , avec le retour de gelées sur les plateaux du cœur du massif central sur Margeride et Velay  et les minimums sont proches de zéro ailleurs. Les maximums dépassent 5° dans les dépressions mais les montagnes sont très proches de la journée sans dégel (maximums vers zéro)

Un épisode de vent du nord tempétueux concerne cette fois la région, attention à la burle sur les plateaux de la Haute Loire et surtout au mistral en vallée du Rhône

 

Mardi

Le temps revient à partir de  la nuit de lundi à mardi à une perturbation océanique qui dépose ses pluies  surtout sur  les secteurs et reliefs cités dans l’introduction, les bassins internes du Massif central sont relativement à l’abri. Le passage à la neige remonte en altitude au niveau des sommets.

Les températures remontent, pas de gelées le matin , les maximums remontent au-dessus de 10° dans les dépressions

Le ciel se calme, le vent du nord faiblit

 

Mercredi :

C’est l’arrivée du froid, avec le retour de petites gelées sur les plateaux du Massif central, mais surtout les températures montent très peu  dans la journée et deviennent sans dégel en montagne et à peine positive dans les dépressions

Une nouvelle perturbation vient s’empaler dans l’arrivée de cet air froid et apporte de la neige à des altitudes assez basses (à partir de 500 à 600 m)

Le vent du nord continue

 

L’épisode froid et neigeux qui commence mercredi correspond à celui que l’on trouve souvent à la mi-février mais ne devrait pas durer avec une intensité plus faible que celui de janvier : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article

Repost0
31 janvier 2017 2 31 /01 /janvier /2017 19:33

Prévision du 1er au 4 février 2017 (42, 43, 63, 69)

 

Nous entrons dans une phase océanique où les perturbations vont se succéder sur la France

Toutes ne nous atteindrons pas au début,  ensuite de plus en plus elles apporteront des précipitations importantes surtout sur la bordure septentrionale et ses montagnes, Sancy, Haut Forez et monts de la Madeleine et axe du Pilat au haut Beaujolais. Elles sont principalement sous forme de pluies, le passage à la neige n’est possible  que sur les hauts sommets, Sancy,  Pierre sur haute, Margeride et Mézenc. Les bassins internes du Massif central  (Le Puy ,  Limagnes du sud, plaines du forez sont moins arrosées,  Le manteau nival continue à reculer.  

Les températures seront assez douces pour la saison avec des minimums au-dessus de 5° et des maximums proches ou au-dessus de 10° dans les dépressions, moins en montagnes, pas de gelées

Le vent du sud domine parfois fort, jeudi ses rafales pourraient approcher 80 à 90 km /h sur les crêtes de l’est du Massif central

 

Mercredi

Assez beau temps

Très peu de précipitations sauf sur les bordures montagneuses, la perturbation océanique au nord devrait à peine effleurer la région et les pluies de Méditerranée atteindront à peine le Mézenc

Les températures sont douces, pas de gelées, minimums supérieurs à 5° dans les plaines qui longent le Rhône et la Saône, maximums supérieurs à 10° sur l’ensemble des dépressions  

Vent du sud qui forcit en soirée

 

Jeudi :

Les vents du sud sont particulièrement forts, certaines rafales pourraient approcher le seuil de la tempête sur les crêtes de la Haute Loire, attention

Les températures sont particulièrement douces, pas de gelées, minimums supérieurs à 5° et maximums supérieurs à 10° dans les dépressions. Ils pourraient même approcher 15° dans le couloir du Rhône et de la Saône

La perturbation suit et ses pluies sont abondantes à partir de la nuit suivante et traversent la région de part en part avec surtout de la pluie.

 

Vendredi :

Après les fortes pluies de la nuit, des prolongations moins fortes  continuent dans la journée surtout sur les secteurs océaniques signalés plus hauts. Le passage à la neige ne concerne que les plus hauts sommets (Sancy)

Les températures amorcent une baisse, peu sensible pour les minimums supérieurs à 5° dans les dépressions, plus nette pour les maximums qui ne devraient pas dépasser 10°, sauf peut-être dans les plaines du Rhône et de la Saône

Un vent de sud-ouest fort balaie le nord de la région en liaison avec une petite tempête océanique du golfe de Gascogne  à l’Allemagne. Ses rafales devraient décroitre sensiblement à l’intérieur du Massif central

 

Samedi :

A partir de la nuit précédente, une perturbation très active traverse la région et devrait déposer des précipitations importantes. Le passage à la neige concerne les principaux sommets sur la fin de son passage (Sancy, Haut Forez, Margeride  et Mézenc)

La baisse des températures continue, si les minimums restent vers 5° dans les dépressions, les maximums passent en dessous de 10°  

Le vent d’ouest souffle sur les hauteurs

 

C’est l’amorce d’un nouvel épisode hivernal qui ne devrait pas avoir toutefois l’importance de celui de janvier : à confirmer

Gérard Staron  

Partager cet article

Repost0
27 janvier 2017 5 27 /01 /janvier /2017 19:47

Prévision du 28 au 31 janvier 2017 (42, 43, 63, 69)

 

La spectaculaire  poussée neigeuse de la Méditerranée à l’Auvergne d’hier a chassé l’hiver continental en direction de l’Allemagne, et  nous sommes sortis de la vague de froid, mais nous restons en bordure de l’anticyclone.

Le flux atmosphérique de sud remplace celui de nord

Les températures remontent, les gelées très faibles ne touchent plus que des espaces montagneux enneigés ou des trous à froid, les maximums augmentent de jours en jours pour dépasser 10° dans les dépressions en début de semaine prochaine

Les précipitations sont de moins en moins importantes et de plus en plus sous forme de pluie sauf au-dessus de 1000 à 1200 mètres

Le manteau neigeux ne se maintient qu’en montagne

 

Nuit de vendredi à samedi

La perturbation qui approche bute sur l’encadrement montagneux qui ceinture nos départements et  dépose des précipitations sur les massifs volcaniques auvergnats et l’axe du Mézenc au Pilat avec passage à la neige au-dessus de 1000 m

Vent de sud assez fort

Les températures restent positives dans les dépressions

 

Samedi :

Les précipitations traversent cette fois lentement nos départements en déposant des cumuls de pluies substantiels et de la neige au-dessus de 1000 m

Très peu de gelées matinales sauf sur les sols enneigés et dans les trous à froid, les minimums restent bas surtout dans les plaines de la Saône et l’agglomération Lyonnais sous leur couche de stratus et que  l’air froid n’a pas encore totalement quitté

Dans la journée les maximums sont en dessous de 8° dans les plaines qui longent la Loire et l’Allier sous un ciel couvert, et un peu en dessus dans celles de la Saône et du Rhône atteints plus tardivement par la perturbation

Vent faible

 

Dimanche :

Pas de précipitations, l’anticyclone revient

Sous un ciel plus clair les gelées reprennent un peu de vigueur sur les plateaux du Massif central en particulier ceux du Velay et de l’Auvergne

Avec un court épisode de vent du nord, les maximums positifs partout dépassent 7° dans les dépressions

 

Lundi :

Pas de précipitations sauf rares averses remontant de Méditerranée et butant sur l’axe du Pilat au Mézenc dans la nuit précédentes et dans la journée la bordure d’une perturbation océaniques qui s’approche de la bordure nord

Après des gelées matinales limitées aux plateaux du cœur du Massif central (Margeride et Velay surtout), les maximums augmentent pour dépasser 10° dans les couloirs de l’Allier, de la Loire et dans une moindre mesure de la Saône.

Le vent du sud revient et forcit

 

Mardi :

Pas de précipitations, celles remontant de Méditerranée ne dépassent pas l’axe du Mézenc au Pilat, seuls leurs nuages débordent au-delà.

Les minimums légèrement positifs sont assez homogènes partout , quasiment pas de gelées

Les maximums dépassent 10° dans les dépressions avec un vent du sud plus faible que la veille

Pas de nouvelle vague hivernale en vue : à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article

Repost0
26 janvier 2017 4 26 /01 /janvier /2017 21:46
la neige avant le redoux ? le 26 janvier 2017

Les nouvelles images du satellite américain NOAA captées par Claude à 14h 43 et 18h 52 (merci ) montrent la remontée de neige méditerranéenne qui vient s'empaler dans l'air froid d'autant plus tenace qu'il s'appuie sur les reliefs du Massif central .

C'est le début du redoux mais il y a toujours quelques heures difficiles au début avec de la neige ou du verglas

les nuages forment une langue de précipitations assez étroite en largeur de direction sud-ouest  nord-est  qui progressent depuis la Grande bleue. 

Cet axe en début d'après-midi se situe du Gard à l'Auvergne, puis ensuite il s'est déplacé de l'Ardèche au Mézenc et  aux monts du Forez  en traversant la Haute Loire en perdant de l'intensité

la région stéphanoise a été touchée entre 19 et 20 heures et il semble maintenant qu'elle soit protégée par un Pilat que les précipitations ont des difficultés à dépasser

A l'avant la chute de neige repousse très lentement un air froid qui résiste dans les bassins , à l'arrière un air plus doux s'installe progressivement et constitue la première tentative de fin de la vague froide que nous avons subi depuis de nombreux jours

Provisoirement ou définitivement , à voir dans la prochaine prévision !

Gérard Staron

Partager cet article

Repost0
23 janvier 2017 1 23 /01 /janvier /2017 21:08

Prévision du 24 au 27 janvier 2017 (42, 43, 63, 69)

 

Les hautes pressions continentales restent en place sur l’Europe centrale et balkanique !

Le froid joue les prolongations avec des gelées matinales généralisées souvent sévères avec de nombreuses inversions de températures sur l’ensemble des plaines surtout celles de la Saône, mais on peut espérer certains jours  quelques heures de températures positives dans l’après-midi quand le soleil s’impose. Une légère tendance à la remontée des maximums est sensible de jours en jours

Des infiltrations neigeuses ou des remontées humides de Méditerranée tentent de s’infiltrer jusqu’à nous avec un succès relatif,  elles apportent des flocons sur les reliefs en particulier ceux du Mézenc au Pilat  

 

Mardi :

Les gelées généralisées peuvent atteindre le seuil du grand froid (-10°) sur les plateaux du Massif central

La journée est sans dégel sur les reliefs, les maximums sont proches de zéro dans les plaines avec peut être un zeste de positif sur les Limagnes de l’aval, les plaines de Roanne et du Rhône au sud de Lyon

Le vent du nord est assez fort avec surtout la burle sur les plateaux de la haute Loire et le mistral en vallée du Rhône

De petites chutes de neige arrivent en soirée et dans la nuit suivante sur les reliefs

 

Mercredi :

Les gelées sont encore généralisées et sévères sur les plateaux du Massif central

Avec moins de soleil, la journée est sans dégel presque partout, la vallée du Rhône au sud de Lyon et les Limagnes de l’aval peuvent espérer des maximums un peu positifs

Quelques précipitations neigeuses remontant de Méditerranée viennent buter sur l’axe du Mézenc au Pilat mais leur extension est peu probable au-delà

Le vent du nord, la burle et le mistral faiblissent

 

Jeudi :

Toujours des gelées généralisées et sévères mais dans une atmosphère plus calme associée à de très fortes inversions de températures dans l’ensemble des plaines surtout celles de la Saône avec des couches de stratus

Avec plus de soleil, les journées sans dégel ne concernent que les montagnes du cœur du Massif central, mais aussi les plaines où la couche de stratus résiste toute la journée comme celles de la Saône.

Pas de précipitations

 

Vendredi :

Toujours des gelées généralisées avec de fortes inversions de températures associées aux couches de stratus en particulier dans les plaines de la Saône et celles longeant la Loire

Avec un vent de sud–est de plus en plus fort au fil des heures, les maximums remontent nettement et deviennent positifs presque partout sauf les reliefs élevées et enneigés

Nouvelle tentative de remontée de précipitations de Méditerranée, elle dépose de la neige sur les crêtes du Mézenc au Pilat , sa probabilité d’extension au délà est limitée

 

Ensuite on peut espérer enfin des températures  légèrement moins froides, à confirmer

Gérard Staron

Partager cet article

Repost0
19 janvier 2017 4 19 /01 /janvier /2017 15:24

Prévision du 20 au 23 janvier 2017 (42, 43, 63, 69)

 

Les hautes pressions déplacent leur centre sur l’Europe centrale et le Balkans, ce qui coupe nos régions de l’alimentation en air polaire continental

Il est très difficile de faire partir un air froid bien installé, mais si les gelées restent fortes et généralisées, les maximums quotidiens deviennent positifs avec l’aide du soleil

Les flux atmosphériques associées à des vents très faibles  venant de l’est et du sud-est sont plus doux , mais ils vont surtout lécher les hauteurs du Massif central alors que les dépressions resteront dans le froid , ceci provoquera de très grosses inversions de températures associées à des nappes de stratus le matin aux dépens des plaines des Limagnes, le long de la Loire ou de la Saône et du Rhône avec des gelées intenses la matin

Pas de précipitations, une timide remontée de Méditerranée dimanche devrait être stoppée sur l’axe montagneux du Mézenc au Pilat

Le manteau neigeux recule très lentement

 

Jeudi :

Pas de Précipitations

Après des gelées très sévères le matin, il faut être exposé au soleil pour avoir des températures positives, si non la journée reste sans dégel surtout sur les plateaux et montagnes

 

Vendredi :

Pas de précipitations

Gelées généralisées très intenses dans les plaines qui longent l’Allier la Loire le Rhône  et la Saône associées à des inversions de températures et des couches de stratus le matin

Le soleil rend les maximums positifs, sauf sur les reliefs enneigés et quand l’inversion persiste toute la journée comme c’est possible dans le val de Saône

 

Samedi :

Pas de précipitations

Fortes gelées généralisées et sévères dans les plaines associées à des inversions de températures et couches de stratus

Les maximums positifs sous l’effet du soleil gagnent encore un ou deux degrés

Retour du mistral modéré en vallée du Rhône

 

Dimanche

Des précipitations remontant de Méditerranées apportent quelques flocons sur les crêtes du Mézenc au Pilat, leur débordement au-delà est peu probable sauf pour  les nuages qu’elles apportent et qui limitent l’ensoleillement

Gelées généralisées, moins intenses associées aux inversions de températures

Maximums légèrement positifs jusqu’à 5° dans les dépressions

 

Lundi :

L’anticyclone reprend le terrain perdu la veille

Gelées généralisées de moins grande sévérité associées aux inversions de tempéartures

Maximums légèrement positifs comme la veille avec un peu plus de soleil

Pas de précipitations

 

Ensuite la sorite très lente de la vague hivernale continue ! À confirmer

Gérard Staron

Partager cet article

Repost0
18 janvier 2017 3 18 /01 /janvier /2017 19:33
Nuages, neige et air froid , mardi 17/1/17

L'image infra rouge du satellite russe  météor M2, captée et transmise par Claude  est particulièrement intéressante

elle est daté du mardi 17 à 21 heures

on y remarque à son aspect dentélé sur les bordures suivant les vallées,  le manteau neigeux des principaux massifs, celui des Pyrénées est particulièrement important et visible. Vosges, Ardennes, et massifs schisteux rhénans enneigés sont aussi visibles.

Sur la face septentrionale du  Massif central et des Alpes suisses s'accumulent des formations nuageuses de basses couches envoyées par le flux de nord est quand il vient buter et condenser sa faible humidité contre ces reliefs. Sur le Limousin ces nuages prennent la forme de languettes perpendiculaires au vent de nord-est.

Sur le reste de la France le ciel est dégagé, l'air continental est  très froid mais aussi sec , sauf quand il se condense faiblement sans donner de précipitations sur les reliefs cités dans le paragraphe précédent.

Quand de l'air froid atteint la Méditerranée, celle-ci réagit avec la formation de nuages chargés d'humidité qu'ils viennent déverser sur les iles ou les littoraux. Par ces situations d'air continental froid,  se produisent les principales couches de neige du bassin méditerranéen et cette fois sur la Corse avec un temps de retour d'est. On distingue le tourbillon des nuages qui descend dans le golfe du Lion pour revenir de l'est sur celui de Gènes!

Gérard Staron

Partager cet article

Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Covid 19.... statistiques et région Ile de France !
    Covid … statistiques et Ile de France Pendant la première vague, le critère d’importance de l’épidémie était l’évolution des hospitalisations et des réanimations. Puis pendant l’été, changement total, le critère principal est devenu l’importance des contaminations....
  • Prévision du 22 au 25 septembre 2020, forte dégradation du temps en fin de semaine : descente de nord
    Prévision de Gérard Staron du 22 au 25 septembre 2020 (42, 43, 63, 69) Une descente de nord en provenance des régions arctiques arrive ……et après quelques jours au temps encore acceptable, nous prépare un week-end mauvais Dans un premier temps les températures...
  • Prévision du 15 au 18 septembre : peu de changements, chaud et sec
    Prévision du 15 au 18 septembre 2020 Notre région se situe dans une zone de transition entre des Hautes pressions au sol sur l’Europe du Nord et une dépression sur le Proche Atlantique qui n’arrive pas à nous atteindre. Le vent faible hésite entre une...
  • Prévision spéciale Tour de France (29-31/08/2020)
    Prévision spéciale Tour de France 2020 (étapes de la Côte d’Azur 29-31/08/2020) Sur la Riviera Française, le Tour de France subit un peu moins qu’ailleurs la dégradation du temps très nette qui affecte une grande partie du territoire national A l’exception...
  • Prévision du 29 août au 1er septembre 2020 : un goût d'automne
    Prévision de Gérard Staron du 29 août au 1er septembre 2020 (42, 43, 63, 69) La dégradation du temps a commencé ce vendredi avec des précipitations plus ou moins orageuses selon les secteurs, elle continue pour constituer la première alerte automnale...
  • Prévision du 23 au 26 août 2020, retour du beau...
    Prévision du 23 au 26 août 2020, retour du beau temps modéré https://t.co/o8CjczDB0E via @Gerard Staron Gérard Staron (@journalduclimat) August 26, 2020 Prévision de Gérard Staron du 23 au 26 août 2020 (42, 43, 63, 69) Après avoir laissé passer la pe...
  • Prévision du 23 au 26 août 2020, retour du beau temps modéré
    Prévision de Gérard Staron du 23 au 26 août 2020 (42, 43, 63, 69) Après avoir laissé passer la perturbation de la nuit de vendredi à samedi, l’anticyclone des Açores revient timidement protéger le sud de la France alors que les perturbations océaniques...
  • Prévision du 17 au 20 août 2020 : assez agréable
    Prévision de Gérard Staron du 17 au 20 août 2020 (42, 43, 63, 69) L’air des hautes latitudes a réussi à repousser les anticyclones subtropicaux ce qui a apporté les orages de Dimanche qui ont déposé une lame d’eau substantielle (27 mm à Montregard) salvatrice...
  • Prévision du 12 au 15 août 2020 : vers la fin de la chaleur
    Prévision de Gérard Staron du 12 au 15 août 2020 (42, 43, 63, 69) Depuis plusieurs jours nos départements connaissent un affrontement entre la forte chaleur d’origine méridionale et les orages qui se déclenchent à partir de l’après-midi en liaison avec...
  • Prévision du 8 au 11 août 2020 : poursuite...
    Prévision du 8 au 11 août 2020 : poursuite chaleur, retour insidieux des orages https://t.co/6EgZJoJUIT via @Gerard Staron Gérard Staron (@journalduclimat) August 07, 2020 Prévision de Gérard Staron du 8 au 11 août (42, 43, 63, 69) La France se situe...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195