Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 13:30

Prévision de Gérard Staron  du 20 au 23 juin 2017

 

Nous restons sous l‘influence sous l’influence des anticyclones subtropicaux, plus forts sur l’ouest de la France que sur nos régions, plus présents en altitude qu’au sol

Leur protection contre les orages n’est que partielle, après des matinées ensoleillés, les hautes pressions ne peuvent empêcher des cellules orageuse locales de se développer avec l’aide des reliefs. Leur importance géographique  augmente de jour en jour mais leur localisation est très difficile à préciser même s’ils affecteront surtout les reliefs et si d’un jour à l’autre ils toucheront des zones différentes. Dans les secteurs concernés, ils peuvent être violents, foudre, trainées de grêle et paroxysmes de précipitations

La vague de chaleur est confirmée avec des minimums très élevés proches de 20° et des maximums au-dessus de 30° dans les dépressions. Les températures ne devraient pas atteindre 35°,  sont plus modérées sur les reliefs et pourraient baisser très fortement sous les orages. L’atmosphère lourde croit au fil des jours

Vents faibles

 

Lundi :

Très Rares cellules orageuses en fin de journée seul le nord de  l’Auvergne (Limagnes en aval de Clermont et reliefs voisins) est susceptible d’être concerné  

La chaleur dépasse 30° dans les dépressions, les maximums les plus élevés devraient concerner les Limagnes vers 33°

Vent du sud

 

Mardi :

La chaleur continue sans grands changements par rapport à la veille

Les minimums dépassent 18° le matin, ils pourraient être plus élevés sur la moitié nord de nos départements que le sud et presque aussi hauts sur les reliefs que dans les dépressions

Les maximums dépassent 30° dans les dépressions et l’on s’approche parfois de 35°

Vent du sud faible sauf dans le sillon du Rhône et de la Saône

Après un début de journée ensoleillé, les orages seront plus nombreux et plus forts  que la veille en particulier sur les reliefs, les monts volcaniques auvergnats comme l’axe du Mézenc au Pilat

 

Mercredi :

Toujours la chaleur un peu plus forte que la veille avec des minimums qui dépassent 20° et des maximums au-dessus de 30° dans les dépressions, on approche 35° dans les points les plus chauds

Après un début de journée ensoleillé, La reprise orageuse est encore un peu plus étendue que la veille, elle devrait affecter surtout l’ouest et  le sud de la Haute Loire.

Vent faible de direction changeante

 

Jeudi :

Très peu de différence par rapport à la veille, toujours la chaleur avec des niveaux très proche de ceux de mercredi et un vent faible et changeant

Après une première partie de journée ensoleillée, les orages sont encore plus étendues que la veille, ils affectent surtout les reliefs en particulier ceux de l’Auvergne et l’axe du Mézenc au Pilat

 

Vendredi :

SI les minimums du matin sont aussi élevés que les jours précédents (vers 20° dans les dépressions), la chaleur de la journée devrait commencer à décliner et les maximums ne plus dépasser 30°.

Les orages semblent se déclencher plus tôt dans la journée et concerner surtout l’est de notre zone de prévision

 

Avec des orages de plus en plus présents, la chaleur finira bien par décliner sensiblement ensuite : à préciser

Partager cet article
Repost0
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 09:53
Orages du 14 juin 2017

l'image captée et transmise par Claude du satellite américain NOAA permet d'apprécier les orages au moment où ils sont au maximums. (image à 15h 57)

Dans les minutes qui ont précédé les fortes pluies ont touché la commune de Roche La Molière et le cumul global a déposé 21 mm à Saint Etienne (Le Soleil 500 m) 

En Haute Loire il a été seulement déposé 8.6 mm à Montregard vers 16 h pendant une petite demi-heure 

L'image permet de constater, la principale masse orageuse sur l'est du Massif central, l'endroit où la petite perturbation de sud-ouest qui remontait du bassin Aquitain est entré en contact avec l'air chaud accumulé depuis le début de la journée

Ce dernier violemment propulsé en altitude a alors provoqué les orages.

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 23:04

Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 juin 2017 (42, 43, 63, 69)

 

L’anticyclone des Açores va à nouveau étendre ses effets sur la France !

Avant qu’il puisse mettre fin à la convection qui permet le déclenchement des orages, il faudra encore attendre une journée (jeudi) marquée à partie de l’après-midi par les développement nuageux avec une chaleur lourde puis des pluies accompagnées de foudre, de trainées de grêles et parfois de très gros cumuls

Ensuite les hautes pressions nettoient le ciel avec plus de soleil, mais en progressant à partir de l’Atlantique, elles provoquent sur leur flanc oriental un flux de nord qui provoque une baisse très sensible des températures  

Ce n’est qu’ensuite, quand le flux de nord faiblit que la chaleur revient lentement

 

Jeudi :

Dernière journée orageuse

Elle commence par des températures minimales très élevées le matin avec plus de 18° dans les dépressions et même de l’ordre de 20° dans les plaines du Rhône

Elle se poursuit par une chaleur lourde avec des températures qui montent jusqu’avant les orages

Les maximums approchent encore 30° dans les plaines du Rhône, dépassent 25° dans les autres dépressions et passent en dessous sur les reliefs

Dans l’après-midi les orages reprennent et traversent la région de part en part avec leurs risques forts cumuls local, trainées de grêle, foudre, la température baisse.

 

Vendredi :

Rafraichissement !

Pas de précipitations, la convection orageuse est cassée et limitée à des cumulus inoffensifs dans un ciel plus clair °

La baisse des minimums est limitée, moins de 18° partout, moins de 15° sur les plateaux

Celle des maximums est plus marquée, moins de 25° partout

Le vent du nord s’in stalle

 

Samedi :

Pas de précipitations, une petite perturbation en provenance du nord qui passe plus à l’est n’apporte que des nuages et au pire une petite averse sur les régions rhodaniennes

La baisse des températures continue

Elle affecte surtout les minimums qui se situent vers 10° , un peu plus dans les dépressions et moins sur les plateaux

Les maximums baissent moins et restent vers 20°

Le vent du nord forcit avec la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône

 

Dimanche :

Pas de précipitations et beau temps

Le vent du nord commence à faiblir

Les minimums restent aussi bas que la veille vers 10°

Avec le soleil  les maximums amorcent une légère reprise vers 25° dans les dépressions

Partager cet article
Repost0
10 juin 2017 6 10 /06 /juin /2017 22:16

Prévision de Gérard Staron du 11 au 14 juin 2017 (42, 43, 63, 69)

 

Nous restons sous l’influence des anticyclones subtropicaux remontés sur la France, leur protection est cependant insuffisante pour empêcher certains jours des développements convectifs susceptibles de produire des orages en soirée sur la partie Massif central

De même selon leur positionnement, les vents alterneront  le nord et le sud

Les températures seront globalement chaudes mais selon les développements orageux et l’orientation des vents les maximums seront plus ou moins excessifs

 

Dimanche

Le risque de précipitations est très faible avant la soirée où des averses orageuses sont susceptibles de se déclencher sur le Forez, le Roannais et le nord de l’Auvergne

Les températures sont élevées, les minimums dépassent 15° partout et 18° dans les dépressions, surtout les maximums dépassent 30° dans les Limagnes , la plaines du forez et les plaines du Rhône et de la Saône

Vent faible

 

Lundi :

Le risque de précipitations orageuses augmente sensiblement. Il est difficile de prévoir la répartition d’un phénomène susceptible de présenter de grosses différences géographiques sur de courtes distances. Cette loterie déterminera des zones sans précipitations et des secteurs susceptibles de recevoir des pluies intenses accompagnées de grêle.   

Si les minimums sont très élevés, plus de 18° dans les dépressions, les maximums baissent par manque de soleil et repassent en dessous de 30° dans les plaines

En plus le vent de nord se déclenche en soirée avec la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône

 

Mardi

Le risque de précipitations orageuses est aussi important que la veille avec les mêmes incertitudes géographiques et les mêmes risques de forte intensité locale, de grêle et de foudre.

Les minimums baissent par rapport à la veille en ne dépassant pas 15°, mais avec la disparition du court épisode de vent du nord commencé la veille , les maximums repartent à la hausse et approchent à nouveau 30° dans les plaines

 

Mercredi :

Le risque de pluies orageuses en soirée est beaucoup plus faible que la veille après une journée sans précipitations

Avec le retour du vent du sud, les températures deviennent très chaudes, les minimums approchent de 20° dans les dépressions alors que les maximums dépassent à nouveau 30°

Partager cet article
Repost0
8 juin 2017 4 08 /06 /juin /2017 08:32

Prévision spéciale critérium du Dauphiné (2ème partie)

 

Les anticyclones semblent s’implanter sur cette partie de la France  pendant la deuxième partie de la semaine du critérium du Dauphiné Libéré. Les conditions de course seront donc globalement bonnes

Le risque de précipitations sur l’épreuve est très faible, toutefois la fin de l’étape de vendredi sur la montagne du Chat  n’est pas à l’abri d’averses

Les températures le plus souvent comprises entre 20° et 25° sont conformes avec une bonne pratique du sport cycliste, pas d’excès ni dans le froid ni dans le chaud.

Les vents restent assez modérées sur les secteurs concernés par la course, leur influence sera modeste

 

Jeudi 8 juin

Etape La Tour de Salvagny –Macon

Pas de précipitations sur la course

Journée assez ensoleillée avec des températures vers 25°

Le vent du sud est de plus en plus fort au fil de l’étape, toutefois les vitesses restent modérées et ne dépassent pas 30 km/h en rafales. Il sera favorable dans la première partie dans la remontée des vignobles du Beaujolais, de côté dans la traversée des monts du Beaujolais  d’abord dans le sens sud-est nord-ouest de Villié-Morgon jusqu’à la Clayette puis en sens inverse de retour dans le val de Saône. Les derniers kilomètres seront avec un vent défavorable

 

Vendredi 9 juin

Etape Parc des oiseaux de la Dombes – La Motte-Servolex

Une perturbation très affaiblie arrive sur la région dans la journée, on ne peut exclure des averses en particulier lors de la traversée de la montagne du Chat

Les températures sont le plus souvent comprises entre 20 et 25°

Le vent de sud-ouest sera à peine plus forte que la veille (rafales maximales entre 30 et 40 km/h)

Plutôt favorable au départ dans la Dombes, il devient de côté dans la traversée des chainons du sud du Jura , et plutôt défavorable dans les kilomètres qui précèdent l’ascension de la montagne du Chat

 

Samedi 10 juin

Etape Aoste (à côté de Pont de Beauvoisin) – Alpe d’Huez  

Pas de précipitations sur la course

Températures le plus souvent supérieures à 20° sauf en haute montagne

Le vent est faible , mais ce type de situation est favorable au déclenchement en montagne de brises de vallée qui sont favorable dans la journée quand on les remonte, ce qui pourrait être le cas dans celle de la Romanche avant la montée vers l’Alpe,  et défavorable quand on les descend

Dimanche 11 juin 

Etape finale  Albertville  - plateau de Solaison

Une précipitation sur la course est très peu probable mais on ne peut exclure totalement une averse orageuse en fin d’étape

Il fait très chaud sur la France ce jour-là mais l’altitude élevée  atténue cet aspect.

Plus de 25° dans les vallées, moins de 20° sur le haut des cols

Le vent reste faible , mais des brises de vallée sont possibles et pourraient être défavorables dans la vallée de l’Arve précédant la montée vers le plateau de Solaison, cette situation est souvent préjudiciable aux échappées surtout quand il s’agit d’un homme seul.

 

Bonne course

Partager cet article
Repost0
6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 14:09

Prévision de Gérard Staron  du 7 au 10 juin 2017 (42, 43, 63, 69)

 

Notre région se situe au contact des perturbations et dépressions qui balaient les côtes de la Manche et des anticyclones subtropicaux qui tentent de remonter du sud

Il en résulte une situation très changeante d’une journée à l’autre

 Les pluies ne seront pas toujours capables d’atteindre notre région  notre région, une incertitude de plus pour évaluer le temps. Quand elles y arriveront, elles seront très variables et pourront prendre un caractère orageux en fin de journée et concerneront en priorité la bordure septentrionale des Combrailles au Roannais et Beaujolais et les reliefs voisins

Le vent sera changeant, de sud avant l’arrivée des perturbations, il passe au nord après leur passage avec ses accélérations, la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône

Il en résulte des contrastes de températures poussées vers le haut par les flux de sud  et vers le bas par celui de nord. Coups de chaud dès que le soleil est présent avec flux de sud et de fraîcheur sous les nuages et pluies avec vent du nord.

 

Mardi :

La perturbation terminent de passer avec moins de pluies que prévu

Le vent du nord s’installe derrière et les maximums atteignent péniblement 20° dans les dépressions

 

Mercredi

Avec le vent du nord et ses acolytes burle et mistral, les températures restent fraîches. Le matin les minimums ne dépassent pas 10° dans les dépressions et n’atteignent pas 5° en montagne, dans la journée les maximums restent frais et le plus souvent en dessous de 20° même dans les dépressions

Le risque de précipitations est faible sauf sur la bordure nord et sur les montagnes océaniques où des averses sont encore possibles

 

Jeudi :

Une nouvelle perturbation approche, ses nuages sont visibles au nord-ouest mais ses précipitations n’atteignent pas la région avant la nuit suivante

Le matin les températures restent basses sous l’influence du vent du nord finissant, les dépressions dépassent à peine 10°, les minimums sont bien plus bas sur les plateaux du cœur du Massif central (Margeride et Velay)

Le passage au flux de sud avant l’arrivée de la perturbation avec un peu plus de soleil permet une hausse rapide des températures en commençant par les Limagnes où les maximums peuvent approcher de 30°. Ces derniers sont un peu plus bas (27, 28°) dans les autres dépressions longeant la Loire, le Rhône ou la Saône

 

Vendredi :

Le passage de la perturbation le matin apporte surtout des averses sur les reliefs , mais la chaleur de la journée permet une reprise des pluies sous une forme orageuses le soir qui concerne surtout le Velay et le Forez et les reliefs voisins en particulier l’axe du Mézenc au Pilat. Attention à la foudre aux trainées de grêle et aux fortes intensités locales

Sous les nuages et le flux de sud, les minimums du matin sont en forte hausse et montent jusqu’à 15° dans les dépressions, au contraire sous les pluies les maximums amorcent une nette baisse en commençant par l’Auvergne. Ils restent au-dessus de 25° dans les plaines du Rhône et de la Saône mais seulement au-dessus de 20° dans les Limagnes et les dépressions qui longent la Loire.

 

Samedi :

Dans le flux de nord avec burle et mistral qui revient en arrière des précipitations, les températures chutent  en commençant par le Massif central où les minimums dépassent à peine 10° même dans les dépressions, les plaines du Rhône et de la Saône conservent plus de douceur matinale. La chute des maximums de l’après–midi se poursuit , à peine plus de 20° dans les dépressions

Les précipitations sont terminées mais il reste des traces d’humidité à évacuer au fil des heures

 

Juin devrait continuer à alterner, chaud et froid, sec et pluvieux : à confirmer

Partager cet article
Repost0
3 juin 2017 6 03 /06 /juin /2017 16:03

Prévision pour le critérium du Dauphiné 2017

1ères étapes de Saint Etienne (4 juin) à Bourgoin (7 juin)

 

Le temps sera agité sur la France mais ces excès concerneront peu le parcours de la Course

De petites tempêtes affecteront l’ouest de la France, mais les régions traversées seront en grande partie à l’écart avec un vent  modéré

Des pluies orageuses traverseront notre pays tous ces jours mais ce risque réel ne semble important sur la course que mardi et mercredi

Les températures resteront assez fraîches vers 15° en maintenant de bonnes conditions pour la pratique d’une compétition. Pas de grosse chaleur !

Dimanche 4 juin

1 ère Etape Saint-Etienne  Saint-Etienne

Après les pluies de samedi, le risque de précipitations sur la course sera très faible, on ne peut cependant totalement exclure en début de course de petites averses éparses. La fin de l’étape assez tôt dans l’après-midi limite le risque de reprise orageuse qui se produit souvent en soirée à cette saison

Les températures seront assez faibles pour un mois de juin, de l’ordre de 15° au départ et sur les plateaux les plus élevés  et environ 18° dans la plaine du Forez et  à l’arrivée

le vent du nord reste assez modéré, plutôt favorable dans la montée des côtes du Pilat et plutôt de face dans les descentes de Rochetaillée vers Saint-Etienne, sa vitesse est bien plus faible que sur le versant Rhodanien du Pilat qui n'est pas emprunté par la course

 

Lundi 5 juin

Etape Saint-Chamond - Arlanc

Le risque d’averses sur la course est faible même si on ne peut totalement l’exclure sur les sommets des monts du Lyonnais au début de l’étape et sur ceux des monts du Forez

Les températures sont du même ordre que la veille entre 15° sur les sommets des monts du Forez vers les cols de Baracuchet de des Supeyres et 18° dans la plaine du Forez et le bassin du Livradois où se situe Arlanc

Le vent sera modéré ou faible , il change de direction entre le début et la fin de l’étape. Au départ un vent de nord finissant sera plutôt de face dans les monts du Lyonnais jusqu’à Chazelles sur Lyon ensuite il passe au sud dans l’après-midi, plutôt de face dans la descente des monts du Forez sur le bassin du Livradois où se situe Arlanc

 

Mardi 6 juin

Etape Le Chambon sur Lignon - Tullins  

Les pluies orageuses sont nombreuses ce jour-là sur la France. Si la course a de grandes chances d’y échapper au début du parcours sur les hauteurs du Vivarais et la vallée du Rhône , il n’en n’est pas de même sur la fin de l’étape dans les terres froides du Dauphiné où l’arrosage pourrait être substantiel. attention!

Les températures vivifiantes pour la saison  changent peu, de l’ordre de 10° au départ sur les monts du Vivarais, elles atteignent environ 18° dans la vallée du Rhône

Les vents d’ouest qui traversent la France sont ici déviés en vent du nord dans la vallée du Rhône, mais ce mistral devrait rester très modéré et devenir très faible à l’approche de l’arrivée

 

Mercredi 7 juin

Etape contre la montre La Tour du Pin  - Bourgoin

Le principal risque pour la course reste les pluies orageuses. Comme il s’agit d’averses assez fortes , ceci peut changer rapidement l’état de la chaussée et varier les conditions rencontrées par les concurrents

Le vent  reste très modéré, plutôt d’ouest donc de face sur la plus grande partie du tracé

Températures sans grands changements par rapport aux jours précédents de l’ordre de 15° à 18°

 

Mercredi 7 juin prévision pour la partie alpestre de l’épreuve

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
2 juin 2017 5 02 /06 /juin /2017 19:46

Prévision de Gérard Staron du 3 au 6 juin 2017

 

L’anticyclone des Açores tente bien de revenir par la Péninsule ibérique, mais sa protection sera encore très insuffisante

Il en résulte un temps changeant sur des pas de temps assez court

Des perturbations orageuses sont encore capables d’atteindre la région en la traversant selon des trajectoires variables d’une journée à l’autre qui détermineront de très grandes différences géographiques dans le cumul des pluies déposées. Elles sont surtout présentes en fin de journée en raison de la convection et sont alors accompagnées de risques localisés de grêle et de foudre.

Leur passage provoque chaque fois une baisse des températures, surtout au moment du déclenchement des précipitations, qui repartent ensuite à la hausse rapide dès que le soleil effectue son retour. Cette variabilité empêche le retour de fortes chaleurs.

Le vent de sud avant l’arrivée des pluies, se change après en un coup de vent de nord avec burle et mistral

 

Samedi :

Une nouvelle perturbation orageuse aborde la région à la mi-journée en remontant du sud-ouest. L’arrosage sera généralisé jusqu’à la nuit suivante et les plus forts risques de forte intensité des pluies de grêle ou de foudre sont toujours au début.

Il est très difficile de prévoir la répartition géographique des pluies, mais La trajectoire la plus arrosée semble s’étirer du Brivadois dans l’après-midi, au Forez en soirée et au Lyonnais dans la nuit suivante, la ligne de crête du Mézenc au Pilat et le sud de la Haute Loire semblent partiellement à l’abri ainsi que la vallée du Rhône au sud de Lyon.

Le vent du sud modéré domine jusqu’aux pluies orageuses

Les minimums restent élevés le matin (plus de 15° dans les dépressions) mais les maximums amorcent une très forte baisse à partir de l’Auvergne et passent en dessous de 20° dans les Limagnes quand les plaines du Rhône et de la Saône conservent une chaleur au-dessus de 25°. Le couloir de la Loire se situant entre les deux géographiquement comme thermiquement

 

Dimanche :

Après les dernières averse qui s’évacuent vers l’est , la journée semble sans précipitations

Le temps se rétablit avec des températures assez fraiches et un coup de vent du nord accompagné de la burle sur les plateaux de la Haute Loire et surtout du mistral en vallée du Rhône

Nette baisse des minimums vers 10°, un peu plus dans les dépressions et moins sur les plateaux

Maximums proches de 20° dans les dépressions

 

Lundi :

Les pluies orageuses connaissent une reprise limitée en fin de journée et la nuit suivante Ceci concerne surtout l’est de la région et les reliefs surtout l’axe du Mézenc au Pilat et aux monts du Beaujolais , Monts du Forez et de la Madeleine

Les minimums restent vers 10° comme la veille

Les maximums remontent au-dessus de 22° dans les dépressions

Le vent du nord faiblit et disparait

 

Mardi :

Nouvelle journée de pluies orageuses qui semblent surtout affecter la moitié septentrionale de la région en particulier le Beaujolais, le Roannais et les monts du Forez et de la madeleine mais cette géographie est difficile à prévoir

Les minimums restent au même niveau que les deux jours précédents

Les maximums connaissent une légère hausse

 

Ce mois risque de continuer à alterner le frais humide et le chaud lourd

Partager cet article
Repost0
29 mai 2017 1 29 /05 /mai /2017 09:51

Prévision de Gérard Staron  du 29 mai au 2 juin 2017

 

Les hautes pressions de l’Europe font de la résistance et retardent la formation des pluies convectives de fin de journée qui se développent souvent à cette saison

Les pluies orageuses sur la France de l’ouest ce lundi matin n’atteindront notre région que tardivement et avec une violence affaiblie, L’Auvergne sera servie avant le Velay, le Forez et le Lyonnais et les cumuls de précipitations assez éparpillés et concentrés sur les reliefs  les premiers jours laisseront subsister l’impression de sécheresse

Les températures resteront estivales avec des minimums autour de 15°. Les maximums connaissent une baisse sensible au moment de l’arrivée des pluies orageuses tout en restant situées entre 20 et 25° dans les dépressions. les plaines du Rhône et de la Saône conservent des températures plus élevées que les dépressions qui longent la Loire et l’Allier

Vent faible le plus souvent

 

Lundi :

Dernière journée chaude avec des maximums qui approchent de 30° dans les Limagnes et les plaines du Rhône, et dépassent 25° dans toutes les dépressions

Les pluies orageuses qui affectent la France de l’ouest seront incapables d’atteindre notre région mais leur ligne de nuage sera nettement visible vers l’ouest

Le vent du sud continue

 

Mardi :

Première incursion des pluies orageuses sur la région  avec un axe remontant du sud-ouest de l’Auvergne au Roannais

L’arrivée de ces cellules est toujours un moment susceptible de présenter localement quelques dangers : foudre, rafles de vent, trainées de grêle

Ces précipitations réussiront elles à se décaler en soirée du Velay au Forez et Lyonnais ? C’est l’incertitude de la journée !

Les minimums du matin sont doux vers 15° et un peu plus dans les dépressions, par contre la chute des maximums touche surtout les plaines et bassins du Massif central (un peu plus de 20°). L’axe Rhône Saône conserve un peu plus de chaleur.

Vent faible plutôt de nord

 

Mercredi :

Le risque pluvio-orageux concerne un axe qui traverse le Massif central du sud-ouest au nord-est en fin de journée et soirée mais il ne parait pas très virulent

Il est difficile de prévoir avec précision la localisation des zones qui seront les plus affectées, l’axe de l’Auvergne au Roannais sera touché avant celui du Velay au Lyonnais

Les températures changent peu, minimums vers 15° dans les dépressions, légère remontée des maximums, plus de 20° dans les dépressions du massif central et près de 25° dans les plaines du Rhône et de la Saône

Vent faible

 

Jeudi :

Le risque pluvio-orageux semble plus généralisé dans l’après-midi et en soirée  avec une multitude de petites cellules éparpillées qui traversent la France du Bassin Aquitain au Nord-est. Peu de secteurs y échapperont.

Les températures  changent peu, minimums doux inchangés vers 15° et légère hausse des maximums qui atteignent 25° dans les dépressions

 

Vendredi

Les pluies orageuses de la fin de journée devraient être en régression par rapport à la veille

Les températures changent peu, minimums doux et maximums entre 20 et 25°.

 

Le risque pluvio-orageux  pourrait  s’amplifier  pendant le week-end

Partager cet article
Repost0
23 mai 2017 2 23 /05 /mai /2017 17:07

Prévision de Gérard Staron  du 24 au 28 mai 2017

 

L’anticyclone centré sur la Manche a gagné la partie et pendant les jours suivants il se déplace seulement en direction de la mer du Nord

Les perturbations doivent attendre qu’il se retire  vers l’est pour arriver, ce qui ne se produira qu’à la fin du week-end. Le temps sera donc ensoleillé sans précipitations jusqu’à la soirée de Samedi

Le vent de nord actuel va progressivement laisser la place à un flux d’est faible chez nous mais bien plus fort  sur  la moitié nord de la France puis à un vent de sud pendant la fin du week-end

Les températures augmentent mais la chaleur reste très modérée.

 

Mercredi :

Quasiment pas de précipitations, on ne peut toutefois pas exclure des orages localisés sur les reliefs en particulier ceux de la face nord de la région

Le vent du nord continue de sévir et freine la montée des températures en dépit d’un soleil généreux

Les minimums sont compris entre 10° sur les reliefs et 15° dans les dépressions

Les maximums atteignent 20° sur les plateaux et 25° dans les plaines du Rhône

 

Jeudi :

Beau temps ensoleillé, Pas de précipitations

Le vent du nord faiblit, il est remplacé par un flux de nord-est en provenance de l’Allemagne, ce dernier ne touche que la bordure septentrionale de nos départements ailleurs vent faible

SI les minimums subissent une légère baisse  vers 10° , un  peu au-dessus dans les plaines et moins sur les reliefs , les maximums continuent leur hausse avec plus de 25° dans les dépressions et de 20° sur les reliefs.

 

Vendredi :

La journée reste belle et ensoleillée , sans précipitations , même si l’on ne peut exclure totalement une petite averse orageuse sur les reliefs auvergnats

Toujours un vent d’est sur la France du nord qui affecte peu notre région

Les températures restent élevées :

Les minimums sont compris entre 10° sur les plateaux et 15° dans les dépressions

Les maximums dépassent 25° dans les dépressions et 20° sur les reliefs

 

Samedi :

Pas de précipitations pendant la plus grande partie de la journée, mais en soirée les premières averses orageuses importantes atteignent les reliefs auvergnats  

Le vent reste faible mais change de direction avec l’arrivée de celui du sud

Les températures restent à des niveaux élevés, plus de 15° et plus de 25° dans les dépressions, un peu moins sur les reliefs

 

Dimanche :

La région semble en bordure de systèmes orageux qui la longent en remontant du sud-ouest en direction du bassin parisien , il est difficile de prévoir leur extension sur nos départements

Le vent du sud forcit au fil des heures

Les températures changent peu, minimums doux et maximums inchangés à l’est Rhodanien et ligérien et en baisse à l’ouest auvergnat.

 

La dégradation du temps semble continuer  en  début de la semaine prochaine

Partager cet article
Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...
  • prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche. Temps restera globalement...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195