Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 21:39

Prévision de Gérard Staron du 7 au 10 juillet 2017 (42, 43, 63, 69)

 

Peu à peu l’anticyclone des Açores va se retirer en direction de ses îles et laisser s’infiltrer des perturbations en provenance des hautes latitudes

Un jeu de bascule du temps va se mettre en place !

Au début les températures sont très élevées avec des minimums au-dessus de 20° et des maximums qui approchent 35° dans les dépressions , puis ensuite la baisse est inéluctable et se poursuivra après cette période de 4 jours

Inversement au début, les orages  seront assez timides, localisés au niveau géographique et limités à quelques heures en soirée, mais peu à peu ils prennent de l’ampleur et déposent des cumuls de précipitations importants. Attention ce type de situation, outre la foudre, est susceptible de provoquer des  trainées de grêle, des coups de vents violents  et des inondations localisées.

Le vent du sud dominant ne cèdera la place à celui de nord qu’en fin de la période de 4 jours

 

Vendredi :

La chaleur l’emporte sur les orages

Dès le matin les minimums atteignent 18 à 20° dans les dépressions et ensuite les maximums dépassent 30° dans l’ensemble des dépressions en approchant parfois de 35°

Après le passage des restes orageux de la veille en fin de nuit, la reprise en soirée est encore limitée avec des cellules isolées sur les reliefs en particulier ceux d’influence océanique , monts volcaniques auvergnats , axes du haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat aux monts du Beaujolais

Le vent de sud faiblit

 

Samedi :

La chaleur l’emporte encore mais les orages progressent avec la reprise de la soirée sur les mêmes secteurs que la veille mais avec une extension et une intensité plus grande.

La chaleur est à son paroxysme

Les minimums dépassent 20° dans l’ensemble des dépressions et même 22° dans les plaines  du Rhône et de la Saône les plus chaudes

Les maximums dépassent 35° dans les dépressions et surtout dans les plaines du Rhône et de la Saône

Vent modéré

 

Dimanche :

Cette fois les orages l’emportent et ils sont quasiment généralisés à partir de l’après-midi. Attention aux cumuls de précipitations et aux effets annexe (foudre, grêle, coups de vents)

Ceci provoque un début de baisse des températures en commençant par l’ouest auvergnat.

Seules les plaines du Rhône et de la Saône, connaissent des minimums vers 20°. Ensuite dès l’après-midi, la chaleur lourde accompagnées d’un vent de sud qui a repris de la vigueur, subit des chutes brutales au moment des orages

Seules les plaines du Rhône et de la Saône semblent encore dépasser 30°

 

Lundi

La journée est très pluvieuse dès le matin en particulier dans la moitié septentrionale de nos départements. L’aspect orageux est moins important que la veille. Le Forez et le Roannais semblent ensuite les secteurs les plus arrosés

Les températures accentuent leur baisse. Les minimums dépassent 15° dans les dépressions. Les maximums ne dépassent 25° que dans les plaines du Rhône et de la Saône, les autres dépressions se situent autour de 20° et les reliefs sont en dessous

Les vents basculent du sud vers le nord

 

La période perturbée et fraîche semble se poursuivre ensuite  

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2017 7 02 /07 /juillet /2017 21:48
la belle perturbation (1/07/2017)

Claude m'a envoyé hier (1er juillet)  cette image du satelitte défilant américain NOAA vers 16 h!

le belle perturbation,, un monstre  qui prend en écharpe L'Europe des Pyrénées à la Pologne pour nous apporter aujourd'hui un véritable temps de Toussaint pour débuter juillet ! 

Sans commentaire après ceux que l'on a subi sur la canicule !

Gérard Staron 

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2017 7 02 /07 /juillet /2017 11:19

Prévision de Gérard Staron du 2 au 6 juillet 2017 (42, 43, 63, 69)

 

L’anticyclone des Açores n’arrive pas à se rétablir durablement en dépit d’une tentative en début de semaine

Cette dernière amène un flux de nord sur son flanc oriental dont il faudra plus de 2 jours pour se débarrasser et qui maintiendra les températures  à des niveaux assez bas. Quand on en sortira, avec un flux de sud,  les températures remonteront brutalement mais provisoirement  !

Les secteurs les plus exposés aux précipitations seront la bordure septentrionale des Combrailles au Roannais et les montagnes d’influence océaniques qui les bordent, monts volcaniques auvergnats, axes du Haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat au haut Beaujolais

Le bel été n’est de retour que par rares éclipses et les changements du temps sont importants d’un jour à l’autre

 

dimanche 2 juillet 2017

Journée médiocre

Une perturbation termine son passage en apportant de petites pluies fraîches sur les reliefs surtout sur ceux cités ci-dessus et avec le vent du nord les nuages s’accumulent sur la partie Massif central. Le ciel est plus clair dans la  vallée du Rhône avec le mistral

L’amélioration n’est que très lente au fil des heures

Les maximums dépassent à peine 20° dans les dépressions. Les plateaux et montagnes restent très frais

 

Lundi

Petite amélioration

Des averses pluvieuses en provenance du nord–ouest sont encore présentes sur la bordure septentrionale et les reliefs océaniques déjà cités

Ailleurs en particulier dans les bassins internes du Massif central et surtout la vallée du Rhône, la chance de voir le soleil est plus importante que la veille

Le vent du nord continue avec la burle sur les plateaux de la haute Loire et le mistral en vallée du Rhône.

Les températures esquissent une hausse :

Peu les minimums, moins de 15° partout et vers 10° sur les reliefs

Plus pour les maximums  qui dépassent 20° dans les dépressions mais restent inférieurs en montagne

 

Mardi :

Poursuite de l’amélioration  

Pas de précipitations et plus de soleil

Le vent du nord faiblit au fil des heures, le mistral en vallée du Rhône est le dernier secteur à persister

Si les minimums restent bas, plus de 10° dans les dépressions mais moins sur les reliefs, les maximums montent jusqu’au-dessus de 25° dans les dépressions.

 

Mercredi :

Bref coup de chaleur estival

Pas de précipitations, une perturbation approche mais elle ne parait en mesure de ne déposer ses précipitations que la nuit suivante sur notre région

Le flux de sud qui précède ces dernières provoque une hausse brutale des maximums qui dépassent 30° dans les dépressions avec un ensoleillement important

Le hausse des minimums du matin est plus modérée, plus de 15° dans les dépressions et moins sur les reliefs qui restent vers 10°.

 

Jeudi :

Rechute du temps !

La perturbation a commencé de déposer ses précipitations la nuit précédente avec une tendance orageuse au début. Elles continuent une grande partie de la journée. L’arrosage sera généralisé mais  privilégie encore la bordure septentrionale et les montagnes océaniques déjà cités l Les bassins de la haute Loire seront partiellement à l’écart.

La baisse des températures concerne peu les minimums du matin, sans grands changements, par contre les maximums descendent en dessous de 30° dans la vallée du Rhône, en dessous de 25° dans les autres dépressions et encore moins sur les reliefs !

 

La rechute du temps devrait encore se poursuive ensuite : à confirmer !

Partager cet article
Repost0
30 juin 2017 5 30 /06 /juin /2017 22:29

Prévision spéciale Tour de France 2017 de l’Allemagne à Vittel

 

Dans la Rhénanie du nord, le Tour se situe au début sur la trajectoire des perturbations océaniques qui balaient l’Europe du Nord. En descendant vers le sud, la course va progressivement en sortir.

Les précipitations sur la course constituent un véritable risque en Allemagne et Belgique, puis leur probabilité diminue progressivement

Le temps frais avec un vent d’ouest assez marqué les premiers jours évolue vers un peu plus de chaleur et un zéphyr plus faible

 

1er juillet : Etape Dusseldorf –Dusseldorf

Ce prologue contre la montre correspond à un aller et retour le long du Rhin à un moment où sa trajectoire méridienne s’incurve légèrement

La perturbation apporte surtout des pluies avant le départ de l’étape et le risque de précipitations baisse au fur et à mesure du déroulement de l’épreuve

La température est vivifiante pour un début juillet (maximums de l’ordre de 15°)

Le vent d’ouest avec des rafales maximales de l’ordre de 30 à 40 km/h sera plutôt favorable au début et inversement à la fin le long du Rhin

 

2 Juillet : Etape Dusseldorf - Liège

La course traverse une perturbation d’ouest qui effectue le parcours en sens inverse des coureurs. Ils recevront 2 à 3 mm de précipitations au cours de l’étape

Les températures sont un peu supérieures à celles de la veille : maximums vers 18°

Le vent d’ouest avec des rafales maximales de l’ordre de 40 km/h semble défavorable sur la plus grande partie du parcours. Il devrait ralentir l’épreuve mais il parait d’une vitesse un peu juste et d’une direction le plus souvent peu adaptée au déclenchement de bordures  

 

 3 juillet : Etape Verviers –Longwy

 Des averses sont encore possibles au nord des Ardennes près du départ, mais le risque devient ensuite très faible si non nul.

La température augmente aussi et les maximums devraient approcher 20° en arrivant sur la France

Le vent de nord-ouest est assez faible (rafales vers 20 k/h). Il  est favorable dans l’essentiel de la traversée du Luxembourg mais après le changement de direction d’Esch sur Alzette, il devient plutôt défavorable

 

4 Juillet : Etape Montdorf les bains – Vittel

Avec la première étape vraiment française, le temps s’améliore

Pas de précipitations sur la course

Les températures dépassent 20°

Le vent de nord-est ne parait pas suffisant (20 km/h en rafale) pour influencer la course même s’il vient de côté.

 

Prochaine prévision le Tour entre Vosges et Jura

Partager cet article
Repost0
30 juin 2017 5 30 /06 /juin /2017 10:03
A chacun ses orages (28 et 29 juin vers 16 h 30)

Les images du satellite NOAA captées par Claude le 28 puis le 29 juin à la même heure vers 16h 30 montrent chaque fois une ligne méridienne qui s'est déplacée d'ouest en est

le 28 le principal axe bute le Massif central de la montagne Noire aux anciens volcans auvergnats du cantal au Sancy et aux monts Dômes. Un autre 

le 29 la ligne orageuse suit le sillon du Rhône et de la Saône de la Drome jusqu'à la Bourgogne

chacun de ses axes s'incurve plus au nord sur le Bassin parisien, le tout au milieu d'un ensemble de petites cellules nuageuses plus qu'orageuses!

l'arrivée d'air froid en provenance des hautes latitudes, sur une France encore chaude, ne peut que provoquer un redémarrage quotidien des orages tant que , soit l'arrivée d'air froid sur nos têtes aura été stoppée , soit que notre pays aura été suffisamment refroidi !

Celà peut encore durer! 

la ligne orageuse la plus importante de chaque jour se déplace en fonction de la rencontre entre cet air froid qui arrivé et des zones encore chaudes de notre pays 

Gérard Staron 

Partager cet article
Repost0
27 juin 2017 2 27 /06 /juin /2017 14:19

Prévision de Gérard Staron du 28 juin au 1er juillet 2017

 

Les anticyclones se sont retirés vers l’Atlantique et le continent Européen et ont laissé un boulevard aux dépressions des hautes latitudes pour descendre jusqu’à nous.

Les perturbations qui cheminent avec elles  prennent un caractère orageux en arrivant sur l’air chaud qui occupe notre pays et sont exagérées par une goutte froide en altitude. Les précipitations sont importantes, quotidiennes en redémarrant chaque jour à partir de la mi-journée avec des flux de sud-ouest qui viennent sur le Massif central. Attention surtout les premiers jours, la foudre, des coups de vent, les trainées de grêle, les paroxysmes de pluie intense sont possibles sans qu’il soit possible de prévoir leur localisation exacte. Même si la répartition des pluies est très aléatoire, le risque de sécheresse régresse et une réaction des rivières est possible.

Fini la chaleur, le rafraichissement s’accentue de jour en jour avec en fin de période des minimums qui descendront en dessous de 10° sur les reliefs et des maximums en dessous de 20° partout   

Dans une France agitée, les vents de la région seront modérés sauf sous les orages où quelques coups violents pourront surprendre

 

Mardi :

Une perturbation orageuse arrive en soirée ses effets les plus intenses pourraient se produire en première partie de la nuit de la Haute Loire au Forez et au Lyonnais avec des cumuls importants de précipitations, mais tout le monde aura eu sa part et parfois bien plus tôt. Attention

Les maximums de température sont encore élevés , environ 30° dans les plaines du Rhône et de la Saône, un peu moins dans les autres dépressions,  de l’ordre de 25° sur les plateaux du Massif central

 

Mercredi :

Les pluies orageuses reprennent à partir de la mi-journée après une accalmie pendant la matinée, l’arrosage est susceptible de concerner toute la région mais aussi d’en oublier une partie

Les températures baissent

Les minimums descendent en dessous de 15° partout

Les maximums ne restent au-dessus de 20° que dans les plaines du Rhône et de la Saône et baissent brutalement dès le début de l’après-midi avec les orages

 

Jeudi :

Encore des pluies orageuses qui reprennent après une accalmie dans la matinée

Peut –être moins fortes que les jours précédents

Les minimums continuent leur baisse, inférieurs à 15° partout et proches de 10° sur les montagnes

Les maximums restent au même niveau que la veille, ils ne dépassent 20° que dans les plaines du Rhône , se situent en dessous dans les autres dépressions et même plus bas que 15° sur les Montagnes

 

Vendredi :

Toujours des pluies orageuses, moins marquées que les jours précédents elles frappent surtout les reliefs

Les températures restent au même niveau que la veille

 

Samedi :

Les précipitations reprennent de l’importance pendant une grande partie de la journée avec des cumuls importants

Le passage au vent du nord fait reprendre le rafraichissement pour les minimums, moins de 10° sur les reliefs et seulement un peu plus dans les plaines et bassins

Les maximums recommencent une hausse légère

 

Le début très chaud de l’été a été cassé pour quelques jours encore : à confirmer

Partager cet article
Repost0
26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 18:30
image du 26 juin à 17h!

Cette image du satellite défilant NOAA captée et transmise par Claude (merci ) est intéressante à un double titre

1) la géographie des masses pluvieuses qui remontent du sud-ouest de la France avec une première vague en arc de cercle des Cévennes au val de Loire et une seconde à l'intérieur du bassin Aquitain à l'Auvergne

2) l'extension de la zone brulée que l'on distingue nettement au centre du Portugal ! sa présence sur l'image permet de mesurer l'importance de la zone couverte par le feu et l'absence de panache de fumée visible semble attester que l'incendie est maintenant circonscrit ! on peut aussi remarquer que la zone concernée se situe à la limite entre la partie de la Péninsule Ibérique qui apparait en vert , soit avec un couvert végétal dans un état hydrique acceptable dans le nord, l'ouest et les montagne   et  celle en ocre dans le sud,  l'intérieur et le long de la Méditerranée ce qui traduit une sécheresse drastique qui affecte la végétation 

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
23 juin 2017 5 23 /06 /juin /2017 16:43

Prévision de Gérard Staron du 24 au 27 juin 2017

 

Progressivement la masse anticyclonique se scinde et se replie sur ses bases atlantiques d’un côté et de l’Europe centrale de l’autre. Dans le col entre les deux s’insinue progressivement de l’air puis des perturbations océaniques très pluvieuses

Cette évolution prendra largement toute la période concernée et même au-delà

Dans un premier temps un flux de nord s’installe avec burle sur les plateaux de la Haute Loire  et mistral en vallée du Rhône, il provoque une première baisse des températures mais a plutôt tendance à freiner l’évolution orageuse pendant la journée avec des précipitations en soirée

Dans un second temps la véritable perturbation approche mais elle ne devrait  déverser vraiment ses fortes pluies qu’à partir de mardi et mercredi soit en toute fin de notre période de prévision

 

Samedi :

Nous sommes encore dans les anticyclones mais le flux de nord avec burle et mistral  s’installe sur le flanc de celui de l’Atlantique qui se retire 

Les températures baissent avec un contraste de part et d’autre de la barrière montagneuse de l’est du Massif central

C’est ainsi que les minimums descendent vers 15° dans les dépressions de la partie Massif central quand ils restent vers 18° dans les plaines du Rhône et de la Saône

Les maximums se situent vers 25° dans les dépressions du Massif central et en dessous sur les reliefs,   mais dans les plaines du Rhône et de la Saône elles restent au-dessus

La reprise orageuse de la soirée devrait être limitée et concerner surtout la Haute Loire

 

Dimanche

Le flux de nord s’accentue avec burle et mistral sur le flanc des hautes pressions atlantiques qui se retirent

Les températures continuent leur baisse avec la même opposition que la veille sur tout le matin

Les minimums se situent vers 15° sur la partie Massif central, plus dans les bassins et moins sur les plateaux, mais ils restent vers 18° dans les plaines du Rhône et de la Saône

La reprise orageuse est faible en soirée, quelques cellules isolées difficiles à localiser

 

Lundi :

Cette fois la perturbation approche

Le matin dans le flux de nord finissant les minimums continuent leur baisse entre 10° sur les reliefs et 1° dans les dépressions

Le flux de sud qui se met en place avant la perturbation provoque une remontée des maximums jusque vers 30° dans les dépressions dans une atmosphère lourde

Les premières précipitations qui prennent une forment orageuses ne sont pas à envisager avant la soirée sur une ligne qui s’étire de l’Auvergne au Roannais, les zones au sud-est du velay, du Forez et du Lyonnais attendent un peu

 

Mardi

Début d’un fort épisode pluvieux important sur la région et le sud de la France  avec une situation à surveiller

Comme elles sont freinées par les hautes pressions derrière les Alpes, les masses pluvieuses risquent de tarder avant de traverser totalement la région puis d’y stagner peut être jusqu’à jeudi. Il est encore difficile de prévoir précisément le  déroulement  de l’épisode

Il amènera des quantités de précipitations importantes susceptibles de provoquer la réaction de cours d’eaux ou des paroxysmes locaux ( grêle, coups de vents, foudre au début, inondations urbaines)

Si les minimums de températures restent au même niveau que la veille , les maximums commencent une nouvelle baisse sauf dans la vallée du Rhône au sud de Lyon.

 

L’épisode pluvieux pourrait continuer jusqu’à jeudi : à surveiller en raison des risques induits

Partager cet article
Repost0
22 juin 2017 4 22 /06 /juin /2017 18:14
orages du 21 juin

les images du satellite NOAA captées par Claude à 16 h et 19 heuremontre que les orages ont remonté du sud vers le nord

de ce fait ils ont affecté l'Auvergne mais ont épargné les agglomérations de Saint Etienne et Lyon en passant plus à l'ouest

Ceux d'aujourd'hui 22 juin  qui descendent du nord-ouest semblent aussi ne pas affecter les mêmes agglomérations  et se développer plus à l'est au delà du Rhône ou au sud sur la Haute Loire

G. Staron

Partager cet article
Repost0
20 juin 2017 2 20 /06 /juin /2017 13:56
L'orage n'a pas éteint les incendies au Portugal !

Les images captées par Claude du satellite américain NOAA montre que les orages du 17 juin en soirée (image du haut) n'ont pas mis fin aux incendies de forêt qui dévastent le Portugal depuis plusieurs jours avec la catastrophe dramatique relatée par les médias

Sur l'image captée hier dans l'après-midi ( en bas) on distingue nettement une traînée noire dans l'intérieur du Portugal qui correspond aux zones encore chaudes.

Sur une image de satellite un point chaud apparait toujours en noir alors que des nuages froids d'altitude apparaissent blancs!

on distingue nettement que la zone brulée correspond à une trainée globalement orientée sud-ouest nord-est qui correspond globalement à la trajectoire des orages mais aussi des vents violents  qui les ont précédés

Même si le Portugal n'a pas de rivages méditerranéens, son climat est considéré comme méditerranéen, il est déjà marqué en juin par la sécheresse qui affecte les régions à cette latitude surtout dans sa moitié sud , ceci d'autant plus que cette année l'anticyclone des Açores est présent depuis longtemps sur la péninsule Ibérique et c'est à partir d'elle qu'il remonte parfois sur la France

Le Portugal était l'un des pays d'Europe où la forêt occupait autrefois une superficie  très faible, mais depuis la seconde partie du XXème siècle,  un effort de reboisement substantiel a été effectué avec des essences de résineux ou d'eucalyptus souvent fort inflammable. Cet effort environnemental se retourne contre eux aujourd'hui !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...
  • prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche. Temps restera globalement...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195