Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 février 2018 7 25 /02 /février /2018 22:17

Prévision de Gérard Staron du 26 février au 1er mars 2018 (42, 43, 63, 69) :

 

Le « Moscou – Paris » présent depuis une semaine sur notre pays tente un baroud d’honneur pour s’imposer avant de céder sous les coups de boutoirs de la douceur méditerranéenne !

Encore deux jours de froid intense chez nous avec des journées sans dégel quasiment généralisées, mais comme notre région constitue la zone extrême d’extension du grand froid continental, nous serons aussi parmi les premiers à en être délivré au prix d’un affrontement qui provoquera quelques heures de risque avec du verglas et de la neige

Comme cet air très froid arrive en fin de saison , son efficacité concerne surtout les températures de la nuit et du matin qui seront très basses, dans l’après midi , le soleil quand il perce les couches de stratus est de nature à limiter ses effets    

Après les heures incertaines à risque, le redoux de la Méditerranée impose sa loi avec une remontée spectaculaire des températures et une inversion des vents

 

Lundi :

Temps très froid, les gelées matinales généralisées atteignent le seuil du grand froid (-10°) sur l’ensemble de la partie Massif central , les températures négatives persistent toute la journée sauf peut-être dans les plaines du Rhône au sud de Lyon qui ont quelques chances de connaitre quelques instants positifs.

Pas de précipitations

Quand les stratus n’obscurcissent pas le ciel, le soleil est généreux surtout en altitude

Le vent du nord avec la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône sévit  

 

Mardi :

Froid maximal

Journée sans dégel généralisée, plaine y compris. Les températures négatives atteignent le matin le niveau du grand froid (-10°) sur la partie Massif central

Pas de précipitations

Vent du nord avec burle et mistral

Couche de stratus surtout dans le sillon de la Saône  ou soleil blafard.

 

Mercredi :

Journée incertaine à risque

Le matin, le grand froid sévit encore avec des températures susceptibles de descendre à -10° sur la partie Massif central

A partir de la mi-journée,  les masses nuageuses remontant de la Méditerranée atteignent la région  en commençant par l’axe du Mézenc au Pilat !

La rencontre brutale entre les deux masses d’air provoque quelques heures à risque avec possibilité de verglas atmosphériques (petite pluies arrivant sur sol gelé) ou de chutes de neige qui tiennent au sol au début. Le tout avec les phénomènes glissants dangereux associés !

Il faut attendre que l’air doux qui arrive en arrière,  s’impose avec de la pluie franche et une remontée des températures pour que le temps s’améliore

Les maximums remontent à partir de l’Auvergne , les plaines du Rhône et de la Saône restent encore dans l’air froid

Vent faible

 

Jeudi :

Le redoux triomphe !

Il commence par l’Auvergne avec la fin des gelées en plaine (sauf reliefs) et des maximums qui atteignent plus de 10° dans les Limagnes 

Le Lyonnais est en retard avec une remontée des températures bien plus faible

Le vent du sud fort s’installe sur les crêtes 

 

L’air froid continental se replie sur le nord de la France puis l’Allemagne. La vague hivernale est provisoirement terminée chez nous !

Partager cet article
Repost0
24 février 2018 6 24 /02 /février /2018 21:51
Le Moscou Paris est déjà là depuis jeudi ! mais le temps ne respecte pas forcément la centralisation parisienne !

On vous fait croire que le Moscou Paris va arriver ! mais il est déjà là ! (flèche noire )

le preuve cette image satellite NOAA qui montre clairement la coulée anticyclonique en provenance du Nord -est

Elle date de jeudi 22 février vers 15h transmise par Claude qui capte tout dans le ciel !

 donc ce qui se passe en début de semaine prochaine  n'est qu'une redite à peine exagérée ce ce qui est déjà en cours depuis plusieurs jours et que nous avons été les premiers à annoncer !

Seulement il y a un élément que tout le monde oublie : la réaction de la Méditerranée avec cette masse de nuages sur le sud de la France et la "Grande Bleue" a plus d'une ressource dans son sac,  elle est bien plus forte qu'annoncé! 

je suis bien placé pour le savoir, j'en viens ! depuis jeudi les pluies remontant de la Méditerranée vont bien plus loin que ce que les médias annoncent à l'intérieur du pays  ! la Méditerranée défend sa douceur bec et ongle avec même des orages, j'ai vu au moins 5 éclairs dans la région de Toulon !

la différence entre les prévisions et la réalité a été de l'ordre de 100 km par jour de pénétration  des pluies et du redoux méditerranéen depuis jeudi  !

Donc le Moscou- Paris  touche déjà  Paris, mais Paris n'est pas le climat de la France !

Le ciel ignore la centralisation parisienne surtout à un moment  où la capitale ne s'intéresse à la province que pour savoir si elle sera capable de l'alimenter "bio" correctement !

Chez nous, rien n'est joué pour la semaine prochaine en ce qui concerne le temps, il pourrait y avoir des surprises! à demain !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
21 février 2018 3 21 /02 /février /2018 18:22

Prévision du Gérard Staron du 22 au 25 février (42, 43, 63, 69)

 

Sur le flanc d’un anticyclone scandinave, nous recevons un flux continental particulièrement froid : le « Moscou Paris » des grands hivers

Notre région constitue l’avancée extrême  de son influence et nous sommes de ce fait très sensibles à ses différentes phases d’avancée et de recul

Pas de précipitations sauf rares flocons ou grésil en montagne, mais cet air est souvent encombré d’une forte humidité dans les basses couches de l’atmosphère  avec des stratus et brouillards en particulier dans les plaines de la Saône de Roanne et de la Limagne bourbonnaise

Les gelées sont généralisées même en plaine  et sévères sur les plateaux et montagnes, susceptibles d’atteindre le grand froid (-10°)

Les maximums sont plus sensibles aux phases d’avancées et de recul de l’air froid d’autant plus que nous sommes dans une période tardive pour recevoir ce type de temps

Le vent du nord sévit surtout le mistral en vallée du Rhône avec des phases de force et de faiblesse

 

Jeudi :

Renforcement du froid

Encore quelques rares flocons ou grésil sur les reliefs, ailleurs pas de précipitations !

Gelées généralisées même en plaine, et sévères sur les plateaux

La journée est sans dégel en montagne et les maximums sont à peine positifs en plaine (moins de 5°)

Vent du nord fort avec burle sur les plateaux de la Haute Loire et mistral en vallée du Rhône

Vendredi :

Le froid hésite

Gelées généralisées même en plaine, et sévères sur les plateaux et montagnes

En montagne la zone géographique  sans dégel est plus réduite mais en plaine les températures maximales restent aussi basses que la veille sous une couche de stratus

Pas de précipitations

Le vent du nord commence à faiblir sauf le mistral qui fait de la résistance en vallée du Rhône

 

Samedi :

L’air froid recule en altitude par-dessus le Massif central à partir du sud

Les gelées restent généralisées mais elles sont moins sévères sur les reliefs alors que les plaines sont affectées d’inversions de températures sous des couches de stratus

Les températures maximales remontent nettement

De façon très nette sur les reliefs où il n’y a plus de journée sans dégel, mais les plaines sous les inversions de températures connaissent une hausse des maximums plus réduite

Pas de précipitations

Le vent du nord devient très faible

 

Dimanche

Les gelées généralisées subsistent de façon moins sévère que les jours précédents

Des inversions de températures opposent des régions d’altitudes marquées par un redoux très net sous un soleil abondant  et des plaines sous un ciel encombré de stratus bas où le froid résiste en particulier sur la face nord de nos départements  (Plaines de la Saône, de Roanne et de la Limagne Bourbonnaise)

Vent faible

 

Cette tentative de redoux d’altitude n’est que provisoire, le froid qui s’était replié reprend l’offensive en début de semaine prochaine

L’hiver joue les prolongations

 

Partager cet article
Repost0
17 février 2018 6 17 /02 /février /2018 19:58

Prévision de Gérard Staron  du 18 au 21 février 2018 (42, 43, 63, 69)

 

L’hiver revient progressivement avec l’arrivée d’un flux de nord –est d’origine continentale

Le froid se réinstalle avec le retour des gelées matinales quasiment généralisées et sévères sur les plateaux et des maximums bas en plaines avec possibilité de journée sans dégel en montagne

Le vent du nord avec ses acolytes la burle sur les plateaux de la haute Loire et le mistral en vallée du Rhône est tenace pendant toute la période  

Assez peu de précipitations  car les perturbations ont des difficultés à pénétrer dans l’air froid , mais quand elles y arrivent c’est de la neige dès les altitudes moyennes et la bordure nord ainsi que Les reliefs océaniques surtout les monts du Forez et de la Madeleine  et l’axe du Pilat au Haut Beaujolais sont les plus concernés

Le manteau nival se renforce un peu en montagne

 

Dimanche

Après les derniers flocons de la nuit et peut être du matin , le reste de la journée est sans précipitations

La baisse des températures est déjà marquée :

Retour des gelées sur les sols enneigés en montagne

La baisse des maximums est encore plus flagrante : un peu plus de 5° en plaine, près de zero sur les reliefs avec possibilité de jour sans dégel sur la Margeride , le Mézenc , Pierre sur haute.

Le vent du nord revient avec burle  et mistral  

 

Lundi :

Pas de précipitations

Le froid s’accentue

Les gelées sont généralisées sur la partie Massif central et sévères en montagne

Les maximums varient peu, plus de 5° en plaine, mais près de zéro en montagne

Le vent du nord  faiblit

 

Mardi

Après des gelées quasiment généralisées. Seules quelques plaines bordières , du Rhône de la Saône des Limagnes de l'aval ont quelques chances d’y échapper

Une perturbation arrive à la mi-journée avec de la pluie en plaine et de la neige dès les plateaux, les précipitations sont substantielles sur les reliefs , les bassins internes du Massif central (Le Puy Limagnes du sud et plaine du Forez)  ont quelques chances d’y échapper.

Les maximums sont sans changement par rapport à lundi.

Toujours le vent du nord

 

Mercredi :

Les flocons ont continué pendant la nuit précédente sur les reliefs avec possibilité de prolongation sporadique dans la journée en montagne

Le froid s’accentue :

Gelées généralisées, même en plaine et sévères sur les plateaux

Journée sans dégel en montagne, maximums à peine positifs en plaine

Le vent du nord forcit

 

Cette reprise hivernale semble continué jusqu’au début du week-end

Partager cet article
Repost0
14 février 2018 3 14 /02 /février /2018 18:06
le jour soleil, la nuit neige! (14 et 15 février 2018)

l'image du satellite défilant NOAA transmise par Claude (merci à lui) hier en fin de journée montre la perturbation qui a apporte de la neige en début de nuit hier. la partie la plus active se trouve à la fin de son passage.

Elle est  suivie de la zone de ciel clair à ce moment là sur la France de l'ouest avec un air froid qui a concerné la journée d'aujourd'hui chez nous avec beaucoup desoleil 

 Enfin sur le golfe de Gascogne la nouvelle perturbation pointe son nez et aborde en ce moment le Massif central à une latitude beaucoup plus basse puisque l'essentiel des pluies affecte le Bassin aquitain avec un passage à la neige sur les reliefs au sud du Sancy pour l'essentiel.

Les précipitations devraient peu atteindre la Loire (département) à l'abri derrière les monts volcaniques auvergnats et ceux du Velay et du Forez 

c'est aussi la perturbation qui apporte le redoux car derrière les températures sont bien plus hautes !

Gérard Staron 

Partager cet article
Repost0
13 février 2018 2 13 /02 /février /2018 21:00

Prévision de Gérard Staron  du 14 au 17 février 2018 (42, 43, 63, 69)

 

Encore un peu de patience, la fin de la neige et du froid est en vue !

L’anticyclone atlantique progresse en direction de la France et limite la progression des perturbations océaniques dans notre direction

Les précipitations de la neige au début puis de la pluie à toutes altitudes touchent surtout les reliefs océaniques (monts volcaniques auvergnats, haut Forez et monts de la Madeleine, Monts de Tarare et du Beaujolais)  qui bordent nos départements et ces précipitations  ont des difficultés à rentrer dans les sillons de la Loire et de l’allier à l’intérieur du Massif central

Encore une journée à attendre, le redoux revient ensuite avec la fin des gelées et des maximums qui dépassent 10° en plaine

Le vent du nord est remplacé soit par celui d’ouest sur les crêtes soit celui de sud

 

Mercredi :

La dernière journée hivernale

Les chutes de neige de la nuit précédente à altitude  basse reprennent après une accalmie en soirée avec de la neige à une altitude un peu plus élevée et une trajectoire qui frappe les monts volcaniques auvergnats puis descend sur la Margeride et le sud de la Haute Loire

Dernière journée froide avec une esquisse de redoux encore peu sensible  

des gelées généralisées sur l’ensemble du Massif central, fortes sur le Velay et la Margeride. Les plaines du Rhône et de la Saône sont les seules régions à garder les minimums positifs

Dans la journée les plaines dépassent toutes 5°, seuls les hauts sommets enneigés connaissent encore une journée sans dégel

Vent d’ouest sur les crêtes

 

Jeudi :

Première journée de redoux

Pas de gelées, même sur les plateaux minimums positifs

Les maximums de la journée remontent, plus de 10° en plaine, un peu moins en montagne mais avec des températures positives

Après quelques averses sur les reliefs océaniques, une perturbation arrive en soirée et affecte surtout les monts océaniques cités dans l’introduction avec une difficulté à rentrer plus à l’intérieur du massif. Cette fois la pluie domine, pas de neige

 

Vendredi :

Les pluies de la nuit continuent le matin en affectant prioritairement les mêmes régions océaniques puis quelques averses continuent sur les mêmes reliefs pendant le reste de la journée

Le redoux est confirmé

Minimums positifs partout et même au-dessus de 5° en plaine

Maximums supérieurs à 10° en plaine, un peu en dessous en montagne

 

Samedi :

Des précipitations, pluie sans neige  remontent su sud-ouest butent sur les reliefs océaniques toujours les mêmes

Vent du sud

Toujours le redoux minimums au-dessus de 5° en plaine, sans gelées sur les reliefs

Maximums au-dessus de 10° en plaine, un peu moins sur les reliefs

 

Les températures baissent à nouveau à partir de dimanche, mais le retour du  froid semble exclu

Partager cet article
Repost0
11 février 2018 7 11 /02 /février /2018 10:57
la  neige sur la France et sur la région parisienne (10 février 2018)

Quand le ciel se découvre un peu, ceci permet de voir les zones recouvertes de neige (en bleu clair sur l'image) sur la France, à ne pas confondre avec les nuages (en blanc)

C'est ce que le satellite Météor (Russe) a réussi à capter hier avec le talent de Claude pour donner cette image!

Ceci permet  de suivre la limite occidentale de la neige. Les  zones littorales n'ont pas été touchées mais dès les premiers reliefs le sol a été blanchi. la limite suit  le pied des collines de l'Artois, le bombement du pays de Bray , les collines du Perche et les Alpes Mancelles. 

Plus au sud les légers reliefs de la Gatine et du plateau de Saint Maure apparaissent en Touraine , puis ensuite la limite de  la neige suit le pied des plateaux du Limousin et des premiers contreforts du Massif central.

On distingue par ailleurs nettement le réseau des vallées au cœur des Alpes enneigées et les sommets de la Corse enneigés

Dans les zones de forêt comme la Sologne ou l'ensemble urbain parisien, la neige est moins visible. On distingue aussi nettement les vallées qui convergent vers Paris : la Seine amont,  L'Yonne , le Loing , l'Oise et dans une moindre mesure la Marne où la neige n'a pas tenu ! on remarque aussi la vallée de la Loire entre collines du Sancerrois et de Puisaye.

Dans toute ces régions les particularités géographiques sont mises en valeur !

Par contre une grosse tartine de grisaille venue du nord est descendue jusqu'aux sillons de l'est du Massif central et s'est moulé sur le versant nord des Alpes. Elle nous empêche de voir la limite de la neige dans ce secteur !

Gérard Staron

.

Partager cet article
Repost0
10 février 2018 6 10 /02 /février /2018 21:50
Partager cet article
Repost0
10 février 2018 6 10 /02 /février /2018 21:50
Partager cet article
Repost0
9 février 2018 5 09 /02 /février /2018 23:46

Prévision de Gérard Staron du 10 au 13 février 2018 (42, 43, 63, 69)

 

La situation évolue peu car nous restons sous l’influence d’un flux de nord qui descend sur le flanc de l’anticyclone des Açores centré sur l’Atlantique. Ceci maintient les températures a des niveaux assez bas avec des gelées généralisées le matin souvent sévères sur les plateaux , des journées sans dégel en montagne et des plaines aux maximums faiblement positifs.

Le vent du nord sévit. La seule nuance correspond à sa force  plus ou moins importante  en particulier dans la vallée du Rhône avec le mistral

La grande différence porte sur les précipitations.

 Quand l’anticyclone est timide, les perturbations sont nombreuses et  déposent  des précipitations essentiellement sur les reliefs en particuliers ceux d’influence océanique  (Monts volcaniques auvergnats, Monts du Forez et de la Madeleine, Monts de Tarare et du Beaujolais)  avec un passage à la neige à des altitudes assez basses ,Quand l’anticyclone pousse en direction de la France,  ces dernières disparaissent.  Les quantités déposées paraissent cependant limitées

 

Samedi

Après les chutes de la nuit précédente, les averses de neige s’attardent sur l’ensemble  des reliefs. Les bassins internes du Massif central semblent en grande partie à l’abri (le Puy, Limagnes du sud, Plaine du Forez )

Les gelées sont généralisées le matin, même en plaine, et sévères sur les reliefs

Les maximums sont positifs en plaines  mais la journée est sans dégel sur les montagnes enneigées

Le vent du nord est fort surtout le mistral en vallée du Rhône

 

Dimanche :

La nouvelle perturbation affecte surtout les reliefs océaniques déjà cités dans l’introduction  f, les averses pénètrent peu à l’intérieur du massif et le passage de la pluie à la neige est un peu plus haut en altitude

Les gelées sont généralisées le matin et sévères sur les reliefs

Avec un peu plus de soleil et beaucoup moins de vent du nord, les maximums augmentent et approchent 10° en plaine alors les montagnes sortent partiellement du gel dans la journée

 

Lundi :

Fin des précipitations

Les gelées sont quasiment généralisées mais les plaines du Rhône ont une chance d’y échapper de justesse

Avec le retour du vent du nord fort dans la journée , la journée est sans dégel en montagne  et les maximums baissent vers 3 à 4° en plaine

 

Mardi

Pas de précipitations

Les températures évoluent peu : gelées généralisées le matin sauf peut-être dans  les plaines du Rhône, journée sans dégel en montagne et maximums vers 5° en plaine

Le vent du nord faiblit  mais le mistral fait de la résistance

 

Il faudrait attendre jeudi pour connaitre un vrai redoux

 

Partager cet article
Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...
  • prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche. Temps restera globalement...
  • Coronavirus et températures : extrait du bulletin N° 171 de l'AMRL
    Voici un premier extrait de l'étude figurant dans le dernier bulletin de l'AMRL Coronavirus et températures ( reprise septembre et octobre 2020) Gerard Staron Lors de la première vague nous avons tenté d’analyser s’il était possible d’établir un lien...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195