Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juin 2018 3 13 /06 /juin /2018 10:07

Prévision de Gérard Staron  du 13 au 17 juin 2018 (42, 43, 63, 69) :

 

L’anticyclone des Açores effectue une avancée timide et provisoire dans notre direction, insuffisante pour permettre le retour du beau temps estival

Sur son flanc oriental, un flux de nord s’installe avec un mistral en vallée du Rhône et une burle sur les plateaux de la Haute Loire assez forts. Il accumule aussi sur cette partie du Massif central des nuages liés aux restes d’humidité de cette dernière période

Tout ceci maintient les températures à des niveaux assez bas pour la saison avec des minimums vers 10° associés à des inversions de températures dans les bas-fonds et des couches de stratus et des maximums vers 20° dans les dépressions . Les plaines du Rhône et de la Saône moins au ciel dégagé par le flux de nord  dépassent ce seuil avec plus de chaleur

Les grosses pluies orageuses sont terminées et les précipitations sont faibles mais la bordure de perturbations de nord-ouest peut réussir à s’infiltrer et à apporter quelques averses surtout sur les reliefs  en fin de journée

 

Mercredi :

Les précipitations se déplacent vers l’est, seule le Lyonnais peut présenter quelques prolongations faibles, mais les pluies récentes laissent beaucoup d’humidité accompagnées d’une forte nébulosité surtout la partie Massif central que le soleil aura des difficultés à percer

La fraicheur s’installe avec des maximums inférieurs à 20° en plaine sauf sur l’agglomération de Lyon, encore moins sur les reliefs

Le vent du nord revient avec burle et mistral

 

Jeudi :

Pas de précipitations, mais les restes d’humidité et les nuages sont tenaces sur la partie Massif central jusqu’à la crête du Mézenc au Pilat, il y a cependant un peu plus de chances de voir le soleil que la veille, surtout dans la vallée du Rhône  et modérément ailleurs.

La fraicheur persiste sur la partir Massif central, avec des minimums inférieurs à 10° même dans les bassins affectés d’inversions de températures et de couches de stratus et avec des maximums inférieurs à 20°. Les plaines du Rhône et de la Saône dont le ciel est dégagé par le vent du nord fort et le mistral dépassent ces seuils et présentent un temps meilleur

 

Vendredi :

Avec un peu moins de nébulosité, les températures montent un peu, les minimums sont compris entre 10° en montagne et 13° en plaine  , les maximums dépassent 20° dans les plaines du Rhône et de la Saône, atteignent ce seuil dans celles qui longent la Loire et l’Allier et ne restent en dessous que sur les montagnes

Le vent du nord faiblit un peu

La seule nouveauté est l’infiltration de la bordure d’une perturbation de nord-ouest qui pourrait apporter en fin de journée des averses sur la partie nord des monts volcaniques auvergnats aux monts du Beaujolais. Il est peu probable qu’elles prennent un caractère orageux très marqué

 

Samedi :

Les températures continuent une hausse modérée, les plaines du Rhône et de la Saône conservent les plus élevées (minimums supérieurs à 15° et maximums à 20°), Celles de la partie Massif central augmentent peu (plaines vers 20° montagnes en dessous)

Le vent du nord faiblit

La bordure d’une perturbation de nord-ouest affaiblie continue de traverser l’est de la France et dépose quelques averses sur les reliefs du Massif central. Les modèles météorologiques  sont en total désaccord sur le développement que la convection pourrait leur donner en fin de journée, mais pour ma part, je pense qu’elles resteront limitées aux montagnes et en intensité

 

Dimanche :

Le risque de précipitations est très faible

Mais peu de changements pour les températures et l’état du ciel avec le maintien de la différence entre les plaines du Rhône et de la Saône et la partie Massif central plus fraîche et nébuleuse

Partager cet article
Repost0
8 juin 2018 5 08 /06 /juin /2018 14:28

Prévision de Gérard Staron du 9 au 12 juin 2018 (42, 43, 63, 69) :

La région garde des pressions dite de marais barométriques en partie sous l’influence d’une dépression située dans le golfe de Gascogne.

Après une accalmie le matin souvent ensoleillée, ceci permet la formation quotidienne de cellules orageuses dans l’après-midi et en soirée dont la taille et l’intensité varie d’un jour à l’autre. Elles paraissent limitées pendant le week-end et reprendre de la vigueur en début de semaine prochaine

Si les minimums resteront doux pour la saison le matin, le plus souvent entre 10 et 15°  avec la création possible de couches de stratus accompagnées d’inversions de températures, les maximums varient beaucoup en fonction de l’état du ciel. Quand le développement des cellules orageuses est  faible, l’ensoleillement est abondant et la chaleur revient. Quand les cellules orageuses prennent de l’importance apportent une couverture nuageuse, la hausse diurne des températures est  limitée

Le vent reste faible et changeant sauf dimanche soir avec un coup de sud

 

Samedi :

Le risque de développement de cellules orageuses semble assez limité aux zones de reliefs avec des débordements faibles en plaine

Les minimums sont compris entre 10° sur les reliefs et 15° dans les plaines du Rhône et de la Saône

Les maximums sont élevés en liaison avec un ensoleillement abondant dans les plaines où ils atteignent 28 ou 29° environ , sur les reliefs ils restent en dessous de 25°

Vent faible et changeant

 

Dimanche :

Journée assez belle

Le risque de développement de cellules orageuses dans l’après-midi et en soirée est faible, mais on ne peut totalement l’exclure, ni déterminer leur localisation aléatoire

Les températures sont en hausse en particulier les maximums qui dépassent 25° partout et même 30° dans les Limagnes. Les minimums changent peu

Le vent faible prend une direction de sud et forcit en soirée

 

Lundi :

Le risque de cellules orageuses reprend dans l’après-midi et en soirée, sur les reliefs avec une débordement en plaine et une distribution assez aléatoire sur l’ensemble de la région.

Les températures commencent  baisser en Auvergne alors qu’elles restent aux niveaux élevés de la veille dans les plaines qui longent le Rhône et la Saône

Les minimums sont compris entre 12° sur les reliefs et 18° dans les plaines de la Saône

Les maximums baissent dans les Limagnes (moins de 25°) alors qu’ils restent vers 29 à 30° dans les plaines du Rhône et de la Saône

Vent à nouveau calme et changeant

 

Mardi :

Les développements orageux dans l’après-midi et en soirée sont à nouveau nombreux, intenses et quasiment généralisés avec les risques associés : foudre, grêle et inondations localisées

Si les minimums en pâtissent peu (entre 10° en montagne et 17° dans les plaines de la Saône) les maximums chutent de façon sensible , moins de 22° dans les plaines de la Saône et moins de 18° sur les reliefs

Partager cet article
Repost0
3 juin 2018 7 03 /06 /juin /2018 21:43

Prévision Cycliste Critérium du Dauphiné Libéré (1ere partie jusqu’au Vercors : 4 au7 juin 2018)

 

Si les températures seront assez clémentes sur la course environ entre 20 et 25° sans grands changements d’une étape à l’autre ….

SI le vent sera assez faible sauf peut-être jeudi où il pourrait être défavorable   dans la première partie de l’étape …..

Le principal risque climatique sur l’épreuve concerne le risque de pluies orageuses sur la fin  des étapes…. La localisation de ces précipitations pouvant être intenses et  associées à de la grêle et de la foudre est très difficile à prévoir au niveau géographique

 

 

Lundi : étape de Valence à Saint-Just – Saint-Rambert  

Le risque de pluies orageuses sur la course est faible,  mais ne peut être exclu totalement en particulier dans les secteurs près de l’arrivée

Vent faible plutôt de sud assez favorable par rapport au parcours

 

Mardi : étape  de Montbrison à Belleville

Le risque de pluies orageuses est très faible dans toute la première partie de l’épreuve dans la plaine du Forez et le seuil de Neulise, mais il augmente considérablement au moment des ascensions finales dans les monts du Beaujolais

 

Mercredi : Etape  contre la montre entre Pont de vaux et Louhans-Châteaurenard

Le Risque de précipitations orageuses est important après 15 heures

Vent faible

 

Jeudi : Etape Chazey sur Ain – Lans en Vercors

Le risque de précipitations sur la course n’est important que dans la partie terminale lors de l’escalade des reliefs du Vercors

Auparavant un vent de sud assez fort pourrait gêner la progression des coureurs  sur un parcours globalement nord-sud

Partager cet article
Repost0
3 juin 2018 7 03 /06 /juin /2018 21:06

Prévision de Gérard Staron du 4 au 7 juin 2018 (42, 43, 63, 69)

 

Nous restons dans une situation de marais barométrique à l’écart des centres de hautes pressions trop éloignés pour nous protéger et avec de l’air froid en altitude

Après des matinées assez belles  qui évacuent  les restes et l'humidité des derniers orages de la veille, la convection reprend avec la chaleur de la journée et de nouvelles cellules pluvio-orageuses se développent dans l’après-midi et en soirée sous l’effet de la chaleur diurne. Il est difficile de prévoir les secteurs géographiques les plus affectées par la foudre, la grêle, les pluies intenses. Les localisations ne sont fournies qu’à titre indicatif. Le phénomène se produit tous les jours.

Les matinées sont assez douces avec des minimums compris le plus souvent entre 10 et 15° et un risque de stratus bas dans les cuvettes accompagnés d’inversions de températures

Les maximums sont assez élevés dans les plaines du Rhône et de la Saône où ils pourront atteindre parfois 25°,  mais dans les plaines du Massif central  qui longent la Loire et l’Allier le développement des nuages orageux gêne la montée des maximums qui auront des difficultés à dépasser 20°.

Les vents sont modérés, plutôt de sud.

La situation change peu au cours des 4 jours

 

Lundi :

Les cellules orageuses remontent du sud-est, elles affectent l’axe  du Mézenc au Pilat puis remontent ensuite vers le nord en accentuant leurs effets au fil des heures

Les minimums sont compris entre 10° sur les plateaux du cœur du massif central (Margeride) et 16° dans l’agglomération Lyonnaise. Les couches de stratus associées à des inversions de températures sont possibles dans les cuvettes  

Les maximums dépassent 20° dans les plaines mais approchent de 25° dans celles du Rhône au sud de Lyon. Moins de 20° sur les reliefs.

 

Mardi :

Toujours des cellules pluvio-orageuses à partir de la mi-journée, le secteur le plus affecté pourrait être l’axe Velay Forez en suivant le val de Loire

Les minimums dépassent 10° partout et 15° en plaine

Les maximums baissent sous l’effet des cellules orageuses, plus de 20° dans les plaines du Rhône et de la Saône et moins ailleurs dans les plaines de la Loire et l’Allier

 

Mercredi :

Toujours des pluies orageuses à partir de la mi-journée, l’axe Velay Forez pourrait être encore le plus affecté

Les minimums changent peu entre 10 et 14° avec risque de stratus et d’inversions de températures dans les cuvettes en particulier le val de Saône

Légère hausse des maximums, à peine  20° dans les plaines de la Loire et de l’Allier  mais jusqu’à 24° dans celles du Rhône et de la Saône

 

Jeudi :

Toujours des cellules orageuses dans l’après-midi et en soirée réparties dans l’ensemble des départements

Les minimums sont compris entre 10 et 12° avec risque d’inversions de températures dans les cuvettes

Les maximums montent jusqu’à 25° dans les plaines du Rhône et de la Saône mais les autres sont à peine à 20° et les reliefs en dessous

 

La suite : « Perseverare diabolicum »

Partager cet article
Repost0
30 mai 2018 3 30 /05 /mai /2018 11:04

Prévision de Gérard Staron du 30 mai au 3 juin 2018 (42, 43, 63, 69) :

 

La couverture anticyclonique de notre région est toujours insuffisante pour empêcher le création de cellules pluvio-orageuses qui sont activée par une goutte froide en altitude sur le golfe de Gascogne et l’humidité de la méditerranée d’où elles remontent

Ces dernières en provenance du sud ont lieu surtout dans l’après-midi et en soirée avec une localisation et une intensité toujours aléatoire et variable d’un jour à l’autre. Attention aux risques annexes : foudre, grêle et inondations localisées. On ne peut aussi exclure le matin,  l’agonie sur nos départements de cellules de la veille et venant d’ailleurs 

Les températures assez douces le matin souvent supérieures à 10° en plaine sont très souvent freinées dans leur hausse diurne par les orages et leur couvercle nuageux. Dès que le soleil peut revenir, les maximums montent très vite

Vent modéré plutôt de sud au début puis de nord ensuite  avec burle et mistral en vallée du Rhône

 

Mercredi :

La fin de matinée est marquée par la remontée de cellules orageuses moribondes qui apportent quelques pluies sur l’axe du Mézenc au Pilat et un peu vers le nord

Après une courte  accalmie, les cellules orageuses reviennent en soirée avec une répartition dispersée sur l’ensemble de nos départements

Les maximums dépassent 20° en plaine, mais peuvent montent jusqu’à 25° dans celles du Rhône au sud de Lyon

Les reliefs restent en dessous

Vent modéré de sud

 

Jeudi :

Après les restes de cellules orageuses de la veille le matin, elles reprennent en soirée et privilégier un axe : monts volcaniques auvergnats, Limagnes, plaines du Forez et de Roanne. Ceci ne veut pas dire qu’elles seront totalement absentes ailleurs. Attention à la foudre , à la grêle et aux inondations localisées

Les températures sont en baisse

Les minimums descendent en dessous de 10° sur les montagnes en particulier sur les monts auvergnats et ne dépassent pas 12° en plaine

Les maximums se situent vers 20° en plaine surtout celles de la Loire  , au-dessus dans celles de l’axe Rhône-Saône mais en dessous dans les Limagnes

Vent modéré de sud, sensible sur l’axe Rhodanien

 

Vendredi :

Les cellules orageuses semblent moins nombreuses,  on peut espérer une accalmie sur la plus grande partie de nos départements mais l’atmosphère reste humide

Avec le passage au vent du nord, les températures évoluent peu

Les minimums se situent vers 10° avec des risques de couches de stratus dans les cuvettes accompagnées d’inversions de températures

Les maximums sont proches  de 20° en plaine, un peu plus dans celles du Rhône et de la Saône et un peu moins dans les montagnes

 

Samedi :

Les cellules orageuses sont moins nombreuses, on peut espérer une accalmie sauf sur les monts volcaniques auvergnats et la Margeride, l’atmosphère reste humide et nuageuses

Les températures changent peu

Les minimums se situent entre 10° sur les reliefs et 14° dans les plaines du Rhône

Les maximums dépassent à peine 20° en plaine

Le vent du nord forcit en particulier le mistral en vallée du Rhône et dans une moindre mesure la burle en Haute Loire

 

Dimanche :

Peu de cellules orageuses sur la région, même si on ne peut pas les exclure complètement

Moins d’humidité ambiante

Les températures remontent en particulier les maximums qui atteignent 20° en montagne et 25° en plaine

Vent du nord plus faible sauf le mistral

Partager cet article
Repost0
28 mai 2018 1 28 /05 /mai /2018 18:14
Une France sous les cellules orageuses (28/05/2018)

l'image satellite transmise par Claude aujourd'hui vers 17h 50  montre l'existence de trois trains de cellules orageuses globalement orientées sud(ouest nord-est 

le premièr suit une ligne classique à partir de la Bretagne  en longeant ensuite les côtes de la Manche à partir de la Normandie. C'est un trajectoire habituelle d'orages violents au contact de la fraîcheur de la mer et de la chaleur du continent qui dans le passé a provoqué de nombreuses catastrophes : Barentin en mai 2000, Laval en Juillet 2001, Mayenne en mai 2009, Lille à deux reprises etc........  La principale cellule se situe sur la Normandie et devrait continuer sa route le long des côtes Picardes, c'est cette région  qui aujourd'hui connait une vigilance orange 

le second tout aussi classique concerne notre région en remontant le long de la ligne de crête de l'est du Massif central de la Montagne Noire au Pilat puis en direction du Jura. cette ligne a aussi dans le passé provoqué des orages catastrophiques, sur la région stéphanoise (Août 1994) ou l'an denier en haute Loire (13 juin dans le secteur de Costaros ) et le 22 juillet dans celui de Montregard 

ce 28 mai il s'ajoute une troisième ligne moins connue que l'on suit des Charentes au Grand Est en passant par le centre du Bassin Parisien au niveau du val de de Touraine, de la Sologne et de la Champagne. cette trajectoire est moins active que les deux autres pour fournir des catastrophes !

la particularité du jour! il y en a toujours avec les orages!  

Gérard Staron 

 

Partager cet article
Repost0
25 mai 2018 5 25 /05 /mai /2018 21:42

Prévision de Gérard Staron  du 26 au 29 mai 2018 (42, 43, 63, 69)

 

La situation change peu. Nous restons dans une zone de faiblesse des pressions entre les anticyclones des Açores et de la mer Baltique.

Ceci facilite la convection au cours de la journée. Après des matinées assez belles, le développement des nuages se poursuit jusqu’au déclenchement de pluies orageuses à partir de l’après-midi  qui se répartissent de façon assez aléatoire sur notre territoire.  Assez rares pendant le week-end, ces pluies orageuses prennent ensuite de l’importance 

Les températures varient assez peu

Les minimums se situent le plus souvent entre 10° sur les reliefs et un peu plus de 15° en plaines

Les maximums assez chauds pendant le week-end, plus de 25° en plaine, baissent un peu ensuite sur la partie Massif central en raison des développements nuageux et orageux plus importants

Le vent plutôt de sud est de plus en plus faible ce qui permet le développement

 

Samedi :

Le développement de cellules orageuses dans la journée est faible et limité aux reliefs avec des précipitations faibles et localisées

Températures agréables

Les minimums dépassent 10° partout et 15° en plaine

Les maximums sont au-dessus de 20° partout et de 25° en plaine

Le vent de sud souffle encore assez fort sur les crêtes du Massif central surtout celles du Mézenc au Pilat

 

Dimanche :

Les cellules orageuses se développent plus que la veille surtout sur un axe de l’Auvergne au Roannais mais semblent ne pas atteindre la partie sud-est de l’ensemble départemental

Les minimums changent peu

Les maximums augmentent dans les plaines du Rhône (28 à 29°) restent au même niveau dans celles qui longent la Loire et l’Allier et dépassent 20° partout

Le vent du sud faiblit

 

Lundi :

Les cellules orageuses sont encore plus nombreuses et intenses que la veille sur l’ensemble de nos départements avec des précipitations plus fortes localement

Le vent faible permet la mise en place de couches de stratus le matin avec des inversions de températures dans les cuvettes avec des minimums proches de 15° partout,  un peu plus élevés dans les plaines du Rhône et de la Saône

Les orages empêchent aux maximums de s’élever aussi hauts que les jours précédents sur la partie Massif central et les températures ne dépassent 25° que dans les plaines du Rhône

 

Mardi :

Les cellules orageuses sont encore plus nombreuses intenses et se déclenchent plus tôt dès la mi-journée. Attention aux risques associés : foudre, grêle et inondations localisées !

Les minimums n’atteignent 15° que dans les plaines du Rhône et de la Saône  avec des couches de stratus le matin et des inversions de températures dans les cuvettes du Massif central en raison d’un vent faible

Les maximums ne dépassent 25° que dans les plaines du Rhône et de la Saône et baissent ailleurs.

Partager cet article
Repost0
21 mai 2018 1 21 /05 /mai /2018 18:58

Prévision de Gérard Staron du 22 au 25 mai 2018 (42, 43, 63, 69)

 

Nous sommes sous les influences lointaines des hautes pressions de la mer Baltique et surtout d’une Méditerranée dépressionnaire !

Ceci facilite la remontée selon une trajectoire sud-ouest nord-est de cellules pluvio-orageuses, rares le matin, elles prennent de l’importance au fil des heures jusqu’en soirée. Le Massif central est au cœur de la zone concernée, plutôt selon un axe Velay Forez Lyonnais mais il est très difficile de préciser la localisation de ce type de pluies. Ces averses semblent de moins en moins nombreuses au fil des jours 

Les températures continuent une remontée très lente et restent assez fraîches pour la saison.

Les minimums sont supérieurs à 10° et perturbées par des couches de stratus et des inversions de températures en raison d’un vent calme plutôt de sud

Les maximums dépassent 20° d’abord en plaine puis partout en fin de période

Les variations semblent assez faibles au cours des 4 jours mais montrent une légère amélioration

 

Mardi :

Journée la plus arrosée et fraîche

Les cellules pluvio-orageuses rares le matin avec une forte nébulosité sont de plus en plus fortes au fil des heures surtout dans le Forez et le Lyonnais

Les températures restent assez fraîches pour la saison

Les minimums sont compris entre 10° sur les reliefs (seule la Margeride pourrait rester en dessous) et 15° en plaine

Les maximums dépassent 20° en plaine et peuvent même monter un peu plus dans celles du Rhône et de la Saône

 

Mercredi :

Légère amélioration

Les cellules pluvio-orageuses sont un peu moins nombreuses que la veille, mais elles recommencent à partir de l’après-midi et en soirée

Températures sans grands changements

Minimums entre 10° sur les reliefs et 15° en plaine avec toujours le risque de couches de stratus avec des inversions de températures dans les cuvettes

Maximums entre 20 et 22° en plaine, un peu moins sur les reliefs

 

Jeudi :

Peu de changements

Toujours de cellules pluvio-orageuses dans l’après-midi et en soirée, mais moins nombreuses que la veille. L’axe Velay et Forez sera encore la zone la plus concernée.

Les minimums changent peu, entre 10 et 15° avec le risque de couches de stratus et d’inversions de températures dans les cuvettes

Les maximums sont en légère hausse et montent jusqu’à 25° dans les Limagnes et les plaines du Rhône

 

Vendredi :

Un peu mieux

Les cellules pluvio-orageuses de l’après–midi et soirée sont encore plus rares , beaucoup de régions y échapperont

Les températures montent légèrement

Les minimums dépassent 10° partout et même 15° en plaine

Les maximums atteignent 25° dans l’ensemble des plaines

 

Partager cet article
Repost0
20 mai 2018 7 20 /05 /mai /2018 15:15

 

Bulletin N° 144  mai  2018

 

Le Météo-fil.

en Rhône et Loire

 

Sommaire

 

P1 Editorial

P2 Guy Blanchet « Mars en France et dans le Monde

P3 Gérard Staron « Qualité du vin et climat »

P6 Guy Blanchet « Avril 2018 en France »

P7 Guy Blanchet « Météo d’antan »

P8 Gérard Staron « Bilan de l’eau »

P9 S. Chabrier, B. Faure et G. Staron «  la neige , bilan final »

P10 Guy Blanchet «  Commentaire de la situation des 19 et 30 avril 2018 »

P 13 Gérard Staron « Au jour le jour : avril 2018 »

P 15 Données de nos stations : département de la Loire

P 19 Données de nos stations : département du Rhône

P 23 Données de nos stations :  pages vent

P 24 Guy Blanchet « Dernière minute Grêle du 8 mai en Beaujolais »

 

AMRL – Association Météorologique d'entre Rhône et Loire

Partager cet article
Repost0
17 mai 2018 4 17 /05 /mai /2018 21:19

Prévision de Gérard Staron du 18 au 21 mai 2018 (42, 43, 63, 69) :

 

Nous sommes en bordure méridionale de hautes pressions dont le centre se déplace de la mer d’Irlande à la mer Baltique !

Sur ce flanc, les flux atmosphériques viennent du nord et du nord-est avec chez nous la burle sur les plateaux de Haute Loire et surtout le mistral en vallée du Rhône, mais ils faiblissent au fil des jours.

Les hautes pressions sont trop loin pour nous protéger complètement du développement de la convection orageuse dans la journée, cependant ces cellules qui suivent une trajectoire de sud-ouest  sont rares jusqu’à samedi puis reprennent de la vigueur ensuite

Les températures continuent lentement à augmenter

 

Vendredi :

Quelques cellules orageuses traversent la région du sud-ouest au nord-est dans l’après-midi selon un axe du Brivadois au Forez et Lyonnais. Elles apporteront des précipitations localisées alors qu’elles ne toucheront pas  la majorité des régions de nos départements

Les températures sont encore assez basses

Les minimums ne dépassent 10°  comme les maximums pour  20° qu’en plaine

Le vent du nord commence à faiblir même si le mistral joue les prolongations

 

Samedi :

Quasiment pas de précipitations, Les cellules orageuses sont très rares en fin d’après-midi, même si l’on ne peut exclure la formation de quelques-unes.

Les températures changent peu

Les minimums se situent vers 10° mais le risque de couches de stratus associées à des inversions de températures augmentent en particulier dans le val de Saône.

Les maximums tournent vers 20° en plaines, un peu plus seulement dans celles du Rhône et de la Saône, moins sur les reliefs

 

Dimanche :

Les orages venant du sud-ouest reprennent de l’importance dans l’après-midi. Les Limagnes comme les plaines qui longent la Loire semblent les plus exposées

Avec un vent du nord faible et des minimums vers 10°, le risque de couches de stratus dans les cuvettes associées à des inversions de températures augmente en particulier dans le val de Saône

Les maximums amorcent une hausse dans l’après–midi dépassent 22° en plaine et même plus dans celles qui longent le Rhône et la Saône.

 

Lundi :

Les orages de fin de journée sont plus nombreux, plus généralisés géographiquement  et déposent plus de précipitations.

Le vent faible le matin change de cap au cours de la journée en venant du sud

Les températures continuent une hausse lente

Le matin les couches de stratus associées à des inversions de températures sont encore possibles dans les cuvettes et dépressions avec des minimums qui dépassent 10° partout et même 12° en plaine

Les maximums dépassent 22° en plaine et même parfois 25° dans celles du Rhône.

Partager cet article
Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...
  • prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche. Temps restera globalement...
  • Coronavirus et températures : extrait du bulletin N° 171 de l'AMRL
    Voici un premier extrait de l'étude figurant dans le dernier bulletin de l'AMRL Coronavirus et températures ( reprise septembre et octobre 2020) Gerard Staron Lors de la première vague nous avons tenté d’analyser s’il était possible d’établir un lien...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195