Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2019 1 18 /11 /novembre /2019 17:08

Prévision de Gérard Staron du 19 au 23 novembre 2019

 

Les perturbations océaniques et méditerranéennes envahissent la France, elles tarderont à atteindre notre région

Les précipitations butent quelques jours d’un côté sur les monts volcaniques auvergnats et de l’autre sur l’axe des Cévennes. Seules ces dernières en provenance de Méditerranée réussiront à nous atteindre vraiment en fin de semaine en déposant de forts cumuls sur l’axe du Mézenc au Pilat et en pénétrant au-delà

Le vent du nord cèdera la place à celui du sud. Ce dernier soufflera fort sur les reliefs du Massif central mais il ne semble pas que le seuil de la tempête soit atteint

Les températures remontent lentement, les gelées disparaissent progressivement

Le manteau neigeux se replie sur les montagnes

 

Mardi :

Une perturbation qui remonte de Méditerranée arrive en bout de course à déposer des flocons sur les montagnes surtout sur l’axe du Mézenc au Pilat

Les gelées concernent encore l’ensemble des plateaux du Massif central, plaines et bassins connaissent des minimums légèrement positifs

Les maximums montent au-dessus de 5° dans les plaines de l’axe Rhône Saône, un peu moins dans les autres plaines, les bas plateaux sont à peine positifs et les montagnes enneigées conservent une journée sans dégel

Le vent du nord avec burle et mistral en vallée du Rhône faiblit

 

Mercredi :

Quasiment pas de précipitations, les remontées méditerranéennes arrivent à peine à atteindre le sud de la Haute Loire pour y déposer quelques gouttes ou flocons

Toujours des gelées sur l’ensemble des plateaux du cœur du Massif central, surtout Margeride,

 les minimums atteignent 3° dans les plaines de l’axe Rhône Saône et sont positifs sur l’ensemble des autres

Les maximums montent jusqu’à 10° dans les Limagnes, dépassent 5° sur l’ensemble des plaines et il n’y a plus de jours sans dégel sur les reliefs

Les vents s’inversent et celui de sud s’installe

 

Jeudi :

Les précipitations remontant de Méditerranée en fin de journée  sont plus pressantes sur l’axe du Mézenc au Pilat, mais il ne semble pas qu’elles puissent s’étendre beaucoup au-delà. Cette fois il s’agit de pluie

Plus de gelées sauf sur les hautes montagnes enneigées

Les minimums atteignent 5° dans les Limagnes , positifs sur l’ensemble des plaines

Avec un vent du sud fort sur les crêtes du Massif Central , les maximums positifs partout, dépassent 10° en plaine

 

Vendredi :

Le vent du sud souffle fort sur les crêtes du Massif central sans atteindre la tempête (rafales vers 70 à 80 km/h), il précède l’arrivée d’une perturbation méditerranéenne qui dépose de fortes pluies la nuit suivante sur l’axe du Mézenc au Pilat et auparavant sur les Cévennes

Finies les gelées, les minimums dépassent 5° en plaine

Les maximums, positifs partout,  dépassent 10° en plaine  surtout celles des Limagnes et de l’axe Rhône Saône

 

Samedi :

Journée pluvieuse dans le sillage du maximum de précipitations de la nuit  précédente. Cette fois l’ensemble des départements est concerné. Le passage à la neige s’effectue vers 1200 m sur la Margeride et la Mézenc

Pas de gelées sauf trous à froid, minimums en plaine au-dessus de 5°

Les maximums baissent légèrement en dessous de 10° en plaine, mais restent positifs partout même en montagne

 

Tendance pour Dimanche :

Pas de précipitations

Rares gelées sur les plateaux du cœur du Massif central  (cuvettes de moyenne altitude, Velay et Margeride)

Légère baisse des minimums en plaine, maximums sans changements

Bref épisode de vent du nord surtout de mistral en vallée du Rhône

 

 

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2019 4 14 /11 /novembre /2019 19:05
grosse chute méditerranéenne en cours, attention !

Comme on pouvait le penser (voir notre prévision) la petite perturbation qui descendant du nord cette nuit et a dépose quelques flocons au dessus de 800 mètres environ sur le Pilat, puis elle s'est transformée dans la journée en une grosse chute méditerranéenne quand elle a reçu le renfort de l'humidité de la Grande bleue et quand les hautes pressions qui sont installées derrières les Alpes nous ont renvoyé les masses pluvieuses ou orageuses  sur la Côte d'Azur et neigeuses quand elles sont rentrées en provenance du sud jusqu'à notre région. 

Deux secteurs dangereux

--- les Alpes maritimes où commencent de gros orages

--- les Montagnes du Mézenc au Pilat  avec débordement sur le Velay et le Forez où se met en place une grosse chute de neige lourde

A Saint Etienne

Il était tombé 3 mm la nuit dernière avec de la neige à partir de 800 à 850 m

la précipitation en ville vers 500 m est passée sous forme de neige vers 14 h , cette dernière a tenu sur le sol vers 16 heures et sur les routes après 17 h

Attention la couche risque d'être importante.....

il s'agit de la réédition de grosses chutes de neige lourdes comme nous en avons déjà connu dans le passé et deux l'an dernier 30 octobre 2018 et 3 février 2019 !

Gérard Staron

 

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2019 2 12 /11 /novembre /2019 20:10

L’arrivée de l’hiver se confirme

D’abord des descentes de perturbations de nord apportent de la neige en Montagne et des gelées au cœur du Massif Central

Ensuite la Méditerranée réagit à l’arrivée de l’air mais son air doux s’empalant dans l’air froid contribue à aggraver la situation par de la neige importante pouvant descendre jusqu’en Plaine sur la face septentrionale du Massif central

Enfin un froid qui s’est installé est toujours difficile à déloger

 

Mercredi :

Dans la nuit précédente une perturbation assez faible en provenance du nord apporte de la neige sur les reliefs océaniques de la bordure nord et ouest  , monts volcaniques auvergnats , monts de la Madeleine et du haut Forez , Haut beaujolais et monts de Tarare, les autres reliefs sont moins touchés et les plaines et surtout les  bassins internes (Le Puy Limagnes de sud)  sont en grande partie à l’abri des précipitations. Les précipitations s’arrêtent dans la matinée

Le froid s’accentue

Il gèle sur l’ensemble des plateaux du cœur du  Massif central surtout Margeride et Velay. Minimums à peine positifs en plaine

Les maximums sont bas : un peu plus de 5° en plaine , Moins en Montagne

Le vent d’ouest sur les crêtes septentrionales du Massif  se change en un flux de nord au sud avec l’accélération classique en vallée du Rhône (mistral)

 

Jeudi

Journée très agitée à risque

Dans la nuit précédente arrive une nouvelle perturbation de nord plus active que la précédente avec des flocons en altitude sur les mêmes reliefs  que ceux cités pour mercredi

Après une accalmie, la réaction de la Méditerranée remonte du sud avec un vent de même direction, elle apporte de fortes pluies le long de ses rivages, attention aux réaction des rivières  , mais ceci se transforme en neige sur les reliefs du Mézenc au Pilat avec des couches susceptibles d’être importantes et avec une redescente sur les versant vellaves et Foréziens à des altitude assez basses, attention c’est la situation des grosses couches de neige chez nous par fois accompagnées d’orages

Les minimums sont proches de zéro partout, moins de gelées que la veille

La journée est sans dégel sur les reliefs des départements ligériens, les maximums sont assez doux en limagnes en raison du foehn qui descend du massif ( vers 8°) mais en dessous de 5° dans les autres plaines

 

Vendredi :

 une dépression qui tourne sur la France apporte encore des averses de neige sur les reliefs surtout ceux du nord de nos départements mais le gros des chutes est terminé

le froid s’intensifie

Gelées assez sévères quasiment généralisées seules quelques plaines ont des chances d’y échapper Limagne Bourbonnaise, Roanne et peut être Forez

Journée sans dégel en montagne, les maximums sont à peine positifs en plaine  

 

Samedi :

Quelques averses de neige en montagne venant de l’océan   , sur les monts volcaniques auvergnats

Gelées importantes généralisées  sauf sur quelques plaines périphériques

Maximums proches de 5° en plaine et de zéro en montagne

 

Dimanche

Le froid reste tenace mais risque de chutes de neige faible

Fortes gelées quasiment généralisées sauf dans l’ilot de chaleur urbain lyonnais , risque d’inversion de températures dans les cuvettes et dépressions

Maximums à peine positifs en plaine et journée sans dégel en montagne

Il est toujours lent et difficile de faire partir le froid quand il est arrivé !

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2019 4 07 /11 /novembre /2019 17:39

Prévision de Gérard Staron du 8 au 11 novembre 2019 (42, 43, 63, 69)

 

Les perturbations océaniques continuent d’imposer leur loi sur la France, mais leur provenance de plus en plus septentrionale provoque l’arrivée de l’hiver.

Les précipitations qui concernent surtout au départ les monts volcaniques auvergnats s’étendent à l’ensemble de nos départements en même temps que le passage à la neige s’effectue à des altitudes de plus en plus basses sur les plateaux du Massif central

Les gelées reviennent, au départ limitées à quelques trous à froid, elles s’étendant à l’ensemble des reliefs en devenant de plus en plus sévères, les minimums gardent des minimums positifs de justesse

Le froid s’installe aussi dans la journée avec des maximums en dessous de 10° même en plaine

Le vent du nord revient avec la burle sur les plateaux de la Haute Loire et surtout le mistral en vallée du Rhône

 

Vendredi :

Les averses océaniques concernent surtout en fin de journée et la nuit suivante les monts volcaniques auvergnats avec un passage à la neige seulement sur les sommets, les autres montagnes sont moins affectées et  les dépressions sont en grande partie à l’abri

Avec un vent faible le matin les inversions de températures sont nombreuses. Elles affectent surtout les cuvettes de moyenne altitude avec des gelées et les dépressions et vallées comme le val de Saône où les minimums sont à peine positifs

Les maximums restent au-dessus de 10° en plaine , un peu moins en montagne

 

Samedi

Après des averses de neige sur les sommets la nuit précédente et avant une perturbation très active dans celle suit , très peu de précipitations

Les températures continuent leur baisse

Les gelées matinales  s’étendent à une grande partie des plateaux du cœur du massif central (Velay et Margeride) alors que les minimums sont proches de zéro en plaine

Les maximums chutent  avec à peine plus de 5° en plaine et la possibilité de journée sans dégel sur les plus hauts sommets (Sancy, Mézenc et Pierre sur Haute)

Le vent du nord revient avec la burle et le mistral

 

Dimanche :

L’hiver est là

La perturbation de la nuit a déposé de la neige à partir des plateaux du Massif central vers 500 à 600 m qui tiennent au-dessus, les chutes continuent dans la journée en s’affaiblissant progressivement. Attention sur les routes

Les gelées matinales s’étendent à l’ensemble des plateaux du Massif central , les minimums sont à peine positifs en plaine

Les maximums restent bas , environ 5° en plaine, montagnes à peine positives

Après une accalmie le matin, le vent du nord revient de plus en plus fort ensuite

 

Lundi :

Nous restons dans l’air froid et la réaction de la Méditerranée ne nous atteint pas donc très peu de précipitations

Les gelées sévères concernent l’ensemble des plateaux du Massif central,  y compris les bassins internes. Minimums à peine positifs dans les plaines extérieures au massif (couloir Rhône-Saône , Roanne, Limagnes de l’aval )

Légère hausse des maximums, positifs presque partout, plus de 5° en plaine

Le vent du nord faiblit mais le mistral fait de la résistance en vallée du Rhône

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2019 6 02 /11 /novembre /2019 19:46

Prévision de Gérard Staron  du 3 au 6 novembre 2019 (42, 43, 63, 69)

 

Le temps est très agité avec une dépression qui descend sur l’Atlantique et vient affronter des hautes pressions sur les Alpes.

Il en résulte d’abord dimanche une tempête à la trajectoire trompeuse et de très fortes précipitations sur les reliefs en particulier un axe des Monts volcaniques auvergnats à la Margeride dans une atmosphère encore douce

Ensuite les pluies se font plus rares , mais avec la baisse des températures la première neige pourrait se produire sur les principaux sommets de nos départements (Margeride, Sancy , Mézenc , Pierre sur Haute )

 

Dimanche :

La tempête qui aborde les côtes du golfe de Gascogne en début de nuit vient buter sur les crêtes du Massif central, alors qu’elle semble contourner au départ le relief par le nord comme lors des tempêtes précédentes, elle changerait de trajectoire à la mi-journée pour partir en Méditerranée.

Chez nous le seule de 100 km/h semble surtout concerner les montagnes en particulier un axe des monts volcaniques auvergnats à la Margeride, dans une moindre mesure les crêtes du Forez et du Mézenc jusqu’au Pilat. Les rafales semblent plus faibles dans les dépressions et surtout dans l’angle nord-est de nos départements (Roannais et Beaujolais). Le passage des vents violents aborde l’auvergne en fin de matinée et quitte les Cévennes pour partir en Méditerranée dans l’après-midi)

Les fortes pluies présentent une géographie semblable : forts cumuls sur la Margeride et les monts volcaniques auvergnats au point que l’on ne peut exclure une réaction importante de La Dordogne, de la Truyère, éventuellement Allagnon, Couzes. Les autres reliefs sont arrosés alors que les dépressions des axes de l’Allier, de la Loire et de la Saône sont en grande partie à l’abri

Les températures sont douces le matin , plus de 10° en plaine , moins sur les reliefs , mais elles n’augmentent pas au cours de la journée et restent dans des niveaux semblables

 

Lundi :

Le vent reste fort sans être tempétueux (vers 70 km/h en rafale), de direction sud-ouest et concerne le nord de nos départements au-delà d’une ligne Clermont Ferrand à Feurs  

Poursuite des fortes précipitations sur l’axe des monts volcaniques auvergnats à la Margeride avec une géographie des précipitations semblable à celle de la veille et un risque de réaction des mêmes rivières  

Les températures sont entre 5 et 8° le matin, les maximums dépassent à peine 10° en plaine

 

Mardi :

Le vent de sud-ouest reste fort sur les mêmes secteurs septentrionaux de nos départements

Les précipitations commencent à baisser  sur l’axe de la Margeride aux monts volcaniques auvergnats  mais la baisse des températures peut permettre le passage en fin de nuit sur les sommets les plus hauts  alors qu’elles ont cessé dans les sillons de la Loire et de l’Allier

Les minimums sont en dessous de 5° sur les reliefs, à peine supérieurs en plaine, jusqu’à 8° dans la vallée du Rhône à partir de Lyon

Maximums supérieurs à 10° en plaine

 

Mercredi :

Les dernières précipitations sur les reliefs peuvent se transformer en neige au-dessus de 1400 m  (Sancy, Cézallier, Margeride, Mézenc et Haut Forez)

Minimums en dessous de 5° sur les reliefs  avec des gelées possibles dans les trous à froid

Maximums vers 10° en plaine, moins de 5° sur les reliefs

Le vent passe au nord dans la journée

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2019 1 28 /10 /octobre /2019 23:57

Prévision de Gérard Staron  du 29 octobre au 2 novembre 2019 (42, 43, 63, 69)

 

Les perturbations océaniques d’ouest vont de plus imposer leur loi sur la France au fil des jours au point que nos départements peu touchés habituellement par ce type de précipitations, les subiront de plus en plus souvent 

Les fortes pluies concerneront surtout les monts volcaniques auvergnats puis perdront peu à peu de leur importance en traversant le Massif central, seuls les reliefs recevront des cumuls substantiels, les bassins internes (bassins du Puy, Limagnes du sud, plaine du Forez)  seront en grande partie à l’abri 

L’air océanique qui arrive de l’ouest  étant assez doux, les températures ne baisseront que modérément 

Les vents seront le plus souvent faibles au début , leur force s’affirme en même temps que les perturbations nous affecte de plus en plus pressante.

 

Mardi :

C’est une perturbation très dégradée qui nous atteint, en fin de journée. Les pluies de fin de journée concernent surtout les monts volcaniques auvergnats

Le vent faible le matin permet la mise en place d’inversions de températures dans les dépressions en particulier dans le val de Saône, ensuite le vent du nord se lève surtout le mistral en vallée du Rhône

Les températures   continuent d’être agréables pour la saison

Minimums le plus souvent supérieurs à 10°

Les maximums se situent entre 10° en montagne et 15° en  plaine

 

Mercredi :

Intermède dans les précipitations et le passage des perturbations

Le vent reste faible sur l’ensemble de la région, plutôt de nord , seul le mistral en vallée du Rhône présente une certaine force

Cette situation est très favorable à la mise en place d’inversions de températures le matin dans les vallées et dépressions associées à des couches de stratus. le val de Saône semble affecté en priorité, les autres cuvettes du massif central beaucoup moins

Les températures sont en baisse

Minimums vers 10°

Les maximums sont globalement décroissants du sud vers le nord de la région au point que certains reliefs de la Haute Loire seront plus hauts que des plaines du nord. Ils descendent de 15° dans les bassins de la Haute loire (Le Puy Limagnes du sud)  à 10° environ dans les plaines du Nord (Limagnes bourbonnaises, Plaine de Roanne, val de Saône)

 

Jeudi :

Les perturbations reviennent de plus en plus actives en déposant leurs plus fortes pluies sur les montagnes volcaniques auvergnates, les cumuls baissent sur les autres reliefs atteints plus tard, les bassins du Massif central sont en partie à l’abri

Les vents assez faibles opposent une direction d’ouest sur les crêtes montagneuses et une orientation de nord en vallée du Rhône (mistral)

Les températures continuent une légère baisse

A l’exception de la vallée du Rhône à partir de Lyon , les minimums passent en dessous de 10°

Les maximums descendent en dessous de 15° même en vallée du Rhône et de la Saône, atteignent à peine 10° sur les reliefs  

 

Vendredi

La nouvelle perturbation encore plus active que la précédente aborde nos départements dans l’après-midi avec la même répartition géographique que la précédente

Elle précédée du retour du vent du sud qui forcit

La baisse des températures s’accentue un peu

Les minimums vers 5° sur les montagnes du cœur du Massif central , montent à un peu plus de 10° dans les plaines de l’axe Rhône Saône

Les maximums s’étirent sur les même régions de moins de 10° (Montagnes)  à un peu plus de 15° (axe Rhône Saône )

 

Samedi

Perturbations et précipitations sont encore plus pressantes et fournies avec la même répartition géographique

Le vent du sud forcit sur les crêtes

Les températures changent peu mais toujours à la baisse

Minimums vers 10° en plaine, moins en montagne

Maximums en dessous de 15° partout, et de 10° en montagne

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2019 2 22 /10 /octobre /2019 22:36

Prévision de Gérard Staron du 23 au 27 octobre 2019 (42, 43, 63, 69)

 

Le fort épisode pluvieux méditerranéen en cours va déplacer ses calamités  progressivement du Roussillon aux Alpes maritimes avant de s’éloigner en Italie. A l’arrière les anticyclone se reconstituent.

Les calamités vont-elles atteindre nos départements mercredi ou jeudi  ?

Le vent de sud-est qui précède les précipitations sera moins fort que sur la moitié sud du Massif central mais il atteindra environ 80 km/h en rafale sur les crêtes en ^particulier sur le sud de la haute Loire

Les pluies atteindront en priorité le sud du Mézenc , puis se déplaceront en soirée jusqu’au Pilat avant de déborder plus au nord

Ensuite jusqu’au week-end, les précipitations s’arrêtent, le vent faiblit, les inversions de températures reviennent le matin mais les températures restent globalement assez douces

 

Mercredi :

Le vent de sud-est est la première manifestation de l’épisode méditerranéen avec des rafales qui décroissent des hauteurs auvergnates à celles du Lyonnais ! Les rafales ne devraient pas dépasser chez nous 80 km/h ce qui constitue déjà un niveau élevé

Les précipitations nous atteignent ensuite avec un déplacement d’ouest en est et une atténuation de la Haute Loire au nord du Massif central

Elles atteignent le Mézenc dans l’après-midi avec une extension plus faible sur les montagnes volcaniques auvergnates, puis débordent ensuite jusqu’au Pilat avec une extension atténuée sur le Forez et le Velay, elles continuent ensuite dans la nuit suivante. Prévoir une réaction des rivières avec un sol maintenant saturé

Les températures restent douces

Minimums au-dessus de 10° partout avec peu de différences géographiques

Maximums élevés dans les plaines du nord jusqu’à 20° en raison du foehn descendant des reliefs  (Limagnes de l’aval, Roannais et val de Saône)

Un rafraichissement est très net sur les montagnes du Massif central surtout celles de la Haute Loire ( à peine plus de 10° sur les sommets)

 

Jeudi :

Les précipitations s’éloignent vers l’Italie , seules quelques averses sur les montagnes volcaniques auvergnates sont possibles en soirée, mais l’atmosphère reste humide et nuageuse

 les températures baissent

Les minimums restent encore assez doux entre 5° sur les reliefs et 10° dans les plaines du nord

Les maximums s’effondrent à peine plus élevés que les minimums, 15° dans les plaines de l’axe Rhône Saône, un peu plus de 10° dans les dépressions du Massif central, moins sur les reliefs auvergnats

Le vent de sud encore présent le matin s’inverse ensuite pour laisser la place à celui de nord avec le mistral en vallée du Rhône

 

Vendredi :

Pas de précipitations

Le vent de nord encore fort le matin faiblit, seul le mistral fait de la résistance en vallée du Rhône

Les minimums restent vers 10° dans les plaines du pourtour du Massif central (axe Rhône Saône, Limagnes de l’aval et Roannais) mais ils sont nettement en dessous sur le cœur du massif

Les maximums amorcent un léger redressement en raison du retour du soleil, environ 15° en plaine , montagnes en dessous  

 

Samedi :

Pas de précipitations, retour du soleil plus marqué

Avec un vent faible de direction variable  et la mise en place de couches de stratus dans la nuit, on constate de fortes inversions de températures le matin. Le val de Saône est très sensible à cette situation (minimums vers 10°)

Les maximums augmentent par rapport à la veille

 

Dimanche

Répétition du temps du samedi

Pas de précipitations et vent faible

Inversions de températures le matin dans les cuvettes et vallées avec des couches de stratus et des minimums un peu plus bas (moins de 10°)

Les maximums  dépendent de la capacité du soleil à s’imposer face aux inversions, Ils  atteignent 18° environ en plaine quand le soleil arriver à percer la masse de stratus. Il y a des doutes que ce soit le cas dans le val de Saône.

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2019 5 18 /10 /octobre /2019 17:40

 

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2019 2 15 /10 /octobre /2019 18:54

Prévision du 16 au 20 octobre 2019

Le temps reste agité avec des situations potentiellement à risques

Nous n’en avons pas fini avec les épisodes remontant de Méditerranée mais au lieu d’avoir une seule  grosses pluie, avec 34 mm ce mardi  matin à Saint Etienne, accompagnée de phénomènes orageux parfois calamiteux sur de nombreuses régions, nous aurons une suite de pluies fortes , peut-être moins intenses mais répétitives sur les mêmes régions ce qui donnera des cumuls importants sur l’ensemble de la période

Le vent de sud reste présent tant que ces remontées de Méditerranée ne sont pas terminées

Les températures remontent mais sans atteindre les niveaux élevés avant le dernier épisode.

Les précipitations sont les plus fortes sur un axe du Mézenc au Pilat avec débordement semble-at-il assez limité ,sur le Velay et le Forez. Il semble que les régions  de rive gauche  du Rhône concentreront les intensités les plus importantes. ce type de situation est potentiellement dangereux  avec des surprises possible dans la répartition géographique des pluies, Prudence !

 

Mercredi :

Probablement la journée la moins pluvieuse, mais des averses remontent du sud-ouest et augmentent au fil des heures pour affecter en fin de journée l’axe du Mézenc au Pilat. Le matin une forte nébulosité s’attarde sur les montagnes du Massif central

Le vent du sud forcit au fil des heures

Les températures sont assez fraîches

Les minimums sont compris entre 5° sur les sommets des Montagnes et 10° dans les plaines du Rhône

Les maximums se situent vers 20° en plaine, ils descendent en dessous de 15° sur les montagnes

 

Jeudi :

La nouvelle perturbation,  plus océanique que méditerranéenne affecte surtout le nord de nos départements, en particulier les monts du Forez et du Livradois, avec des averses dont l’intensité augmente au fil des heures

Le vent du sud continue

Les températures sont en hausse

Les minimums dépassent 10° en plaine, un peu moins sur les reliefs

Les maximums dépassent 20° sur les plaines des sillons de la Loire , du Rhône et de la Saône. Les Limagnes sont légèrement en dessous avec des montagnes auvergnates en dessous de 15°

 

Vendredi :

Un épisode méditerranéen plus important arrive à partir de la mi-journée. Ses plus fortes précipitations suivent un axe Mézenc Pilat et Lyonnais avec pénétration sur le Forez et le Velay alors que le reste de l’Auvergne est moins concerné. Les plus fortes intensités ont lieu dans la nuit de vendredi à samedi.

Les minimums continuent de monter jusqu’à 15° dans les plaines du Rhône et plus de 10° partout. Des inversions de tempéartures sont possibles dans les plaines du nord , val de Saône, plaine de Roanne et Limagnes de l’aval

Les maximums baissent du côté de l’Auvergne ( moins de 15° dans les Limagnes ) mais restent élevés dans les plaines du Rhône ( environ 20°)

Après une accalmie, le vent du sud reprend au cours de la journée

 

Samedi :

Les pluies commencées pendant la nuit continuent une grande partie de la journée très pluvieuse. Surveiller les cumuls de précipitations qui pourraient provoquer une réaction des rivières après la saturation des sols par les pluies précédentes. La zone la plus sensible est encore l ’axe du Mézenc au Pilat et les régions voisines en particulier le Forez et le Lyonnais

Le vent du sud faiblit

Les minimums restent élevés dans la vallée du Rhône jusqu’à 15° mais ne dépassent 10° pas dans la partie Massif central , dépressions y compris.

La baisse des maximums est spectaculaire environ 15° en plaine, moins de 10° sur les monts auvergnats

 

Dimanche

il revient en soirée un nouvel épisode en provenance de Méditerranée avec de fortes précipitations sur l’axe du Mézenc au Pilat dans la nuit qui suit . Attention à la réaction des rivières descendant de ces reliefs  en raisons des cumuls successifs.

La fraîcheur revient

Minimums en dessous de 10° en plaine et de 5° en montagne

Maximums vers 15° en plaine et 10° en montagne…..

Fin du vent du sud

 

Il semble que cette pluie soit la dernière de la série mais le froid suit !

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2019 4 10 /10 /octobre /2019 22:05

Prévision de Gérard Staron du 11 au 15 octobre 2019 (42, 43, 63, 69) :

 

Vers un épisode pluvieux méditerranéen avec une dépression qui descend sur l’Atlantique à des latitudes assez basses et va se heurter à des anticyclones continentaux réfugiés derrière les Alpes !

Les pluies vont cependant attendre que l’ensemble se mette en place, des averses vont précéder les grosses précipitations qui toucheront surtout la nuit de lundi à mardi. Comme toujours l’axe du Mézenc au Pilat est la zone la plus arrosée, et il est difficile de préciser son extension sur le reste de nos départements. Il ne semble pas cependant que cet épisode soit très dangereux pour son intensité mais il convient de rester prudent avec ce type de situation !

Mais en attendant :

Le vent du sud s’installe  et forcit jusqu’à lundi

Les températures restent élevées avec un effet de foehn dans les plaines du nord lorsque l’air descend des reliefs du Massif central !

 

Vendredi :

Pas de précipitations, les premières entrées maritimes remontant de Méditerranée arrivent en soirée et ne dépassent pas le Mézenc pour les pluies et le Pilat pour les nuages

Le vent de nord disparait

Les minimums sont encore frais avec des plaines vers 10° , sauf le sillon Rhône Saône un peu au-dessus, et des reliefs en dessous.

Les maximums sont en hausse surtout dans les plaines du Nord (Limagnes Roanne et axe Rhône Saône) avec 23 à 24° environ, et moins de 20° en montagne.

 

Samedi :

Quelques averses annonciatrices remontent du sud dans la journée surtout sur le Velay et le Forez

Le vent du sud s’installe

Les minimums connaissent une bouffée chaude, plus de 10° partout et environ 15° dans les plaines du nord sous l’effet du Foehn descendant du Massif central.

Les maximums baissent un peu sous l’effet des nuages remontant du sud , plus de 20° dans les plaines, moins sur les reliefs

 

Dimanche :

Les entrées maritimes remontant de Méditerranée sont plus faibles que la veille , quasiment pas de précipitations sauf au sud du Mézenc., au délà rares averses.

Le vent du sud forcit en particulier à la mi-journée

Les températures restent élevées

Les minimums sont situés entre 10° sur les reliefs et 13° en plaine

Les maximums dépassent 22 à 23° dans les plaines sous effet de foehn descendant du Massif central , mais les reliefs sont nettement plus frais

 

Lundi

Peu de précipitations avant l’arrivée de la grosse pluie méditerranéenne en soirée ……

Le vent du sud forcit jusqu’en soirée sans attendre le seuil de la tempête

Les températures restent douces

Les minimums sont situés entre 10° sur les reliefs et 15° dans les plaines du nord sous effet de foehn

Les maximums dépassent 20° en plaine, sont beaucoup plus bas en montagne

 

Mardi :

La grosse pluie méditerranéenne commencée la veille en soirée dépose ses précipitations jusqu’à la mi-journée. l’axe du Mézenc au Pilat est la zone la plus arrosée , l’intensité de l’extension au-delà est toujours difficile à évaluer. A priori cet épisode ne semble pas à priori très catastrophique mais il convient de rester prudent

Les températures baissent

Les minimums sont vers 10° en plaine et en dessous en montagne

Les maximums s’écroulent,  à peine 15° en plaine, environ 10° en montagne

Le vent du nord revient avec burle et mistral  

 

Partager cet article
Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...
  • prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche. Temps restera globalement...
  • Coronavirus et températures : extrait du bulletin N° 171 de l'AMRL
    Voici un premier extrait de l'étude figurant dans le dernier bulletin de l'AMRL Coronavirus et températures ( reprise septembre et octobre 2020) Gerard Staron Lors de la première vague nous avons tenté d’analyser s’il était possible d’établir un lien...
  • Hommage ... Père Maurice Vial
    Hommage…..Maurice Vial Quand c’est la saison des hommages, c’est mauvais signe pour notre pays….. Je voudrais évoquer celui de mon vieux prêtre, le Père Maurice Vial que l’âge nous a enlevé et que le coronavirus associé à un trait d’union fâcheux dans...
  • Prévision du 1er au 4 novembre 2020 : très doux puis nette dégradation et refroidissement
    Prévision de Gérard Staron du 1er au 4 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Des dépressions et perturbations en provenance des hautes latitudes seront freinées dans leur descente vers le sud par les anticyclones méditerranéens Notre région ne sera donc que...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195