Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 14:40

 

Prévisions du 20 au 23 février 2010

 

La partie la plus rude de l’hiver est terminée, ce qui n’exclut pas des rechutes éphémères comme celle commencée vendredi.

A Saint Etienne 500 mètres, Après la disparition de jeudi, on atteint 38 jours de neige au sol depuis le début de la saison. Il manque seulement 1 jour pour rentrer dans les 5 années les plus enneigées depuis la fin de la seconde guerre mondiale et 5 jours pour atteindre la médaille de bronze.

Nous restons sous l’influence de perturbations au caractère changeant  en fonction de leur origine et de l’alternance des flux de sud ou de nord qui précèdent ou suivent le passage des fronts.

Le temps connaitra de grosses différences quotidiennes. Après un week-end décevant et froid le thermomètre montera lentement. Le ciel reste agité pendant toute la période avec une succession d’épisodes pluvieux ou neigeux qui affecteront en priorité les montagnes.

 

Samedi :

Les gelées matinales généralisées reviennent, parfois sévères sur les plateaux. Les températures maximales continuent leur baisse. Proches de zéro, la journée peut être sans dégel en altitude.

Une perturbation de nord-ouest apporte quelques précipitations sur les reliefs. Elles sont neigeuses à partir de 500 mètres

 

Dimanche :

Après de petites gelées matinales généralisées, les températures maximales positives amorcent une légère hausse sous l’influence d’un flux de sud qui forcit au cours de la journée

Une perturbation méditerranéenne remonte. Elle arrose fortement les littoraux de la Grande Bleue et déborde sur nos départements à partir de l’axe montagneux du Mézenc au Pilat. Elle arrive à la fin de la journée et continue dans la nuit qui suit.

Le passage de la pluie à la neige s’effectue à des altitudes plus hautes, au dessus de 1000 mètres.

 

Lundi :

Plus de gelées matinales, les températures continuent leur hausse. Les maximales deviennent douces, particulièrement dans les dépressions qui longent la Loire et l’Allier en liaison avec un flux de sud assez fort.

La nouvelle perturbation d’origine océanique arrive en fin de journée. Elle dépose des précipitations en priorité sur les monts volcaniques auvergnats, l’axe du haut Forez aux monts de  la Madeleine et enfin ceux du Pilat au Beaujolais.

 

Mardi :

Les températures restent douces pour la saison. La probabilité de gelées matinales est faible même sur les plateaux

Les précipitations marquent une accalmie avant l’arrivée d’une nouvelle perturbation dans la nuit qui suit.

 

Cette dernière pourrait permettre de découvrir de la neige à des altitudes assez basses mercredi matin. A confirmer par la nouvelle prévision du mardi 23 février


Gérard Staron

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pluto DINGO 20/02/2010 00:58


Besoin d'un fou rire ? http://www.fous-rires.com


Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195