Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 10:41

Prévision spéciale Tour de France (fin Pau Paris)

 

L’épisode pluvio-orageux qui arrive sur la France pendant la journée de repos change totalement les conditions météorologiques.

La forte chaleur est terminée, températures de saison sans plus.

L’épreuve peut être touchée par les conséquences des fortes précipitations qui affectent le pays, mais les régions traversées par cette fin de Tour de France sont relativement à l’écart des phénomènes météorologiques les plus violents. Seule la dernière étape pyrénéenne peut être touchée par des conditions difficiles.

Le vent de face aura un rôle dans l’étape contre la montre de samedi.

 

Jeudi :

Etape Pau Col du Tourmalet

La course s’effectue sur l’arrière des principales pluies orageuses qui auront affecté les Pyrénées la veille et la nuit précédente.

Il subsiste 4 risques pour l’épreuve :

La fin des précipitations sous la forme de pluie fraîche

Une très forte nébulosité avec du brouillard épais sur les cols

Le ruissellement sur la route des précipitations antérieures, eau et alluvions

Des températures fraîches dans les vallées devenant froides sur les sommets des cols

Le vent  faible n’imposera pas de contraintes majeures

 

Vendredi :

Etape : Salis-de-Béarn-Bordeaux

Bonnes conditions générales de températures de saison, mais assez fraîches pour la région ;

Risque de précipitations très faibles.

Le vent d’ouest est de côté par rapport à l’itinéraire de la course qui file vers le nord mais le risque de bordures est faible car

Sa vitesse est modérée, elle augmente cependant à proximité de l’arrivée à Bordeaux

Le trajet à l’intérieur des terres et la forêt des Landes assurent une protection

 

Samedi :

Etape contre la montre : Bordeaux Pauillac

Le risque de précipitations est très faible

Les températures augmentent à nouveau mais sans chaleur excessive

Le vent en provenance du nord est de face par rapport au parcours qui longe la Garonne et la Gironde. Il forcit du début à la fin de l’épreuve et durcit les conditions de course pour les derniers concurrents, les meilleurs du classement général, à s’élancer. Des conséquences sur les résultats ne sont pas à exclure.

 

Dimanche :

Etape finale Longjumeau-Paris

Le risque de précipitations est très faible

Températures de saison sans plus

Le vent du nord modéré sévit encore. Il est de face dans de nombreux secteurs :

Dans la traversée des Yvelines d’Antony à Meudon

Le long de la Seine

Et surtout dans la remontée des Champs Elysées

Bonne fin de Tour à Tous !

 

Gérard Staron

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195