Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 10:45

Prévision du 3 au 6 novembre 2011 :

 

La pluie de la Toussaint n’est qu’un hors d’œuvre  en avance  qui a déposé 5.8 mm à Montregard et 4.1 mm à Saint Etienne.

Le plat de résistance du nouvel épisode cévenol, formé par la dépression très creusée qui a provoqué  le report du départ de la transat Jacques Vabre, va provoquer une situation à risque jusqu’à Dimanche avec :

1)      un vent de sud virulent surtout sur les plateaux de la Haute Loire. Il devrait atteindre le stade de la tempête (100 km/h en rafales) jeudi  en fin de journée sur un axe Velay, Forez, Roannais

2)      Des pluies intenses quotidiennes frappent l’est du Massif central des Cévennes au Pilat. Contrairement aux précédentes restées en grande partie dans le domaine méditerranéen, elles déborderont ensuite sur le reste de la région. Cette extension toujours délicate à prévoir est susceptible de surprises désagréables. Le bassin de la Loire semble en première ligne. Ces fortes pluies ne paraissent pas catastrophiques individuellement mais leur répétition provoquera inévitablement une montée des rivières et des inondations.

3)      Les températures restent élevées en particulier les minimums très doux pour la saison tant que l’épisode pluvieux n’est pas terminé. Elles changent peu jusqu’à Dimanche.

 

Mercredi :

Prévision antérieure confirmée autant pour le vent virulent ( il fait déjà 109 km/h au Mont Aigoual) que pour les pluies qui devraient peu déborder de l’axe du Mézenc au Pilat

 

Jeudi :

Risque principal

Le vent forcit et devient tempétueux (plus de 100 km/h en fin de journée sur l’axe Velay, Forez, Roannais

Les pluies connaissent leur paroxysme sur l’axe  des Cévennes au Pilat , elles débordement  massivement sur le reste de la région dans la nuit qui suit

 

Vendredi :

Le vent virulent continue mais il semble plus faible que la veille et prendre une orientation sud-est

Après une accalmie de quelques heures, les pluies importantes reprennent sur l’axe des Cévennes au Pilat. Leur intensité n’est pas plus forte que la veille mais leur répétition peut inquiéter sur des sols saturés.

Le risque d’extension des pluies vers le nord, surtout le Forez, est important dans la nuit de vendredi à samedi.

Le vent commence à  diminuer sa vitesse.

 

Samedi :

Les pluies continuent sur l’axe du Mézenc au Pilat, mais l’extension sur le reste de la région en particulier le Forez est la principale interrogation et source d’inquiétude de la journée. Leur répétition, avec une intensité certaine, est susceptible de provoquer une hausse importante des cours d’eaux qui descendent de l’est du Massif central

 

Dimanche :

Les dernières pluies affectent la région avant qu’elles ne s’évacuent vers l’est, par contre les rivières n’auront probablement pas terminé leur crue

Le vent continue de se calmer

Les températures surtout les minimales amorcent leur baisse.

 

Situation à risque à suivre !

Gérard Staron

Partager cet article

Repost0

commentaires

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195