Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 21:45

Orages urbains et inondations à Saint Etienne et Givors

Gérard Staron

 

 logo.jpgPublié dans le dernier Météo fil


Les orages inondant en  juin ont choisi de sévir deux dimanches consécutifs le 6 et le 13 du mois avec des totaux pluviométriques d’une quantité proche sur un pas de temps très réduit en fin d’après-midi :

44,3 mm à Saint Etienne le 6 juin

35 mm ( 35 centimètres seraient invraisemblables) en 20 minutes à Givors le 13 juin.

 

Ces phénomènes urbains transforment les rues en rivières dans des zones qui le plus souvent ne sont pas classées comme inondables.

Vous trouvez ci-dessous un croquis qui mentionne les secteurs inondés et ceux déclarés inondables par les PPRNPI des deux communes pour le Furan à Saint Etienne et le Rhône à Givors. Dans le cas de Saint Etienne, il s’agit d’une zone dite « hachurée » spéciale à la ville, dans celui de Givors, la zone rouge est limitée au-delà du quai du Rhône et ce sont les zones bleues qui sont représentées sur le document.

Les sites affectés le 6 juin à Saint Etienne sont de vieilles connaissances. Tous ont déjà été inondés à plusieurs reprises, la dernière fois le 2 juillet 2009 lors d’un orage bien plus grave, et  sont tous situés à l’intérieur de l’espace urbain où les petits ruisseaux circulent tous dans des canalisations souterraines.

inond 6-06-2010 

 

La rue de la Talaudière, carrefour avec la rue Necker et la rue Vacher correspondent à des bas fonds qui concentrent les eaux en direction d’un point bas avec une contrepente en aval sur des sites remaniés lors du réaménagement des friches industrielles. Depuis le 23 août 1994, on ne compte plus les inondations : octobre 2004, mai et septembre 2007, et la dernière fois le 2 juillet 2009, etc…

L’inondation s’est déplacée au bas de Montreynaud de l’autoroute A72, à la rue Pierre de Coubertin située derrière le mur anti-bruit ! On retrouve une concentration des eaux avec une contrepente en aval.

La rue Bergson est affectée pour la seconde fois après le 2 juillet 2009. Les aspects urbanistiques semblent impliquées (voir http://gesta.over-blog.com).

 

Le cas de Givors est un peu différent. Le Merdary, petit ruisseau qui a un homonyme à Saint Etienne, descend des  plateaux de l’extrême nord du Pilat. A l’arrivée dans la ville, il n’a pu rejoindre son cours souterrain pour des raisons souvent polémiques (insuffisance ou obturation des canalisations) et alors il s’est déversé brutalement dans les rues de la ville transformées en rivières.  Cette inondation est du même type que celle de Nîmes d’octobre 1988.

 

 Givors 2

Le centre ville entre la Mairie et l’église reçoit le flot. L’eau venant de l’amont est alors entrée dans la zone inondable établie en fonction du Rhône, fleuve non concerné par cet événement !

 

Dans les deux cas, il s’agit d’inondations « urbaines » dans des zones où les cours d’eaux sont souterrains. Elles concernent de petits ruisseaux et ignorent les grandes rivières ou fleuves qui ont fait l’objet d’un PPRNPI. C’est pour cette raison qu’inondé n’est pas toujours inondable !

Deux différences :

1) A Saint Etienne, il s’agit de secteurs régulièrement affectés à l’intérieur de l’espace urbain A Givors, des eaux descendant des pentes voisines, n’ont pas trouvé leur cheminement normal à l’entrée dans la ville, par insuffisance du calibre ou obturation des canalisations.

2) L’événement de Givors est d’importance, alors que celui de Saint Etienne n’est qu’une répétition bien terne de celui du 2 juillet 2009,  un avertissement sans grands dégâts.

 

Gérard Staron.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195