Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 16:50

 

Les neiges d’octobre entre Mézenc et Pilat

Gérard Staron

 

logo.jpg

 

 

 

article publié dans le prochain bulletin Météo-fil de l'association

 

 

Le mois d’octobre va rester dans les tablettes pour la durée de son enneigement sur les sommets de l’est du Massif central entre Pilat et Mézenc.

Avec deux épisodes de chutes, les 17 et 25 octobre, l’enneigement a fait la jonction entre les deux  sur les hauteurs du Mézenc et de l’Alambre à plus de 1500 mètres par contre les autres reliefs, comme le Pilat dépassant à peine 1400 m, n’ont pu maintenir le manteau entre les deux. Il est possible que le Haut Forez ait aussi connu une persistance de l’enneigement entre les deux épisodes de chutes, mais je n’ai pas les mêmes facilités, ni les mêmes repères d’observation sur ce massif ! J’ai toutefois pu observer que le 27 au matin l’altitude de base du manteau blanc semblait la même sur le haut Forez, que sur le Mézenc, le Pilat mais aussi sur le Sancy. Par contre le Puy de Dôme, sommet isolé était déjà indemne de manteau blanc alors que ce dernier descendait à 1200 m environ sur les autres massifs cités.

Voici un graphique de reconstitution de l’altitude de base de l’enneigement de ce mois d’octobre

  neige oct10

Cette jonction de l’enneigement entre les deux chutes du 17 et du 25 détermine probablement un record de durée puisque dans le passé je n’ai répertorié que 10 jours d’enneigement en 2003 et 8 jours en 1980 et 1974 aux Estables. Habituellement les neiges d’octobre ne durent pas au sol car les épaisseurs et le froid sont insuffisants pour permettre la persistance entre deux chutes, tel n’a pas été le cas cette année au dessus de 1500 mètres.

Les recherches dans mes archives m’ont permis de dénombrer pendant octobre pour les 36 mois de  1974 à 2009 :

--- 13 années indemnes de neige sur l’ensemble des reliefs

--- 6 années, les chutes de neige sont descendus à des altitudes inférieures à 800 mètres parfois jusqu’à 500 m comme les 29 et 30 octobre 1983, le 21 octobre 1991 ou les 23 et 24 octobre 2003

--- 7 années, les flocons se sont arrêtés vers 800 mètres environ, ce qui signifie que les plateaux ont été blanchis 13 fois en octobre

--- 10 années, les chutes sont restées au dessus de 1000 à 1100 mètres, soit avec les cas précédent 23 années avec neige sur les sommets.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195