Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 15:53

logo.jpgL’enneigement sur le versant septentrional du Pilat

Situation fin février 2011

Gérard Staron

 

 

Après les pellicules de janvier, février s’est singularisé par les retours furtifs en fin de nuit au dessus de 900 mètres d’altitude. Dès l’après-midi, au plus tard le lendemain, la neige disparaît de mon champ de vision sur le Pilat jusqu’à 1000 mètres.

Le 1er février, une chute de petites billes floconneuses fines et roulées tombe le matin dans la ville à 500 m,  mais est loin de blanchir la moitié du sol. Une neige urbaine ou industrielle tombée dans la partie basse de la ville, alors que les radars météo n’indiquaient aucune précipitation à plusieurs centaines de kilomètres à la ronde dans une situation anticyclonique  sous une couche de stratus épais. C’est la seule petite chute du mois ce qui porte le total provisoire de l’hiver à 22 jours à 500 mètres.

Le 3 février, la ville glisse sur le verglas, mais au dessus de 650 mètres le sol est blanc. La petite précipitation pluvieuse a gelé en arrivant au sol en bas en provoquant moults glissades accidents et fractures, mais elle s’est transformée en flocons au dessus.

Le 15, la neige revient à 950 mètres environ sur le Pilat, pour ne pas contredire l’existence du maximum de la mi février[1].

Pendant la fin du mois, un retour matinal se produit 3 fois dont les deux derniers dimanches, mais le manteau ne tient temporairement qu’au dessus de 900 mètres.

 

S’il n’a pas été celui de la neige, février a été le mois du givre en liaison avec les gelées matinales sous un ciel anticyclonique, le plus souvent dégagé. 15 jours ont été dénombrés à Saint Etienne dont 10 consécutifs entre le 4 et le 13.

Le tableau suivant montre qu’à la suite de l’indigence du début de 2011, la durée de l’enneigement a toute les chances d’être inférieure à la moyenne de l’hiver entier de ces dernières années (2003 à 2010), une inversion de tendance après le début tonitruant de la saison à la fin de 2010 !

 

durée de l'enneigement (hiver 2010-2011)

 

Altitudes

février

 hiver (10-11)

moy hivers (2003-10)

1000 m

8

63

78,2

900 m

2

51

64,2

800m

1

40

54,2

700 m

1

35

46,4

600 m

 

27

37,2

500 m

 

22

29,2



[1] G. Staron « L’hiver dans le Massif central, étude climatique et hydrologique » 1993 Publications de l’Université de Saint Etienne

Partager cet article

Repost0

commentaires

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195