Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 17:59

Gros orage sur Saint-Etienne dimanche 6 juin 2010 en début d’après-midi….

 44,3 mm à mon pluviomètre

 

   Cette lame d’eau n’est pas un record puisque le 2 juillet 2009, j’avais relevé  72 mm

L’événement semble s’être produit sur environ 30 minutes mais pour ce pas de temps il ne constitue pas non plus un record puisque le laboratoire municipal avait enregistré 67,2 mm pour la même durée le 23 août 1994.

   Cette précipitation intense a toutefois provoqué quelques inondations dont  il restait quelques traces vers 17h 30 sur le site au carrefour des rues Necker et de la Talaudière.

Ce site est traditionnellement inondé  en raison de sa situation topographique qui permet la concentration des eaux en provenance de 3 directions avec une contrepente vers l’aval, toutefois il ne fait pas partie des zones inondables définies par le PPRNPI du Furan de 2005.

Il a été inondé de façon plus ou moins importante :

---Le 2 juillet 2009

---Les 17 et 23 septembre 2007 avec respectivement 31 et 27 mm à moins de 1 km

---Le 25 octobre 2004

---Le 23 août 2002 dans une moindre mesure que le bas du Cours Fauriel

---Le 23 août 1994 lors de la plus grosse inondation par orage de ces 20 dernières années dans la ville

---Probablement le 5 juillet 1993.

 

   Au moment où j’écris ces lignes j’ignore si  d’autres sites inondés habituellement dans la ville, mais rarement inondables on subi le même sort ! Peut-être rue Vacher, un autre endroit souvent affecté ?

   Si vous en avez connaissance merci de me le faire savoir par un commentaire à cet article !

   J'avais précisé dans ma prévision pour dimanche "attention, risque d'inondation localisé"

sans commentaire!

 

Gérard Staron

Partager cet article

Repost0

commentaires

descamps lucette 07/06/2010 09:54



nous avons dû contourner un mini-étang au bas de la zone de villas de Montreynaud sur la rue Pierre de Coubertin entre l'allée du Lys et la rue Fleming, ce qui nous a offert la découverte de
charmantes maisons avec jardins avant de redescendre sur les services techniques de la ville et le rond point qui mène au stade et à La Terrasse. Le kangoo sur les 2 ou 3 m de rue inondée que
nous avons dû prendre pour nous échapper vers les hauteurs avait de l'eau au-dessus du bas des portes. C'était juste après le plus fort de l'averse, mais ce n'était pas fini! Merci pour vos
chroniques.



Gérard Staron 07/06/2010 19:42



Le secteur en question a déjà été inondé le 23 août 1994 


Dans le secteur c'est surtout l'autoroute sous le pont de la rue Charles Cholat qui est le plus souvent cité dans le passé comme inondé, peut être en raison de l'importance de l'axe de
circulation


Ce secteur où je passe souvent, rassemble toutes les conditions nécessaires à l'inondation :


les eaux dévalent des fortes pentes en provenance de Montreynaud


Elles butent sur le talus de l'autoroute et le mur anti-bruit qui le longe


Une légère contrepente existe si mes souvenirs sont bons sur la rue Pierre de Coubertin en direction des services techniques.


une rivière couverte qui ne peut recevoir les eaux


Encore un problème d'urbanisme !


Amitiés


 



Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195