Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 21:18

J’ai effectué récemment un compte rendu de lecture dans le cadre d’un groupe de réflexion spirituelle. A tout hasard, je vous livre un résumé détaillé. Les titres de paragraphe du livre sont en gras, et mes remarques en italique.

La partie de l’ouvrage analysée :

Alex Kahn «  L’homme ce roseau pensant »

Chapitre 5 Homo oeconomicus

 

Le chapitre commence par un couplet animalier de 3 pages pour constater que la fonction économique est réservée à l’homme.

L’auteur aborde ensuite les capacités mentales du commerçant  avec ses étapes. L’accumulation de richesses aboutit à une stratification hiérarchique de la société : «  l’homo : c’est parce qu’il est oeconomicus  qu’il a pu édifier des société humaines et humanisantes »

 La surprise qui se poursuit dans le chapitre entier est la réduction au commerce de la notion d’économie, tronquée de tout l’aspect productif

Des débuts de l’histoire au libéralisme,  évoquent les origines dans l’antiquité, puis le développement de l’agriculture qui  rend impérieuse le développement des outils du commerce.

L’histoire des peuples a été influencée par les réalités économiques. Suivent les rivalités entre Rome et Carthage, entre l’Empire Romain et les Barbares, entre Venise et Florence

L’homme seul est doté de dispositifs mentaux l’autorisant à agir dans le sens de ses intérêts grâce au développement des relations commerciales. Là encore  tout est réduit au commerce.

Ceci  constitue l’origine de la société libérale « Tout homme agit en fonction de ses intérêts » .Le libre cours des égoïsmes individuels avec le mécanisme du marché est « in fine » garant du mieux être collectif et du progrès, à la condition expresse de n’en pas perturber les manifestations, «  laisser faire ».

L’inégalité entre les personnes est inéluctable et elle est génératrice d’enrichissement public.

Le doux commerce, condition de la prospérité, pâtit des conflits et est ainsi facteur de paix.

Les inégalités  constituent le moteur de la société libérale mais peuvent provoquer des révoltes pour les corriger

Les libéralismes politiques et économiques vont de pair au XIXème.

Compétition économique et sélection naturelle

 Il met en relation la  « société libérale » poursuite des intérêts égoïstes et le « darwinisme » compétition pour se reproduire et assurer son lignage. La victoire des plus aptes est le moteur du progrès avec le remplacement des entreprises et êtres dépassés par d’autres de qualité supérieure ce qui constitue une amélioration souhaitable au plan moral

La libre concurrence capitaliste est doublement légitimée, comme lutte pour la vie, comme artifice de séduction économique

Toute contestation de ce système apparaît une entrave au progrès et à un phénomène de la nature : référence aux néo conservateurs américains, et aussi à Marx et Engels, avec «  le sens de l’histoire ».

 

Théorie des jeux et neuroéconomie

L’homme serait un primate avec des aptitudes pour optimiser ses intérêts, grâce aux relations commerciales, ce qui provoque le développement cognitif et social.

IL reste à en déterminer les mécanismes psychologiques et les fondements neurobiologiques : objectifs de la neuroéconomie au carrefour de la théorie des jeux et de l’imagerie cérébrale

Suit une présentation de la théorie des jeux. Elle met en exergue le paradoxe de la coopération  et la réciprocité dans les sociétés humaines avec le jeu du dilemme du prisonnier (Melvin Dresher 1950).La systématisation du dilemme du prisonnier se retrouve entre 2 partenaires commerciaux :

1)      Collaborer : bénéfice égal

2)      Refuser la collaboration ne rien gagner

3)      L’un s’engage l’autre se défile, ce dernier est gagnant

L’exemple des attitudes en cas de chute de neige parait criticable !

L’auteur analyse ensuite les liens avec les imageries cérébrales fonctionnelles (à l’appréciation des médecins) :

1)      L’échange loyal stimule les zones du cerveau liées à la sensation du plaisir

2)      Au contraire le comportement déloyal  stimule celles du dégoût

3)      Si proposition de gains immédiats : zone des émotions agréables

4)      Si gains retardés plus importants : zones cérébrales plus étendues

 

Du doux commerce à la neuroéconomie : analyse critique

L’auteur change d’attitude et se livre à une critique féroce de l’économie libérale actuelle

Le moteur  des motivations humaines serait l’intérêt pour procurer puissance et richesse

Dans l’histoire, ce moteur a pu être remplacé par  des passions de nature religieuse idéologique politique ou révolutionnaire. Suit un pot pourri bizarre allant des cathédrales aux révolutions soviétiques et chinoises, pour conclure au caractère non pérenne des motivations fondées sur l’enthousiasme religieux ou le souffle révolutionnaire avec l’exemple des pays communistes. Heureusement il n’a pas choisi d’exemple religieux, XX siècles pour le christianisme, XIV pour l’Islam : drôle de manque de pérennité dans l’histoire !

Les objections de la logique de « l’homo oeconomicus » sont la fuite en avant du « produire plus » avec une série de dénonciations classiques dans certains milieux :

1)      Dénonciation des mécanismes auto correcteurs de la société libérale  et des effets du doux commerce pour éviter les guerres et les conflits

2)      Dénonciation de l’absence de souci des générations futures, suit le discours écologique convenu de la pensée unique concernant : réchauffement de la planète, catastrophes naturelles, les déchets, friches industrielles etc

3)      Dénonciation de La logique purement financière avec la création des théories monétaristes, la masse monétaire devenant le régulateur de l’économie. Contradiction : comment critiquer le rôle de la monnaie base du commerce quand on réduit l’économie au commerce tout au long du chapitre, ce qui est du monétarisme)

4)      Dénonciation de la globalisation des échanges commerciaux suit le catalogue antilibéral habituel caricatural:

---Développement  des tensions et violences sociales

--- Multiplication des inégalités et des écarts de revenus

--- Délocalisation des activités vers des zones à faible coût salariaux et protection sociale rudimentaire

---Remise en cause de l’équilibre entre revenus du travail et du capital

---Limitation de La réforme à l’abandon d’avantages sociaux anciens obtenus de longue lutte

---Déconnection du libéralisme des apparences de la démocratie « Chine »

---Progression de l’insécurité et de la violence provoquées par les inégalités

---Les standards de la société normale s’imposent partout véhiculés par un réseau de communication planétaire avec une convergence du goût (MacDo, Coca Cola) impossible à réaliser avec un couplet antiaméricain et un autre sur l’émigration clandestine

---Dénonciation de l’aspect idéologique : la neuroéconomie est basée sur la satisfaction du désir immédiat

Chacun des aspects, cités fait penser à la double caricature de Daumier sur l’affaire Dreyfus si on développe le sujet donc « surtout n’en parlons pas » !

 

La réduction des valeurs

 L’auteur signale 3 catégories de valeurs pour évaluer un projet, un bien  etc. :

1) scientifiques et techniques

2) économiques : travail, valeur ajoutée, valeur d’échange

3) immatérielles qui n’a pas de prix en particulier morales (le bien et le beau)

Il signale un dilemme entre les moyens et la légitimité de développer les richesses

Selon lui l’avenir du XXIème siècle dépend de la façon d’éviter certains périls :

1)      La confusion des catégories de valeurs avec les problèmes de la propriété intellectuelle dans certains domaines, les gènes et les médicaments peuvent-ils faire l’objet de brevets.

2)      La dignité prend une dimension comptable, problème des personnes âgées, la respectabilité du succès économiques, la nouvelle religion de l’éthique, la déconnexion entre la réussite financière et l’école dans les milieux)

3)      La dégradation des aspects culturels et de civilisation avec l’homogénéité culturelle et la dégradation des valeurs liées à la femme.

 

La fin et les moyens

L’homme ne peut pas se réduire à ses aptitudes marchandes :

Si les relations économiques et commerciales ont un rôle essentiel, le monde libéral crée des inégalités

Il faut l’efficacité des moyens de développement  mais leur mobilisation en faveur de tous.

 

Ce chapitre est construit autour d’équivoques

L’utilisation du terme latin « oéconomicus » signifie « bien ordonné, méthodique »,  or il décrit une jungle désordonnée.

Sa démonstration ne prend en compte que  l’aptitude au  commerce, c’est très réducteur l’aspect production qu’il soit agricole, industriel service ou lié à l’intelligence n’apparaît que par accroc.

L’argumentation présente une contradiction totale entre les deux parties du chapitre « doux commerce » et la « neuroéconomie », pourtant les mécanismes de l’économie libérale et du commerce sont strictement les mêmes dans l’histoire, ce qui a évolué au cours des siècles concerne surtout les méthodes de production et la nature des richesses produites

Sa vision géographique du monde est caricaturale. La société occidentale n’a plus le monopole de la richesse, et l’essor des pays émergents n’est perçu qu’au travers déformant de l’aspect inégalitaire

Ce chapitre ne permet pas de déceler une espérance, c’est peut être pour cela qu’il met les religions au niveau des révolutions !

 

G.Staron

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...
  • prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche. Temps restera globalement...
  • Coronavirus et températures : extrait du bulletin N° 171 de l'AMRL
    Voici un premier extrait de l'étude figurant dans le dernier bulletin de l'AMRL Coronavirus et températures ( reprise septembre et octobre 2020) Gerard Staron Lors de la première vague nous avons tenté d’analyser s’il était possible d’établir un lien...
  • Hommage ... Père Maurice Vial
    Hommage…..Maurice Vial Quand c’est la saison des hommages, c’est mauvais signe pour notre pays….. Je voudrais évoquer celui de mon vieux prêtre, le Père Maurice Vial que l’âge nous a enlevé et que le coronavirus associé à un trait d’union fâcheux dans...
  • Prévision du 1er au 4 novembre 2020 : très doux puis nette dégradation et refroidissement
    Prévision de Gérard Staron du 1er au 4 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Des dépressions et perturbations en provenance des hautes latitudes seront freinées dans leur descente vers le sud par les anticyclones méditerranéens Notre région ne sera donc que...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195