Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 15:54

Chute de neige sur le Pilat et l’Yssingelais (15 et 16 avril 2012)


Les chutes sur le Pilat semblent dépasser 40 cm sur le Massif, ce qui correspond aux précipitations constatées


neige sous brouillard

 

Il a fallu attendre 17 heures, ce lundi pour voir la neige à partir de Saint Etienne, elle apparait vers 700 mètres d'altitude sur le versant nord du Pilat sous une couche de brouillard très tenace depuis dimanche!


Existe-il des antécédents de grosses chutes en avril ?

Le principal événement antérieur est celui des 16 et 17 avril 2005, presque à la même date, déjà pendant un week-end. Il avait déposé 60 cm à Saint Genest Malifaux et environ un mètre sur la crête du Pilat

L’événement avait été plus important que l’actuel :

-- La neige était descendue jusque dans la ville de Saint Etienne avec 1 jour à 500 m et 3 jours à 600 mètres d’altitude, ce qui ne semble pas devoir être le cas cette fois.

-- Pendant ce mois d’avril 2005, une autre chute avait concerné Saint Etienne le 9 avril.

les cumuls de précipitation accompagnant l’événement étaient beaucoup plus importants , 110 mm à Saint Etienne, 81 mm à Andrézieux, contre cette fois 36 mm à Saint Etienne et 40 mm à Andrézieux

--L’événement avait provoqué une crue relativement importante du Gier.


Dans le passé signaler une autre chute de neige importante les 11 et 12 avril 1973 avec 15 cm dans la ville à 500m et plus de 40 cm sur le Pilat à Tarentaise.

Les chutes de neige en avril supérieure à 10 cm sont nombreuses sur le Pilat. J’en ai dénombré 17 années entre 1963 et 1992 soit de l’ordre de 1 année sur deux. Elles ne descendent pas toujours dans la ville, par exemple celle des 24 et 25 avril 1975 qui avaient bloqué une partie de l'Yssingelais.


Ces fortes chutes de début de printemps correspondent le plus souvent à des retours de neige méditérranéennes provenant du nord-est. Les perturbations des jours précédents provoquent la création d’une dépression dans le golfe de Gènes. L’air s’y charge d’humidité et les masses nuageuses effectuent un large mouvement tournant sur l’Italie et les Alpes autour de cette dépression, elle se refroidissent au contact de l'air en provenance des hautes latitudes et la neige provient chez nous du nord-est par un mouvement de retour.

les principales chutes, signalées, l’actuelle des 15 et 16 avril 2012 , celle des 16 et 17 avril 2005 et celles d’avril 1973 et 1975 étaient de ce type.

Gérard Staron

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Staron - dans actualité climatique
commenter cet article

commentaires

blogswizz 17/04/2012 14:17


Natif de cette région c'est toujours impréssionnant de voir de tels phénomènes.


Les hivernophiles s'en réjouissent!


 

Gérard Staron 17/04/2012 21:48



c'est aussi un phénomène typique de la région!



Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Interprétation d'extraits d'opérette ou de chansons anciennes avec commentaire historique
  • Contact

Rechercher

Contenu du blog

Sur ce blog:

 

-l'évènement du moment

-prévisions

-chroniques

-observations

-commentaires de documents

Articles Récents

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195