Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 13:10

Chronique N°894

IL est difficile de ne pas analyser les inondations survenues en Espagne au moment où vous m’entendiez la semaine dernière.

Le premier pays touché est l’ouest du Maroc avec des crues des oueds Anka et Ikaken et la région de Safi. Les fortes pluies sont descendues très bas vers le sud puisqu’Agadir a reçu plus de 50 mm.

La zone la plus arrosée le 28, celle de la catastrophe, correspond à un triangle dont la base couvre la côte Andalouse et celle de la province de Murcie et le sommet la région de Madrid, La Costa del sol est le point central de la catastrophe dans le secteur de Malaga avec 206 mm en 3 heures à Alpendeira et les totaux baissent de part et d’autres avec plus de 100 mm de Jerez de la Frontera à Murcie  et à l’intérieur des terres. Il reste 68 mm à Madrid

A l’exception d’une tornade au sud de Valence, les grosses précipitations reprennent sur la côte de Catalogne, les cumuls sont déjà plus faibles, avec le 29 , 69 mm à Réus et 54 mm à Barcelone.

Après une nouvelle accalmie dans le Roussillon, les forts totaux reprennent dans le Languedoc avec 79 mm à Sète. Ils baissent ensuite en pénétrant en France et les pluies atteignent en fin de course vers le nord  le massif du Pilat dans la nuit de samedi à Dimanche.

Les précipitations importantes remontent tout le long de la côte espagnole de la Méditerranée qu’elles affectent, le 28 au sud de Valence et le 29 au nord, elles perdent de l’importance et de l’intensité dans ce cheminement. Surtout elles touchent prioritairement les secteurs de la côte orientés globalement ouest-est surtout quand ils présentent en arrière des zones montagneuses comme la Chaine bétique derrière la « Costa del sol », ou les chaines côtières de Catalogne dans cette même région ou le sud du Massif central en arrière du Languedoc. Par contre les secteurs méridiens du littoral, au nord de Valence, dans le Roussillon sont globalement moins concernés.

La situation météorologique est très classique

inond espagne 9-120001

En arrière de la perturbation qui avait repris les restes du cyclone Nadine, l’air froid est descendu très bas en latitude le long des côtes de l’Atlantique, soit jusqu’au large du Maroc les 26 et 27 septembre. A ce niveau l’air froid surmonte des eaux très chaudes, d’abord sur l’Atlantique puis surtout sur la mer d’Alboran, il peut donc se recharger à satiété en humidité et ensuite la déposer sur les côtes  surtout quand ces dernières présentent en arrière des reliefs qui constituent un obstacle orographique qui retient les précipitations.

Pourquoi les pluies longent elles globalement la côte espagnole méditerranéenne ?

L’anticyclone centré de la Tunisie à la Grèce empêche la dépression centrée sur le sud de l’Espagne de continuer vers l’est et le thalweg, centre des basses pressions, se déplace selon une trajectoire qui suit globalement une orientation sud-ouest nord-est.

Pourquoi les pluies diminuent-elles de la  « Costa del sol »  à la Catalogne et au Languedoc?

La recharge maximale en humidité s’effectue sur la mer d’Alboran la plus chaude car elle correspond à un secteur très bas en latitude, qui peut accumuler à souhait la chaleur en raison de son relatif isolement du reste de la Méditerranée et de l’Atlantique . Plus la masse nuageuse remonte vers le nord-est, plus la recharge en humidité faiblit sur des mers moins chaudes et par ailleurs les masses nuageuses laissent une partie de leur instabilité et de leur eau précipitable dans leur voyage. Ne pas s’étonner que le littoral immédiatement au nord de la mer d’Alboran ait concentré avec le Maroc la catastrophe, car dans ce secteur la pluviométrie était la plus intense.

Pourquoi les littoraux orientés ouest-est sont plus affectés que ceux d’orientation méridienne ?

Dans la remontée, les littoraux présentant une orientation grossièrement ouest-est prennent de face les masses pluvieuses, en outre ces dernières sont stoppées en arrière par des reliefs élevés sur lesquels elles viennent buter ce qui accroit d’autant les précipitations. Les secteurs méridiens de la côte sont grossièrement parallèles au déplacement des fronts pluvieux, de ce fait les pluies restent principalement  sur la Méditerranée et  pénètrent peu à l’intérieur des terres.

Cette opposition entre des secteurs côtiers face aux vents pluvieux ou parallèle à ces derniers est classique dans les zones intertropicales marquées par la persistance de l’orientation des flux atmosphériques, à nos latitudes où ces derniers présentent des orientations très variables le phénomène est rarement visible.

Ce clivage est un peu décalé géographiquement, à l’amorce méridionale des secteurs côtiers méridiens, les très fortes pluies ont tendance à déborder sur leur lancée ce qui explique le cas de Sueca au sud de valence qui a reçu, avec une tornade, 328 mm en 4 heures.

Enfin cette catastrophe avec une dizaine de morts en Espagne et trois au Maroc est-elle très exceptionnelle ?

Ces très fortes pluies dans la zone côtière de la Costa del Sol et du Levant Murcien ont affecté la région la plus sèche d’Europe. Il est parfois tombé le 28 ou le 29 septembre en quelques heures l’équivalent du cumul annuel moyen . A Sueca il a été mesuré 328 mm et près de Malaga 206 mm, alors que le total annuel moyen atteint 524 mm à Malaga, 339 mm à Murcie et seulement 196 mm à Alméria.

Pourtant en dépit de sa sécheresse tenace habituelle, cette côte est susceptible de recevoir assez régulièrement des abats pluvieux de cette importance. Par exemple à Malaga, il est tombé en 24 heures 313 mm le 27 septembre 1957, à quelques heures près à la même date. A Murcie, alors qu’il n’a été mesuré cette fois que 100 mm, la station a reçu 330 mm en 24 heures le 4 novembre 1987. A Valence, 262 mm étaient tombé le 17 novembre 1956 et enfin à Alicante 270 mm le 30 septembre 1997.

Par ailleurs les mois où ces très forts abats sont possibles sont ceux de l’automne en particulier à la fin de septembre. Il s’agit donc d’une pluie méditerranéenne intense comme on peut en trouver une, presque chaque année, sur une partie du Littoral espagnol de Gibraltar à la frontière Française. Il est possible de signaler l’épisode du 24 septembre 2007 sur le secteur d’Alméria, le  23 septembre 2008 sur la région d’Elche et le sud Valencien avec déjà 385 mm à Sueca, celui du 16 septembre 2009 sur l’Andalousie septentrionale et les Baléares, celui du 2 septembre 2004 sur la région de Valence et la liste pourrait s’allonger !

La côte méditerranéenne espagnole est un des grands secteurs de ces grosses pluies d’automne au même titre que les Cévennes en France ou que la Ligurie en Italie affectée l’an dernier dans le secteur de La Spézia à la même saison ! Quand elles affectent la Catalogne, il  arrive à ces pluies de déborder massivement sur le Roussillon, mais peu cette année.

Outre une pluviométrie très intense sur quelques heures, il s’ajoute un problème d’écoulement dans un milieu semi désertique en temps normal. Les ruissellements en provenance des reliefs arrivent sur des lits insuffisants dans des plaines très occupées par un tourisme omniprésent et une agriculture intensive. L’écoulement passe où il peut et se transforme en nappe  dans les rues, les centres touristiques  et les exploitations agricoles !

Gérard Staron vous donne rendez-vous sur Radio Espérance … Bonne semaine…

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...
  • prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche. Temps restera globalement...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195