Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 11:32

Chronique N°893

Le temps a changé avec l’équinoxe, le beau temps a disparu et nous sommes entrés dans une période pluvio-orageuse qui a couvert l’essentiel de la dernière décade du mois.

La vague pluvieuse commence le vendredi 21 septembre avec des précipitations qui traversent une grande moitié nord de la France avec des trainées sud–ouest nord-est  dans les pays de La Loire,  et surtout un sillon du limousin  à l’Alsace. Nevers est la ville la plus arrosée de France avec 30.8 mm

Le samedi pendant que la pluie précédente s’évacue par l’est et le Jura, une nouvelle aborde la pointe nord de la Bretagne.

Le dimanche cette dernière prend de l’importance et progresse sur le pays et continue sa traversée lundi. Cette forte précipitation privilégie deux axes classiques d’orages.  Celui qui longe les cotes de la Manche dépose sur l’ensemble des deux jours 47.1 mm à Laval, 39 mm à Alençon, 37 mm à Caen, 38mm à Dieppe et 45.8 mm au Touquet. Celui qui longe la Méditerranée sévit surtout à l’est du Rhône avec 52 mm à Montélimar, 68 mm dans le Vaucluse et termine ses effets sur la Côte d’Azur avec 27 mm à Nice. Entre ces deux le centre-est de la France reçoit entre 10 et 20 mm, par exemple j’ai mesuré 19.2 mm à Saint Etienne.

Mardi, la nouvelle diagonale pluvio-orageuse s’étire à nouveau de l’Aquitaine à la Lorraine avec trois secteurs particulièrement arrosés  où les cumuls atteignent de l’ordre de 30 mm sur le Pays basque, sur le limousin et l’est du bassin Parisien du Nivernais jusqu’au Luxembourg.

Mercredi les précipitations s’accentuent en remontant le long de l’axe Rhône Saône avec en particulier 54 mm à Roussillon et 70 mm à Lyon. Elles débordent peu de ce sillon canalisées entre les crêtes de l’est du Massif central et celles des Alpes.

Après une accalmie de 2 jours, un nouvel épisode pluvieux important  atteint le sud-est de la France en bout de course ce samedi, après avoir causé de grosses inondations le long des côtes méditerranéennes de l’Espagne, Costa del Sol et levant, (10.2 mm à Montregard)

Cet ensemble d’épisode pose plusieurs questions :

La concordance de ce changement de temps avec l’équinoxe et les quatre temps d’automne doit–elle être relevée ?

L’Equinoxe d’automne est associée à de nombreuses catastrophes pluviométriques. Chaque année revient le rappel de Vaison la Romaine en 1992, mais on pourrait aussi citer la grande crue de la loire des 21 et 22 septembre 1980 et d’autres événements qui se sont déroulés à ce moment par exemple une autre crue de la Loire à la même date en 1981, d’autres inondations dans la région d’Aix en Provence en 1993. On pourrait aussi ajouter les épisodes du 23 septembre 1976 sur l’Hérault, sur l’Ardèche en 1973, celui particulièrement important sur l’ensemble des Cévennes en 1965 et ceux plus anciens de 1957 et 1951. Dans cette chronique, années après années, vous avez entendu la relation d’épisodes pluvieux à cette date. Nombre d’entre-eux commencés vers l’équinoxe connaissent un développement sur plusieurs jours comme cette année. Ceci se produit parfois  avec le déplacement de la même perturbation comme en 1993 qui avait répandu la désolation jusqu’au 25 septembre dans la région de Brigg en Suisse  après avoir affecté le Limousin la région d’Aix en Provence, la Côte d’Azur, la Ligurie et la retombée padane des Alpes avec débordement sur les Alpes françaises et suisses. Parfois deux perturbations séparées à quelques jours d’intervalle sévissent. Après la catastrophe de Vaison la Romaine, de nouvelles inondations affectent la vallée de L’Aude vers Couixa. Quelques soient les séries, de 1950 à 1992 dans mon article de la R.G.L. ou de 1989 à 1999 dans mon ouvrage « le ciel tomberait-il sur nos têtes », la dernière décade de septembre est celle qui présente la probabilité maximale d’épisodes de pluviométrie supérieure à 100 mm ou 200 mm en 24 heures en France.

Cette année fait bien pâle figure par rapport aux événements que nous venons de citer. Rien de comparable avec les 600 mm de septembre 1980 et les plusieurs centaines des autres. Sur l’ensemble de la période, le cumul le plus élevé semble avoir affecté Montélimar avec 117.3 mm du 21 au 27 septembre (136.4 mm avec ce week-end). Toutefois,  les précipitations se sont éparpillés géographiquement au fil des jours cette année sur la France alors qu’habituellement elles sont concentrées sur un secteur comme ces dernières heures sur l’Espagne méditerranéenne.

Les événements calamiteux ont aussi été limités en France par rapport à ces catastrophes anciennes. Il a été cité ce lundi deux cas d’inondations urbaines sur des secteurs habituellement affectés, le premier correspond à la ville de Dieppe qui connait régulièrement ce type de problème lors d’orages violents. L’eau dévalant  du plateau par les valeuses en direction de la ville située au pied subit régulièrement ce problème. Le second secteur inondé correspond au pont de la route de Villeneuve Loubet sous la nationale 7 à proximité du loup.  Ce lieu en contrebas qui concentre l’eau en provenance de toutes les pentes est régulièrement recouvert. Les rivières ont aussi réagi dans des proportions limitées . Il a été aussi signalé un coup de vent virulent en Loire et haute loire dans la nuit de mardi à mercredi. La Tornade de mercredi dans l’ouest du pays est certainement l’événement le plus grave signalé ces derniers jours. Rien de comparable avec les 40 morts de Vaison la Romaine ou les 11 de la crue de la Loire de 1980 ! Cette année l’Espagne supporte la catastrophe

La concordance du changement de temps avec l’équinoxe d’automne n’est pas fortuite. A ce moment les descentes des perturbations en provenance des hautes latitudes reprennent de la vigueur, la superficie de la banquise après avoir connu comme cette année un minimum vers le 15 septembre raugmente sa surface. Si les Quatre temps d’automne ont été placés au même moment, c’est très probablement parce que des changements similaires ont été perçus par les populations rurales depuis des siècles. Quant à en tirer des informations sur le climat des mois qui suivent, c’est une autre question qui n’a pas été vraiment explorée. IL conviendrait de savoir si une saison des fortes pluies méditerranéennes commençant aux quatre temps d’automne est plus forte, plus longue ou non que celle des autres années

Est-ce que les précipitations de cette semaine correspondent à un épisode cévenol comme toutes les catastrophes et autres événements signalés à cette date ?

Dans mes prévisions j’ai annoncé un épisode cévenol « atypique ». En effet On retrouve les mêmes ingrédients atmosphériques que dans les autres, une descente de perturbations en provenance des hautes latitudes, une recharge partielle en humidité sur la Méditerranée et un blocage par un anticyclone centré au-delà des Alpes. Toutefois ces éléments atmosphériques ont joué entre eux de façon différente  par rapport à la situation cévenole classique :

Les perturbations en provenance des hautes latitudes sont entré en contact avec les restes moribonds du cyclone Nadine qui arrivait au sud de l’Atlantique, ce contact a permis de redynamiser le systèmes perturbé assez peu vigoureux au départ et de l’attirer vers le sud. Le rôle de la méditerranée est aussi plus faible que d’habitude sauf lundi et mercredi et surtout ce week-end en Espagne.

Le blocage par l’anticyclone continental au-delà des Alpes ne s’est pas produit sur les mêmes secteurs géographiques. Déplacé au nord du Massif central, ce changement explique deux fois les fortes pluies qui ont eu lieu de l’Aquitaine au Limousin au Berry et à la lorraine et la plus faible concentration des précipitations sur les secteurs habituels des Cévennes au Pilat et de la vallée du Rhône. Les pluies d’Espagne sont méditerranéennes mais plus levantines que cévenoles !

Cette période pluvieuse résulte d’une conjonction météorologique assez atypique

Gérard Staron vous donne rendez-vous samedi sur Radio espérance et bonne semaine !

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Staron - dans actualité climatique
commenter cet article

commentaires

clovis simard 19/10/2012 04:17


Voir Blog(fermaton.over-blog.com)No.16 - THÉORÈME FISHER. - L'Image du temps.

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Interprétation d'extraits d'opérette ou de chansons anciennes avec commentaire historique
  • Contact

Rechercher

Contenu du blog

Sur ce blog:

 

-l'évènement du moment

-prévisions

-chroniques

-observations

-commentaires de documents

Articles Récents

  • gros orages entre Mézenc et Pilat (22-07-2017)
    Entre 16 h 30 et 20 h il est tombé environ 105 mm à Montregard dans une suite orageuse d'une rare violence voici, ci dessous, l'état du petit ruisseau qui passe sous la route à la sortie du village en direction du Mas de Tence. L'orage s'est aussi à de...
  • Prévision du 23 au 26 juillet 2017 : médiocre!
    Prévision de Gérard Staron du 23 au 26 juillet 2017 (42, 43, 63, 69) L’anticyclone des Açores reste sur ses iles et notre pays reçoit de pleine fouet les flux perturbés en provenance des hautes latitudes, ceci annonce seulement une séquence d’été pourri...
  • Prévision du 19 au 22 juillet 2017 : orages puis rafraichissement
    Prévision de Gérard Staron du 19 au 22 juillet 2017 Progressivement les dépressions et perturbations en provenance des hautes latitudes tentent de repousser vers le sud les anticyclones subtropicaux qui occupent le sud de la France et se réfugient sur...
  • Prévision spéciale Tour de France : traversée des Alpes !
    Prévision spéciale Tour de France (le Puy –col de l’Izoard 18 au 20 juillet) La météorologie a des chances d’influencer à nouveau le Tour surtout le vent qui risque d’ intervenir sur le sort de l’épreuve sur les crêtes des monts du Vivarais et la descente...
  • Une perturbation empêchée d'entrer en France (16 juillet 2017)
    Les images du satellite défilant NOAA captées par Claude montrent que la perturbation qui aborde notre pays par les côtes de la Manche ce dimanche matin à 10 h (image de gauche) est interdite de pénétrer sur notre pays ses nuages stagnent le long des...
  • Prévision du 15 au 18 juillet 2017 : retour progressif du beau temps chaud
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 juillet 2017 L'anticyclone effectue une visite rapide sur le nord de notre pays! Pas de précipitations et la couverture nuageuse sera de moins en moins importante au fil des jours, ne pas espérer une amélioration...
  • Météo spéciale Tour de france ( Pyrénées Massif central 13 au 17 juillet)
    Météo spéciale Tour de France Sur les étapes Vosgiennes, Champenoises Bourguignonnes et Jurassiennes le tour a souffert de la chaleur, pourtant les températures maximales mesurées sur le parcours étaient chaude sans atteindre des excès caniculaires Il...
  • Prévision du 11 au 14 juillet 2017 : assez frais pour la saison
    Prévision du 11 au 14 juillet 2017 Nous passons progressivement de l’influence des perturbations en provenance des hautes latitudes à la bordure de l’anticyclone des Açores qui progresse à partir de l’Atlantique ! Les averses peu orageuses affectent surtout...
  • Prévision du 7 au 10 juillet 2017 : très chaud , puis orageux
    Prévision de Gérard Staron du 7 au 10 juillet 2017 (42, 43, 63, 69) Peu à peu l’anticyclone des Açores va se retirer en direction de ses îles et laisser s’infiltrer des perturbations en provenance des hautes latitudes Un jeu de bascule du temps va se...
  • la belle perturbation (1/07/2017)
    Claude m'a envoyé hier (1er juillet) cette image du satelitte défilant américain NOAA vers 16 h! le belle perturbation,, un monstre qui prend en écharpe L'Europe des Pyrénées à la Pologne pour nous apporter aujourd'hui un véritable temps de Toussaint...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195