Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 14:47

 

         Les fidèles auditeurs de Radio Espérance m’entendent aujourd’hui pour la 800ème fois, je ne sais si beaucoup ont entendu la première datant d’octobre 1993. Après quelques chroniques éparses, l’émission est devenue hebdomadaire en 1994 et aujourd’hui, elle continue encore après 17 années.

Le franchissement d’une nouvelle centaine est peut-être l’occasion de faire le point. Il est difficile de savoir ce que deviennent ces mots émis dans l’atmosphère comme la semence égarée par le vent dans la parabole du semeur, mais depuis 2 ans je dispose d’un moyen avec mon blog gesta.over-blog.com d’avoir une idée de la lecture du message.

Certes, la chronique climatologie de Radio Espérance n’est pas la seule information que vous y rencontrez, mais elle constitue le repère hebdomadaire. Il s’ajoute les prévisions météorologiques tous les 4 jours pour les départements de la Loire, de la Haute Loire et du Puy de Dôme qui constituent un ensemble géographique cohérent avec les montagnes qui encadrent les deux sillons méridiens de la Loire et de l’Allier. Vous y trouvez aussi les documents captés dans le ciel  par Claude avec leurs commentaires ainsi que mes publications diverses en particulier celles en matière d’inondation que j’analyse depuis plus de 30 ans ou celles mensuelles pour l’association des météorologistes d’entre Rhône et Loire ainsi que  mes observations météorologiques.

Alors que la fréquentation du blog approche les 60000 visiteurs et les 100000 pages vues, la dynamique parait très intéressante. Les traductions allemandes, anglaises, portugaises se multiplient. Sur les 8 premiers mois de 2010, le total de la fréquentation de l’année entière 2009 était déjà dépassé. Au moment des inondations de juin, les maximums quotidiens des nombres de visiteurs uniques et de pages vues ont été pulvérisés.

Au passage, Il est curieux de constater des cycles hebdomadaires et saisonniers. Le début de semaine dimanche et lundi présente toujours des scores élevés alors que le vendredi fournit souvent le nombre le plus faible de la semaine. Les vacances scolaires et celles d’été présentent toujours un creux très net.

Dès qu’une catastrophe naturelle, ou une vague de froid en hiver se produisent, la pointe peut-être spectaculaire. Les journées les plus fréquentées ont été après les inondations de juin 2010, à Givors, à Cahors et dans le Var, les crues de novembre 2008, les cendres du volcan islandais bloquant les avions au sol et la journée la plus froide de l’hiver 2010 !

Je prends cette dynamique comme un gage de confiance et d’analyse objective dans des disciplines qui constituent une contrainte essentielle pour la vie humaine, mais où il est de plus en plus difficile de trouver une information indiscutable. L’une des tartes à la crème du moment concerne l’indépendance de la justice mais il est certainement beaucoup plus difficile de trouver un climatologue ou un hydrologue indépendant. Les idéologies ont pris un tel poids  ces dernières années que toute information qui ne serait pas complètement dans l’axe de ces dernières est privée de l’accès aux médias quand elles n’est pas combattue par des moyens critiquables. Surtout, quand les observations ne correspondent pas tout à fait à ce que souhaitent les idéologues, la seule réaction des médias et pouvoirs de tous niveaux caricature en la modifiant la citation bien connue du Tartuffe de Molière «  cachez ces horreurs que l’on ne saurait voir ». Il est vrai que ce qu’il convenait de cacher semble avoir bien changé dans notre société depuis l’époque de Molière.

Prenons seulement quelques exemples !

Cachez ces températures bien basses depuis le début de l’année 2010 en Europe, cet hiver rigoureux, ce printemps morose, cet été quelconque et ce retour d’hiver de la mi-octobre 2010 ! Je n’ai jamais entendu autant de reportages sur le réchauffement dans le reste du monde ! Pendant les premiers mois de 2010 qui n’a pas entendu que notre année était la plus chaude depuis 1880 !

Cachez ces inondations qui ont dévasté 4 fois au cours de 2010, le sud de la Pologne, l’est de l’Allemagne et la Tchéquie. Les événements ont pourtant été d’importance, et je crois bien avoir été l’un des rares à les relater sérieusement.  Il était beaucoup plus important de traiter de celles du Paskistan ou de Chine. Les caractéristiques de civilisation ou d’un pays doivent-elles déterminer l’importance que les médias consacrent à la relation de ses catastrophes naturelles.

Cachez ces records de pluies sur la région stéphanoise du 7 septembre et surtout la 3ème crue en importance du Furan mesurée avec 3,15 m à Andrézieux. Je crois avoir été l’un des rares à analyser l’événement. La relation d’un phénomène naturel doit-elle dépendre de certains intérêts locaux, qu’ils soient, politiques, administratifs, associatifs ou autres ?

Ces questions sur des faits de 2010 ne sont que quelques exemples des dérives que l’on peut rencontrer quand il faut masquer les facéties du ciel, météorologique s’entend, quand il convient de sauver la face de quelque idéologie ou intérêt que ce soit.

Il est facile de contrôler les médias, quelques régimes totalitaires ont fourni les recettes, mais il est bien plus difficile de mettre au pli le ciel. Au mieux, peuvent-ils espérer que leurs paroles ou leurs écrits distrairont les esprits des rigueurs ou contraintes climatiques ou hydrologiques subies par les populations.

La mascarade peut aller jusqu’à pervertir la langue française.

Avez-vous constaté que lorsque les moyennes des températures baissent, le vocable « réchauffement climatique » est remplacé par celui de « changement climatique ». Cette variante a l’avantage de masquer la base supposée scientifique de l’idéologie quand cette dernière commence à vaciller. En plus, elle ajoute un peu plus de mystère qui permet de jouer sur la peur. Surtout elle ménage les intérêts politiques, économiques, ou de carrière de ceux qui ont mis tous leurs espoirs dans cette idéologie et s’en servent pour tenter de nous faire changer de société

Comme je l’ai présenté à plusieurs reprises dans cette chronique surtout lors des inondations de juin 2010, les mots « inondables et inondés » peuvent être contradictoires ! Beaucoup de personnes déclarées en zone inondables par quelques PPRNPI, ne seront jamais inondées. Heureusement pour elles, sauf pour la valeur de leurs biens ! Beaucoup d’autres sont inondées alors qu’elles ne sont en aucun cas dans des zones  déclarées inondables. Ce problème de vocabulaire cache l’une des grandes questions de l’hydrologie françaises quand ce ne sont plus les grandes rivières qui débordent mais les petits ruisseaux en zone urbaine ! On parle beaucoup de la crue de 1910 de Paris qui doit se reproduire en 2011 selon un film, attendons ! On évoque beaucoup le Furan  à Saint Etienne quand le risque est à côté. Le problème a éclaté aussi après la tempête Xynthia.

Quand une personnalité, véritable ou dopée par son ego démesuré,  utilise le verbe « respecter » ou un synonyme pour vos écrits, vos expertises, ou autres : Un petit conseil méfiez vous ! Ceci signifie simplement que l’on va tenter d’empêcher votre liberté expression ou de publication. Ceci s’est produit plusieurs fois en 2010 ! Je tiens les documents à disposition !

Alors toute la problématique, comme ils disent, est de savoir si en matière de climatologie ou d’hydrologie, le contrôle des médias par les idéologies, les intérêts politiques ou associatifs réussira à faire oublier les observations et le ressenti du ciel !

Pour reprendre une citation de Barbey d’Aurevilly, dans un tout autre domaine « Pour le climat, je préfère le ciel »

Gérard Staron vous donne rendez vous sur les ondes de Radio Espérance samedi prochain pour entamer une nouvelle centaine, le texte étant repris sur mon blog : gesta.over-blog.com.

Naturellement c’est l’occasion de remercier La Radio et ses auditeurs pour leur fidélité, leur confiance et surtout leur curiosité dans un domaine qui touche aussi au ciel ! Bonne semaine…

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Bertrand LAGNIER 01/11/2010 21:39



Bonsoir !


Je profite de la 800ème et d'un reportage entendu sur France Inter plus tôt dans l'après-midi pour vous envoyer ce lien vers un livre, dont le thème, le titre et le métier des auteurs vous fera
sûrement sourire (si vous n'en aviez pas déjà connaissance...). On frôle le plagiat, non ? :)


http://www.eyrolles.com/Sciences/Livre/le-ciel-ne-va-pas-nous-tomber-sur-la-tete-9782709635615



Gérard Staron 12/11/2010 19:49



Désolé que ma première réponse ne soit pas arrivée !


j'avais déjà feuilleté le Livre d'un ponte de la géographie qui aime bien faire le pitre dans ses conférences, et par ailleurs auteurs inépuisable de manuels scolaires !


Invitation à aller voir l'article que je viens de mettre, il y a un paysage à reconnaitre dans le gris !


amitiés


Gérard



Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...
  • prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche. Temps restera globalement...
  • Coronavirus et températures : extrait du bulletin N° 171 de l'AMRL
    Voici un premier extrait de l'étude figurant dans le dernier bulletin de l'AMRL Coronavirus et températures ( reprise septembre et octobre 2020) Gerard Staron Lors de la première vague nous avons tenté d’analyser s’il était possible d’établir un lien...
  • Hommage ... Père Maurice Vial
    Hommage…..Maurice Vial Quand c’est la saison des hommages, c’est mauvais signe pour notre pays….. Je voudrais évoquer celui de mon vieux prêtre, le Père Maurice Vial que l’âge nous a enlevé et que le coronavirus associé à un trait d’union fâcheux dans...
  • Prévision du 1er au 4 novembre 2020 : très doux puis nette dégradation et refroidissement
    Prévision de Gérard Staron du 1er au 4 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Des dépressions et perturbations en provenance des hautes latitudes seront freinées dans leur descente vers le sud par les anticyclones méditerranéens Notre région ne sera donc que...
  • Prévision du 27 au 30 octobre : amélioration progressive
    Prévision de Gérard Staron du 27 au 30 octobre 2020 (42, 43, 63, 69) Peu à peu les anticyclones méditerranéens remontent sur la France et repoussent les perturbations en provenance des hautes latitudes associées à des dépressions provoquant des vents...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195