Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 19:13

Bilan de l’eau

Situation fin janvier 2012

Gérard Staron

 logo.jpg

 

Article effectué avec les données des postes du réseau de l'association

merci aux collègues de m'avoir communiqué leurs observations

excuses pour quelques postes manquants , parfois difficiles d'accès

 

Dans le tableau suivant vous trouverez :

L’excédent pluviométrique du mois en millimètres correspondant à la différence entre les précipitations assez élevées et l’ETP (évapotranspiration potentielle) faible en saison froide et calculée selon la formule de Thornthwaite.

L’état de la réserve du sol en pourcentage par rapport à une capacité de 100 mm prise en compte de façon uniforme

Le surplus hydrologique correspondant à l’excédent qui sert à alimenter les cours d’eaux, les nappes et barrages quand le sol est saturé. La valeur présentée correspond au cumul depuis le début quand ce surplus a commencé les mois précédents et elle est nulle si la réserve du sol n’est pas remplie à 100%

 

bilan de l'eau :  janvier 2012

   

station

excédent p (mm)

réserve du sol(%)

surplus (mm)

Tarentaise

81,3

100%

301

Noirétable

55

100%

331,4

Violay

74,7

100%

205,9

Montchal

52,2

100%

159,8

St André la Côte

62

100%

126,1

Bard

38,5

100%

68,1

Montmelas

57,6

100%

114,3

Ecully

25,2

100%

51

Lyon Bron

28,8

100%

53,8

Saint Etienne

35,4

100%

35,5

Anse

28,6

100%

15,6

Andrézieux

14,8

90%

 

 

Le mois de janvier de tendance océanique a apporté des précipitations globalement excédentaires ce qui a permis une bonne reconstitution de la ressource en eau traditionnelle de saison froide.

L’axe montagneux des monts du Pilat à ceux du Beaujolais a bénéficié d’un surplus utilisable plus important en janvier que l’axe des monts du Forez contrairement à décembre.

Dans les régions qui n’avaient pas tout à fait soldé la sécheresse de 2011, l’amélioration a été bien plus nette dans le val de Saône, dont le sol est maintenant saturé, que dans la plaine du Forez qui tarde à reconstituer sa réserve du sol. Ce bassin ligérien reçoit très mal les précipitations océaniques, dans un mois marqué par ces types de temps, il est normal que la plaine du Forez tarde à reconstituer sa ressource en eau.

Gérard Staron

Partager cet article

Repost0

commentaires

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195