Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 09:14

Le bilan de l’eau

Saison froide 2009-2010

Gérard Staron

logo.jpgPublié dans le denier Météofil

 

    Pendant la saison froide, les précipitations, sauf cas exceptionnels, sont supérieures à l’évapotranspiration potentielle. Il en résulte un excédent pluviométrique qui permet dans un premier temps de reconstituer la réserve du sol et dans un second dégage un surplus hydrologique qui alimente les débits des rivières et les nappes phréatiques.

Dans le tableau, vous trouverez pour chaque mois l’état de la reconstitution du sol en pourcentage jusqu’à saturation complète (100%) , puis ensuite le surplus hydrologique avec le cumul pour l’ensemble de la saison froide puisqu’en raison de la sécheresse d’avril , mars semble en 2010 le dernier mois d’excédent. La réserve du sol est fixée à 100 mm.

 

reconstitution du sol (%)

 

 

 

Surplus hydrologique -écoulement (mm)

 

 

station

nov-09

déc-09

janv-10

févr-10

nov-09

déc-09

janv-10

févr-10

mars-10

cumul

1951-70

Noirétable

100%

 

 

 

45,8

88,2

85,8

112

65,6

397,4

521

Tarentaise

100%

 

 

 

61,9

75

73,6

85,8

48,8

345,1

494

Violay

96%

100%

 

 

 

62,8

73,4

81,4

50,6

268,2

351

Montregard(43)

100%

 

 

 

13,9

71,7

56,5

85

19,9

247

316

Corbas

100%

 

 

 

34,7

48

56,7

57,2

22

218,6

 

St Just en Bas

89%

100%

 

 

 

27,8

55,5

74,2

35,7

193,2

 

Bron

100%

 

 

 

8,7

41,3

49,5

53,3

25,9

178,7

 

Montchal

73%

100%

 

 

 

31,7

63,1

58,5

30,1

183,4

 

Ecully

87%

100%

 

 

 

23,6

70,7

53,7

21,4

169,4

 

Montmelas

71%

100%

 

 

 

10

50

58,9

27,4

146,3

 

Villefranche

74%

100%

 

 

 

10,6

65,6

54,2

14,8

145,2

 

Anse

75%

100%

 

 

 

7

58,3

53,8

12,3

131,4

 

Bard

20%

58%

100%

 

 

 

0

66,2

35,9

102,1

254

Saint-Etienne

53%

82%

100%

 

 

 

30,4

51,8

13,1

95,3

211

Leigneux

24%

39%

73%

100%

 

 

 

8,4

8,1

16,5

96

 

   Cette saison froide, la reconstitution du sol est globalement tardive avec un décalage de l’ordre de 2 mois presque partout . Dans les dépressions qui longent la Loire et le sud des monts du Forez, il faut attendre jusqu’au milieu de l’hiver pour atteindre la saturation alors qu’ elle aurait dû être terminée fin 2009. Un retard se retrouve sur les massifs montagneux, au sol saturé dès octobre en temps ordinaire. L’axe Rhône Saône connaît moins la pénurie.

Le surplus hydrologique des mois de l’hiver ne compense pas. Des précipitations à peine moyennes dégagent une ressource en eau inférieure à une année moyenne. Une situation de pénurie commencée lors de la saison chaude 2009, s’est poursuivie par un moindre surplus hydrologique de saison froide et avril très indigent n’améliore pas la situation. Tous les espoirs reposent donc sur mai, commencé en fanfare !

Une prédominance de temps continentaux pendant cet hiver, la difficulté des pluies océaniques comme méditerranéennes à pénétrer sur le bassin de la Loire expliquent le maintien de cette indigence.

De nouvelles stations de l’association seront ajoutées avec le début du déficit pluviométrique 2010 en avril…

 

Gérard Staron

Partager cet article

Repost0

commentaires

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195