Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 11:20


Prévision du 1er au 4 septembre 2009

 

L’offensive des perturbations en provenance des hautes latitudes en direction de la France est d’une toute autre ampleur que les précédentes. La résistance de l’anticyclone méditerranéen d’altitude sera mise à mal sérieusement.

Les passages  répétées de masses pluvio-orageuses vont déposer des précipitations substantielles

Ce lundi 31 août sera la dernière véritable journée estivale avant une plongée des températures par paliers. Il faut bien toute la semaine pour balayer la chaleur

Nos départements seront en grande partie à l’écart des petites tempêtes qui vont affecter la Manche, le golfe de Gascogne et enfin la Méditerranée

 

Mardi :

Le vent de sud cesse avec l’arrivée des masses pluvio-orageuses qui devrait s’effectuer en deux temps :

Dès le matin des cellules orageuses finissantes en provenance du sud-ouest remontent en suivant la bordure orientale du Massif central en particulier du Mézenc au Pilat

En fin de journée le gros de la perturbation traverse nos départements en commençant par le nord-ouest de l’Auvergne au Roannais, et il s’attarde sur l’ensemble de la région dans la nuit

La matinée reste très douce mais les températures maximales sont en nette baisse par rapport à la veille dans l’après-midi en restant correctes pour une fin d’été.

 

Mercredi :

Le temps reste très agité :

Le matin la perturbation de la veille s’éloigne en laissant des nébulosités abondantes sur les montagnes de l’est

Après une accalmie de nouvelles cellules pluvio-orageuses reviennent en suivant surtout la bordure orientale du Massif central du Velay au Forez.

Baisse générale modérée des températures qui ne restent chaudes qu’en vallée du Rhône

 

Jeudi :

La perturbation suivante arrive. Elle dépose ses précipitations en priorité sur les montagnes du nord, les anciens volcans du Sancy et des Dômes, les Combrailles, l’axe du haut Forez aux monts de la madeleine et les monts du Beaujolais.

Le front du matin est peu actif , celui du soir est plus virulent.

Les températures minimales baissent fortement sur les plateaux du Massif central , par contre les maximales évoluent peu, avec une possible légère hausse

 

Vendredi

La perturbation arrivée la veille en soirée continue à déposer ses pluies, le matin en privilégiant les montagnes du nord, des reliefs volcaniques au Roannais. Mais en déposant partout un total variable.

Ensuite les nébulosités restent abondantes toute la journée, surtout sur les versants septentrionaux de nos montagnes. Quelques éclaircies apparaissent en fin de journée à partir du sud.

Les températures sont à nouveau en baisse. La fraicheur l’emporte nettement sauf en vallée du Rhône

 

Le temps du premier week-end de septembre pourrait retrouver le soleil, mais avec des températures qui risquent de continuer à baisser, surtout les minimales.

Bonne reprise

 

Gérard Staron

Partager cet article

Repost0

commentaires

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195