Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 15:28


Incendie de Périgneux/St Marcellin (Sud/Forez – 1-2/08/09 - analyse météo)

 

    Pour qu’un départ de feu banal se transforme en un incendie difficilement maîtrisable, il faut 3 paramètres météorologiques :

-         une sécheresse du sol lié à une pluviométrie déficiente sur une longue durée

-         une humidité très faible de l’air

-         un vent violent.

Ces conditions ont été pleinement remplies pendant les quelques heures du sinistre entre 15 heures samedi et la fin de la nuit, dimanche matin (selon la presse).

 

Le secteur se situe parmi les plus sec de la région Rhône Alpes. La retombée orientale des Monts sur la plaine du Forez présente des moyennes de l’ordre de 600 mm par an. Le problème est accentué cette année par la pluviométrie relativement faible des mois de mai et de juin qui constituent habituellement la période la plus arrosée de l’année. Depuis mai à Andrézieux et même depuis mars à Leigneux, la zone connaît un déficit pluviométrique important avec des précipitations inférieures à l’évapotranspiration potentielle. Fin mai ce déficit atteignait 75 mm environ, (bulletin 51 Météo Fil) on peut estimer aujourd’hui qu’il dépasse 150 mm (prochain article Bilan de l’eau, Météo Fil et ce blog). Ceci explique la sécheresse inhabituelle du sol.

 

La faible humidité de l’air et le vent de sud s’associent dans la situation atmosphérique de samedi, comme déjà à de nombreuses reprises au cours de ce dernier mois de juillet. Une perturbation pluvio-orageuse approche. Elle est freinée par un anticyclone au-delà des Alpes, ce qui provoque un violent flux de sud canalisé par les reliefs qui s’assèche en descendant des hauteurs du Massif central Chronique 737: Vent de sud dans le centre-est de la France.

C’est à 15 heures samedi, départ du feu, que ces conditions atmosphériques se mettent en place :

-         Le vent forcit et ses rafales de l’ordre de 30 km/h à 13 heures atteignent 50 km/h puis 70 en soirée

-         La température connaît son maximum avec 34,8° à 15 heures. Saint Etienne Bouthéon est ce jour l’une des ville les plus chaude de France, seul Lyon Bron et Grenoble atteignent 35°

-         L’humidité de l’air connaît son minimum avec 16%.

 

Ces conditions cessent dans la nuit de dimanche, au moment où les pompiers reprennent la situation en main

-         la vitesse du vent s’effondre et les rafales descendent de 50 km/h à 26 km/h entre 1 et 2 heures. Sa direction ne tarde pas à s’inverser.

-         l’humidité remonte au dessus de 80% avec une petite pluie de 2 mm environ. L’aide du ciel a cependant été chiche puisque les totaux pluviométriques importants ont touché l’Auvergne de l’autre côté des monts du Forez (plus de 30 mm à Clermont Ferrand)

 

Le feu a utilise au maximum le créneau  de la météorologie pour se développer, ce qui n’était possible ni avant, ni après les heures concernées.

Notre région ne se situe habituellement pas dans les zones normalement affectées par les grands incendies de forêt mais lors de certaines années les sinistres qui affectent les régions méditerranéennes débordent jusqu’à nous avec dans le passé des événements qui ont brûlé des surfaces plus importantes, plus de 2000 ha à plusieurs reprises. Je me souviens de celui de Chomelix en 1972 ou de St Pierre sur Doux en 2003 que l’on observait à plusieurs dizaines de kilomètres la nuit.  Je me propose dans ma prochaine chronique de tenter d’analyser dans quelles conditions climatiques ce type de calamité peut sortir de sa zone d’origine pour s’étendre  à la Loire et la Haute Loire.

 

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0

commentaires

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...
  • prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche. Temps restera globalement...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195