Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 10:46


Prévision spéciale Tour de France : Etapes des Alpes du nord

 

La situation météorologique du Tour de France reste compliquée dans les Alpes du nord que traverse l’épreuve cycliste dans la première moitié de sa troisième semaine.

Les risques de pluies orageuses ne sont pas écartés complètement même s’ils paraissent assez limités.

Le Massif alpin est balayé par un vent de sud dans sa moitié occidentale pendant cette période dont les effets sont variables en fonction de la situation dans le massif et de l’orientation des vallées.

Les températures seront chaudes, de l’ordre de 18° sur les sommets, elles peuvent être étouffantes dans les vallées.

 

Mardi : étape Martigny – Bourg-Saint-Maurice en passant les deux cols du Saint Bernard et une traversée du val d’Aoste

C’est dans ce secteur Italien que la Météorologie suscite le plus de craintes pour la course.

Les modèles atmosphériques placent un risque d’orages dans le Val d’Aoste dans l’après-midi. Le Tour aura-t-il quitté l’Italie quand les précipitations se déclencheront ? Le risque parait nettement plus faible sur le versant français dans la descente du col du  Petit Saint-Bernard vers la vallée de la Tarentaise en direction de l’arrivée à Bourg-Saint-Maurice, on ne peut toutefois pas exclure que les formations orageuses débordent  dans les premiers kilomètres après le passage du col.

Les brises de vallée peuvent jouer aussi un rôle important.

Dans la descente du col du Grand Saint Bernard en direction d’Aoste, la brise sera renforcée par le vent de sud général qui souffle sur le massif et provoque un vent de face, un obstacle à la progression des coureurs. Dans les Pyrénées, ce phénomène a déjà joué un rôle cette année dans la descente du Tourmalet entre Luz-Saint-Sauveur et Lourdes où l’on a cru que cette brise pourrait provoquer la perte de l’échappée de Pélizotti et Fédrigo. Heureusement, ils sont sortis du massif à temps  !

Après le virage d’Aoste, la brise de vallée sera plus favorable aux coureurs mais moins régulière, la direction transversale de la vallée étant perpendiculaire au vent général qui souffle sur le massif.

 

Mercredi : étape Bourg Saint-Maurice  - le Grand-Bornand

Sur les Alpes Savoyardes Françaises escaladées par le Tour, le risque de pluie orageuse parait bien plus faible que sur les Alpes suisses et italiennes voisines. On ne peut toutefois complètement exclure un débordement qui parait peu probable. Le temps devrait être assez chaud et ensoleillée.

Le vent aura un impact plus fort sur la course car la partie des Alpes traversée sera beaucoup plus intéressée par le flux de sud que celle de mardi.

Ce dernier sera favorable aux coureurs jusque dans le secteur de Cluses. Il pourrait même être assez fort , car canalisé par les reliefs  dans la zone du sillon Alpin entre Flumet et Mégève.

Il sera par contre de face dans la partie terminale de l’étape  en particulier sur les hauteurs entre le col de Romme et la descente du col de la Colombière en direction du Grand-Bornand.

Grand contraste entre l’air surchauffé par le foehn des vallées et la sensation de fraicheur  sur les sommets.

 

Jeudi : étape contre la montre autour du Lac d’Annecy

L’étape sera influencée par le vent de sud d’autant plus fort qu’il sera canalisé par les reliefs méridiens  de même sens que le flux atmosphérique.

Il est très défavorable dans la première moitié du parcours qui remonte vers l’amont sur la rive occidentale du lac

Il est avec les mêmes vitesses,  très favorable pour le retour vers Annecy  sur l’autre rive ainsi que dans le petit col après Talloire

Cet air en provenance du sud, se réchauffe en descendant des montagnes, les températures seront donc très élevées !

Ce vent de sud annonce l’arrivée d’une perturbation pluvio-orageuse en fin de journée. Cette dernière sera-t-elle capable d’apporter ses pluies avant l’arrivée du dernier coureur ?  Selon les éléments en ma possession actuellement, je ne pense pas que ce soit le cas,  mais, à quelques heures près, on ne peut completement exclure ce risque pour les derniers partants qui se disputent les premières places du Tour ! A surveiller d’autant plus, que, outre les risques de chutes, ceci modifierait les conditions de vent devenant tournoyant et de températures en forte chute.

 

Prochaine prévision jeudi pour la fin de l’épreuve

 

Gérard Staron

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

clemstevenson5 23/07/2009 11:51

Je pense qu'il faudrait remettre les prévisions à jour, de plus que jeudi la haute-savoie est en alerte orange à l'orage et que les orages violents seront présent au moment de la course...Regardez météo france...

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195