Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 09:47


Prévision spéciale Tour de France (5ème à 8ème étape)

 

         Dans  sa course le long de la Grande Bleue jusqu’à Barcelone puis dans sa traversée des Pyrénées, les régions traversées subissent indirectement les conséquences du mauvais temps qui sévit sur la moitié nord de la France.

Les grandes chaleurs sont terminées, mais les températures seront quand même élevées car il fait toujours chaud en été en Roussillon, Catalogne, et Sud-ouest, mais elles seront quelques degrés en dessous de ce qui a été connu depuis Monaco.

Le vent est toujours présent tant que la course reste proche de la mer. Il est accentué dans les secteurs qui la  longent directement et par la descente de l’air après passage des reliefs ce qui donne la tramontane en Languedoc Roussillon ou le cierzo en Espagne.

 Les conditions annoncées dans notre précédente prévision pour l’étape contre la montre par équipe  de Montpellier sont confirmées avec peut être même une vitesse plus forte d’Eole.

 

Mercredi : 5ème étape Cap d’Agde–Perpignan

Dans l’une des régions les plus ventées de France, avec une situation météorologique donnant une belle tramontane, avec un long trajet côtier, les conditions sont réunies pour un fort d’impact d’Eole sur la course.

Les très nombreux changements de directions accentueront son rôle :

---Très défavorable au départ jusqu’à Bessans , le vent sera plutôt défavorable ou de côté dans la plaine du Languedoc jusqu’à l’entrée dans les Corbières

--- La tramontane pousse les coureurs dans la traversée des Corbières jusqu’à Leucate

--- Après le virage de Leucate, la course suit la côte avec un vent de ¾ arrière  ou de côté dans un secteur dégagé qui présente le plus grand risque de bordures

--- Le virage d’Argeles sur mer ramène les coureurs vers l’arrivée par vent de face.

Toutefois sa vitesse devrait un peu se réduire vers l’arrivée !

Les orages Pyrénéens devraient épargner la plaine et la course

 

Jeudi : 6ème étape Gérone Barcelone

L’impact du vent devrait être plus faible mais il risque d’être encore important dans les deux secteurs côtiers  avec une forte probabilité d’inversion de direction  entre les deux

n      vent à probable de nord dans celui qui commence à San Feliu de Guixols

n      vent à dominante de sud  dans celui de Badalona près de l’arrivée

Une cellule orageuse occupe le golfe de San Jordi et remonte vers Barcelone, elle pourrait déborder sur la course qui se dirige dans sa direction dans les derniers kilomètres. Le Tour échappera –t-il à sa pluie intense ? Belle incertitude

 

Vendredi : 7ème étape Barcelone-Andorre-Arcalis

Dans sa remontée vers les Pyrénées la Course risque d’affronter un faible flux atmosphérique descendant de la Montagne.

Des orages éclatent en fin de journée sur les Pyrénées. Selon les modèles, la course devrait-être arrivée. A vérifier ?  

 

Samedi : 8ème étape Andorre Saint Girons

A l’exception d’une nébulosité sur les sommets avec un petit risque de pluies dans le Port d’Envalira, le reste de l’étape devrait connaitre des conditions météorologiques favorables : vent faible, chaleur acceptable, retour progressif du beau-temps au fil des heures

 

Dimanche : 9ème étape  Saint Gaudens-Tarbes

Les conditions climatiques devraient être globalement acceptables : risque d’orages et vents faibles.

 Toutefois entre le Tourmalet et l’arrivée, si un seul  coureur passe en tête au sommet il sera désavantagé par rapport au groupe qui suit par une brise de vallée qui remonte de la plaine et constitue un handicap par vent de face après Luz-Saint Sauveur. De Grégorio , la dernière fois et Van Impe dans le passé ont été victime de ce flux inattendu rencontré quand ils pensent avoir fait l’essentiel dans la montée du  Tourmalet[1].

De plus le Tour prend un coup de Chaud entre le Tourmalet et Tarbes où il retrouve des températures supérieures à 30° sous abri

Les prochaines prévisions interviendront pendant la journée de repos….


Il est susceptible que les prévisions pour samedi et dimanche doivent être affinées en raison du nombre de jours qui nous sépare du week-end.

 

Gérard Staron



[1] Jean-Paul Bourgier et Gérard Staron  « Conditions climatiques et compétitions cyclistes » 2007 L’Harmattan 315 pages

Partager cet article

Repost0

commentaires

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195