Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 20:59

Pour aller voir « La belle Aurore », ballade anglaise du XVIIème siècle, nous sommes partis vers Lille.

Née à « Jeanne de Flandre », cette dernière, second prénom, était, comme son nom ne l’indique pas, une Duchesse de Bretagne qui a mené au XVème siècle la guerre des « Jeanne » contre Jeanne de Penthièvre avec une bataille gagnée à l’est de Vitré, soit près de Mayenne !

Plus banalement, la question de ce mercredi était de savoir si mon plein d’essence allait être suffisant pour rallier la capitale « chti » à partir de celle du Forez.

Ce mercredi le vent dominant vient du nord dans le sillon des plaines de la Saône où il est canalisé par les axes du relief. Après un bouchon Lyonnais peu ragoûtant, mon ordinateur de bord m’annonce que mon carburant me permet à peine de rallier mon point d’arrivée. Quand Il me reste à faire 600 km, il m’annonce « à la pompe » dans 600 km. De même pour 500 km à l’amorce du plateau de Langres. Dans cette remontée de la Bourgogne, mon véhicule évolue avec un vent de face assez virulent sur les autoroutes A6 puis A31.

La partie suivante du trajet s’infléchit vers l’ouest sur le tronçon d’autoroute A5 entre Langres et Troyes. Le vent de nord-est arrive cette fois de ¾ arrière par rapport à mon véhicule. Je sens immédiatement la baisse de ma consommation de carburant. A proximité de la capitale Auboise, à la moitié du trajet, il me reste 375 Km à accomplir  et mon indicateur de bord me signale qu’il me reste de l’essence pour effectuer 450 Km.

Alors sur l’A26, je reprends un parcours vers le nord face au vent dans les paysages céréaliers de la champagne pouilleuse agrémentés de quelques bosquets de pin noir. A proximité de Chalon en Champagne, j’ai perdu toute la marge de sécurité en essence que j’avais acquis. Pour rejoindre Lille, il me reste 319 km à accomplir quand mon ordinateur de bord ne m’attribue que 325 km de carburant.

La trajectoire de mon itinéraire s’infléchit alors vers l’ouest dans la traversée de la Marne pour rejoindre l’A4 à proximité de Reims, et reprendre l’A26 en direction de Laon. Le vent qui provient alors d’est-nord-est en raison de la position par rapport à l’anticyclone de la mer du Nord n’est plus  défavorable, de côté jusqu’à la ville du sacre des Rois de France puis de ¾ arrière. Ma consommation diminue, mon indicateur de bord m’indique à 150 km de Lille qu’il me reste dans mon réservoir pour effectuer 220 km.

Ensuite en direction de Saint Quentin, de Cambrai et ses bétises, et enfin vers Lille , le parcours se redresse progressivement vers le nord et selon les tronçons le vent toujours virulent, comme visible sur les champs d’éoliennes, arrive de côté ou de ¾ face, ma marge de sécurité de carburant n’augmente plus et mon viseur de réserve de survie s’éclaire à 20 km du but que j’ai pu rallier sans passer à la pompe.

Avec un parcours homogène sur autoroute, effectué à une vitesse de croisière identique vers 120 km/h et selon un mode de conduite inchangé, l’impact de la direction du vent par rapport à la trajectoire d’un véhicule est au moins aussi importante pour la consommation en carburant d’une automobile que pour le déroulement d’une épreuve cycliste !

Au retour, ce dimanche, avec un vent faible, champs d'éoliennes à  l'arrêt au long du trajet, à aucun moment il n'y a eu quelque doute que ce soit, que le plein mênerait à la fin ! 

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0

commentaires

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...
  • prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche. Temps restera globalement...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195