Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 15:43


L’enneigement de Saint Etienne au versant septentrional du Pilat

Hiver 2008-2009 – situation fin février 2009

Gérard Staron
 


 Article paru dans le N° 47 mars 2009

Au fil du temps
le journal des météo d'entre Rhône et Loire


Depuis le 22 novembre, il a été possible, chaque jour, d’observer la neige dans ou au-dessus de la ville sur le versant nord du Pilat.

A la date du 1er mars, ceci correspond à 1000 mètres d’altitude à 100 jours d’enneigement continu, un événement exceptionnel, car si le nombre total de jours recouverts a déjà été supérieur sur le Pilat pour quelques grands hivers entiers et la dernière fois en 2005-2006, jamais ceci ne s’est produit en une seule période continue. Les grosses couches de décembre, progressivement amaigries, durcies et glacées ont servi de base au manteau au dessus de 900 mètres jusqu’au moment où celles de la première quinzaine de février sont venus apporter leur renfort en descendant le niveau de résistance du manteau blanc en dessous de 900 mètres dans la seconde quinzaine du mois. Ceci explique dans le tableau ci-dessous, l’augmentation très rapide du nombre de jours d’enneigement à partir de 900 mètres.

Au dessus de la ville de 600 à 900 m, on trouve la zone de balancement du manteau neigeux, sans véritable accumulation, où une chute permet le maintien quelques jours d’un sol blanc qui se découvre dès le premier redoux, parfois très rapidement. Les passages incessants de la pluie à la neige pendant plusieurs épisodes de précipitations, n’ont pas contribué à stabiliser les couches blanches. Celui du 6 au 8 février, commence par de la pluie, passe ensuite à la neige accompagnée dans l’après-midi du vendredi par des phénomènes électriques, puis revient pendant la nuit à la pluie avec une crue du Gier qui écoule une grande partie de l’ensemble et réduit d’autant la couche au sol.

Enfin dans la ville, la neige a peu tenu, en raison d’une mauvaise association entre les précipitations blanches et le froid nécessaire à une résistance au sol. Les chutes sont plus nombreuses que les journées d’enneigement à 500 m (27 contre 26). Les conditions météorologiques ont été très favorables aux statistiques, avec des chutes dans la nuit, une pellicule le matin au sol qui disparaît partiellement dans l’après midi, chaque jour entre le 11 et le 14 février. Beaucoup de givre aussi, 5 jours en février, 22 au total.

 

altitudes

octobre

Novembre

Décembre

Janvier

février

Total

Moy fin 02

1000

2

9

31

31

28

101

54,8

900

1

9

25

25

25

85

45,4

800

 

6

17

18

16

57

39,6

700

 

4

13

17

13

47

34,4

600

 

3

12

10

12

37

27,2

500

 

1

11

4

10

26

22,4

 

 

 

 

 

 

                         

  Cette année, les statistiques du nombre de jours de sol recouvert (tableau ci-dessus) sont supérieures aux moyennes des 5 années antérieures à fin février avec un écart qui enfle avec l’altitude. L’hiver actuel favorise la moyenne montagne avec deux décrochements du nombre de jours d’enneigement visibles du tableau ci-dessus à 600 et 900 mètres.

Le déroulement de la saison parait conforme depuis le début aux calendriers de probabilités que j’avais émis dans ma thèse « L’hiver dans le Massif central ». Après un redoux complexe à la fin de janvier et au début de février avec de grands soubresauts marqués par des variations très grandes de l’altitude de base du manteau neigeux, le maximum d’enneigement de la mi février est réapparu nettement cette année suivi d’un redoux à la fin du mois. Au moins le retour d’un hiver normal dans sa progression, avec en plus un gros « bonus » ! Le graphique ci-dessous de l’altitude médiane de la base de l’enneigement quotidien pour les 5 dernières années, atteste que certains hivers récents avaient pris des libertés par rapport à ce déroulement. Mars très enneigé depuis 2004 gardera-t-il cette particularité en 2009 ?


graphique reporté sur l'article de la situation à fin mars publié sur ce blog le 6 avril.... pour l'hiver entier 

 

Voila une année qui apporte un démenti cinglant à tous ceux qui prédisaient une diminution de l’enneigement aux altitudes moyennes ! Rarement les stations de ski de ces montagnes n’ont été aussi florissantes !

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195