Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 21:35

La chute des températures depuis le début de la nouvelle année  est au moins aussi spectaculaire à Montregard (43) qu'à Saint Etienne.
L'effondrement est à peine stoppé  par quelques heures d'ensoleillement les  2 et  4 janvier.
L'air froid arctique  occupe bien la plus grande partie de la France et  ne semble pas encore au maximum de son extension  et de son intensité qui devrait se produire mercredi.
La conjonction de la descente d'air septentrional, du sol enneigé qui réfléchit les rayons du soleil, de la grande longueur des nuits et de l'angle d'incidence faible des rayons du soleil  contribue à ces températures de plus en plus basses
Certains peuvent penser que la situation était meilleure à l'époque déjà ancienne où la planète se réchauffait !

Gérard Staron http://pagesperso-orange.fr/climatologie.staron

Partager cet article

Repost0

commentaires

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195