Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 novembre 2008 7 09 /11 /novembre /2008 21:29

 
      Après les polémiques...

 

    La crue du jour des morts 2008 n’est qu’un épisode cévenol « décalé » au niveau géographique, décalé du  versant ardéchois des Cévennes en direction de celui de l’intérieur des hauteurs de l’est du Massif central, décalé vers le nord de ces reliefs du massif du Tanargue jusqu’aux monts du Lyonnais et du Beaujolais. C’est à cause de ce décalage que La Loire,  fleuve et départements, en est la principale victime, alors que les rivières cévenoles qui rejoignent le Rhône ont réagi faiblement.   C’est peut être parce que la Météo n’est pas assez « décalée » que l’épisode n’a pas été annoncé sur les bonnes régions !

    Une crue n’est pas seulement de la Météorologie. L’importance des pluies ne fait pas tout. Si des épisodes anciens ont effectivement déposé 6OO mm, comme ceux de septembre 1980 ou septembre 1992, ou celui de septembre 2002 sur les Gardons et d’autres, celui-ci atteint péniblement 400 mm sur les zones les plus arrosées entre les massif du Tanargue et du Mézenc soit près des sources de la Loire et de l’Allier. Sur notre département, les pluies flirtent au maximum avec la centaine de millimètres, Saint Bonnet le Château le point le plus arrosé recevant 105.6mm,  ce qui est bien inférieur aux totaux enregistrés lors des crues de décembre 2003  ( plus de 150 mm en 48 heures ) et de septembre 1980 et même novembre 1996 qui conserve son record de pluviométrie en 24 heures à Bouthéon.

    D’autres facteurs interviennent:
- D’abord la saturation des sols après une saison chaude très arrosée et surtout un mois d’octobre particulièrement pluvieux. A mon poste de Saint Etienne, les 98 mm du 1er novembre sont précédés de 42,7 mm pendant la dernière semaine d’octobre et de 156 mm  pour l’ensemble du mois, le total mensuel le plus élevé depuis avril 2005. Le coefficient d’écoulement et le ruissellement vers les rivières a été augmenté d’autant. C’est ainsi qu’avec un peu plus de 3000 m3s ont obtient la seconde crue en importance de ces 100 dernières années après 1980 (3500 m3s) puisqu’il faut remonter à octobre 1907 pour retrouver un autre événement hydrologique de cette importance. 
 
- Ensuite le déplacement très rapide vers l’aval de la crue a pu surprendre les populations et provoquer des difficultés pour les prévenir. Le maximum a mis 14 heures pour rallier la région du Puy à Feurs  contre plus de 16 heures en septembre 1980 et  20 heures en décembre 2003.
- Enfin annoncer que « aucun barrage ne peut écrêter une crue comme celle là » c’est simplement oublier que le barrage de  Villerest l’a fait pour la seconde fois après 2003 ce qui a protégé Roanne et les régions en aval. La crue est entrée à environ 3000 m3s pour en sortir entre 1700 et 1800 m3s. Pourquoi le taire et concentrer les critiques contre Grangent qui n’est pas conçu pour un tel rôle ?  Le seul problème : la situation de Villerest en aval du Forez ne permet pas de le protéger ainsi que le Velay et pourrait faire regretter de ne pas avoir construit Serre Lafare qui aurait dû avoir le même rôle en amont.


Gérard Staron    http://pagesperso-orange.fr/climatologie.staron

Pour en savoir plus:

-« La crue de septembre 1980 » 1981 Revue de Géographie de Lyon  http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/geoca_0035-113x_1981_num_56_1_6154

 

-« Chronologie des catastrophes pluvieuses » 1993 Revue de Géographie de Lyon
  

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/geoca_0035-113x_1993_num_68_2_5845?_Prescripts_Search_isPortletOuvrage=false 

 

-« Le ciel tomberait-il sur nos têtes »  2003 Editons ALEAS 15 quai Lassagne 69001 Lyon

  

 

 







 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...
  • prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche. Temps restera globalement...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195