Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 09:03

   

   La saison froide est traditionnellement la période de la reconstitution des bilans hydriques. Les précipitations y sont le plus souvent supérieures sous nos climats à l’évaporation très faibles en liaison avec des températures basses.

   Cette situation a commencé en novembre 2007, mois très arrosé en raison d’une grosse pluie méditerranéenne. Octobre 2007, très sec, a été le dernier mois de déficit (voir bulletin de novembre 2007). L’excédent de novembre sert d’abord à la reconstitution de la réserve du sol puis le surplus ou écoulement correspond à la partie écoulée par les rivières ou utilisée à la recharge des nappes phréatiques. De ce fait, la différence sur le graphique entre l’excédent pluviométrique cumulé et l’écoulement correspond à cette recharge de novembre. Comme cette situation ne se reproduit plus jusqu’en mai, les deux courbes sont parallèles.

   Pendant la partie centrale de l’hiver les précipitations sont faibles, mais l’évapotranspiration potentielle l’est encore plus, de très peu parfois comme en février. A Andrézieux d’ailleurs, février présente un léger déficit.

   La forte pluviométrie d’avril et de mai a permis de compenser l’évapotranspiration qui se redresse en raison de l’augmentation des températures et des besoins des végétaux surtout en mai.

   Avec 167,5mm de surplus cumulé sur les 7 mois et un sol saturé en eau à la fin de mai 2008, la saison chaude est abordée sans crainte pour la satisfaction des besoins en eau.

   La situation de Saint-Etienne fournit une indication intéressante, mais elle ne correspond pas exactement à celle des différentes régions de nos deux départements, plaines et montagnes. Pour cette raison je vous propose de retrouver bientôt une analyse pour tous les postes pluviothermométriques de notre association, 2 fois l’an  soit :

-          à la fin de la période de reconstitution hivernale pour l’une

-          après la saison chaude déficitaire en eau pour l’autre

 

 

mois    Précipitations  ETP     excédent         excédent cumulé        écoulement

nov-07            76,4     14,2     62,2                         62,2                         34,7

déc-07             40,6    6,9       33,7                         95,9                         68,4

janv-08            38,1     17,2     20,9                         116,8                        89,3

févr-08                        19,5     17,6     1,9                           118,7                       91,2

mars-08           45,3     23,6     21,7                         140,4                      112,9

avr-08             91,2     47,4     43,8                         184,2                      156,7

mai-08             110,7   99,9     10,8                         195                         167,5

 

 

(1)   E.T.P. Evapotranspiration potentielle : quantité de vapeur d’eau rejetée dans l’atmosphère par évaporation directe et par transpiration des organes aériens des plantes, dans le cas où les végétaux peuvent puiser sans restrictions dans le sol.

(2)   Excédent pluviométrique : P-ETP ≥ 0

(3)   Déficit pluviométrique : P-ETP ≤ 0

(4)   Surplus ou écoulement : excédent diminué de la reconstitution de la réserve du sol

(5)   Unité : millimètre

 

Pour en savoir plus:
Gérard Staron:  Méthodologie pour une meilleure connaissance de la ressource en eau:
application expérimentale au bassin de la Loire supérieure.

 

Revue de Géographie de Lyon  : Année1982   volume  57-3  p 267-286

 

 site :

 http://www.persee.fr/showIssue.do?issueKey=geoca_0035-113X_1982_num_57_3

 


[1] Article paraissant dans le numéro de juin « Au fil du temps des Météorologistes d’entre Rhône et Loire

Partager cet article
Repost0

commentaires

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...
  • prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche. Temps restera globalement...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195