Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2008 7 13 /04 /avril /2008 14:28

 

Analyse du livre 12 des confessions de Saint Augustin sur le premier verset de la Genèse « Dieu créa le ciel et la terre » 

Chronique climatologie N°672

Les circonstances d’un groupe de lecture m’ont conduit à étudier le livre 12 des « confessions » de Saint Augustin. Le vénéré évêque d’Hippone y analyse le premier verset du livre de la Genèse « Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre ». Voila des thèmes qui sont obligés d’intéresser un climatologue et un géographe, et j’ai découvert dans un texte datant du Bas-Empire romain, au moment où le christianisme s’impose sous les Empereurs Constantin et Théodose, une interprétation très contemporaine de la Création à l’age de la science triomphante et agnostique du XXI ème siècle.

Dès le chapitre 1, Saint Augustin admet la faiblesse humaine face à la création « L’abondance de parole témoigne de la pauvreté de l’intelligence humaine, la recherche use plus de mots que la découverte » Voilà bien une citation représentative de la situation de la climatologie actuelle. Alors que la science a fait d’immenses découvertes dans des domaines multiples, celui du ciel atmosphérique est nettement à la traîne. Combien de fois vous ais-je signalé dans des chroniques antérieures que l’on identifiait clairement la première cause des phénomènes mais que l’on butait très vite sur la seconde. Le mois de mars a été frais avec 2 descentes de nord au début et pour Pâques, mais pourquoi ces descentes de nord ? Pourquoi la position des centres d’action atmosphériques les ont-elles permises ? On aboutit très vite au bout des connaissances. La Météorologie multiplie les modèles mathématiques pour la prévision du temps, maintenant sur des durées qui dépassent la semaine, pourtant combien de fois je constate  dès le 3ème ou le 4ème jour des déviations notoires. Par exemple la semaine précédente, les hypothèses des modèles atmosphériques n’ont cessé de varier, au point que j’ai dû refaire mes prévisions. Initialement il était annoncé une descente froide, puis ce fût un retour de l’anticyclone et enfin il y a réellement eu des passages perturbés de nord-ouest. Que dire de la fragilité des modèles mathématiques qui prévoient une accélération du réchauffement au XXI ème siècle, à partir d’un paramètre, les rejets de gaz à effet de serre, qui n’est pas le seul à influencer les températures. Décidément la climatologie illustre bien aujourd’hui la citation de Saint Augustin, « la recherche use plus de mots que la découverte » même si les mots sont remplacés aujourd’hui par les outils mathématiques.

 Dans son interprétation de « Dieu créa le ciel et la terre », il distingue très vite deux ciels, le premier, invisible, celui de Dieu, qu’il nomme aussi « le ciel du ciel » et plus loin « le ciel intellectuel »  et le second visible qu’il qualifie aussi de « corporel », qu’il joint à la terre, et qui correspond au ciel que l’on peut observer, celui atmosphérique du climatologue ou le firmament des astronomes. J’avoue que je suis souvent gêné quand j’utilise le mot « ciel » dans cette chronique ; j’ajoute souvent météorologique ou climatique, car il y a tellement de significations différentes qui touchent au spirituel et à Dieu. Cette distinction faite par Saint Augustin parait très moderne, comment ne pas différencier le ciel, l’atmosphère ou  l’astronomie dont la science essaie de percer bien mal les secrets, et celui de Dieu d’une toute autre nature.

Augustin tente aussi d’imaginer la création, avec deux ouvrages en liaison avec ces deux ciels :

 L’un crée à partir « du ciel du ciel » de rien, par un dieu immortel, indépendant du temps  aboutit à la création d’une matière informe, une terre invisible et chaotique

L’autre  à partir de cette matière informe qu’il fait évoluer pour prendre forme avec le temps  devient le ciel et la terre que nous voyons. Ce second ouvrage, hors des vicissitudes des jours présentées dans le texte de la Genèse lie 3 notions :

-          la mise en forme de la création

-          l’écoulement du temps qui fait progresser la création

-         La variété des aspects de la création : le ciel que j’ajouterai atmosphérique, la terre. les eaux présentent selon lui un cas particulier dont le moment de la création n’est pas signalé dans le texte de la Genèse

La citation suivante illustre bien chez Saint Augustin ce lien entre les 3  « La recherche de Dieu, c’est aussi la recherche de la création, d’une matière informe on passe d’une forme à une autre » et ensuite « sans variété de mouvement, il n’y a pas de temps, il n’y a pas de variété là où il n’y a pas de forme ».

 Cette interprétation du Père de l’Eglise parait très contemporaine. Si de nombreux scientifiques qui ont critiqué les textes sacrés de la Genèse avaient lu le livre 12 des confessions de Saint Augustin, il leur aurait été plus difficile de s’en prendre au christianisme, au niveau de la mise en forme de la création. La distinction d’une création en deux temps, d’abord celle d’un matière informe par un Dieu hors du temps et ensuite d’une mise en forme qui suit le mouvement du temps, fait disparaître beaucoup d’objections émises depuis le siècle des lumières par les tenants d’une sciences qui veut tout expliquer.

Enfin le moins que l’on puisse dire, la Création qui fait débat aujourd’hui dans les milieux scientifiques, était déjà l’objet de polémiques notoires au bas Empire. En effet Saint Augustin consacre la plus grande partie des chapitres du livre, à la justification de ses positions et à la réponse à ses détracteurs qui semblent nombreux. Il confie seulement ses doutes ou les limites de sa réflexion à Dieu  « Quand la pensée humaine tient ce langage, elle ne peut s’efforcer que de la connaître en l’ignorant et de l’ignorer en la connaissant »

Seule différence notoire à 16 siècles d’intervalle, les remises en causes proviennent aujourd’hui surtout de milieux athées qui rejettent la création divine ; à l’époque de Saint Augustin, il s’agissait d’interprétations divergentes qui semblent plutôt venir de l’intérieur ou de milieux proches du christianisme. Je cite « je ne veux discuter devant vous qu’avec ceux qui reconnaissent pour vrai tout ce que votre vérité (il s’adresse à Dieu ) a fait entendre à mon intelligence au-dedans de moi. Pour ceux qui le nient, qu’ils aboient tant qu’ils veulent au point de ne plus s’entendre eux-mêmes. Je tenterai de les persuader de se tenir en repos et de frayer à votre parole le chemin de leur cœur. »

Dans ce livre 12 des confessions, j’ai trouvé une vision de la création par Saint Augustin en lien avec les conceptions modernes du ciel météorologique, celui-là.

Gérard Staron vous donne rendez vous samedi prochain sur les ondes de Radio Espérance, texte repris sur le portail Internet zoom 42.fr. Par ailleurs, le référencement de mes chroniques anciennes se poursuit sur mon blog .

http://pagesperso-orange.fr/climatologie.staron

Partager cet article
Repost0

commentaires

(Clovis Simard,phD) 09/03/2012 18:12


Blog(fermaton.over-blog.com).No.16, THÉORÈME DE CONNES. - ST-AUGUSTIN MODERNE ?

Gérard Staron 17/04/2012 21:50



Que voulez vous dire!



Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...
  • prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche. Temps restera globalement...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195